Si votre enfant, muni de son attestation de fin de conduite accompagnée et de son permis s’apprête à utiliser votre véhicule, vous devez vérifier les conditions de votre contrat d’assurance. En effet, avec la clause d’exclusivité vous êtes en principe considéré comme l’unique conducteur. En ajoutant votre enfant en tant que conducteur secondaire, celui-ci bénéficiera de la couverture entière, moyennant une hausse de prime. Attention car pour les jeunes conducteurs, l’assurance inclut généralement une surprime qui peut aller de 50 à 100% ; elle est supprimée au bout de deux années passées sans sinistre.