Pour qui ?

Une banque privée peut être un établissement indépendant ou une branche des banques classiques. Elles se consacrent à une clientèle aisée et leur offrent des conseils et des produits d’investissement personnalisés.

Pour accèder à ce statut, vous devez justifier de ressources minimum :

  • Soit vous percevez un salaire minimum de 100 000 € à 150 000 €.
  • Soit vous êtes redevable de l’ISF.
  • Soit vous avez déposé un capital de 100 000 € minimum dans la banque.

Ces paliers sont évidemment variables et peuvent être nettement plus élevés dans certains établissements.

La qualité du service

Chaque conseiller dispose d’un portefeuille de clients plus réduit que dans les réseaux traditionnels. Il se fait fort de conseiller au mieux son client, voire même de se déplacer chez lui si nécessaire.

Il sera en mesure de lui proposer des solutions d’investissement personnalisées, loin des produits classiques offerts d’emblée par les réseaux bancaires.

Il pourra également lui offrir son aide sur des questions fiscales ou juridiques, sur le montage de grands projets, comme un achat immobilier, le financement de sa retraite ou l’organisation de sa succession.

Il existe aussi des grades au sein de la banque privée, en fonction du montant de votre fortune. Ils sont variables d’un établissement à l’autre :

  • la gestion patrimoniale : pour un partimoine inférieur à 1 million d’euros
  • la gestion privée : pour un partimoine de quelques millions d’euros
  • la gestion de fortune : pour un partimoine supérieur à 5 millions d’euros

Vous aurez aussi droit à des extras : conciergerie haut de gamme, places de concert, invitations à des événements d’exception ou encore à des conférences sur la gestion de son patrimoine.

Service gratuit choisir.com

Trop de frais bancaires ? Changez de banque !

voir le classement

Des produits bancaires et d’investissement spécifiques

Les produits bancaires classiques sont disponibles en version « améliorée » pour les clients des banques privées. Plafonds de retraits et de paiements par carte nettement plus élevés, couverture des assurances disponibles plus étendue…

La différence se joue aussi sur les supports d’investissements qui vous seront proposés.

Côté assurance vie, les rendements des fonds en euros ouverts aux clients de la banque privée sont souvent supérieurs à ceux destinés à la clientèle classique.

Autre avantage, les fonds d’investissement disponibles au sein des contrats en unités de compte sont plus nombreux et variés, notamment issus de sociétés de gestion extérieures, avec une gestion plus poussée. Le tout souvent à des frais similaires à ceux des contrats grand public.

Vous aurez également accès à des produits plus rares et diversifiés, notamment dans l’immobilier ou encore dans le vin, l’audiovisuel, le cinéma…

Bien entendu, les produits de défiscalisation tiennent aussi une large place dans l’offre, puisque la banque privée s’adresse à des clients fortunés. Votre capital pourra alors être dirigé vers des Fonds communs de placement (FCP) ou des Fonds d’investissement de proximité (FIP).

L’avis de Choisir.com

Toutes les banques privées n’ont pas les mêmes critères d’acceptation et certaines cherchent à attirer les jeunes actifs prometteurs, aux salaires élevés. Il existe donc des opportunités pour les jeunes.