1. Les frais bancaires au quotidien

Certaines prestations facturées par la banque représentent les coûts annuels pour gérer les opérations courantes sur le compte courant bancaire, avec un scénario classique intégrant des revenus ponctuels sur le compte, l’utilisation d’une carte bancaire internationale et une gestion de certaines opérations depuis Internet.

Pour cette catégorie de clients, la banque facture annuellement un abonnement pour l’accès au compte via Internet, des frais de tenue de compte, une cotisation annuelle pour la carte, des frais pour les retraits effectués aux distributeurs (auprès d’une autre enseigne), les chèques de banque et les virements par Internet.

La plupart de ces frais sont annualisés et facturés sous forme de forfait.

Service gratuit choisir.com

Trop de frais bancaires ? Changez de banque !

voir le classement

2. Services personnalisés

En fonction des services annexes que vous décidez de souscrire auprès de la banque, il faut vous attendre à des frais complémentaires, en particulier si vous avez demandé une ou plusieurs cartes bancaires Premium, ou encore si vous avez souscrit à des assurances perte et vol de vos moyens de paiement.

Ces frais sont également facturés annuellement.

3. Frais pour incidents et découverts

Votre banque vous facture également des frais en fonction de certains événements, comme lors d’un rejet de chèque pour solde insuffisant, d’un découvert autorisé ou non autorisé (en particulier si vous dépassez le délai de découvert autorisé).

Les forfaits facturés (agios) sont définis dans le contrat passé lors de l’ouverture du compte.

Bien souvent, il s’agit des situations qui génèrent le plus de frais bancaires annuels et font grimper la note très rapidement.

Quelles sont les banques qui facturent le moins de frais ?

Plusieurs banques offrent des services très attractifs, en particulier les banques en ligne. A titre d’exemple, le montant estimé des frais annuels s’élève à seulement 29,09 euros chez Boursorama BanqueING est en deuxième position, avec un montant annuel de 32,58 euros. Pour ces établissements, le fait de ne proposer que des services online permet de diminuer les frais généraux et d’offrir ainsi des prestations attractives aux clients, avec en outre une panoplie de services dédiés et accessibles à tout moment en ligne.