Si vous êtes client d’une banque traditionnelle, il y a peu de chance que vous ayez réussi à vous soustraire aux fameux frais de tenue de compte. Aujourd’hui, de nombreuses banques ont ajouté cette ligne sur leur dépliant tarifaire, dans l’objectif de compenser les coûts liés à la gestion des comptes courants. Comptes actifs ou inactifs, comptes communs ou individuels… tous les comptes chèques sont concernés. Néanmoins, des moyens existent se libérer des frais de tenue de compte. Toutes les précisions de Choisir.com.

Les frais de tenue de compte, qu’est-ce que c’est ?

Dans les grandes lignes, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) donne une définition des frais de tenue de compte : il s’agit des « frais perçus par la banque ou l’établissement de paiement pour la gestion du compte ». Une description qui reste tout de même floue pour la majorité des clients, d’où le mécontentement de bons nombres de consommateurs lors de l’apparition de ces frais sur leur relevé de compte. L’association de consommateurs UFC-Que Choisir intitulait ainsi un de ses articles en 2016 : « Frais de tenue de compte : une mesure difficile à justifier ! ».

Service gratuit choisir.com

Trop de frais bancaires ? Changez de banque !

voir le classement

Après des débuts chaotiques, les banques ont rodé leur discours. Ces frais de tenue de compte sont désormais justifiés en partie par la nécessité d’accroître la sécurité des comptes courants, entraînant une augmentation des coûts pour les établissements bancaires. Autre explication : la baisse des taux d’intérêt et la concurrence accrue entre les banques génèrent une baisse de revenus que les frais de tenue de compte viennent en partie contrebalancer. Trouver de nouvelles ressources : tel est le mot d’ordre en faveur de la facturation de frais de tenue de compte.

Les frais de tenue de compte, combien ça coûte ?

Additionnés, les frais de tenue de compte peuvent peser lourd dans le montant total des frais bancaires. Facturés mensuellement ou trimestriellement, ils peuvent représenter quelques euros à plusieurs dizaines d’euros chaque année. Un coût qu’il convient d’ajouter aux autres frais bancaires :

  • Cotisations de cartes bancaires ;
  • Agios ;
  • Frais de renouvellement de découvert autorisé ;
  • Frais de virement ;
  • Frais d’incidents de paiement ;
  • Etc.

De quoi donner des sueurs froides aux consommateurs lorsqu’ils font le point sur leur budget !

Par ailleurs, les frais de tenue de compte sont loin d’être uniformisés. Il existe de nombreuses disparités entre les différentes banques. Parmi les banques traditionnelles qui ont choisi de les appliquer, les moins chères commencent à 12 euros par an, tandis que la plus chère atteint 76 euros par an. En voici un extrait.

Banque en ligneFrais de tenue de compte annuels
Crédit Agricole12 € à 26 € selon les caisses régionales
La Banque Postale14,40 €
Caisse d’Epargne15 € à 24 euros selon les caisses
Crédit Mutuel18 € à 34,80 € selon les fédérations
Crédit Mutuel30 €
Banque Populaire20 € à 30 € selon les régions
CIC24 €
LCL24 €
Société Générale24 €
HSBC28 €
Banque Courtois30 €
Crédit du Nord30 €
BNP Paribas30 €
Banque Dupuy de Parseval71,80 €
Banque Palatine76 €
Comparatif des frais de tenue de compte dans les principales banques traditionnelles en 2021

Comment éviter les frais de tenue de compte dans une banque traditionnelle ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les frais de tenue de compte ne sont pas une fatalité. Bien que de nombreuses banques aient fait le choix de les facturer, d’autres acteurs ont pris le parti de les rendre gratuits pour leurs clients. C’est par exemple le cas de quelques banques traditionnelles. Notons certaines caisses régionales du Crédit Agricole (Île-de-France, Normandie-Seine, Centre-Loire…) et le Crédit Coopératif. Il s’agit réellement d’exceptions (mais jusqu’à quand ?) face à une facturation quasi-systématique de ces frais.

Autre moyen d’échapper aux frais de tenue de compte : opter pour une offre groupée de services. Dans la plupart des cas, mais pas tout le temps, ces packages permettent d’éviter les frais de tenue de compte, à condition de s’acquitter du prix de cette formule !

Les banques en ligne : LA solution pour échapper aux frais de tenue de compte

Vous l’aurez compris : pour une gratuité assurée et pérenne des frais de tenue de compte, les banques traditionnelles ne sont pas la meilleure solution. À l’opposé de ces pratiques, les banques en ligne ont toujours fait le choix de facturer un minimum de frais bancaires. Et les frais de tenue de compte sont également concernés. C’est ainsi que la très grande majorité des banques mobiles ont rendu les frais de tenue de compte gratuits.

Banque en ligneFrais de tenue de compte annuelsCondition de la gratuité

Offre Hello bank!
GratuitsAucune

Orange Bank
Gratuits3 paiements par carte par mois, à défaut 2 €/mois

Boursorama Banque
GratuitsAucune

ING
GratuitsVersement de 1 200 €/mois pour l’offre Intégrale, à défaut 10 €/mois

Bforbank
GratuitsAucune

Fortuneo
GratuitsAucune

Monabanq
36 €/an (18 €/an pour les moins de 18 ans)NC*
*NC : non concerné. Comparatif des frais de tenue de compte dans les banques en ligne en 2021

Quatre banques en ligne ont fait le choix de ne pas facturer de frais de tenue de compte, et ce sans aucune condition : Hello bank!, Boursorama Banque, BforBank et Fortuneo. Orange Bank et ING, quant à elles, proposent également la gratuité des frais de tenue de compte, sous réserve de remplir certaines conditions. Gare notamment au non-respect des conditions de fonctionnement de l’offre Intégrale d’ING : la facture peut être salée avec un prix fixé à 10 euros par mois, qui inclut néanmoins la totalité des services (compte courant, frais de tenue de compte, carte bancaire, application mobile, etc.).

Seule une banque est restée sur une politique semblable à celle des banques traditionnelles : Monabanq, avec des frais de tenue de compte facturés 3 euros par mois, qui rendent ses offres, toutes payantes, bien moins attractives si l’objectif poursuivi est de réaliser des économies sur ses frais bancaires.

Frais de tenue de compte inactif : ces frais méconnus qui coûtent cher

Les frais de tenue de compte évoqués ci-avant concernent la gestion d’un compte courant standard, utilisé à titre principal ou secondaire par son titulaire. Mais qu’en est-il des comptes courants qui ne fonctionnent plus, ou très exceptionnellement ? Ces comptes appelés « comptes inactifs » font également l’objet de frais de tenue de compte. Et la note peut être salée !

Qu’est-ce qu’un compte courant inactif ?

Pour qualifier un compte courant d’inactif, deux critères ont été établis par la loi :

  • Aucune opération au débit ou au crédit ne doit avoir été enregistrée depuis au moins 12 mois (exception faite des frais bancaires ou des intérêts créditeurs) ;
  • Le titulaire du compte ne doit pas s’être manifesté pendant cette même période ni avoir effectué des opérations sur un autre compte détenu dans la même banque.

Si le compte reste inactif pendant une durée supérieure à 10 ans (20 ans pour un Plan Epargne Logement), la banque doit impérativement procéder à la mise sous séquestre des fonds auprès de la CDC, la Caisse des Dépôts et des Consignations.

Frais de tenue de compte inactif : quels sont les tarifs en 2021 ?

Depuis 2016, les frais de tenue des comptes laissés en sommeil sont encadrés par la loi. Pour éviter des dérives, celle-ci fixe un plafond de trente euros par an. Mais quels sont les prix réellement appliqués ? Résumé de ce qui se fait dans les banques traditionnelles et les banques en ligne.

Banque en ligneFrais de tenue de compte annuels
La Banque Postale25 €
Crédit Agricole30 €
Crédit Coopératif30 €
Caisse d’Epargne30 €
Crédit Mutuel30 €
Banque Populaire30 €
CIC30 €
LCL30 €
Société Générale30 €
HSBC30 €
Banque Courtois30 €
Crédit du Nord30 €
BNP Paribas30 €
Banque Dupuy de Parseval30 €
Banque Palatine30 €
Comparatif des frais de tenue de compte inactif dans les banques traditionnelles en 2021

De façon quasi-unanime, les banques traditionnelles ont aligné leurs tarifs avec le plafond légal. Seule la Banque Postale se démarque avec une facture annuelle réduite à vingt-cinq euros.

Banque en ligneFrais de tenue de compte annuels

Hello bank!
Gratuits

Orange Bank
Gratuits

Boursorama Banque
Gratuits

ING
30 €

Bforbank
30 €

Fortuneo
30 €

Monabanq
30 €
Comparatif des frais de tenue de compte inactif dans les banques en ligne en 2021

Une nouvelle fois, les banques en ligne tirent leur épingle du jeu puisque trois d’entre elles appliquent la gratuité des frais de tenue de compte inactif. Hello bank!, Orange Bank et Boursorama Banque sont donc les banques les plus avantageuses en la matière.

L’avis de Choisir.com

Sans nul doute, pour espérer ne pas avoir à payer de frais de tenue de compte, le choix d’une banque en ligne est l’option la plus judicieuse. Grâce à Hello bank!, Boursorama Banque et Orange Bank (sous condition), aucuns frais de tenue de compte ne seront appliqués aux comptes actifs et inactifs. BforBank, Fortuneo et ING (sous condition) complètent le tableau avec zéro euro de frais de tenue de compte, uniquement sur les comptes courants qui fonctionnent régulièrement. Autant de choix pertinents, puisqu’ils vous permettront aussi d’économiser sur d’autres produits et services bancaires, tels que la carte bleue, les incidents de paiement ou encore les frais de virement.