Choisir.com - Comparez, économisez.

Changer de banque : 7 questions qu’il faut se poser !

Vous envisagez de changer de banque ? Vous n’êtes pas encore tout à fait prêt à sauter le pas ? En matière de compte bancaire, il est bon de bousculer ses habitudes ! Quelles sont les questions à vous poser avant de finaliser votre choix ? Choisir.com vous éclaire. Vos frais bancaires s’accumulent ? Votre relation avec votre conseiller financier n’est pas au beau fixe ? Vous ne trouvez pas les solutions que vous attendez auprès de votre banque actuelle ? Au quotidien, pour épargner ou pour souscrire un emprunt, changer de banque constitue souvent la meilleure solution. À la clé : un nouvel interlocuteur, la possibilité de faire jouer la concurrence et, bien souvent, de meilleurs tarifs. Vous souhaitez repartir à zéro avec une nouvelle banque ? Pour clôturer votre ancien compte et en ouvrir un nouveau dans les meilleures conditions, voici les 7 questions à vous poser au préalable… et leurs réponses !

Changer de banque, poignée de main de bienvenue

Vos frais bancaires s’accumulent ? Votre relation avec votre conseiller financier n’est pas au beau fixe ? Vous ne trouvez pas les solutions que vous attendez auprès de votre banque actuelle ? Au quotidien, pour épargner ou pour souscrire un emprunt, changer de banque constitue souvent la meilleure solution. À la clé : un nouvel interlocuteur, la possibilité de faire jouer la concurrence et, bien souvent, de meilleurs tarifs.

Vous souhaitez repartir à zéro avec une nouvelle banque ? Pour clôturer votre ancien compte et en ouvrir un nouveau dans les meilleures conditions, voici les 7 questions à vous poser au préalable… et leurs réponses !

Question n° 1 : pourquoi changer de banque ?

Il existe une multitude de raisons de vouloir changer de banque. Toutefois, certaines reviennent fréquemment dans la bouche des consommateurs. Parmi elles :

  • vous n’êtes pas satisfait de votre banque actuelle ;
  • votre conseiller bancaire est injoignable et/ou ne vous satisfait pas ;
  • vous estimez payer trop de frais bancaires ;
  • votre banque actuelle n’a pas d’agence près de votre nouveau domicile ;
  • votre épargne ne vous rapporte pas assez et vous souhaitez la diversifier davantage ;
  • vous êtes à la recherche de produits et de services innovants.

Vous vous retrouvez dans une ou plusieurs de ces situations ? N’attendez plus pour sauter le pas en changeant de banque principale. Nouvel interlocuteur, nouveau fonctionnement, nouveaux produits et services… les bénéfices de ce choix sont multiples.

Question n° 2 : changer de banque, combien ça coûte ?

En tant que particulier, la loi est de votre côté : vous pouvez changer de banque gratuitement. En effet, quel que soit l’organisme bancaire sélectionné, l’ouverture d’un nouveau compte courant est toujours gratuite. La clôture de votre ancien compte profite également de cette exonération de frais. En revanche, vous devrez vous conformer à la politique tarifaire de l’établissement choisi : ainsi, de nombreuses banques facturent des frais de tenue de compte dus dès le premier mois ou le premier trimestre.

Question n° 3 : comment gagner de l’argent en changeant de banque ?

En changeant de banque, vous pouvez gagner de l’argent. Premier levier de gain : les économies liées aux frais bancaires. Frais de tenue de compte, cotisation de carte bancaire, incidents de paiement, agios… chaque mois l’addition est salée ? Ces frais plombent votre budget ? Il est certainement temps de vous pencher dessus. S’il est difficile d’obtenir une dérogation auprès de sa banque actuelle, profiter de la meilleure offre est plus aisé auprès d’une nouvelle banque. En effet, celle-ci a à cœur de vous faire devenir client. Ainsi, elle sera plus à même de vous faire bénéficier d’offres promotionnelles et de tarifs réduits. Pensez également aux banques en ligne : la majorité de ces acteurs proposent la souscription de cartes bancaires gratuites et une exonération de frais de tenue de compte.

Mais faire des économies n’est pas le seul moyen de gagner de l’argent lors de votre changement de domiciliation bancaire. Un second levier existe : les primes à l’ouverture de compte. Ce dispositif est couramment utilisé par les banques mobiles. Le principe ? Votre nouvelle banque vous verse une somme d’argent lorsque vous devenez client. Ces offres de bienvenue peuvent grimper jusqu’à 120 €. Attention néanmoins, elles peuvent être temporaires, être conditionnées à un parrainage ou nécessiter la souscription de certains produits.

Bon à savoir

Faites jouer la concurrence ! Pour changer de banque comme pour souscrire un nouvel emprunt, solliciter plusieurs propositions différentes permet de s’assurer d’obtenir les meilleures conditions.

Question n° 4 : traditionnelle ou en ligne, quelle banque choisir pour mon nouveau compte courant ?

En France, les banques ne manquent pas. Vous avez l’embarras du choix… et vous êtes perdu ? Commencez par définir vos besoins. En fonction de votre profil, vous pourrez opter pour une banque traditionnelle ou une banque en ligne. Les raisons suivantes peuvent vous amener à préférer une banque traditionnelle :

  • vous souhaitez pouvoir vous rendre dans une agence à tout moment ;
  • vous désirez pouvoir vous entretenir en tête-à-tête avec votre conseiller bancaire ;
  • votre situation patrimoniale est complexe et nécessite une forte expertise ;
  • vous avez des besoins spécifiques (exemple : location d’un coffre-fort, souscription d’un prêt à taux zéro, recours à des produits financiers complexes…) ;
  • vous êtes chef d’entreprise et souhaitez que vos comptes personnels et professionnels soient gérés au même endroit.

Par ailleurs, les banques en ligne ont d’autres atouts à mettre en avant. Choisissez ce type de banque si :

  • vous souhaitez réduire voire supprimer totalement vos frais bancaires ;
  • vous êtes autonome et souhaitez pouvoir réaliser vos opérations en ligne ;
  • vous êtes à la recherche d’innovations technologiques et d’applications mobiles de pointe ;
  • vous êtes souvent débiteur et voulez limiter les frais pour incidents de paiement ;
  • vous souhaitez ouvrir votre compte en quelques clics et en quelques minutes ;
  • vous voyagez à l’étranger souvent et voulez profiter de frais réduits.

Service gratuit choisir.com

Trop de frais bancaires ? Changez de banque !

voir le classement

Question n° 5 : quel dossier préparer pour ouvrir un compte chèque ?

Bien que changer de compte soit une opération courante, il reste nécessaire de réunir certains documents au préalable pour être prêt le jour J. Pour connaître précisément les justificatifs à fournir, demandez en la liste à votre interlocuteur lors de la prise de rendez-vous ou consultez le site internet de la banque. D’une manière générale, vous devrez être en mesure d’apporter les éléments suivants :

  • justificatifs obligatoires :
    • justificatif d’identité : carte nationale d’identité ou passeport,
    • justificatif de domicile de moins de 3 mois,
  • En fonction des banques et des situations :
    • justificatif de revenus (ex : 3 derniers bulletins de salaire) pour l’ouverture d’un compte conditionné à un niveau minimum de ressources dans une banque en ligne,
    • 3 derniers relevés de compte courant,
    • livret de famille pour les mineurs.

Question n° 6 : comment faire transférer mes opérations vers mon nouveau compte ?

Le 6 février 2017, une loi a bousculé le monde de la banque : la loi Macron. Son objectif ? Simplifier le changement de compte courant pour tous les Français. Désormais, les particuliers ont la possibilité de signer un mandat de transfert de compte. Ancienne et nouvelle banque se mettent alors en relation afin de basculer les prélèvements et les virements récurrents sur le nouveau compte. Cette procédure permet aux particuliers de se décharger totalement d’une tâche particulièrement chronophage. Vous pouvez également demander à votre nouvelle banque de s’occuper de la clôture de votre ancien compte courant.

Bon à savoir

Avant la clôture de votre ancien compte, assurez-vous que tous les chèques que vous avez émis aient bien été encaissés. Après la clôture, si un chèque se présentait, il serait rejeté et une interdiction bancaire serait émise.

Question n° 7 : livrets d’épargne, assurance-vie, placements en bourse, crédits… quid du transfert des autres produits ?

Changer de domiciliation pour son compte courant, oui… mais qu’en est-il des autres catégories de produits ? Intéressons-nous tout d’abord à l’épargne via le tableau récapitulatif ci-dessous.

Tableau récapitulatif des possibilités de transfert des produits d’épargne

ProduitTransférableCommentaire
Livret ANonProduit qui ne peut être détenu qu’une fois. Doit être clôturé avant d’en ouvrir un nouveau.
LDDNon
LEPNon
CESLNonPeut être conservé dans l’ancienne banque. Pas de limite du nombre détenu.
Compte à termeNon
Assurance-vieNon
PELOuiNécessite le paiement de frais de transfert à l’ancienne banque.
CELOui
PEAOuiNécessite le paiement de frais de transfert à l’ancienne banque. Procédure longue et complexe.
Compte-titresOui

Si certains produits d’épargne peuvent faire l’objet d’un transfert, il en va différemment pour les crédits. Prêts immobiliers, crédits à la consommation ou prêts renouvelables sont propres à chaque établissement. Dès lors, plusieurs choix s’offrent à vous.

En premier lieu, vous pouvez laisser vos emprunts actuels dans votre ancienne banque et demander à ce que les mensualités soient prélevées sur votre nouveau compte. Avant tout, consultez votre contrat. Une clause de domiciliation de revenus peut y être mentionnée. Cette clause est considérée comme abusive. Néanmoins, il vous faudra le faire reconnaître par la banque ou un juge pour vous en défaire.

En second lieu, il vous est possible de rembourser vos crédits par anticipation. En fonction du type de crédit en question, des frais peuvent être réclamés. Il s’agit des indemnités de remboursement anticipé. Elles sont dues pour :

  • un prêt immobilier : 6 mois d’intérêt au taux actuel du crédit dans la limite de 3 % du capital restant dû ;
  • un crédit à la consommation, un prêt personnel, un crédit travaux ou un crédit auto dont le capital restant dû est supérieur à 10 000 € :
    • durée restante inférieure à 12 mois : 0,50 % de la somme remboursée,
    • durée restante supérieure à 12 mois : 1 % du montant remboursé.

Les crédits renouvelables, ou prêts revolving, et les crédits à la consommation dont le capital restant dû est inférieur à 10 000 € sont exonérés de pénalités de remboursement anticipé.

Troisième et dernière solution : faire racheter vos crédits par votre nouvelle banque. Si vous détenez plusieurs emprunts, cela peut être l’occasion de les faire regrouper en un seul. Cette opération peut vous permettre de faire allonger la durée du remboursement et/ou de diminuer le taux d’intérêt afin de réduire vos mensualités de remboursement.

Service gratuit choisir.com

Trop de frais bancaires ? Changez de banque !

voir le classement