Fin de l’ADSL et du réseau cuivre, quelles conséquences ?

Orange, anciennement France Télécom, est le propriétaire historique du réseau cuivre en France. L’opérateur a annoncé en 2019 vouloir mettre fin progressivement à ce réseau d’ici à 2030. Pourquoi fermer le réseau cuivre ? Quand et comment va se dérouler cette fermeture ? Quelles seront les conséquences pour vous ? Choisir.com vous explique les tenants et aboutissants de la fin de l’ADSL en France.

fin ADSL

Qu’est-ce que le réseau cuivre ?

Le réseau cuivre désigne l’ensemble des câbles en cuivre installés en France qui relient les foyers et permettent l’accès aux services de téléphonie fixe et d’Internet en ADSL, SDLS et VDSL :

  • l’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) signifie « ligne d’abonné numérique à débit asymétrique » en français. Cette technologie haut débit repose sur l’utilisation des lignes analogiques en cuivre pour recevoir et envoyer des données ;
  • VDSL (Very high bit rate Digital Subscriber Line) signifie « ligne d’abonné numérique à très haut débit » en français. Cette technologie utilise les mêmes installations que l’ADSL, mais offre un meilleur débit grâce à l’utilisation de très hautes fréquences ;
  • le SDSL (Symmetric Digital Subscriber Line) signifie « ligne d’abonné numérique à débit symétrique » en français. Elle utilise également le réseau cuivre, mais offre une bande passante supérieure à l’ADSL, ainsi que des débits montants et descendants identiques.

L’ensemble du réseau est la propriété d’Orange, autrefois appelé France Télécom, le premier opérateur de l’Hexagone. Ce réseau a été installé dans les années 1970, dans un premier temps, pour raccorder les foyers français au téléphone fixe via le réseau téléphonique commuté (RTC). Dans les années 1990, il a également servi au déploiement d’Internet haut débit.

Le réseau a connu une soixantaine d’années d’utilisation et compte encore actuellement plus de 22 millions de lignes actives. Quelles sont les raisons qui poussent Orange à mettre fin à ce réseau ? C’est ce que vous allez découvrir tout de suite.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation

Pourquoi le réseau cuivre va-t-il disparaître ?

Si ce système de télécommunication, encore largement utilisé, est voué à disparaître, c’est pour plusieurs raisons.

Un réseau fragile

Le réseau cuivre est sensible aux aléas de la météo, ainsi, on peut observer des perturbations en cas d’intempéries et par conséquent une connexion de moins bonne qualité. De plus, ce réseau est facilement dégradé, notamment par l’humidité. Il nécessite donc des réparations qui peuvent être coûteuses.

Étant donné l’utilisation qui est faite d’Internet actuellement, les Français doivent pouvoir compter sur un réseau rapide, moderne et surtout fiable. Or le réseau cuivre n’est désormais plus adapté au vu de ces critères.

Le cuivre n’est plus assez performant

Les besoins des Français liés à leur usage d’Internet ont largement évolué. Entre généralisation du télétravail et présence croissante d’objets du quotidien connectés, le réseau cuivre ne suffit plus à faire face aux attentes de la population et devient petit à petit obsolète. Désormais, les Français préfèrent un raccordement à Internet via la fibre optique qui permet d’avoir une connexion Internet plus rapide, un débit plus important et surtout plus adapté.

L’ADSL peu à peu délaissé

Le réseau cuivre ne répondant plus aux attentes de la population, il est petit à petit délaissé. D’après l’Arcep (l’autorité de régulation des télécoms), au 30 juin 2022, il y avait :

  • 11,1 millions de clients ADSL et VDSL ;
  • 16,3 millions d’abonnés fibre.

Il y a donc à présent plus de Français qui utilisent la fibre pour leur connexion Internet, au détriment du réseau cuivre.

Le cuivre est énergivore

Le réseau cuivre utilise trois fois plus d’énergie que la fibre pour sa connexion à Internet. À l’heure où la réduction de la consommation d’énergie est devenue une priorité pour faire face à la crise climatique, ce réseau énergivore a toutes les raisons d’être mis de côté.

Deux réseaux : un non-sens

Orange, qui détient le réseau cuivre, est aussi le premier opérateur à avoir installé la fibre en France. Pour le fournisseur d’accès à Internet, cela n’a pas de sens de conserver deux réseaux filaires en parallèle, ce qui est approuvé par l’Arcep. Et ce, pour plusieurs raisons :

  • économiques ;
  • environnementales ;
  • techniques ;
  • d’efficacité.

C’est pour ces principales raisons qu’Orange a indiqué en 2019 entamer son projet de fermeture du réseau cuivre.

Par quoi va être remplacé le réseau cuivre ?

Sans grande surprise, c’est la fibre optique qui remplacera à terme le réseau cuivre et plus précisément la fibre FTTH.

En effet, la fibre FTTH (Fiber to the Home) permet le raccordement à la fibre optique depuis le nœud de raccordement jusqu’au domicile, sans utiliser de câble en cuivre. A contrario, la fibre FTTLA (Fiber To The Last Amplifier) utilise un câble en cuivre pour relier le logement au nœud optique.

Qu’est-ce la fibre optique ?

La fibre optique est un câble très fin contenant des fils en plastique ou en verre. Les données numériques transitent à l’intérieur grâce à la lumière. Grâce à cette technologie, les données peuvent être transférées rapidement, sur de longues distances et sans déperditions.

Le déploiement de la fibre optique a débuté sur le territoire en 2010, d’abord dans les grandes agglomérations. Petit à petit, elle s’est également étendue aux zones moins denses en population.

Au 31 décembre 2022, 79 % des foyers français étaient éligibles à la fibre optique. Voici les objectifs que souhaite atteindre l’État :

  • 98 % en 2025 ;
  • 100 % en 2030.

La couverture fibre est encore hétérogène au sein de l’Hexagone. Voici l’étendue de la couverture fibre en fonction des zones :

Dénomination des zonesCouverture en fibre optique en %
Zones très denses90 %
Zones moyennement denses88 %
Zones réseau d’initiative publique (RIP)68 %
Couverture fibre en France en fonction des zones
Données en vigueur à la fin de l’année 2022

Pour savoir quelle est la couverture fibre dans votre commune, consultez cette carte de l’Arcep.

Quand le réseau cuivre va-t-il disparaître ?

En 2022, Orange a transmis à l’Arcep son plan de clôture du réseau de boucle locale cuivre. De la même manière que la fibre est déployée, la fermeture du réseau cuivre se fera progressivement et par zone géographique de 2023 à 2030. Ainsi, d’après le calendrier prévisionnel, la technologie ADSL ne devrait plus du tout être utilisée en 2030. Les opérateurs accompagnent d’ores et déjà leurs clients à un passage à la fibre ou à une technologie alternative.

Nos experts vous aident à trouver la meilleure offre Internet et tester votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre.

Du lundi au vendredi de 10h à 19h

La fermeture du réseau cuivre a déjà commencé

Quelques municipalités sont déjà concernées par la fin de l’ADSL. Effectivement, au 31 mars 2023, six communes comptant 13 000 foyers sont totalement passées à la fibre et ne bénéficient plus de l’ADSL. Ces communes sont situées dans les Ardennes, le Nord et les Yvelines :

  • Issancourt-et-Rumel ;
  • Vivier-au-Court ;
  • Vrigne-aux-Bois ;
  • Gernelle ;
  • Provin ;
  • Voisins-le-Bretonneux.

Mais avant cela, la coupure du réseau cuivre pour la téléphonie avait déjà commencé. En effet, depuis 2018, les offres de téléphonie fixe utilisent la technologie Voix sur IP au lieu du réseau téléphonique commuté (RTC). Voici ce que cela change :

  • vous branchez votre téléphone fixe sur le modem de votre box Internet, plus dans votre prise murale ;
  • les communications sont acheminées par le biais du protocole Internet, plus par le réseau cuivre.

Comment va se dérouler la fin du réseau cuivre ?

Comme vous l’avez vu plus haut, la fermeture du réseau cuivre se fera de manière progressive et selon deux grandes étapes :

  • la fermeture commerciale ;
  • la fermeture technique.

Plus de nouveaux abonnements ADSL à partir de 2026

La phase de fermeture commerciale consiste pour les FAI à ne plus vendre d’offres Internet utilisant l’ADSL. Cette première étape a débuté en novembre 2022 et s’étendra jusqu’à janvier 2026.

Cela concerne les zones dans lesquelles :

  • la fibre est déployée ;
  • les quatre opérateurs les plus importants (Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom) sont présents.

Lorsque ces conditions seront réunies, les nouveaux abonnés ne pourront plus souscrire d’abonnement ADSL et devront opter pour une offre fibre. Désormais, les offres fibre sont abordables, elles coûtent même parfois moins cher que les offres ADSL. Ce changement de technologie n’aura donc pas d’impact négatif sur votre budget.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre Internet trop cher ?

faire une simulation

Fermeture technique en 2030

La fermeture technique correspond à la fin de la fourniture ADSL. En effet, tant que la clôture technique n’est pas effective, votre ligne ADSL reste opérationnelle. Cette fermeture s’étendra de novembre 2023 à la fin de l’année 2030. Orange doit respecter un délai de trois ans entre l’annonce de la fin du réseau et sa fermeture effective.

Orange a fixé comme objectif une fermeture pour :

  • 15 % des locaux fin 2026 ;
  • 30 % des locaux fin 2027 ;
  • 50 % des locaux fin 2028 ;
  • 75 % des locaux fin 2029 ;
  • 100 % des locaux fin 2030.

D’après ce calendrier, en 2030, il ne devrait plus y avoir aucun client ADSL. Donc, si d’ici à 2030, vous n’avez pas changé d’abonnement Internet, vous ne pourrez plus utiliser votre ligne ADSL.

Comment savoir si vous êtes dans une zone concernée par la fin de l’ADSL ?

Chaque année, les sept directions régionales d’Orange établiront la liste des zones (communes ou parcelles de communes) qui verront leur réseau cuivre fermer. Les municipalités prioritaires sont celles dans lesquelles :

  • la migration vers la fibre est déjà bien amorcée ;
  • le réseau cuivre est endommagé et a besoin de travaux.

Lorsque la zone dans laquelle se situe votre logement sera concernée par la fin de la boucle locale cuivre, vous en serez informé par votre fournisseur d’accès à Internet. Votre opérateur vous proposera alors une offre alternative en fibre optique ou par le biais d’une autre technologie, comme la 4G fixe.

Vous aurez plusieurs solutions :

  • conserver votre abonnement s’il existe un équivalent en fibre optique ;
  • changer d’offre pour un abonnement éligible à la fibre ;
  • changer d’opérateur.

Quelles sont les conséquences de la fermeture du réseau cuivre pour vous ?

Lorsque vous serez effectivement concerné par la fin de la boucle locale cuivre, vous devrez faire face à ces conséquences :

  • vous ne pourrez plus souscrire de nouveaux abonnements à Internet en ADSL ;
  • vous ne pourrez plus utiliser votre ligne ADSL ;
  • vous devrez migrer vers une autre technologie pour votre connexion à Internet et votre téléphone fixe.

L’aspect positif de cette fermeture est le déploiement de la fibre sur la totalité du territoire, ce qui permettra à terme à l’ensemble des Français de bénéficier d’une connexion haut débit de qualité. Si vous n’avez pas changé d’abonnement de box Internet depuis quelques années, c’est peut-être le bon moment pour faire évoluer votre offre.

Bon à savoir

Pour conserver votre numéro de téléphone fixe, vous pouvez demander la portabilité du numéro.

Comment changer d’offre Internet ?

Vous n’êtes pas obligé d’attendre la fermeture du réseau cuivre dans votre commune pour changer d’offre Internet, au contraire. Selon votre zone de résidence, vous pouvez d’ores et déjà demander le raccordement de votre domicile au réseau de fibre optique. Dès que votre domicile est éligible à la fibre, vous pouvez souscrire une offre fibre et profiter d’une connexion Internet de qualité.

Par contre, dès que vous serez informé de la fin de l’ADSL, Choisir.com vous conseille d’anticiper votre migration vers la fibre sans attendre la fin effective du réseau cuivre. Vous pourrez ainsi prendre le temps de comparer les offres de box Internet des différents fournisseurs pour choisir un abonnement répondant à vos besoins.

D’autres questions sur ce sujet ?

Nos experts vous aident à trouver la meilleure offre Internet et tester votre éligibilité à l’ADSL ou la fibre.

Du lundi au vendredi de 10h à 19h