Contre la BMW i3 et l'Opel Ampera-e, la Renault Zoé a-t-elle du souci à se faire ?

Renault Zoe

Star nationale et européenne, la Renault Zoé ne se bataillait jusque là que contre l'excellente Nissan Leaf. Mais avec l'arrivée d'une BMW i3 restylée et plus performante, ainsi que l'apparition d'une Opel Ampera-e à l'autonomie impressionnante, notre petite tricolore a-t-elle le répondant suffisant pour conserver son leadership ?

 

 

Renault ZoéBMW i3Opel Ampera-e
Voitures électriques
Logo constructeur
FinitionsLife
Zen
Intens
Edition One
Star Wars
AtelierLodge
Loft
Suite
Connected
Excellence
Type de batterieLithium-ionLithium-ionLithium-ion
Autonomie NEDCR75 : 403 km
Q90 : 370 km
R90 : 403 km
170 ch : 300 km
184 ch : 280 km
520 km

Temps de charge

Secteur : 25 h
Wallbox : 7h25 mn
Borne de recharge rapide : 2h40
Secteur : 10 h
Wallbox : 3 h
Borne de recharge rapide : 1 h
Secteur : 30 h
Wallbox : 8 h
Borne de recharge rapide : 1h15
Puissance en chevauxR75 : 75 ch
Q90 : 90 ch
R90 : 90 ch
i3 : 170 ch
i3s :184 ch
204 ch
Coût mensuel location batteries- 69 € / mois pour 2 500 km / an
- 119 € / mois pour 4 000 km / an
Batteries incluses dans le prix d'achatBatteries incluses dans le prix d'achat
Longueur4,10 m4 m4,16 m
Largeur1,73 m1,79 m1,76 m
Hauteur1,56 m1,59 m1,59 m
Poids1 480 kg1 195 kg1 691 kg
Volume coffre338 l / 1 225 l260 l / 1 100 l381 l / 1 274 l
Vitesse maximale135 km/h150 km/h148 km/h
Places545
Prix catalogue (bonus déduit)De 17 700 € à 22 600 € (+ location mensuelle des batteries)
De 26 600 € à 31 200 € (comprenant l'achat des batteries)
De 32 400 € à 40 000 € (+ 4 500 € pour le prolongateur d'autonomie)44 600 €
VersionsToutes les versions de la Renault Zoé disponiblesToutes les versions de la BMW i3 disponibles 

 

Un point sur l'électrique

 

Si le marché du véhicule électrique a bondi de + 40 % en 2017, il ne représente pourtant toujours que 0,9 % des ventes de voitures en France. Une proportion qui va en grandissant dans les pays nordiques comme la Norvège ou la Finlande, mais sans pour autant s'imposer.

Les raisons de ce désamour sont légitimes. Outre la barrière psychologique du passage du thermique à l'électrique, l'autonomie, le désert en matière d'infrastructures de bornes de recharge, et le prix du neuf sont de vrais freins à l'achat.

En la matière, la Renault Zoé a construit son succès sur son accessibilité liée à une autonomie parmi les meilleures du marché.

 

Renault Zoé

 

L'Opel Ampera-e annonce une capacité bien plus importante, mais ses tarifs prohibitifs ne la destinent pas à toucher le plus grand nombre d'acheteurs.

D'ailleurs, l'allemande n'est disponible que sur commande, et avec un délai d'attente pouvant aller de six mois à un an. Vous ne la retrouverez donc pas sur le catalogue du site Internet.

 

"Pour acquérir une Ampera-e, il faut s'armer de patience."

 

PSA, qui est le nouveau propriétaire d'Opel, n'estime pas une réussite commerciale possible pour son Ampera-e.

Carlos Tavares l'a dit lui-même : "L'Opel Ampera-e est une bonne voiture. Toutefois, elle cause des pertes.". Entendez, le coût de l'utilisation des brevets imposé par General Motors depuis le rachat d'Opel.

Voila qui risque de mettre un terme prématuré à la carrière de cette électrique pourtant prometteuse. Gageons que l'arrivée prochaine d'une 208 électrique n'est pas non plus étrangère à la volonté de réduire la concurrence, même lorsqu'elle est interne.

 

Opel Ampera-e

 

De son côté, la BMW i3 est la seule à proposer la possibilité d'embarquer un prolongateur d'autonomie appelé REx (Range Extender).

Ce petit moteur thermique bicylindre essence de 0.6 l et d'une puissance de 34 ch permet de parcourir 130 km en plus des 300 km d'autonomie annoncés en électrique (que l'on peut aisément ramener à 200 km en situation réelle).

Ce moteur ne sert pas à assurer la traction du véhicule mais à alimenter les batteries électriques. Toutefois, pour des raisons d'équité, nous nous contenterons de la version tout électrique.

 

BMW i3

 

Renault Zoé, la référence

 

La Zoé a démarré sa carrière avec les blocs Q tel que le Q90. Renault développe aujourd'hui les blocs R avec notamment le R90, et le R110 (110 ch) qui arrivera bientôt au catalogue.

Dans la pratique, cette évolution rend la recharge sur prise secteur bien plus rapide en passant d'une puissance de 3 à 11 kW. 

Malheureusement, le R90 présente un maximum de 22 kW (au lieu de 43 kW pour la version Q), ce qui fait passer sa recharge rapide de 1h30 à 2h40 par rapport au Q90.

Une déconvenue qui est à relativiser face au faible développement des bornes de recharge rapide.

 

"Le dernier bloc R110 vient d'être présenté à Genève."

 

Renault Zoé

 

Cette Zoé nous avons eu l'occasion de la décortiquer à plusieurs reprises, et il en ressort toujours le même sentiment d'une agréable simplicité.

Elle a même profité de sa dernière "mise à jour" (qui n'était pas un restylage) pour se doter de nouveaux équipements tels que son R-Link désormais compatible avec les Smartphones Android.

 

 

Renault Zoé

 

Opel Ampera-e, la prometteuse désillusion

 

Nous l'attendions depuis quelques temps déjà cette Opel… et ses hausses de tarif ainsi que sa production lancée au compte-goutte nous ont beaucoup déçus.

Car pour en revenir à la voiture en elle-même, tout semble être au rendez-vous pour assurer un beau succès à ce modèle.

 

Opel Ampera-e

 

Agréable à vivre, elle peut recevoir de nombreux équipements en option à l'image de son écran tactile de 10,2" et de son instrumentation numérique.

Malheureusement, le qualitatif n'est pas au rendez-vous, ce qui est dommage pour une voiture à plus de 40 000 €.

 

"L'Ampera-e est une Chevrolet Bolt rebadgée, dont le succès se confirme aux Etats-Unis."

 

Opel Ampera-e

 

Puissante avec ses 204 ch, l'Ampera-e réalise le 0 à 100 km/h en seulement 7,3 s tout en proposant une autonomie de 380 km en norme WLTP (bien plus drastique que l'actuelle NEDC).

A conduire, l'allemande sait se rendre réactive et relativement agréable malgré des suspensions trop fermes désagréables pour les passagers.

 

 

Opel Ampera-e

 

BMW i3, l'élégant OVNI

 

Oui, elle est élégante cette BMW i3, et surprenante aussi. Son physique d'extra-terrestre, qui ne l'a pas forcément aidée à sa sortie en 2013, lui va aujourd'hui comme un gant.

A l'intérieur, l'ambiance BMW est au rendez-vous avec une planche de bord au design percutant et des matériaux de bonne facture. Le sentiment est valorisant où que l'on soit assis.

 

"200 km en tout électrique, et 130 km supplémentaires avec le prolongateur thermique."

 

BMW i3

 

Reine de l'agrément de conduite sur le segment de l'électrique, la BMW i3 sait offrir la vélocité nécessaire pour assurer les dépassements et propose une direction très précise. Dotée d'une puissance de 170 ch, elle monte à 184 ch dans sa version "sport" i3s.

Sa monte en 19" n'épargne toutefois pas les occupants des ressentis du moindre défaut sur l'asphalte. Seulement quatre places mais une longueur contenue de 4 m qui fait de l'allemande une excellente compagne pour la ville.

 

BMW i3

 

Bon, ne boudons pas le pragmatisme. Même si son prolongateur d'autonomie relève un peu de la "triche", il n'en reste pas moins qu'il permet de se prémunir d'une panne d'énergie en toutes circonstances.

Et c'est finalement ce détail de haute importance qui peut permettre de franchir le pas vers l'électrique.

 

 

BMW i3

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Pour son prix, pour son autonomie, et pour le choix dans les finitions, c'est la Renault Zoé qui remporte haut-la-main ce comparatif. La française remplit parfaitement son rôle de petite voiture électrique, en deuxième ou troisième véhicule du foyer. L'i3 est également intéressante, mais sans le REx son autonomie ne fait pas le poids. Carton rouge à General Motors, Opel et PSA qui n'ont pas réussi à s'entendre pour assurer une vraie production à l'Ampera-e qui, maintenant trop coûteuse, reste toutefois une voiture intéressante qui pourrait contribuer à l'émergence du VE.

 

 

comparez les voitures neuves et trouvez le meilleur prix