Mégane RS, 308 GTi, Focus ST, Civic Type R, laquelle sera la plus sportive ?

Honda Civic type R

La Mégane RS de troisième génération affronte une 308 GTi toute nouvelle, une Focus ST aux dents longues, et une Civic Type R qui a décidé de mettre le paquet. Du beau linge qui se bataille à coups d’asphalte brûlant, mais aussi en termes d’équipements et de polyvalence. Un grand écart impossible ?

 

Nom

Renault Mégane RSPeugeot 308 GTiFord Focus STHonda Civic Type R
Compactes sportives
Logo constructeur
Motorisation2.0 l T 275 ch S&S1.6 l tdP 270 ch S&S2.0 l Ecoboost 250 ch S&S2.0 L i-vtec 310 ch
Consommation mixte (chiffres constructeurs)7,5 l6,0 l6,8 l7,3 l
0 à 100 km/h5,8 s6 s6,5 s5,7 s
Vitesse maxi255 km/h250 km/h248 km/h270 km/h
Puissance fiscale17 cv16 cv15 cv20 cv
BoîteManuelle 6Manuelle 6Manuelle 6Manuelle 6
Portes3555
Places5554
Longueur4,31 m4,25 m4,36 m4,39 m
Largeur1,85 m1,80 m1,82 m1,88 m
Hauteur1,43 m1,45 m1,47 m1,47 m
Poids1 394 kg1 205 kg1 437 kg1 382 kg
Dimensions pneumatiques225/40 R18235/35 R19235/40 R18235/35 R19
Volume coffre377 l / 991 l470 l / 1 309 l316 l / 1 101 l475 l / 1 404 l
Réservoir60 l53 l50 l50 l
Emission de CO2 (en g/100 km)174 g139 g159 g170 g
Bonus/malus écologique+ 2 200 €+ 250 €+ 2 200 €+ 2 200 €
Prix catalogue32 450 €37 400 €29 200 €35 750 €

 

 

Renault Mégane RS

 

Avec ses trois portes et sa boîte manuelle à six rapports, la Mégane RS n’emprunte pas le même chemin que sa petite sœur la Clio RS. Logique me direz-vous, car la Clio RS est une dernière née de la firme au losange, contrairement au coupé en présence qui est une Mégane de 3ème génération.

Et il est vrai qu’esthétiquement, à côté du physique de la Mégane IV, les lignes de la Mégane III RS prennent un petit coup de vieux. Cette Mégane RS semble alors d’avantage affiliée à la Clio, plutôt qu’à la nouvelle mouture de la Mégane.

 

"La Mégane IV RS est envisagée pour 2017."

 

Mégane III RS

 

Mais passé ce détail chronologique, la silhouette de la Mégane RS demeure tout de même racée et moderne. Elle a heureusement suivi la phase III de son homologue berline compacte pour nous proposer un museau incisif et une calandre à l’entrée d’air et au bouclier revisités.

Sans atteindre l’originalité de son pendant berline, les optiques sont bien léchées à l’avant comme à l’arrière. Arrière marqué lui aussi de sportivité avec son dessin musclé et sa sortie d’échappement chromée centrale.

 

Mégane III RS

 

Et sur la route, c’est une Mégane RS accrocheuse qui engloutit le bitume comme une boule sur un tapis de billard. Mais tout n’est pas aussi simple et les accélérations trop franches, malgré l’autobloquant, peuvent vite faire partir le train arrière.

Un régal pour les pilotes, des risques de galère pour ceux qui n’ont pas l’habitude.

Côté équipements, la RS se dote de la navigation Europe, de l’InfoTraffic, de l’aide au parking arrière, du châssis sport, des capteurs de pluie et de luminosité, de l’assistance au freinage d’urgence et du contrôle dynamique de trajectoire.

 

 

Mégane III RS

 

Peugeot 308 GTi

 

La Peugeot RCZ-R a disparu du catalogue du constructeur, laissant le champ libre à la 308 GTi (et 208 GTi) qui, contrairement à la Mégane, correspond bien à la deuxième génération de la lionne en concordance avec la berline compacte.

A première vue, en dehors de la double sortie d’échappement chromée, de l’assiette rabaissée et des jantes 19 ’’, difficile de faire la différence avec une 308 GT. Idem à l’intérieur, si l’on ne tient pas compte de la sellerie spécifique.

 

Peugeot 308 GTi

 

"La 308 GTi se dote de la silhouette la moins athlétique de ce comparatif."

 

Mais une fois prise en main, l’on se rend compte que le 1.6 l de la lionne tient la dragée haute aux 2.0 l de ses concurrentes. Aussi souple que véloce, sa vigueur est inattendue sur ce type de bloc.

Le tout allié à une boîte à étagement court qui garantit le bonheur sur routes sinueuses.

 

Peugeot 308 GTi

 

La 308 GTi dispose de série de l’aide au stationnement avant et arrière, de l’accès et du démarrage mains libres, du frein de stationnement électrique, des capteurs de pluie et de luminosité, et des vitres arrière surteintées.

Une dotation un peu maigre pour celle qui affiche un tarif bien au-delà de celui de ses concurrentes.

 

 

Peugeot 308 GTi

 

Ford Focus ST

 

La moins performante de nos candidates vient d’être fraîchement restylée.

Optiques effilées, boucliers stylisés et calandre imposante donnent à la Ford Focus ST un visage assez nouveau.

 

"La Ford Focus ST est disponible en version break."

 

Ford Focus ST

 

Et les changements, à l’instar de la Focus classique, se poursuivent à l’intérieur avec une bien meilleure ergonomie des commandes, et une hausse de la qualité de finition sans pour autant arriver au niveau d’une Peugeot.

Au volant, enveloppé par les sièges baquets Recaro, l’on monte dans les tours sans difficulté, délivrant une sonorité très « circuit ».

 

"Pour plus de sport, la Focus RS développe 350 ch et démarre à 39 600 €."

 

Ford Focus ST

 

Le couple est rapidement disponible et la conduite est fluide. Presque un peu trop facile. Cela se paie au détriment de performances qui sont, certes honorables, mais bien en deçà de ses concurrentes.

Au détriment du confort également avec des suspensions excessivement fermes pour une sportive qui se veut polyvalente.

Sur le plan des équipements, le Focus ST propose le Bluetooth et l’USB, les capteurs de pluie et de luminosité avec extinction temporisée, l’accoudoir central coulissant, le démarrage sans clé, et les rétroviseurs électriques chauffant.

 

 

Ford Focus ST

 

Honda Civic Type R

 

Et voilà celle qui tient le haut du pavé en termes de performances et en apparats de sport.

La Honda Civic Type R n’a pas seulement le look le plus affirmé, elle est aussi la plus rapide de ce comparatif. Cette gueule d’enfer, conjuguée à un 0 à 100 km/h abattu en 5,7 s, créent un effet de séduction immédiat.

 

"La Civic Type R se dote pour la première fois d’un turbocompresseur."

 

Honda Civic Type R

 

Sacrée performance due en grande partie à l’abandon de l’atmosphérique pour un turbocompresseur qui agit dès les bas-régimes, permettant de développer 400 Nm à 2 500 tr/min. Les 310 ch se font tous sentir à 6 500 tr/min.

Au volant, l’agrément de conduite inspiré par ce physique sportif est bel et bien au rendez-vous. Plus confortable que son ancienne génération, la Civic Type R propose un châssis qui ne fait pas de concession sur la précision.

Une précision qui se retrouve également dans le différentiel à glissement limité, l’amortissement piloté ou encore le train avant à pivot découplé.

En revanche, les puristes n’apprécieront que moyennement le son étouffé du moteur qui ne colle pas vraiment avec le physique de cette sportive qui, rappelons-le, détient le meilleur temps au tour sur le Nürburgring, détrônant ainsi la Mégane RS.

 

Honda Civic Type R

 

Au chapitre de la dotation, la Civic Type R embarque le Bluetooth, les jantes alliage 19 ’’, le Honda Connect avec son écran tactile 7 ’’, et deux prises 12 V.

La Honda ajoute l’assistance au freinage d’urgence, l’aide au démarrage en côte, le système actif de freinage d’urgence en ville et le répartiteur électronique de freinage.

 

 

Honda Civic Type R

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Pour qui veut une sportive pure et dure, la Honda Civic Type R s’impose d’elle-même. Mais si l’on souhaite accéder à une certaines polyvalence, il est préférable de se tourner vers la 308 GTi ou la Focus ST. La Ford a pour elle un tarif avantageux. Et la Lionne a l’agrément, le confort et une conduite à la portée de tous. Quant à la Mégane RS, si ses performances sont excellentes, sa nervosité et sa carrosserie trois portes la rendent inaccessible pour un chargé de famille peu habitué à piloter.

 

 

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise