x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Nissan Navara, Ford Ranger, Toyota Hi-Lux et Mitsubishi L200, envie d’un pick-up ?

Comparatif pick-up Ford ranger

Le pick-up, c’est le rêve à l’américaine, mais pas seulement. Sans forcément exercer une activité de bûcheron, le format benne peut se révéler pratique lorsqu’il s’agit de transporter des vélos ou autres encombrants. Un américain et trois japonais se confrontent pour vous aider à choisir le meilleur pick-up du marché.

 

Nom

Nissan NavaraFord RangerToyota HiluxMitsubishi L200

Pick-up

Logo constructeur

Motorisation

2.5 l dCi
190 ch

3.2 l Duratorq TDCi
200 ch
3.0 l D-4D
171 ch
2.4 l DI-D
178 ch

Consommation mixte
(chiffres constructeurs)

8,1 l8,3 l7,7 l7,2 l

Finition

BusinessWildtrakInvincibleInstyle

Puissance fiscale

8 cv11 cv10 cv10 cv

Boîte

Manuelle 6Manuelle 6Manuelle 5Manuelle 6

Longueur

5,30 m5,35 m5,26 m5,20 m

Largeur

1,85 m1,85 m1,83 m1,81 m

Hauteur

1,79 m1,81 m1,86 m1,78 m

Poids

1 960 kg2 075 kg1 950 kg1 875 kg
PTAC

2 870 kg

3 200 kg2 730 kg2 905 kg
Capacité de remorquage
(avec une remorque freinée)
3 000 kg3 350 kg2 800 kg3 100 kg

Réservoir

80 l80 l80 l75 l

Emission de CO2
 

224 g218 g203 g204 g

Bonus/malus
ecologique

0 €0 €0 €0 €

Prix catalogue

37 215 €39 180 €39 840 €38 250 €

 

 

Caractéristiques du comparatif

 

Aujourd’hui, l’on peut avoir un pick-up qui ne consomme pas 15 l/100 km. Et c’est ce que nous voulons, avec suffisamment de puissance pour ne pas s’endormir à chaque montée dans les tours.

Bien sûr, il nous faut un modèle double-cabine, cinq places, et bien équipé. Et comme ce pick-up nous en rêvons depuis que nous étions fans de « L’homme qui tombe à pic », nous sommes prêts à nous offrir une finition supérieure (et à nous acquitter d’un malus exorbitant).

 

Mitsubishi L200

 

Des utilitaires devenus familiaux

 

Le Nissan Navara NP300 a été présenté au salon de Francfort. Cette nouvelle génération n’est pas encore au catalogue du constructeur, nous nous intéressons donc à sa version actuelle.

Avec sa face avant carrée et massive, le Navara adopte un vrai physique de 4x4.

 

« Le Navara NP300 arrivera en concessions courant 2016. »

 

A l’intérieur, l’ambiance est haut de gamme avec une excellente ergonomie des commandes. L’on se sent à son aise, et l’accoudoir central réduit permet d’avoir un espace moins cloisonné.

L’on regrette seulement quelques plastiques rigides en parties basses, et des poignées de portes qui paraissent fragiles.

 

Nissan Navara

 

 

Le Ford Ranger fait moins dans les chromes, mais arbore malheureusement un sabot de protection avant qui respire le toc.

Dommage, car la calandre du Ranger n’est pas si mal réussie dans son genre. Plutôt carrée elle aussi, elle en impose, mais donne cependant une impression de fragilité.

Ce qui n’est pas le cas de la benne, particulièrement haute, qui semble prête à résister à tous types de chargements. Chargements qui ne seront d’ailleurs pas facilités par cette hauteur justement.

L’habitacle est un peu plus cheap que chez la concurrence, mais l’ergonomie est plutôt satisfaisante. Dommage pour les inserts imitation carbone, et pour l’oubli de la poignée sur les montants arrière afin d’aider à embarquer.

 

Ford Ranger

 

 

Le Toyota Hilux va lui aussi se renouveler en 2016, mais pour l’heure c’est toujours la septième génération qui officie.

Comme ses deux autres rivaux, il conserve une face avant très cubique, bien loin des évolutions japanisantes du Land Cruiser. Son capot s’orne d’un aérateur à l’image de ce qui se faisait sur les anciens 4.2 l atmosphériques.

La présentation intérieure est aux petits oignons avec des matériaux qualitatifs et des assemblages irréprochables. Les commandes basses sont un peu éloignées du conducteur, mais rien de rédhibitoire.

 

Toyota Hilux

 

 

Enfin, le L200 est celui qui opte pour les lignes les plus effilées, pour répondre à une tendance générale dans l’automobile. Toutefois, cette nouvelle mouture n’adopte pas une carrosserie aussi biscornue que son ancienne génération, et c’est tant mieux.

Si la qualité de l’habitacle est un peu moindre que chez la concurrence, il faut reconnaître au L200 un certain confort. Son poste de conduite s’adapte aux plus grands gabarits tout en laissant suffisamment d’espace au passager juste derrière.

 

Mitsubishi L200

 

 

L’offre

 

Dans sa finition Business, le Nissan Navara embarque la climatisation automatique bizone, les détecteurs de pluie et de luminosité, les antibrouillards avant, la caméra de recul, le Bluetooth, la prise Jack, le système de navigation à reconnaissance vocale, les rails de toit et les marchepieds latéraux, les jantes 17’’ et les rétroviseurs électriques dégivrants et rabattables.

De plus, le Pack Premium comprend le toit ouvrant électrique et les sièges à réglages électriques. Côté sécurité, le Nissan propose le répartiteur électronique de freinage, l’ESP et le régulateur limiteur de vitesse.

 

Nissan Navara

 

Pour bénéficier du blocage de différentiel arrière, comptez un supplément de 750 €, et 1 600 € pour passer en boîte automatique.

Avec la motorisation V6 3.0 l (pour 46 315 €), le Navara se dote en supplément de la caméra de recul intégrée au rétroviseur intérieur, du système audio Bose, et de l’aide au stationnement avant.

 

« Les quatre modèles sont proposés en single cab, king cab et double cab. »

 

Nissan Navara

 

Le Toyota Hilux Invincible se dote de la climatisation automatique, du régulateur de vitesse, de la sellerie cuir, des rétroviseurs électriques dégivrants et rabattables, de l’allumage automatique des phares, et des antibrouillards avant.

Le système tactile Toyota Touch II assure l’accès à la navigation, aux connectiques dont le Bluetooth, et à la caméra de recul.

Les vitres latérales et la lunette arrière sont surteintées, et la benne s’équipe d’un arceau chromé ainsi que d’une barre anti-encastrement. Plutôt élégants, les rétroviseurs chromés se dotent d’un rappel de clignotant.

 

Toyota Hilux

 

Côté conduite, le Hilux embarque l’ABS avec répartiteur électronique de freinage, le système d’amplification du freinage d’urgence, le contrôle de stabilité et le contrôle de motricité.

Pour 700 € de plus, vous vous offrez l’aide au stationnement avant et arrière, bien pratique avec ce gabarit.

 

Toyota Hilux

 

En Wildtrak, la plus haute finition que propose Ford, le Ranger comprend la climatisation automatique, des capteurs de pluie et de luminosité, des sièges avant chauffant, le Bluetooth, l’USB, la navigation, l’aide au stationnement arrière et la caméra de recul.

Pour la conduite, le Ranger embarque le contrôle de stabilité, l’aide au démarrage en côte, le contrôle de traction, l’assistance au freinage d’urgence, et l’ABS.

Sur le Ranger, le blocage de différentiel est proposé pour 600 €, et le rideau de plateau coulissant rigide pour protéger le chargement dans la benne vous en coûtera 1 672 €.

 

Ford Ranger

 

Le Mitsubishi L200 Instyle embarque la climatisation automatique bizone, l’accès et le démarrage sans clé, la sellerie cuir, le siège conducteur réglable en hauteur ainsi que le volant, l’USB, le Bluetooth, les détecteurs de pluie et de luminosité, et la navigation GPS sur écran tactile de 7’’ qui comprend également la caméra de recul.

Pour l’équipement extérieur, le L200 se pare des marchepieds latéraux et arrière, des crochets de benne ou encore des limiteurs d’ouverture de la ridelle.

Mais c’est sur la sécurité et la conduite que le japonais fait fort avec l’alerte de franchissement de ligne, l’aide au démarrage en côte, le répartiteur électronique de freinage, l’antipatinage, le système de freinage prioritaire et le contrôle de stabilité en traction.

 

Mitsubishi L200

 

Trouvez votre voiture au meilleur prix  
Notre comparateur de voitures neuves en promotion vous permet de retrouver tous les modèles de pick-up Nissan, Ford, Toyota, Mitsubishi au meilleur prix. 

 

Sur la route

 

Sur la route, le Navara 190 ch est tout simplement excellent. Absolument rien à voir avec sa version 171 ch. Volontaire, même bas dans les tours, il se comporte sans surprise. Même chargé, difficile de voir une réelle différence.

Malheureusement, il est un peu bruyant sur autoroute.

 

Nissan Navara

 

Le Ford Ranger présente un 3.2 l dynamique, mais qui demeure un peu rugueux. L’on sent bien qu’il est plus à son aise à basse vitesse.

Toutefois, il atteint sa vitesse de croisière sans sourciller, mais souffre d’une mauvaise insonorisation de l’habitacle.

 

Ford Ranger

 

Rivé à la route, le Toyota Hilux sait jouer d’un savant dosage entre pilotage et aides à la conduite.

L’alchimie opère et il devient très agréable de prendre tous types de routes avec le japonais, qui offre une puissance de reprise inattendue.

 

Toyota Hilux

 

Enfin le L200 n’a jamais été reconnu pour être un foudre de guerre sur route.

Celui-ci ne démérite pas pour un pick-up mais reste à la traîne dans ce comparatif. La longue montée dans les tours n’est pas aidée par la suspension un peu trop souple.

 

Mitsubishi L200

Un Navara plus confortable

Le Navara NP300 met clairement l'accent sur l'accueil des familles et propose des prestations qui pourraient faire oublier sa vocation utilitaire. L'esthétique extérieure est plus fluide, tandis que l'habitacle gagne en équipements et en qualitatif. L'insonorisation, qui fait souvent défaut aux pick-up, a été revue afin d'agrémenter les longs trajets.

 

"Le Navara a été élu "Pick-up international de l'année 2016"."

 

Préférant désormais miser sur le confort de ses passagers, le Nissan Navara adopte un système de suspension arrière à cinq bras et ressorts hélicoïdaux. Une configuration réservée à la version Double-Cab, capable d'emmener cinq passagers. La King-Cab reste quant à elle sur une architecture à lames, certainement pour assurer une plus grande résistance lors des chargements. N'oublions pas que cette version à deux places avec ou sans cabine approfondie est le choix des professionnels et non pas celui des familles.

 

Les nouveaux concurrents

Les pick-up représentent 36 % des parts de marché sur le segment utilitaire. La raison est simple, ils sont également choisis par bon nombre de familles comme véhicule personnel. Si la motivation esthétique n'est pas en reste, l'exemption du malus écologique est sans doute l'argument le plus convaincant.

 

"Pas de malus écologique sur les pick-up."

 

Ainsi donc, les constructeurs misent désormais beaucoup sur ce type de carrosseries. Les deux dernières années ont d'ailleurs été prolixes en déferlement de nouveaux modèles : le Renault Alsakan, cousin du Nissan, le Fiat Fullback, qui est tout simplement un L200 rebadgé, ou encore le Volkswagen Amarok, maillon manquant de la gamme teutonne et qui met en avant un certain standing pour se hisser sur le haut du panier.

Des inspirations premium que partage bien sûr Mercedes en nous présentant son surprenant Classe X. Le pick-up luxe est né. Reposant sur la même plateforme que le Navara et l'Alaskan, il revendique une présentation des plus soignées avec un qualitatif général digne de la firme à l'étoile.

Et pour autant, ce Classe X n'oublie pas sa vocation de baroudeur avec son châssis séparé, sa démultiplication courte, sa transmission intégrale et son blocage de différentiel.

Ce Mercedes Classe X débute à 38 000 €, là où la concurrence moins prestigieuse descend amplement en dessous des 30 000 €.

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Après les SUV, ce sont les pick-up qui se démocratisent en visant désormais tous les segments, et pour certains en mettant réellement l'accent sur une utilisation familiale. Un point à ne pas négliger au moment du choix, et où le VW Amarok, la Nissan Navara et le Renault Alaskan se placent très bien.

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

comparez les promotions auto jusqu'à -41 % de remise

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com