Besoin d'aide pour choisir votre fournisseur d'énergie ?

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu'à 200 € sur votre facture gaz et électricité

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

09 74 59 19 97

appelez-nous gratuitement

Quelles différences entre les tarifs réglementés, fixes ou indexés ?

réglementés, fixes ou indexés

Tous les consommateurs connaissent le montant de leurs factures d’électricité et de gaz mais peu en saisissent toutes les subtilités. Entre tarifs réglementés, fixes et indexés, difficile de trouver la formule la plus adaptée à son utilisation. Dans cet article, découvrez comment les différencier et faire ensuite le bon choix.

 

1. Les tarifs réglementés

 

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les fournisseurs historiques d’électricité et de gaz sont soumis à des tarifs fixés par l’État, dits « tarifs réglementés ».

Couvrant les coûts de distribution et d’entretien des réseaux et assurant une stabilité de ces marchés, ces tarifs sont décidés par la CRE (commission de régulation de l’énergie) et donc par les pouvoirs publics.

Seuls les deux opérateurs historiques, ENGIE pour le gaz et EDF pour l’électricité, peuvent proposer ces tarifs réglementés. 

 

Les évolutions des prix du gaz et de l’électricité
Les tarifs réglementés de l’électricité évoluent une à deux fois par an. Ceux du gaz, eux, sont révisables tous les mois.

 

2. Les tarifs à prix fixes

 

Ces tarifs sont libres et peuvent être égaux, plus élevés ou moins élevés que les tarifs réglementés. Ils sont en revanche bloqués pour toute la durée du contrat entre le consommateur et le fournisseur, soit une période comprise entre 1 et 4 ans selon les opérateurs.

Le gros avantage de ces tarifs est leur composante de stabilité. En effet, avec un tarif unique et bloqué sur une aussi longue période, les ménages peuvent éviter de subir les hausses successives des énergies et de leurs abonnements et donc faire des économies.

En revanche, il ne leur est pas possible de profiter des baisses de prix lorsqu’elles ont lieu. Pour compenser cet inconvénient, il existe aujourd’hui des offres de prix fixes, révisables à la baisse.

À la date anniversaire du contrat, si le tarif de l’énergie est plus bas que l’année précédente, il est alors automatiquement répercuté à la baisse pour la période suivante. C’est la formule qui permet de réaliser des économies dans la durée.

Moins impressionnantes que pour les tarifs indexés, les économies sont plus progressives mais peuvent se révéler intéressantes en fin de longue période, surtout si les tarifs réglementés ont poursuivi leur augmentation, ce qui est quasiment toujours le cas.

 

Attention aux hausses des taxes
Il ne faut pourtant pas s’attendre à des factures fixes et identiques d’une année sur l’autre. Le ménage peut premièrement consommer plus d’énergie que sur la période précédente ce qui augmentera automatiquement la facture annuelle suivante, et deuxièmement, la hausse des taxes, elle, ne sera pas bloquée. Car, quels que soient le fournisseur et le type de prix, les taxes sont identiques et incontournables.

 

3. Les tarifs à prix indexés

 

Le tarif indexé est le plus courant parmi les offres de marché (c’est-à-dire les prix non réglementés). Ces prix se présentent sous forme d’un pourcentage de réduction par rapport aux tarifs fixés hors taxes par l’État et proposés par les fournisseurs historiques. En cas de hausse, le tarif de base augmente et inversement. Le pourcentage de réduction, lui, reste le même.

Il est également possible de souscrire à un tarif indexé sur le prix de l’abonnement. Cette fois, ce n’est plus le tarif du kWh qui est concerné mais le prix de l’abonnement lui-même. Cette formule est sans aucun doute celle qui permet de réaliser des économies à très court terme, mais elle ne permet aucune stabilité dans la durée.

 

Des formules sans engagement

 

Si les tarifs fixes engagent le fournisseur, ce n’est pas du tout le cas du consommateur qui est libre de le quitter ou d’opter pour une nouvelle offre en cours de contrat.

D’ailleurs, quels que soient le fournisseur et l’offre souscrite, il vous est possible d’en changer à tout moment et sans frais. Aucune justification ne vous sera demandée et aucun changement ne sera à noter sur votre installation ou la qualité de la distribution d’énergie (pas de coupure, pas d’intervention de technicien, etc.).

 

L'avis de Choisir.com

 

Pour réaliser des économies immédiates, ce sont les tarifs indexés qui sont les plus intéressants. Mais en anticipant et en réfléchissant sur du plus long terme, mieux vaut sans doute opter pour un prix fixe. Mais comme il est impossible de prévoir les évolutions de tarifs de l’énergie dans le futur, il est également intéressant de réfléchir en termes de profil d’utilisateur et de choisir des tarifs indexés. Pour cela, n’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers qui vous guidera vers la meilleure offre en fonction de votre situation.

 

Comparez et économisez sur les tarifs de l'électricité et du gaz