x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Comment choisir la meilleure gestion pour son assurance vie ?

gestion d'assurance vie

L’assurance vie a toujours le vent en poupe, en témoignent les chiffres de la collecte : 10,7 milliards d’euros entre les mois de janvier et de mai 2015. Un produit qui séduit un grand nombre d’épargnants grâce à son profil diversifié. Mais cette richesse de l’assurance vie fait aussi sa complexité. Et il n’est pas toujours évident de savoir quelle gestion choisir.

 

Les différents types d'assurance vie 

 

Combinaison attractive entre produit d’épargne et d’investissement, l’assurance vie se décline sous plusieurs formes en fonction du profil de l’investisseur. Il existe trois formules :
 

  • Une solution sécurisée : le fonds en euros

Pour une option simple et sécurisée, l’argent est placé sur des fonds en euros. Le capital est alors garanti.
 

  • La solution la moins sécurisée : l’unité de compte

En optant pour un contrat en unités de compte, l’épargne est investie sur des produits financiers. Le capital est donc soumis aux aléas du marché, pour plus de gains possibles, mais également avec un risque de perte partiel ou total de la mise.
 

  • La solution intermédiaire

Le contrat multi-supports permet d’introduire une certaine diversification. Une partie du capital est placée sur un fonds en euros, garanti. Le reste est positionné sur des unités de compte (UC) diverses.

 

Pourquoi est-il important de comparer les contrats d'assurance vie ?
Les contrats d'assurance vie varient beaucoup de l'un à l'autre, entre les taux pratiqués et les supports d'investissement sélectionnés. N'hésitez pas à comparer les différents contrats d'assurance vie afin de maximiser vos rendements. 

 

L'unité de compte séduit ! 

 

Pour la première fois, la collecte nette en unité de compte dépasse celle en euros. L'unité de compte est un support d’investissement permettant d’investir sur des obligations, des actions, dans des Fonds communs de placement, des Sicav, etc.

En fonction de la performance de ces unités de compte – donc de la performance des marchés financiers ou immobiliers – votre capital augmente ou baisse.

Dès lors que l’on ne choisit pas un contrat d’assurance vie en Euros, la performance est donc variable. Outre le comportement des marchés financiers, cette performance dépend largement de la qualité des choix réalisés en matière d’investissement.

Vous pouvez prendre en charge la gestion de votre assurance vie vous-même ou la confier, en totalité ou en partie, à un conseiller.

 

Des degrés de gestion divers pour les unités de compte

 

Il existe des degrés différents de délégation dans le cadre d’une assurance vie en unités de compte, comme le montre le tableau ci-dessous :
 

 Type de gestion

Rôle du gestionnaire

 Rôle du souscripteur de l'assurance vieChez qui ?Caractéristiques

Profilée

Sélection de fonds d’investissement selon le profil de l’assuré : « prudent », « équilibré » ou « dynamique »N’intervient pas dans la gestionDans les réseaux bancaires et d’assurance classiquesA la souscription, le profil de risque de l’investisseur est déterminé. La gestion n’est ensuite pas affinée, les frais de gestion sont donc en général peu élevés mais les performances relativement moyennes

Mandatée

L’assureur confie la gestion à de grands noms de la gestion d’actifsN’intervient pas dans la gestionBoursorama, ING Direct, Fortuneo…Les gérants d’actifs (par exemple Edmond de Rothschild) sont plus interventionnistes dans leur gestion et modifient la composition du portefeuille en fonction des évolutions du marché, afin de maximiser les gains potentiels

Profilée « nouvelle génération »

Sélection de fonds en fonction du profil du souscripteur Valide les choix du gérantLinxea, Advize, Altaprofits.. La gestion est plus active que dans la gestion profilée traditionnelle et le panel de fonds d’investissement disponible plus large

Libre

N’intervient pas dans la gestion

Prend en charge l’intégralité de la gestion de ses investissementsDans les réseaux bancaires et d’assurance classiquesDemande une grande disponibilité et une bonne connaissance des marchés

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Les frais de gestion varient en fonction de l’assureur et du profil du fonds et sont calculés à partir du montant de l’épargne et des intérêts. Plus les conseils sont poussés et la gestion interventionniste, plus les frais sont élevés. Une gestion sous mandat peut coûter de 0,75 % à 0,85 % par an. Sur ces contrats, certains assureurs prélèvent un pourcentage supplémentaire en fonction de la performance et du profil de risque. Veillez à ne pas dépasser 1 % pour vos frais de gestion. Ces frais sont difficilement négociables. 

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez les assurances vie jusqu'à 2,20 % de rendement

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com