x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Moins de 50 ans : les solutions pour préparer votre retraite

préparer sa retraite

L’importance que l’on accorde à sa retraite varie en fonction de l’âge. Il n’est pas toujours évident d’y consacrer une part de son salaire lorsque l’on a trente ans. Puis, à mesure que l’on approche la cinquantaine, la nécessité d’anticiper l’avenir se fait de plus en plus sentir. Voici le panel de produits pour préparer au mieux sa retraite avant 50 ans.

 

Alors que les inquiétudes pèsent sur le système des retraites obligatoires, il faudrait, idéalement, commencer une épargne dédiée à sa retraite dès le début de sa vie active.

Une démarche qui n’est pas toujours aisée, alors que nombre de projets demandent un financement élevé lorsque l’on a entre 30 et 50 ans.

Epargner n’est toutefois pas forcément en opposition avec ces projets. En un sens, acquérir sa résidence principale est une forme d’épargne forcée et constitue un patrimoine qui pourra devenir disponible plus tard en cas de besoin.

 

Des produits généralistes ou spécialisés

 

Il existe donc un panel de solutions et de produits – dédiés ou non – qui permettent de préparer sa retraite de manière efficace.

L’arbitrage se fait en fonction de son âge, de ses besoins et du risque que l’on est prêt à accepter pour son capital. 

 

Produits

Avantages

InconvénientsNiveau de risque
Livrets réglementés (Livret A, LDD, LEP…)

- Avantages fiscaux

- Epargne disponible pour d’autres projets

- Adapté aux jeunes actifs

- Plafonnement bas des sommes versées

- Faibles taux de rémunération

Absence de risque
Acquisition immobilière

- Acquisition de la résidence principale

- Immobilier locatif (avantages fiscaux possibles)

- Possibilité d’une plus-value importante sur le long terme

- Epargne non disponible

- Endettement pour l’acquisition

Faible risque

Plan Epargne Entreprise

- Avantages fiscaux

- Possibilité de versements complémentaires par l’employeur (abondement)

- Epargne bloquée pendant 5 ans (sauf circonstances exceptionnelles)Présence de risque (variable en fonction des supports d’investissement choisis)
PEA (Plan épargne actions) ou PEA-PME 

- Option attractive de sortie en rente viagère défiscalisée

- Possibilités de plus-values élevées

- Avantages acquis à partir de 5 ans puis 8 ans de détention

- Plafonds de versements

Risque de perte totale du capital

(investissement sur les marchés actions)

Contrat d’épargne retraite Madelin- Avantages fiscaux très attractifs

- Réservé aux travailleurs indépendants

- Sortie en rente viagère uniquement

Risque mixte : choix d’un support d’investissement risqué ou non (contrats en euros ou en unités de compte)
Assurance vie

- Avantages fiscaux

- Sortie en rente viagère ou en capital

- Options de transmission du capital

- Détention de 8 ans minimum pour profiter des avantages fiscauxRisque mixte : choix d’un support d’investissement risqué ou non (contrats en euros ou en unités de compte)

 

Les gestes simples tant que l'on est jeune

 

Selon une étude menée en juin 2013 (Les jeunes actifs et la retraite, par Amundi et TNS Sofres), 34 ans serait l’âge idéal pour débuter une épargne retraite.

Comme il n’est pas évident, dans le contexte actuel, de parvenir dès cet âge à cumuler une épargne traditionnelle et une épargne retraite, des placements généralistes, tels que les livrets réglementés, peuvent constituer une première solution.

Dans un second temps, il est préférable de sélectionner tôt des produits sur lesquels s’applique l’antériorité afin de profiter d’avantages fiscaux.

C’est par exemple le cas de l’assurance vie. Contrairement aux idées reçues, ce produit permet de récupérer son capital à tout moment, ce qui n’est pas toujours le cas de certains placements dédiés exclusivement à l’épargne retraite, comme le PEE.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Les moyens de se constituer une épargne retraite sont très diversifiés lorsque l’on a moins de 50 ans. L’arbitrage se fera donc, en fonction de l’épargnant, essentiellement sur deux critères : la disponibilité ou non du capital à tout moment et le couple rendement-risque du produit. 
 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

demandez un bilan gratuit et personnalisé pour votre retraite

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com