x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Que promettent les fonds à formule pour vos investissements ?

Les fonds à formule

Ils répondent à de multiples appellations : fonds à formule, fonds à promesse, produits structurés… Cette gamme d’OPCVM (Organismes de placement en valeurs mobilières) a pour particularité d’être assortie dès la souscription de conditions particulières sur le capital ou les gains. En quoi consistent-elles ? Peut-on leur faire confiance ?

 

Des points communs

 

Les fonds à formule sont des fonds d’investissement qui placent votre argent sur les marchés financiers (actions, FCP, Sicav…). Ces derniers présentent donc un risque de perte en capital, en cas de baisse des cours.

Les fonds à formule peuvent aussi se positionner sur les marchés obligataires, afin de sécuriser une partie du capital.

Ils ont pour objectif d’assurer à leurs souscripteurs de retrouver à la sortie tout ou partie de leur capital, ou alors de percevoir un certain rendement.

Ces fonds sont proposés par les banques ou les assureurs et peuvent être inclus dans un PEA (plan épargne actions), dans un compte-titres ou une assurance vie.

Au départ, ce sont des produits financiers très complexes, car utilisant des formules de calculs compliquées, notamment pour assurer une sécurisation d’une partie du capital investi, mais aussi un niveau de gain à la sortie.

Leur fonctionnement a néanmoins été simplifié au cours des dernières années.

Autres points communs entre les différents fonds à formule : ils ont une durée limitée dans le temps, connue à la souscription, et affichent un certain nombre de frais.

Vous devrez ainsi payer des frais d’entrée, des frais de gestion et des frais de sortie (rachat) si vous revendez les parts. Car il est possible (même si parfois financièrement désavantageux) de sortir d’un fonds à formule avant son échéance.

 

Et des différences majeures

 

Les fonds à formule n’apportent pas le même degré de garantie du capital ni les même promesses de gains. Il est important de bien saisir le mode de fonctionnement d’un tel produit avant d’y investir.

Il existe trois produits distincts : les fonds à capital garanti, à capital protégé et à promesse.

 

 Nom du fonds

Conditions et avantages

Inconvénients
Fonds à capital garantiA l’échéance du produit, l’investisseur est assuré de percevoir l’intégralité du montant investi, net de fraisDes rendements souvent peu élevés
La garantie ne s’applique pas en cas de sortie avant l’échéance du fonds
Fonds à capital protégéDeux formules :
- Certains offrent une garantie sur une partie seulement du capital
- D’autres limitent le déclenchement de la garantie : si les marchés financiers enregistrent de trop fortes pertes, le capital n’est plus garanti
La première formule apporte une protection intéressante, avec une perspective de rendement plus élevée que le fonds à capital garanti.
En revanche, avec la seconde formule il est possible de perdre une part important de son investissement 
Fonds à promesseIls garantissent un niveau minimum de gain, même en cas de baisse des marchésLes modes de fonctionnement de ces fonds sont plus complexes à appréhender.
Malgré la garantie d’un gain, le capital, lui, n’est pas garanti, ou seulement en partie

 

Soyez attentif aux frais de gestion avant de souscrire un produit structuré. ils peuvent être relativement conséquents car ces fonds demandent de nombreux arbitrages de la part des gérants.

 

  
 

Le conseil de Choisir.com

 

Les garanties apportées par ces trois types de fonds sont donc différentes, mais quel que soit celui sélectionné, il est essentiel de bien comprendre son fonctionnement. ll faut en effet savoir précisément sur quels indices ou marchés il investit et se base pour calculer sa performance. Tous ne présentent pas les mêmes profils de risques. De même, qu’entend-on par performance ? Est-ce que la performance retenue correspond à la moyenne des variations enregistrées au cours de la vie du fonds, ou à la seule performance finale ? La première option est souvent retenue, mais mieux vaut s’en assurer. Méfiez-vous également des belles promesses de gains à terme. Rapportez le gain au nombre d’années de détention du produit, pour voir si le rendement annuel est vraiment intéressant.

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez gratuitement les offres de bourses en ligne

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com