Quelles sont les aides versées à la naissance d’un enfant ?

Aides à la naissance

Parce que la naissance d’un enfant représente aussi une charge financière supplémentaire, diverses aides ont été mises en place. Si certaines sont attribuées à l’ensemble des parents, la plupart le sont généralement sous conditions.

 

La Prestation d’accueil d’un jeune enfant, une allocation accordée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales), comprend un certain nombre de prestations distinctes.

 

1. La prime de naissance

 

Parmi celles-ci, on trouve la prime à la naissance, qui doit aider les parents à préparer la venue d’un enfant. Le versement de cette prime se fait au cours du deuxième mois qui suit la naissance ou l’arrivée dans le foyer d’un enfant adopté.

Pour en bénéficier, il faut déclarer sa grossesse après le premier examen prénatal et respecter un plafond de ressources, plafond qui varie selon la composition et la situation de votre foyer.

 

Le montant de la prime à la naissance est de 941,67 € depuis le 1er avril 2018.

 

2. L’allocation de base

 

Toujours dans le cadre de la PAJE, l’allocation de base est une aide mensuelle destinée aux parents d’un enfant de moins de 3 ans.

Elle est accordée sous conditions de revenus et son montant varie selon la composition de votre foyer. Cette allocation est aussi versée dans le cadre d’une adoption.

 

Le montant de l'allocation de base peut être de 92,31 € ou de 184,62 € selon vos ressources.

 

3. Le complément de libre choix du mode de garde (CMG)

 

La CAF, à travers la PAJE, met aussi à votre disposition des aides liées à la garde de vos enfants de moins de 6 ans, qu’ils soient gardés à votre domicile, par une assistante maternelle ou encore dans une micro-crèche.

 

"Le complément peut représenter jusqu’à 85 % des frais de garde."

 

Le montant des aides varie selon le mode de garde ainsi que le nombre d’enfants et vos ressources. Il est possible, si vous avez plusieurs enfants, de cumuler plusieurs compléments.

 

4. La Prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

 

La Prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) est destinée aux parents qui réduisent leur temps de travail, ou quittent leur emploi pour s'occuper de leur enfant de moins de 3 ans.

Il existe aussi une Allocation journalière de présence parentale (AJPP) qui s’adresse aux parents qui ont la charge d’un enfant accidenté, handicapé ou gravement malade. Cette aide ne peut être versée que pour une période de 3 ans maximum.

 

Le montant de la prestation varie en fonction de votre situation professionnelle :
- Arrêt total de votre activité : 369,01 €
- Temps partiel de 50 % maximum : 256,01 €
- Temps partiel entre 50 % et 80 % : 147,67 €

 

5. Allocations familiales

 

Les allocations familiales s’adressent à tous les parents ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans à charge.

Cette aide est versée mensuellement et son montant dépend des ressources, du nombre d’enfants et de leur âge. Il existe une majoration lorsque l’enfant atteint 14 ans.

Pour les parents déjà allocataires de la CAF, les allocations sont versées automatiquement dès que la naissance a été déclarée. Pour les parents qui ne sont pas allocataires, il faut en faire la demande auprès de la CAF dont vous dépendez.

 

 

L'avis de Choisir.com

 

Que ce soit à la naissance, pour le faire garder ou simplement pour faire face aux différentes dépenses liées un enfant, il existe plusieurs aides dont vous pouvez bénéficier. Il vous appartient toutefois d’entreprendre les démarches nécessaires pour les percevoir. Il faut aussi noter que l’arrivée d’un enfant permet d’augmenter le nombre de parts fiscales de votre quotient familial et donc, de diminuer le montant de vos impôts.

comparez les livrets d'épargne jusqu'à 3,20 % de rendement