Quelles sont les solutions pour sortir son argent de l’assurance vie ?

Quelles sont les solutions pour sortir son argent de l’assurance vie ?

L’assurance vie est bien souvent victime d’idées reçues. Nombre d’épargnants sont ainsi persuadés que leur épargne, une fois placée sur le contrat, n’est plus disponible. Or il n’en est rien. Il est tout à fait possible de retirer son argent ou d’en obtenir, et ce grâce à deux procédés différents : l’avance ou le rachat d’assurance vie. Leurs implications sont différentes, d’où la nécessité d’étudier leurs caractéristiques avant de prendre une décision.

 

Un contrat d’assurance vie est un placement généralement envisagé à long terme, puisque pour profiter de tous ses avantages fiscaux, il doit avoir une antériorité d’au moins 8 ans.

Mais rien ne garantit que vous n’ayez pas besoin d’une partie de cette épargne au cours de cette période. 

 

1. L’avance sur assurance vie : un emprunt garantie

 

  • Quel est le principe ?
     

L’avance sur assurance vie ne consiste pas à utiliser directement l’épargne qui est sur le contrat.

En réalité, l’avance consiste en un prêt dont l'assurance vie est garante : si vous ne le remboursez pas, l’assureur ou la banque sera en mesure de saisir votre épargne.

 

  • Quels sont les avantages ?
     

L’avance sur assurance vie n’entraîne pas la clôture du contrat, votre capital demeure intact et continue de produire ces fameux intérêts.

Un placement est intéressant si les intérêts produits par le contrat sont supérieurs au taux d’emprunt négocié dans l’avance.

La somme obtenue avec l’avance n’est pas imposable, puisqu’il s’agit d’un banal emprunt.

 

  • Quels sont les inconvénients ?
     

S'agissant d'un prêt, vous devrez payer des intérêts.

Le montant de l’avance est inférieur à celui de l’épargne que vous possédez. En règle générale, vous ne pourrez obtenir, au maximum, que 80 % du montant placé sur un fonds en euros et 60 % du montant placé sur des unités de compte.

 

  • Comment obtenir une avance sur assurance vie ?
     

Si vous pouvez en discuter au préalable avec votre assureur, le mieux est ensuite de procéder à une demande par écrit, envoyée par recommandé, dans laquelle vous indiquez le montant que vous souhaitez obtenir.

Les conditions d’une avance sur assurance vie ont été négociées à la signature du contrat, vous devez donc avoir connaissance du potentiel montant disponible et des taux d’intérêt en vigueur.

 

  • Comment se clôt une avance sur assurance vie ?
     

Cette procédure doit immanquablement se terminer par le remboursement des sommes empruntées. Il vous appartient de décider du nombre et de la fréquence des remboursements, qui ne sont pas soumis aux frais de versement.

 

Comparez les différents contrats d'assurance vie 
Les conditions d'avance et de rachat d'assurance vie varient énormément d'un contrat à l'autre, n'hésitez pas à comparer les différentes offres afin de maximiser vos rendements. 

 

2. Le rachat d’assurance vie : un retrait soumis à diverses modalités

 

  • Quel est le principe ?
     

Le rachat d’assurance vie consiste à récupérer son épargne avant l’échéance du contrat.

On peut retirer tout le capital, et procéder ainsi à un rachat total, ou une partie seulement, pour un rachat partiel. En cas de rachat total, le contrat d’assurance vie est clôt, alors qu’il se poursuit avec un rachat partiel.

 

  • Quels sont les avantages ?
     

L’avantage est la flexibilité dans le montant de l’épargne que l’on souhaite obtenir, puisqu’il dépend uniquement de vos besoins.

Selon le Code des Assurances, "l’assureur ne peut refuser la réduction ou le rachat" du contrat.

 

  • Quels sont les inconvénients ?
     

Le principal point noir consiste en la fiscalité appliquée au rachat : les intérêts obtenus sont imposables et soumis aux prélèvements sociaux.

Le montant de l’imposition sur les intérêts dépendra de la durée de vie du contrat. Plus il est jeune et plus durement vous serez imposé. Ainsi, le barème peut aller de 7,5 % à 35 % !

 

  • Comment réaliser un rachat d’assurance vie ?
     

Tout comme pour l’avance, envoyez votre demande par lettre recommandée en précisant le montant que vous souhaitez racheter.

Si vous craignez que votre assureur ne traîne des pieds, vous pouvez lui rappeler le Code des Assurances cité ci-dessus (Article L. 132 – 23)

 

News Assurances nous en dit plus sur la fiscalité de l'assurance vie en cas de rachat : 
 

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

L'avance permet de préserver les avantages du contrat d'assurance vie : le capital est intact et continue de produire des intérêts. Il peut être plus intéressant de recourir à de l’emprunt, que de cesser de toucher les intérêts produits par l’assurance et d’être soumis à un barème d’imposition des intérêts potentiellement très lourd.

 

 

Comparez les assurances vie jusqu'à 3,60 % de rendement

assurance vie