x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Où investir pour appliquer les loyers les plus élevés ?

Où investir ?

La donnée intéresse aussi bien les locataires, à l’affut de loyers peu élevés, que les investisseurs, qui cherchent, à l’inverse, un rendement attractif pour le bien qu’ils vont mettre en location. L’étude menée par l’Observatoire Clameur apportera à chacun des éléments de réponse. Elle dévoile en effet la hausse des loyers en fonction des villes et des types de biens.

 

Pondérer avec l’inflation

 

Savez-vous, si, dans votre région, les loyers augmentent plus ou moins vite que la moyenne nationale ?

Pour commencer, sachez que les loyers ont cru de 0,4 % par an entre 2013 et 2017. Quant à ceux qui ont l’impression de ne cesser de voir leur loyer augmenter, ils sont loin de la réalité.

En effet, sur les premiers mois de l’année 2017, ils ont même reculé dans plus de la moitié des villes françaises de plus de 10 000 habitants (donnée publiée le 7 mars 2017).

Ces chiffres sont à mettre en regard avec l’inflation. Elle aussi s’est montrée faible sur la période, puisqu’elle culmine à 0,6 % entre 2013 et 2017.

« Depuis 2013, les loyers ont augmenté moins que l’inflation dans 70 % des villes de plus de 148 000 habitants », détaille l’Observatoire Clameur.

 

Où investir pour profiter de la hausse des loyers ?

 

Le recul des montants des loyers est une nouvelle qui ne réjouira pas les propriétaires ayant mis leur bien en location. Quant à ceux intéressés par l’investissement locatif, ces données peuvent les guider dans leurs choix de localisation et de type de bien.

Toutes les régions ne sont en effet pas en recul, et il existe bien des lieux où le marché de l’immobilier demeure tendu, en témoigne le tableau suivant. Voici les villes françaises où les loyers connaissent les plus fortes hausses depuis le début de l’année :

 

 Ville

Loyer (€/m²)

Variation 2017 (%)Variation 2013-2017 (%)
Lyon13,33,611
Toulon11,22,50,2
Nîmes10,62,10,4
Lille13,91,70,2
Reims12,51,61

 

A titre d’information, Paris a un loyer au m² de 25,2 €, mais en replis (- 0,3 %) sur 2017. Entre 2013 et 2017, il grignote tout de même 0,8 %.

En revanche, les reculs des loyers sont plus nets pour Le Havre, Anger, Marseille ou encore Saint Etienne.

 

Quels loyers pour quelles surfaces ?

 

Outre l’emplacement, la taille du logement influera aussi sur le niveau de loyer qu’il sera possible d’appliquer. 

  • Studio et 1 pièce : + 1,1 % en glissement annuel
  • 5 pièces et plus : + 0,8 % en glissement annuel
  • 4 pièces : + 0,2 % en glissement annuel
  • 2 et 3 pièces : - 0,6 % en glissement annuel

 

  
 

Le conseil de Choisir.com

 

Le seul pourcentage de hausse des loyers ne peut toutefois pas suffire pour juger s’il est intéressant d’investir dans une ville, avec pour objectif de louer le bien. Vous devrez en effet calculer ce que vous rapporte ce loyer par rapport au prix d’achat du bien, afin d’obtenir ce que l’on nomme un rendement locatif. Sans oublier de prendre en compte les charges afférentes au logement. 
 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

simulez votre investissement locatif pour réduire vos impôts

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com