x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Chromecast ou Apple TV, que choisir pour connecter son téléviseur ?

télévision connectée

C’est une guerre sans merci entre deux géants du multimédia. Entre Google et Apple, le combat dépasse désormais le seul cadre des smartphones et des tablettes, il franchit les frontières d’un nouveau monde : celui de la télévision connectée. Tous deux promettent le meilleur. Qu’en est-il réellement ?

 

Les deux géants proposent désormais le luxe de transférer le contenu d'un téléphone directement sur son téléviseur. L’outil s’apparente à un petit boitier chez Apple tandis qu’il prend la forme d’une clé HDMI chez Google, une simple connexion à Internet et un port HDMI derrière le téléviseur suffisent. Vous voilà dès lors paré pour la télévision connectée. Mais entre l’Apple TV et la clé Chromecast, lequel des deux équipements révolutionne-t-il vraiment le plus l’expérience utilisateur ? 

 

 

 Google Chromecast 

 Apple TV 

Logo
Produit
Prix39 €159 €
Dimensions51.9 x 51.9 x 13.49 mm98 x 98 x 35 mm
Les +

- Se dissimule facilement derrière le téléviseur

- Un prix abordable

- Une solution compatible avec toutes les interfaces (Androïd, IOS, Windows)

- Facilité d'installation

- Une expérience de jeux assez réussie

- Accès pour l'utilisateur à toute sa bibliothèque iTunes

- Facilité d'installation avec un iPhone

- 38 Go de stockage et un magasins d'applications accessible directement depuis l'appareil

- Matériel fourni avec télécommande (reconnaissance vocale, gyroscope et accéléromètre)

- Dispositif connectable en Wifi et en Ethernet

- Fonction "mirroring"

Les -

- Un nombre d'applications compatibles parfois encore assez réduit

- La nécessité de garder son smartphone avec soi

- Ne fonctionne qu'en Wifi

- Absence de fonction "mirroring"

- Dispositif plus volumineux

- Tarif prohibitif

- Une solution compatible avec les seuls terminaux IOS et Mac OS X

- Une expérience "jeu" à améliorer

 

L’installation

 

Simple comme bonjour ! Les deux sociétés nous promettent chacune une facilité d’installation et d’emploi hors du commun. A en croire leurs arguments marketing, il ne faudrait guère plus de cinq minutes à l’utilisateur pour mettre en marche son équipement.

Pari globalement réussi, si l’on excepte les traditionnelles phases de mises à jour. Pour installer la Chromecast, il suffit de la relier à un port HDMI du téléviseur et de l’alimenter via USB ou encore sur secteur.

Vous devrez toutefois aussi dans un second temps vous connecter avec votre smartphone sur le site Internet dédié de Google pour saisir vos identifiants gmail ainsi qu’un code de reconnaissance de la clé.

Rien de bien sorcier en soi, même si Apple a réussi à pousser la logique de la simplification encore un peu plus loin. Avec sa nouvelle Apple TV, tout se fait automatiquement, simplement en posant l’iPhone, branché en bluetooth, sur le boitier TV.

 

 

La diffusion de contenus

 

Il s’agit de l’intérêt premier de ces équipements : celui de diffuser sur son grand écran de salon ce que l’on regarde sur son smartphone.

Avec Chromecast, l’utilisateur doit se connecter depuis son smartphone sur l’application qu’il souhaite « streamer ». Seul problème : quoiqu’en développement, le nombre d’applications partenaires s’avère encore assez réduit.

A l’exception de l’inusable YouTube ou du replay de France Télévisions, la majorité des autres programmes compatibles nécessite souvent un abonnement (CanalPlay, Netflix, MyCanal pour les abonnés Canal+ ou les services de streaming musical comme Deezer ou Napster).

 

"La plateforme Google Play sur laquelle l’utilisateur peut acheter ou louer des films ou des morceaux musicaux est disponible sur Chromecast."

 

Au sein de l’Apple TV, pas de Google Play mais une solution équivalente grâce à iTunes et ses 85 000 vidéos, elles-mêmes disponibles à la vente ou en location.

Le boitier TV de la marque à la pomme présente l’intérêt d’accéder directement via leur téléviseur à tout le contenu iTunes de leurs terminaux (Mac, iPhone, iPad ou iPod) grâce à la fonction Airplay.

Mais il présente aussi un autre avantage de poids au regard de son concurrent : celui de recopier l’image de son ordinateur ou de son mobile sur son écran de salon grâce au « mirroring ».

L’objectif de Tim Cook, PDG de la marque, consiste à faire de son matériel un smartphone presque à part entière. Il est ici possible d’exécuter des applications directement depuis l’appareil. Pourtant, là encore, le catalogue d’applications compatibles n’a rien de révolutionnaire...

 

Apple nous fait découvrir le nouveau modèle de l'Apple TV à travers cette publicité :
 

 

L’utilisation

 

La clé Chromecast s’inscrit comme un prolongement du smartphone, lequel constitue un passage obligé pour la retranscription et la diffusion d’un flux. L’envoi de ce dernier passe alors nécessairement par le réseau Wifi, auquel les deux terminaux doivent être connectés.

Sur ce point, dans les habitations anciennes et dans lesquelles le passage du flux s’avère parfois problématique, l’Apple TV présente l’avantage de pouvoir se connecter non seulement en Wifi mais aussi en ethernet.

 

"L'apple TV est livré avec une télécommande aux fonctionnalités révolutionnaires."

 

Cette dernière, en sus d’être tactile, intègre un logiciel de reconnaissance et commande vocale. Elle fait aussi la part belle à un gyroscope et à un accéléromètre pour un bouleversement des usages.

Nous regretterons néanmoins une nouvelle fois l’aspect relativement clos lié à son utilisation. Pour profiter à plein des fonctionnalités de l’Apple TV, il faut aussi nécessairement être l’heureux propriétaire d’un terminal propre à la firme (iPad, iPhone ou Mac).

Un bon moyen pour la marque d’enferrer ses clients. A l’inverse, la clé de Google s’ouvre à toutes les interfaces et notamment à IOS.

 

Bien choisir son fournisseur d'accès à Internet...
Qu’il s’agisse de la clé Chromecast ou de l’Apple TV, une connexion à Internet est un préalable indispensable pour les utiliser. Ces deux services font partie d'une nouvelle technologie appelée OTT. Elle est celle qui vous permet de regarder la télévision sans passer par le décodeur TV de votre box, à l'image des services de vidéo à la demande comme Netflix... L'OTT serait-il le moyen de couper le cordon avec opérateurs télécoms ?

 

Les jeux

 

Pour les jeux, Chromecast s’appuie sur l’univers d’Androïd. Même si tous sont loin de s’avérer compatibles avec la nouvelle petite clé de Google, ils offrent une expérience utilisateur plutôt réussie.

Avec son téléphone ou une manette compatible, il est même possible de jouer à plusieurs, chacun avec son terminal dans les mains.

Sur ce point, Apple offre un résultat plus décevant. Ce n’est pas tant en terme de quantité mais plutôt de qualité que le bât blesse. Si près d’un millier d’applications sont déjà recensées, beaucoup se contentent de transformer le téléviseur en une sorte d’iPad géant.

Seul avantage : la télécommande, grâce à son accéléromètre et son gyroscope intégré, permet au joueur de bénéficier sans supplément, avec certains programmes, d’un confort de jeu telle qu’une manette traditionnelle pourrait lui offrir.

 

C'est au tour de Google de nous faire découvrir le nouveau modèle de Chromecast à travers cette publicité :
 

 

Le prix 

 

A raison de 39 €, Google a le mérite de rendre accessible le confort de la télévision connectée à tous. A l’inverse, Apple a encore choisi de s’attaquer au segment haut-de-gamme. L'Apple TV s’arrache pour 179 €, soit plus de quatre fois le prix du Chromecast.

L’Apple TV présente un avantage : celui d’une télécommande nouvelle génération et d’un magasin d’applications directement accessible depuis l’appareil. A vous de voir si ce confort vaut vraiment l’investissement…

L'ancien modèle d’Apple TV, vieux de trois ans, est toujours commercialisé à hauteur de 79 €. Un tarif toujours plus élevé comparé à Google, pour une utilisation similaire, si ce n’est le fait que le produit d’Apple reste le seul à offrir iTunes sur un écran de salon.

Certains assimileront cela à un critère véritablement subsidiaire, mais nul doute qu’il sera suffisant pour ravir les plus grands passionnés de la marque à la pomme.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Pour seulement 39 €, la clé Chromecast de Google a le mérite de répondre à tous les besoins les plus fondamentaux de l’utilisateur lambda. A ce titre, elle constitue le coup de cœur de la rédaction. Quant à Apple, il a pris le parti d’enrober toutes ces fonctionnalités dans un contenu plus professionnel et peut-être plus « geek ». La nouvelle Apple TV est sans nul doute un produit de qualité, elle surpasse même Google sur de nombreux critères. Mais pour 140 € de plus, pas sûr que le jeu en vaille vraiment la chandelle.

 

 

 

Google s'estime vraiment mais alors là, vraiment abordable pour tous...
 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Comparez gratuitement tous les forfaits ADSL à partir de 19,90 €

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com