x

En poursuivant la navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin d’améliorer votre expérience. Paramétrer les cookies et en savoir plus.

Quel drone allez-vous choisir pour vos vacances ?

drone

De matériel militaire, le drone est aujourd’hui devenu objet de loisirs. À l’approche des vacances d’été, vous réfléchissez peut-être à en acquérir un pour pimenter votre séjour et réaliser des films à épater la galerie. Aujourd’hui, ce type d’appareil tend à se démocratiser et on commence à en trouver à tous les prix. Choisir.com en a sélectionné quatre, de cinquante à mille euros, et les a comparés. À vous de choisir !

 

Pour les amateurs de modélisme, il permet de prendre plaisir à piloter. Il embarque aussi de plus en plus souvent de petites caméras de prise de vue. De quoi amener à lui un autre type de clientèle, fan de belles photographies de vacances ou de selfies aériens.

 

L’Horizon Hobby Blade Inductrix

 

Il s’agit de la référence la moins onéreuse de notre classement. L’Horizon Hobby Blade Inductrix se négocie à partir de 50 € sur le site Amazon. Un petit prix pour des performances aussi limitées.

Si l’objet présente l’avantage de presque tenir dans la poche (il mesure 8.3 cm), il a aussi l’inconvénient de sa légèreté.

Avec un poids de seulement 19.7 grammes, il est hors de question de le faire voler à l’extérieur ou alors à l’abri du vent. Le moindre appel d’air risquerait en effet dans le cas contraire de lui être fatal.

 

L’Horizon Hobby Blade Inductrix

 

Le modèle est également vendu sans caméra embarquée. Si vous souhaitez en ajouter une, cela donnera forcément lieu à un supplément. Attention de ne pas la choisir trop volumineuse.

Toutefois, l’Horizon Hobby Blade Inductrix s’apparente comme un des modèles les plus solides en cas de crash. S’il touche un mur ou un obstacle, il est équipé de cylindres qui protègent ainsi efficacement ses hélices.

Un moindre mal si vous arrivez ainsi à cours de votre batterie. Cette dernière présente en effet une autonomie particulièrement restreinte de 4 minutes.

 

L’Horizon Hobby Blade Inductrix

 

Notre avis : Par son prix mini, l’Horizon Hobby Blade Inductrix est surtout à conseiller à un utilisateur novice. A moindre frais, il vous permettra ainsi de faire vos premiers essais sur ce type d’appareil, d’autant plus qu’il bénéficie d’une assez bonne solidité.

 

Le Parrot Bebop 2

 

De gamme intermédiaire, le Parrot Bebop 2 offre déjà un rendu nettement plus professionnel. Disponible aux alentours de 500 € chez la plupart des revendeurs, le modèle privilégie la simplicité. Via une connexion Wifi, il se pilote ainsi directement depuis votre smartphone.

Il présente par ailleurs une autonomie tout à fait correcte puisqu’il peut allègrement dépasser les 21 minutes, même en utilisation intensive.

 

Le Parrot Bebop 2

 

Sa caméra embarquée procure des résultats corrects, sans plus. S’il y a des chances pour que ses résultats conviennent à la majorité des personnes, les puristes de la photographie risquent de rester sur leur faim.

Par ailleurs, la conservation des images ne peut uniquement se faire que sur la mémoire interne de l’appareil qui ne présente que 8 Go d’espace libre.

La portée de pilotage s’avère également un peu juste, ne dépassant pas les 100 à 200 mètres de distance.

 

Photo prise avec le Parrot Bebop 2

 

Notre avis : Le Parrot Bebop 2 n’est pas parfait mais offre déjà des caractéristiques qui satisferont le commun des mortels. Il intègre notamment déjà, pour cette gamme de prix, une caméra avec un stabilisateur assez efficace.

 

Quelle législation pour les drones ?
Si les drones peuvent embarquer de vraies petites caméras, ils peuvent aussi servir à des fins détournées et notamment d’espionnage ou de terrorisme sur des sites hautement sensibles. Pour des raisons évidentes de sécurité, l’utilisation de ce type d’appareil est donc extrêmement réglementée, notamment par deux arrêtés publiés en 2012. Il est formellement interdit de faire voler un drone à proximité de bâtiments industriels, d’une centrale nucléaire mais aussi au-dessus d’une zone urbaine ou d’un rassemblement de personnes ou d’animaux. Par ailleurs, vous êtes tenu d’observer une altitude maximale de vol de 150 mètres et de toujours garder en visuel l’appareil que vous pilotez.

 

Le DJI Phantom 3 Standard

 

Moyennant un tarif de vente compris entre 550 et 600 €, le DJI Phantom 3 Standard offre un excellent rapport qualité/prix. Au-delà d’un design assez réussi, il intègre surtout une caméra qui a de quoi déjà satisfaire les plus exigeants.

S’il ne s’agit certes pas d’une Gopro, reconnue pour la qualité de ses prises de vue, elle en reprend toutefois un certain nombre de caractéristiques. Bien plus qu’un joli piqué, elle permet aussi de filmer en 2.7 K et en 1080p.

Toutes les images sont stockées sur une carte micro SD. A l’inverse du Parrot Bebop 2, vous n’êtes donc pas ici limité par la mémoire interne de l’appareil.

 

Le DJI Phantom 3 Standard

 

Phantom offre par ailleurs des fonctionnalités innovantes et d’automatisation des vols qui séduiront les plus « geek ». Vous pouvez ainsi notamment demander à votre drone de vous suivre dans vos déplacements ou encore de tourner en rond autour d’une cible donnée.

Si l’autonomie s’avère ici être un peu en deçà du Parrot, elle reste malgré tout satisfaisante (20 minutes en moyenne). Nous regretterons simplement la portée du Wifi qui, là encore, gagnerait à être étendue.

 

Le DJI Phantom 3 Standard

 

Notre avis : Innovant et à un prix demeurant abordable, le DJI Phantom 3 Standard est un drone grand public qui ne fait pas l’impasse sur la modernité, lui donnant assurément un petit côté « pro ». On adore ! 

 

Le 3Drobotics Solo

 

Affiché à un tarif de 1000 €, le 3Drobotics Solo s’avère être le drone le plus cher de notre classement. D’autant plus, que pour ce tarif, la caméra est en option.

S’il est bien équipé d’une nacelle stabilisée en vue d’accueillir une Gopro, seule cette dernière s’avère compatible. Inutile d’espérer vous replier sur une marque concurrente pour réaliser des économies.

Or, à raison de 100 à 200 € minimum la caméra, cela représente assurément un investissement financier supplémentaire non négligeable.

 

Le 3Drobotics Solo

 

Pour le reste, le 3Drobotics Solo est un quadricoptère plutôt classique mais efficace. Facile d’utilisation, il est doté d’un processeur assez puissant. Il s’ouvre également à des fonctionnalités très pratiques pour réussir à merveille vos films familiaux.

Parmi elles, l’option « Cablecam » permet à l’appareil de suivre une ligne imaginaire et éviter ainsi les faux mouvements directionnels. Quant au « Rewind », il offre un retour en arrière sans changer d’itinéraire.

Le 3Drobotics Solo présente une autonomie correcte, sans plus, d’une vingtaine de minutes environ.

 

Le 3Drobotics Solo

 

Notre avis : Le 3Drobotics Solo est certes un drone efficace. Mais au vu de son prix, on en demandait pas moins.

 

  
 

L'avis de Choisir.com

 

Le coup de cœur de la rédaction va pour le DJI Phantom 3 Standard. Pour 550 € en moyenne, il offre déjà une caméra de qualité ainsi que des fonctionnalités efficaces et innovantes. Sur un certain nombre de caractéristiques, il dispute même la politesse au 3Drobotics Solo, mais pour un prix presque deux fois moins cher.

 

 

 

*Toutes les offres sur cette page sont suceptibles d'évoluer. Seules les conditions proposées par les marques sur leur site font foi.

Les conseils pour bien choisir son mobile

Le mail conso intelligent

Recevez tous les 15 jours la newsletter conso de Choisir.com