Vous recherchez votre futur chez vous ? Vous avez déjà trouvé votre nouveau lieu de vie ? Il ne vous reste plus qu’à trouver un financement ? La première solution qui vient en tête des futurs propriétaires est de souscrire un crédit immobilier auprès de leur banque. Simple et rapide, cette formule n’est néanmoins pas la seule option possible. Pour optimiser une demande de prêt immobilier, il est préférable de contacter plusieurs établissements bancaires ou de faire appel à un courtier. Principes, atouts, limites et coûts de ces deux solutions : faisons le point !

Quelle est la différence entre un courtier et une banque ?

En déposant une demande de crédit auprès d’un conseiller bancaire, le futur emprunteur obtiendra une seule offre de prêt. Celle-ci sera basée sur les conditions de la banque en question. Pour pouvoir faire jouer la concurrence et obtenir une vision globale du marché, il sera nécessaire de contacter plusieurs banques et de multiplier les rendez-vous. Le fonctionnement d’un organisme de courtage diffère : en faisant appel à plusieurs de ses partenaires, le courtier compare et sélectionne la meilleure proposition de prêt immobilier à présenter à ses clients.

Prêt immobilier : pourquoi préférer une banque ?

Dans le cadre d’une demande de prêt immobilier, vous pouvez prendre contact avec votre banque actuelle. Découvrez quelles sont les raisons de choisir cette solution de financement, mais aussi ses inconvénients.

Les 3 avantages d’une banque

Faire appel à une banque afin d’obtenir un prêt immobilier présente plusieurs points forts. Voyons-les de plus près.

Avantage n° 1 : un conseiller qui vous connaît

Prendre contact avec son conseiller bancaire habituel présente un atout majeur : vous le connaissez, et il vous connaît ! En quelques clics, il peut récupérer l’historique de vos comptes et de vos transactions, accéder à votre cotation bancaire et retrouver les commentaires sur les entretiens effectués précédemment. Partant de ce socle, votre conseiller bancaire peut vous présenter de meilleures conditions qu’à un emprunteur encore méconnu.

Avantage n° 2 : une solution simple et rapide

Vous souhaitez déposer votre dossier de crédit immobilier uniquement auprès de votre banque ? En évitant de présenter à plusieurs interlocuteurs votre situation personnelle et professionnelle, votre patrimoine et votre projet d’achat, vous gagnerez un temps précieux.

Avantage n° 3 : des arguments à mettre en avant

La confiance réciproque entre vous et votre conseiller financier peut jouer un rôle clé dans l’obtention d’un prêt immobilier aux meilleures conditions. Egalement, n’oubliez pas de mettre en avant votre historique bancaire, la qualité de la gestion de vos comptes, l’épargne détenue auprès de l’établissement ainsi que la multitude de produits souscrits au fil des années.

Les 3 inconvénients d’une banque

A contrario, quelques points négatifs sont à observer lorsque l’on souhaite démarcher une banque pour son prêt.

Inconvénient n° 1 : la difficulté d’obtenir le meilleur taux

Parfois, la fidélité à une banque ne joue pas en la faveur du futur emprunteur. Voyant que ce dernier ne risque pas de quitter sa banque actuelle, celle-ci peut en profiter pour ne pas appliquer directement le meilleur taux d’intérêt possible. Dès lors et faute d’arguments de poids, il peut s’avérer très difficile de négocier !

Inconvénient n° 2 : faire jouer la concurrence est une solution chronophage

Et si, au lieu de faire appel seulement à votre banque, vous en contactiez plusieurs ? Dans ce cas, il vous sera possible de faire jouer la concurrence. Toutefois, il faudra vous attendre à des démarches allongées. En effet, vous devrez vous rendre à plusieurs rendez-vous avec chacun de vos interlocuteurs jusqu’au choix final de votre future banque.

Inconvénient n° 3 : le risque de ne pas obtenir votre prêt immobilier

Chaque banque dispose d’une politique de gestion de risques différente. Votre projet est atypique ? Votre dossier présente certains défauts ? Votre taux d’endettement est élevé ? Vous n’avez que peu, voire pas d’apport ? Votre banque actuelle peut être amenée à refuser votre demande de prêt immobilier. Pour éviter de vous retrouver dans cette impasse, préférez toujours prendre contact avec plusieurs banques… ou faire appel à un courtier !

Les bonnes raisons de faire appel à un courtier pour votre crédit immobilier

Pour pallier à certains défauts des banques, choisir de déposer une demande de prêt immobilier auprès d’un courtier peut être une excellente solution. Cependant, il faut également noter quelques désavantages.

Les 3 avantages d’un courtier

Solliciter un courtier pour la recherche d’un crédit se montre intéressant sur plusieurs points.

Avantage n° 1 : obtenir la meilleure offre de prêt immobilier

Le courtier est un agent mandaté par ses clients pour gérer leur demande de crédit auprès des établissements bancaires. Le courtier est donc un intermédiaire. Il dispose de relations privilégiées avec les banques pouvant lui permettre d’obtenir un taux d’intérêt parmi les meilleurs sur le marché. Le courtier centralise la demande de prêt des emprunteurs et négocie pour leur compte.

Avantage n° 2 : gagner du temps

L’intérêt de passer par un courtier dans le cadre d’une demande de crédit immobilier est de ne déposer son dossier qu’auprès d’un seul interlocuteur. Les futurs propriétaires n’ont ainsi qu’à réaliser qu’un seul et unique rendez-vous, au lieu de plusieurs rendez-vous avec des banques différentes. En s’évitant des allers-retours entre chaque banque, les emprunteurs gagnent du temps.

Avantage n° 3 : bénéficier de son expertise

Le courtier est un expert de son domaine : il commercialise quasi-exclusivement des crédits et des rachats de prêts. Ainsi, il maîtrise parfaitement ce domaine. Les demandes complexes ou les emprunteurs ayant besoin d’être rassurés pourront y trouver les conseils et l’accompagnement personnalisé dont ils ont besoin pour la réalisation de leur prêt immobilier.

Les 3 inconvénients d’un courtier

Toutefois, à côté des avantages, se faire accompagner d’un courtier peut aussi présenter des limites.

Inconvénient n° 1 : des frais de courtage à régler

Entre vous et la banque, le courtier est un intermédiaire supplémentaire. Il convient donc de le rémunérer pour sa prestation. En moyenne, les tarifs des courtiers sont de 1 % du montant du financement, soit, par exemple 2 000 € pour un crédit immobilier de 200 000 €. Très souvent, un montant minimum est fixé, généralement entre 1 000 € et 1 500 €.

Bon à savoir

Avant l’obtention de votre crédit, un courtier ne peut pas vous demander le versement de tout ou partie des frais.

Inconvénient n° 2 : certains partenariats sont préétablis

Il arrive que, parfois, des partenariats entre les courtiers et les banques soient préétablis. Dans ce cas, taux d’intérêt et frais de dossier ne sont pas négociés par le courtier en fonction du profil de l’emprunteur et de son projet. Ce manque de personnalisation peut engendrer de moins bonnes conditions de financement que si l’emprunteur recherchait lui-même son futur crédit immobilier.

Inconvénient n° 3 : ne pas se tromper dans le choix de son courtier

Lorsque vous faîtes appel à plusieurs banques, vous rencontrez plusieurs interlocuteurs différents. Lors du choix de votre futur crédit, la qualité du conseiller bancaire peut ainsi entrer en ligne de compte. Avec un courtier, il en va différemment : en n’ayant qu’un seul interlocuteur, il est nécessaire de ne pas se tromper lors de son choix afin de bénéficier d’une relation de qualité et des meilleurs conseils.