Choisir.com - Comparez, économisez.

Quelles sont les conditions pour obtenir un crédit immobilier ?

Si vous avez besoin d’obtenir un crédit, il vous faudra réunir plusieurs conditions. On vous les explique dans cet article.

Conditions pour obtenir un crédit immobilier

Les conditions de base

Pour obtenir un crédit immobilier, il existe une liste de conditions générales fixées qui ne changent pas d’une banque à une autre. En revanche, les taux sont susceptibles de changer. Voici les principaux éléments pris en compte :

  • la durée du prêt ;
  • vos capacités d’emprunt ;
  • votre profil emprunteur ;
  • vos antécédents de santé ;
  • votre stabilité financière et professionnelle.

Le montant de vos revenus

La priorité pour la banque en charge de votre crédit immobilier sera en premier d’évaluer vos revenus et leurs montants. De votre côté, il est de votre responsabilité de gérer vos comptes et vous assurer que vous serez en capacité de rembourser ce prêt.

Les garanties

Lors d’un prêt immobilier, des garanties vous seront demandées. Elles peuvent être soit un cautionnement bancaire, soit un hypothèque du bien.

Le taux d’endettement

Le taux d’endettement est notamment calculé en fonction des éléments suivants :

  • crédits en cours (crédit à la consommation) ;
  • montant du loyer ;
  • assurances (voiture, habitation) ;
  • vos impôts.

Toutes ces charges sont ensuite additionnées pour effectuer le calcul. Toutefois, le taux d’endettement ne peut normalement pas dépasser les 33 %. S’il les dépasse, le prêt n’est généralement pas accordé.
Malgré cela, au-delà du calcul de vos ressources et du taux d’endettement, la banque va également prendre en compte votre « reste à vivre », c’est-à-dire les fonds qu’il vous reste chaque mois après avoir payé toutes vos charges.

Bon à savoir

Il existe certains cas où les établissements bancaires sont susceptibles d’accorder un prêt avec un taux de remboursement supérieur à 33 %. Cela vaut notamment pour les fonctionnaires, les particuliers aux revenus élevés, et les prêts à court-terme.

L’assurance emprunteur

Avoir une assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais la banque qui vous accorde le prêt peut l’exiger dans le cas d’un décès, d’une invalidité ou d’une perte d’emploi. Vous serez en revanche libre de choisir l’assureur.

La santé

Avoir des problèmes de santé peut impacter votre crédit immobilier, notamment si vous souffrez de maladies cardio-vasculaires, de diabète ou de surpoids. Cela peut être un motif pour que la banque refuse de vous accorder le prêt.

Toute personne souhaitant souscrire à un prêt doit remplir un questionnaire de santé qui permettra à l’assurance de connaître votre état de santé. Il est possible que des pièces justificatives vous soient demandées. Suite à ce document, l’assurance indiquera si elle couvre ou non votre prêt.

Voici les sujets qui sont abordés dans le questionnaire médical :

  • vos bilans médicaux ;
  • vos arrêts de travail ;
  • vos maladies ;
  • vos traitements ;
  • vos antécédents personnels ;
  • vos séjours hospitaliers.
Conditions pour obtenir un crédit immobilier rendez-vous banque

Les conditions particulières

En plus des conditions générales pour obtenir un prêt immobilier, il existe également des conditions plus spécifiques qui peuvent varier selon votre situation.

Si vous êtes en CDD

Si vous êtes en CDD, il peut être difficile d’obtenir un crédit immobilier. Le CDI est souvent préféré car il est considéré comme une preuve de stabilité professionnelle et présente moins de risques.

Toutefois, certains CDD se différencient et ne constituent pas forcément un obstacle à votre emprunt :

  • si vous travaillez dans la fonction publique, votre CDD sera équivalent à un CDI pour la banque. Vous pourrez même peut-être bénéficier de taux et garanties avantageux ;
  • dans les secteurs de la restauration, hôtellerie ou santé, les CDD sont habituels. Si vous parvenez à prouver votre stabilité et régularité professionnelle dans l’un de ces secteurs, cela ne devrait pas poser de problème.

En revanche, dans le cas d’un CDD dans d’autres secteurs privés, c’est parfois plus compliqué. Certaines banques refuseront directement votre demande, mais d’autres prendront peut-être le temps d’examiner votre cas.

Bon à savoir

Plus la durée de votre prêt est longue, plus vous aurez de chances de voir votre demande acceptée. De plus, si vous êtes un couple d’emprunteur, être en CDD ne posera aucun problème si votre partenaire est lui en CDI.

Votre apport personnel

La plupart des banques demandent un apport personnel d’au moins 10 % pour effectuer un prêt.
Cet apport peut provenir de la vente d’un bien immobilier, un héritage ou encore une donation. Mais la plupart du temps, il provient de plusieurs années d’épargne, que ce soit un Plan Epargne Logement (PEL), un livret A classique ou encore un Compte Epargne Logement, une assurance vie.

Si vous ne pouvez pas fournir d’apport personnel, vous devrez en justifier les raisons auprès de la banque. Votre taux d’emprunt sera alors sûrement plus élevé. Votre devrez également justifier que malgré cela votre profil est solide, votre situation financière stable de même que la gestion de votre argent.
Il existe en effet des crédits dits à « 100 % » qui couvrent l’ensemble du projet immobilier sans que vous fournissiez d’apport personnel.

Les démarches administratives

Pour obtenir votre crédit, plusieurs démarches administratives sont nécessaires. A commencer par la constitution de votre dossier mais également le rassemblement de plusieurs pièces justificatives.

Constituer votre dossier de demande de crédit

Le plus important lors de la constitution de votre dossier est de s’assurer qu’il soit solide, fait de manière complète, correcte et réaliste. Un dossier incomplet ou fragile pourrait retarder le traitement de votre demande.

Les justificatifs à fournir

Pour votre demande de crédit immobilier, vous serez obligé de fournir plusieurs documents justificatifs. Vous devrez présenter les originaux des documents requis.

À noter

S’il s’agit d’un co-emprunt, toutes les personnes qui contractent le prêt devront fournir leurs justificatifs personnels.

Voici la liste des documents justificatifs personnels qui vous seront demandés :

  • votre pièce d’identité ;
  • justificatif de situation familiale ;
  • justificatif de domicile de moins de 3 mois ;
  • contrat de travail.

Ensuite, voici la liste des documents relatifs à votre situation financière requis :

  • 3 derniers bulletins de salaire ou 3 derniers bilans comptables ;
  • relevés bancaires des 3 derniers mois ;
  • 2 derniers avis d’imposition ;
  • justificatif de crédits en cours ;
  • justificatif d’apport personnel; 
  • attestation CAF ;
  • justificatif de revenus fonciers.

Enfin, voici la liste des justificatifs relatifs à votre prêt immobilier à fournir :

  • compromis ou promesse de vente ;
  • ou contrat de réservation pour acquisition en VEFA ;
  • ou contrat de construction de maison individuelle ;
  • ou permis de construire ;
  • ou demande de PTZ+.