Lorsque vous contractez un crédit affecté, c’est à dire un prêt mobilier, vous avez le droit de le rembourser par anticipation. Pour ce faire, vous devez verser au moins 10% de la somme initialement empruntée. Selon les termes de votre contrat, vous pouvez devoir payer des indemnités de remboursement anticipé. Toujours selon votre contrat, votre banque peut exiger que vous n’effectuiez ce remboursement anticipé qu’à la date anniversaire de votre emprunt.