En cas de cessation de paiement d’un crédit, le créancier peut aller jusqu’à la saisie personnelle. Dans ce cas, ce sont les revenus et les biens de l’époux concerné qui sont saisis. En revanche, à aucun moment les biens propres et le salaire du conjoint non responsable ne peuvent être saisis. Seule exception : dans le cadre d’un mariage sous la communauté des biens, les créanciers peuvent saisir les biens communs aux époux. De même, lorsqu’un époux engage ses biens et revenus pour les mettre en caution, ceux du conjoint ne sont pas concernés.