La signature d’un contrat de crédit renouvelable ne nécessite pas une double signature du conjoint. En effet, selon la loi les crédits qui sont pris par le couple sont imputables aux deux époux, indépendamment du fait qu’ils aient ou non signé un contrat de mariage. Seul fait exception le cas où le couple a établi un contrat de mariage sous le régime de séparation des biens. Dans ce cas, les biens du conjoint (qui n’a pas signé) sont protégés en cas de problème. En revanche, les biens communs au couple peuvent être saisis, pour leur part.