Choisir.com - Comparez, économisez.

Coronavirus : Peut-on déménager malgré le confinement ?

Votre bail arrive à terme et vous aviez prévu votre déménagement ? Un nouveau locataire est sur le point d’arriver ? Vous avez acheté une maison et souhaitez changer de domicile ? L’épidémie de Covid-19 a malheureusement chamboulé beaucoup d’activités. Le secteur du déménagement en fait partie. Pendant le premier confinement, les possibilités de déménagement avaient été drastiquement restreintes. Ce n'est plus le cas pendant le deuxième confinement. Déménager reste possible. Sous quelles conditions ? L’équipe de Choisir.com fait le point avec vous.

Les déménagement autorisés pendant le second confinement

Pendant le premier confinement, le Ministère de l’intérieur avait fait savoir que « Les déménagements étaient autorisés mais devaient être limités aux besoins stricts, comme par exemple une fin de bail ». En somme, seuls la fin d’un contrat de bail et/ou l’arrivée d’un nouvel occupant pouvaient le justifier. Les autres déménagements devaient être reportés conformément au mot d’ordre : rester chez soi.

Le second confinement n’obéit pas aux mêmes règles. « Il est encore possible de déménager, signer votre bail, remettre les clés et faire l’état des lieux. Et cela sera possible pendant toute la durée du confinement », a annoncé le ministère de la Transition Écologique.

Déménagement et coronavirus : une organisation compliquée

Commen lors du premier confinement, vous serez soumis à certaines contraintes. Tout d’abord, vous devrez vous munir impérativement :

  • D’une attestation sur l’honneur justifiant le déplacement avec la case « motif familial impérieux » cochée ;
  • Du bail puisqu’il mentionne la date de fin de contrat ou d’un acte de vente ;
  • Un justification de l’entreprise de déménagement (si vous décidez d’en engager une).

En effet, un déménagement géré par des particuliers reste autorisé. Simplement, il ne faudra pas être plus de 6 personnes. Cela inclut le foyer qui déménage. Ainsi, un couple qui change de logement pourra faire appel à 4 de ces proches pour déménager ou à une équipe de 4 déménageurs.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Entreprises de déménagement : une adaptation aux normes de la pandémie

Entre mars et mai 2020, trouver des déménageurs relevait presque du miracle. En effet, par respect des mesures de sécurité, 95% des entreprises du secteur ne travaillaient pas. Il s’agissait de protéger la santé de leurs employés. Par ailleurs, impossible de faire appel à des amis pour porter les cartons. Si par chance une entreprise acceptait de prendre en charge le déménagement, l’équipe était restreinte, les rassemblements de plus de 5 personnes n’étant pas autorisés à cette période.

Aujourd’hui, les déménageurs semblent s’être adaptés aux gestes barrières. Comme le met en avant une entreprise du secteur « suite aux recommandations gouvernementales, Demeco assure les déménagements des particuliers et des professionnels. Ceci dans le respect des mesures sanitaires indispensables pour éviter la propagation du coronavirus ».

Comment faire l’état des lieux ?

Enfin, vient le problème de l’état des lieux. Comme l’a fait savoir Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement « les états des lieux, d’entrée comme de sortie, sont autorisés à la condition qu’ils soient associés à un déménagement prévu dans les jours qui suivent ».

C’est donc plus facile qu’au printemps dernier. En effet,  les agents immobiliers pour se protéger refusaient pour la plupart de réaliser les états de lieux de sortie.

Cela étant, le respect des gestes barrières est de mise. Pour éviter au maximum le risque de contagion, en accord avec le propriétaire, vous pouvez effectuer cette démarche en visio-conférence.

Cela suppose, bien entendu, une grande confiance entre le propriétaire et le locataire. Prenez des photos et conservez-les. Si le logement n’est pas occupé pendant la période, vous pourrez être amené à refaire l’état des lieux lorsque les mesures seront levées.

Contrairement à la période du premier confinement, la remise des clés en main propre s’avère possible. Mais, pour limiter les déplacements, la Poste fonctionnant, le locataire peut, par ce biais, les faire parvenir au propriétaire.

Contrat de location : quid de la trêve hivernale ?

Les mesures de confinement ont entrainé une prolongation de la trêve hivernale jusqu’au 10 juillet 2020. Ces mois de délai ont impliqué une suspension des expulsions locatives.

Le deuxième confinement a commencé un peu avant le début de la trêve hivernale. Celle-ci a lieu du 1er novembre et s’achèvera le 31 mars 2021. Les locataires sont donc protégés. Cependant, il leur incombe de continuer à payer le loyer. Si le bail prenait fin au cours de la période, vous pouvez signer avec votre propriétaire « une convention d’occupation précaire ». Vous serez couvert jusqu’à la levée du confinement.

Bon à savoir :

Pendant la trêve hivernale, les fournisseurs d’énergie ne peuvent pas procéder à des coupures d’électricité ou de gaz, même en cas de factures impayées. En revanche, sauf pour les bénéficiaires du chèque énergie, ils peuvent procéder à des réductions de puissance.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?