Établir un devis pour vos travaux

Peu importe la nature du chantier, si vous pensez demander l’aide d’un professionnel, vous aurez besoin d’un devis. Ce document obligatoire à partir de 150 € est, en effet, un descriptif chiffré et détaillé de toutes les étapes des travaux à réaliser.

En cas de petits travaux, le devis sera facile et rapide (et peut, parfois, être remplacé par une facture ou une note). Pour les plus gros travaux, par contre, il faudra faire bien plus attention.

Comment trouver l’entreprise pour vos travaux ?

Vous cherchez une entreprise ou un artisan près de chez vous ? Dans ce cas, la première chose à faire est de demander conseil à vos proches. Demandez-leur de vous donner le contact de professionnels qui ont déjà réalisé des travaux plus ou moins importants chez eux. Cela peut vous rassurer sur leurs compétences et leur sérieux.

Vous pouvez aussi contacter les entreprises réputées de votre secteur géographique en passant par des réseaux et des labels de votre département ou région. Ce faisant, il est recommandé de vérifier autant le nombre d’années d’activité que les certifications obtenues.

À ce titre, voici quelques certifications et labels importants :

  • certificat Qualibat qui atteste du sérieux et de la performance de l’entreprise ou de l’artisan ;
  • certificat RGE pour tous les travaux liés à la performance énergétique ;
  • certificat Qualit’Enr qui se divise en plusieurs certifications attestant les compétences d’une entreprise dans un secteur spécifique (Quali’Sol pour le solaire thermique ou Qualit’PV pour le solaire photovoltaïque, par exemple) ;
  • certificat Éco Artisan pour les professionnels indépendants qui se sont spécialisés en amélioration de la performance énergétique d’un logement.

Évidemment, il est aussi possible de se renseigner sur internet en consultant des forums de discussion ou des sites d’avis. Pour autant, il faut savoir que ces derniers ne sont pas toujours fiables. De ce fait, il peut être plus rassurant de passer par des sites spécialisés dont l’objectif est de faciliter la mise en relation entre particuliers et artisans.

Ne jamais oublier la phase de préparation

Ceci étant dit, il est très important d’estimer vos besoins en amont. Ainsi, avant même de commencer à contacter les entreprises, posez-vous les bonnes questions, effectuez quelques mesures et réfléchissez aux matériaux envisagés.

Pourquoi ? Parce que, d’un côté, cela permettra à l’artisan de gagner du temps le jour de la réalisation du devis. De l’autre, vu que vous savez précisément ce que vous voulez, vous pouvez jauger plus aisément autant le sérieux et le savoir-faire de l’entreprise que les tarifs indiqués.

Puis, une fois que vous avez pris rendez-vous avec une société et établi un premier devis, il ne faut pas hésiter à en contacter d’autres. Cela afin de comparer les devis entre eux. En règle générale, il est recommandé de contacter au moins 2, voire 3 entreprises.

Quand vient le moment d’étudier précisément les montants, attention aux devis pas chers. Car, pour faire baisser les prix, certains artisans ne mentionnent pas les étapes importantes liées à la finition d’un chantier. C’est le cas, par exemple, de la location d’une benne pour les gravats. Le jour J, cela peut vous occasionner de mauvaises surprises.

Avant d’accepter un devis, n’hésitez donc pas à en discuter autour de vous et voyez si vous pouvez faire une partie par vous-même afin de faire baisser le montant total de votre facture autant que possible. De plus, assurez-vous que tous les travaux y soient bien indiqués.

Coût et durée des différents types de travaux

De toute évidence, refaire la peinture de votre chambre demande moins de travaux qu’une création de salle de bains ou une ouverture dans un mur porteur.

Ainsi, en fonction des chantiers, les délais et les sommes à verser peuvent être plus ou moins importants.

Pour avoir une estimation, il faut raisonner en prix au m² :

  • surface supérieure à 120 m² : 43 € le m² en moyenne ;
  • surface inférieure à 30 m² : 65 € le m² en moyenne.

Évidemment, ces chiffres peuvent être évalués à la hausse ou la baisse en fonction de la difficulté du chantier. En règle générale, il faut savoir que plus la surface à aménager est grande et plus le prix au mètre carré tend à chuter.

À titre d’exemple, voici le prix moyen de l’aménagement de certaines pièces :

  • cuisine : 7 725 € ;
  • dressing : 3 100 € ;
  • salle de bains : 15 750 € ;
  • comble : 800 € ;
  • mezzanine : 900 € ;
  • cave : 1 750 €.

À cela, vous pouvez aussi rajouter les frais d’intervention d’un architecte (entre 7 % et 10 % du montant hors taxe des travaux) si vous en sentez le besoin.

Concernant la durée du chantier, finalement, il est difficile de l’évaluer précisément étant donné qu’elle est liée à la difficulté des travaux. Toutefois, et bien que nous insistions encore une fois sur le fait que ce n’est pas une donnée précise, il est admis qu’il faut environ 1 semaine de chantier par tranche de 10 000 € HT.

Le mieux étant de poser directement la question au professionnel au moment du devis.

Acceptation du devis et début des travaux

Savez-vous qu’un devis signé fait office de contrat entre l’artisan et le particulier ? Il convient donc de bien réfléchir avant de prendre votre décision finale.

À ce titre, pour juger du sérieux du devis (et donc de l’entrepreneur), regardez si tous les éléments obligatoires y sont bien indiqués. En effet, le devis est un document encadré par la loi. Ainsi, il doit comporter les informations suivantes :

  • taux horaire de main-d’œuvre TTC ;
  • modalités de décompte du temps passé ;
  • prix TTC des prestations ;
  • frais annexes (frais de déplacement, coût éventuel du devis, etc.).

Si la prestation coûte entre 25€ et 150 €, la facture peut remplacer le devis. Celle-ci doit, elle aussi, indiquer clairement :

  • les coordonnées de l’entreprise ;
  • la date d’émission ;
  • la date et le lieu de la réalisation des prestations ;
  • le détail de chaque prestation et produit (en prix et en quantité) ainsi que le taux horaire et le nombre d’heures travaillées ;
  • la somme totale HT et TTC.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Les travaux en tant que locataire

En tant que locataire, vous pouvez demander à votre propriétaire de faire des travaux dans le logement que vous louez. Ou bien vous charger de cette tâche par vos propres moyens.

La question à se poser alors : à quel moment faut-il l’accord du propriétaire ?

Travaux d’aménagement d’une location

Il faut savoir, avant toutes choses, que le propriétaire ne peut s’opposer à des travaux dits d’aménagement. En d’autres termes, des travaux qui concernent la décoration de votre logement.

Nous pensons, par exemple, à la pose d’un papier peint ou à la coloration d’un mur. Mais aussi à la fixation de tringles à rideaux ou d’étagères.

Le but étant d’embellir votre bien sans en dénaturer la structure. C’est aussi le cas de la pose de moquette. Mais pas de celle d’un parquet en bois qui est un revêtement dit « vivant » (et qui peut donc se détériorer avec le temps).

Gros travaux : accord du propriétaire indispensable

Pour tous les autres travaux, il est nécessaire de demander l’accord de votre propriétaire.

Par exemple : une nouvelle implantation de cuisine, une cloison à abattre, une rénovation de l’installation électrique ou de la plomberie, etc.

Ainsi, le locataire doit envoyer à son bailleur une lettre recommandée avec avis de réception afin d’obtenir son accord par écrit.

Si ces travaux sont réalisés sans l’accord du propriétaire, celui-ci peut demander la remise en état d’origine des lieux ou une fin de bail ainsi qu’un dédommagement.

Ce qui est aux frais du propriétaire et du locataire

Dans les faits, tous les travaux qui concernent l’entretien et la réparation du logement sont à la charge du bailleur (amélioration des parties communes de l’immeuble, entretien des toitures et des façades, travaux d’amélioration énergétique, maintien du logement dans un état décent, etc.).

De plus, si vous souhaitez engager des travaux apportant une réelle valeur ajoutée au logement, il est aussi possible de demander à votre propriétaire de participer aux frais. C’est le cas, par exemple, de la mise en place d’une serrure renforcée. De ce fait, après acceptation du propriétaire, il faut établir un descriptif par écrit des travaux (appelé convention de travaux) et des gains associés (en sécurité pour reprendre notre exemple ou au niveau de l’économie d’énergie pour des travaux de rénovation énergétique) et ce que le propriétaire a consenti à vous offrir (prise en charge directe partielle, diminution du loyer sur une durée partielle, etc.).

Finalement, les travaux d’entretien courant sont à la charge du locataire. Cela concerne, par exemple, le remplacement d’un joint de robinet, d’une vitre cassée ou encore l’entretien de la chaudière.

Toutefois, les dégradations liées à l’usure normale (une vieille chaudière en panne, par exemple) doivent être prises en charge par le propriétaire.

Qui doit contacter les entreprises ?

Pour tous les travaux à la charge du bailleur, c’est à lui de contacter les prestataires et de se charger de l’établissement de devis et de la mise en place des travaux. S’il ne fait pas malgré l’avertissement du locataire, le locataire peut mettre en demeure son propriétaire. Sans réponse au bout de 2 mois, celui-ci peut contacter le greffe du tribunal ou la Commission départementale de conciliation qui pourra obliger le bailleur à réaliser les travaux ou apportera l’autorisation au locataire de les faire eux-mêmes (en obligeant le propriétaire à le rembourser et en imposant le paiement de dommages et intérêts pour trouble de jouissance).

Pour les travaux à la charge du locataire, mais qui nécessitent l’accord du propriétaire, c’est au locataire de contacter les entreprises, de demander un devis et de l’apporter au propriétaire (ou à l’agence mandataire).

Bon à savoir

Un locataire n’est pas obligé de déclarer les dégâts durant la durée de location. Par contre, il devra rendre le bien en l’état à sa restitution. À lui de voir donc quand il préfère débuter les travaux de réparation à sa charge.

Évidemment, si vous entamez des travaux, pensez à garder les factures pour les ressortir si besoin est lors de l’état des lieux de sortie.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies
vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h