Hausse des prix du gaz : quelles évolutions pour quels usages ?

Après une augmentation déjà conséquente au 1er février 2021 (+3,5%), les tarifs du gaz suivent une tendance haussière. Au 1er mars 2021, ils évolueront de 5,7% en moyenne. Cela impactera les ménages français de différentes manières. Selon la CRE «Cette augmentation est de 1,5 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 3,4 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 5,9 % pour les foyers qui se chauffent au gaz. » Les ménages se chauffant au gaz seront donc particulièrement pénalisés.

Comment expliquer cette hausse des TRV ?

Plusieurs phénomènes concomitants peuvent expliquer cette hausse. D’après la CRE, elle résulte de :

  • Une augmentation de la demande en gaz « notamment en raison de la vague de froid sur le continent asiatique » qui a fait grimper les cours du gaz mondiaux ;
  • Un recours au stockage en Europe pendant le mois de janvier. Il faut donc remplir les centres de stockage de gaz à nouveau ;
  • Une hausse des prix du pétrole. En effet, les cours du gaz et les cours du pétrole sont liés.

À cela s’est ajoutée l’augmentation du terme de lissage entre février et mars 2021. En effet, anticipant la remontée des cours du gaz lors de la période hivernale, les autorités publiques ont décidé de mettre en place un lissage des prix du gaz. Celui-ci est intervenu de juillet 2020 à février 2021. Il a joué sur la hausse des prix du gaz. « Sans le dispositif de lissage, la hausse au 1er mars 2021 aurait été de 5,1 % au lieu de 5,7 %. » explique la CRE dans sa délibération.

Comment minimiser la hausse des TRV ?

À l’heure actuelle, 34 % de consommateurs sont encore souscrits aux TRV du gaz d’Engie. Cette hausse les impactera directement. Elle jouera aussi sur les ménages avec une offre à tarif indexé.

La tendance des prix du gaz à la hausse paraît se poursuivre. Pour vous en prémunir, vous pouvez opter pour un contrat de gaz à prix fixeLe prix du kWh de gaz restera le même pendant sur toute la durée du contrat. Ceux-ci courent sur 1 à 4 ans, en général.

Contrairement aux idées reçues, le changement d’offre d’énergie reste très facile. Il suffit simplement de souscrire chez un nouveau fournisseur en ligne ou par téléphone. Vous aurez besoin de :

C’est gratuit et sans engagement. Vous n’avez pas de préavis à donner, ni de frais de résiliation à payer. D’autre part, aucune coupure de gaz n’est à prévoir. Votre nouveau fournisseur s’occupera de résilier à votre place votre ancien contrat et se mettra en cheville avec GRDF, le gestionnaire de réseau de gaz.  L’approvisionnement en gaz sera donc maintenu. Pour trouver la meilleure offre, pensez à utiliser notre comparateur de gaz.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h