Baisse des tarifs du gaz : une évolution plus ou moins importante pour les consommateurs

Après 1,6 % supplémentaires en novembre, 2,4 % au 1er décembre, et 0,2% en janvier, 3,5 en février et 5,7% en mars, les TRV baissent soudainement. Au 1er avril 2021, ils reculent de 4,1% en moyenne.

Comme le souligne la CRE « Cette baisse est de 1,2 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,5 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude, et de 4,3 % pour les foyers qui se chauffent au gaz.».

Cette diminution sera donc plus importante pour les ménages avec une chaudière à gaz. Pour rappel, selon l’Ademe, le chauffage représente 60% des dépenses en énergie des foyers de l’Hexagone.

Pourquoi une diminution des TRV du gaz en avril 2021 ?

D’après la CRE, « Cette baisse pour le mois d’avril s’explique par une moindre demande en gaz naturel liée à la remontée des températures et par la baisse des prix du gaz naturel liquéfié en Asie et en Europe. »

En effet, la période de chauffe commence à toucher à sa fin. Les ménages ont donc moins recours au gaz pour se chauffer. De ce fait, au vu de la loi de l’offre et la demande, les prix du gaz sur les marchés de gros ont tendance à baisser. Cela permet aux consommateurs de bénéficier de tarifs plus avantageux.

Comment profiter de la baisse des tarifs réglementés du gaz ?

La baisse des tarifs réglementés jouera sur les factures des 2,99 millions de consommateurs encore clients des TRV. Elle bénéficiera également aux ménages ayant choisi une offre à tarif indexé.

Depuis novembre 2019, il n’est plus possible de souscrire au TRV d’Engie. Celui-c-i n’est plus commercialisé pour préparer la fin des tarifs réglementés qui interviendra définitivement en juillet 2023. C’est pourquoi, dans un contexte de baisse des prix, les offres à prix indexés sur les TRV sont plus intéressantes.

Toutefois, nul ne sait si la baisse se poursuivra sur plusieurs mois. Pour anticiper de possibles futures hausses ou mieux maitriser son budget gaz, il peut être bon de se tourner vers une offre à prix fixe. Le prix du kWh HT de gaz restera stable pendant toute la durée du contrat (de 1 à 4 ans). Certaines offres sont révisables à baisse. Ainsi, le consommateur ne souffre pas des hausses des TRV mais peut profiter des diminutions des tarifs réglementés du gaz.

Pour trouver l’offre au meilleur rapport qualité / prix, pensez à utiliser un comparateur de gaz. Afin de bénéficier d’un conseil téléphonique, vous pouvez également téléphoner à l’un de nos conseillers énergie. Gratuit, l’appel est aussi sans obligation de souscription.

Bon à savoir

Changer de fournisseur se fait sans frais. C’est aussi sans engagement. Pour procéder au changement d’offre, il suffit juste de souscrire chez le fournisseur de votre choix. Celui-ci s’occupera de résilier votre ancien contrat. En outre, il se mettra en cheville avec GRDF, le gestionnaire de réseau de gaz. Ainsi, l’approvisionnement en gaz sera maintenu. Vous n’avez aucune coupure de gaz à craindre.