ekWateur : un fournisseur d’énergie verte pionnier et décalé

ekWateur se distingue des autres fournisseurs d’énergie par son ton décalé et par son engagement en faveur de la transition écologique.

Il propose en effet à ses clients de souscrire à des offres vertes. Cela signifie que l’électricité et le gaz proviennent d’énergies renouvelables.

L’électricité verte est ainsi produite grâce à des énergies primaires renouvelables comme l’énergie hydraulique, l’énergie éolienne, ou encore la géothermie et l’aérothermie. Le gaz vert – également appelé biométhane ou biogaz – est lui issu de la biomasse. En termes simples, il est donc fabriqué à partir de matière organique d’origine animale ou végétale. Ces énergies sont dites propres, car leur production et leur consommation entraînent uniquement l’émission d’une très faible quantité de gaz à effet de serre, contrairement aux énergies fossiles. A titre comparatif, le contenu en carbone d’un kilowattheure (kWh) d’électricité grâce au charbon est de 1060 grammes, selon la base carbone de l’Agence de la Transition Ecologique. Il n’est que de 7 grammes lorsqu’il est produit à grâce à l’énergie hydraulique.

Bon à savoir

ekWateur n’est pas le seul fournisseur d’énergie à proposer des offres vertes. Planète Oui et Vattenfall en proposent également. Pour choisir l’offre la plus adaptée à votre profil de consommation, pensez à utiliser notre comparateur des fournisseurs de gaz et d’électricité.

La libéralisation du marché de l’énergie poursuit son accélération

L’introduction en Bourse d’ekWateur témoigne de l’accélération de la libéralisation du marché de l’énergie. Son fondateur, Julien Tchernia, a ainsi indiqué aux Echos (Le fournisseur d’électricité verte ekWateur veut entrer en Bourse) que « le sujet de la croissance est essentiel pour nous : dans la fourniture d’énergie, c’est maintenant qu’il faut gagner des parts de marché, car EDF perd de sa superbe et on imagine que, comme dans les télécoms, les positions concurrentielles finiront par se figer ».

Le marché de l’énergie a en effet été ouvert à la concurrence en 1999 pour les entreprises les plus consommatrices d’énergie. Il a ensuite été ouvert à la concurrence pour les particuliers en 2007. Sont alors progressivement apparus ce que l’on appelle des fournisseurs alternatifs d’énergie, par opposition à EDF et Engie, les fournisseurs historiques d’électricité et de gaz. Aujourd’hui, de nombreux fournisseurs comme Sowee ou CDiscount Energie coexistent sur ces deux marchés, emmenés par Engie, (12 millions de clients), TotalEnergies (5 millions de clients) et Eni (1,4 millions de clients).

Comme le souligne la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), l’impact de la crise sanitaire de la Covid-19 sur cette libéralisation commence désormais à s’estomper. Elle note ainsi que la « reprise de la dynamique concurrentielle observée au 3ème trimestre 2020 s’est confirmée, dans une moindre mesure pour l’électricité, au 4èmetrimestre. » (Commission de Régulation de l’Energie, Communiqué de presse, L’évolution des marchés de détail de l’énergie : bilan au 31 décembre 2020 et zoom sur la fin partielle des tarifs réglementés de vente, 25 mars 2021).

Astuce