Tarifs réglementés de vente du gaz : une hausse de 4,4% en juin

Suite à une délibération de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), les Tarifs Réglementés de Vente du Gaz d’Engie augmenteront fortement à partir du 1er juin 2021. Cette hausse entre dans la droite ligne d’une précédente augmentation en mai 2021 de 1,1%. Comment expliquer cette nouvelle évolution ? Comment s’en prémunir pour éviter une hausse de la facture ? Choisir.com fait le point.

hausse des tarifs réglementés de vente de gaz en juin 2021

Hausse des Tarifs Réglementés de Vente du gaz : comment impacte-t-elle votre facture ?

La hausse moyenne des TRV sera de 4,4%. Cela ne signifie pas que la facture de tous les ménages grimpera de 4,4%. Certains ménages seront plus affectés que d’autres. Selon la CRE, la hausse des TRV se produira de la manière suivante :

  • + 1,2% pour les ménages avec un usage de cuisson (tarif base) ;
  • + 2,6% pour un usage cuisson et eau chaude (tarif B0) ;
  • + 4,6% pour les ménages équipés d’une chaudière individuelle (tarif B1).

C’est pour les ménages avec une chaudière à gaz que l’augmentation sera la plus importante. Pour rappel, selon l’Ademe, le chauffage représente 60% des dépenses en énergie d’un ménage.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Pourquoi une hausse des Tarifs Réglementés de Vente du Gaz ?

L’augmentation des TRV s’explique par plusieurs facteurs :

  • Une hausse des cours du gaz en raison d’une consommation importante en Asie et en Amérique du Sud ;
  • Des vagues de froid en Europe qui ont entrainé une demande plus soutenue en gaz pour le chauffage ;
  • Des opérations de maintenance sur des sites d’extraction du gaz en Mer du Nord ;
  • Une hausse du prix du CO2 sur le marché du carbone. Le gaz étant un hydrocarbure, une énergie fossile, sa combustion génère des émissions de CO2. Une augmentation des prix du CO2 entraîne invariablement une hausse des tarifs du gaz.

Comment minimiser l’impact de la hausse des TRV sur sa facture ?

Dans un contexte de hausse, il est indispensable de protéger son pouvoir d’achat. Pour éviter que vos factures de gaz flambent, vous pouvez mettre en place des stratégies.

Le plus simple reste de changer de fournisseur de gaz et d’opter pour une offre à prix fixes. Vous pourrez ainsi bénéficier d’un prix du kWh stable pendant toute la durée du contrat. Généralement, les contrats de gaz à prix fixes courent sur 1,2,3 ou 4 ans.

Ensuite, certains gestes peuvent vous aider à réduire votre consommation de gaz. Notamment, l’entretien annuel de votre chaudière peut engager jusqu’à 12% de diminution de sa consommation.

Enfin, plus une maison est étanche, moins vous ferez face à déperditions d’énergie. Pour empêcher les pertes de chaleur, il faudra procéder à des travaux d’isolation. Ces travaux de rénovation énergétique peuvent coûter cher. Pour faire baisser le coût du chantier, pensez à demander des aides à la rénovation.

Bon à savoir

En utilisant le comparateur des fournisseurs de gaz, vous pourrez trouver gratuitement l’offre la plus adaptée à vos besoins de consommation. Pour un conseil téléphonique, n’hésitez pas à appeler nos conseillers énergie.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !