Électricité : une légère hausse au 1er août 2021

La facture d’électricité des ménages va légèrement monter à partir du mois d’août prochain. Les tarifs réglementés d’EDF seront majorés de 0,48 % pour les particuliers. Comme le souligne la Commission de régulation de l’énergie (CRE) : « Cette évolution représente une hausse d’environ 4 €/an sur la facture d’un client résidentiel. »

Une révision du TURPE

Cette hausse à venir s’explique par une révision du tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (TURPE). Il s’agit des tarifs d’acheminement de l’électricité. Ils servent à rémunérer Enedis, le gestionnaire de réseau d’électricité en France.

En effet, tous les 4 ans, le TURPE est révisé en profondeur par la CRE. Le TURPE 6 entrera en vigueur au 1er août. À cela s’ajoute une révision annuelle pour prendre en compte les effets de l’inflation sur les tarifs d’acheminement.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies
vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Quelques écogestes pour éviter la hausse de la facture

Les kWh les moins chers sont évidemment ceux que l’on ne consomme pas. Pour réduire sa facture d’électricité, il faut donc commencer par faire des économies d’énergie. Cela passe par des écogestes comme :

  • éteindre les appareils en veille. Ce faisant, on peut faire jusqu’à 10 % d’économies d’énergie selon l’Ademe ;
  • dégivrer son frigidaire dès que la couche de givre dépasse 2 à 3 mm. Selon Engie, « vous éviterez ainsi à vos équipements de consommer 30 % d’électricité supplémentaire » ;
  • programmer son chauffe-eau électrique en heures creuses en le passant en mode auto ;
  • faire tourner son lave-linge et son lave-vaisselle en mode éco. Pour faire davantage d’économies, on les lance aussi en heures creuses, lorsque le prix du kWh est au plus bas.

Changer d’offre d’électricité pour faire des économies

Pour contrebalancer l’augmentation des TRV, on peut aussi changer de fournisseur d’électricité.

Certains fournisseurs proposent des offres à prix fixes. Elles impliquent un prix du kWh stable sur 1, 2 ou 3 ans. Ces contrats sont préconisés pour les ménages désirant mieux maîtriser leur budget énergie.

Il existe également des offres d’électricité à prix indexés sur le Tarif Bleu. Le prix du kWh inclut un pourcentage de remise par rapport aux TRV. Ces offres augmentent donc moins vite que le tarif réglementé.

Afin de trouver le fournisseur le moins cher, vous pouvez utiliser un comparateur d’électricité. Il vous suffira ensuite de souscrire à l’offre la plus adaptée à votre profil. Votre nouveau fournisseur se chargera des démarches de résiliation vis-à-vis de votre ancien opérateur.

Le changement de fournisseur d’électricité n’engage pas de frais de résiliation. Il est gratuit. D’autre part, il n’implique pas de coupure de courant. En effet, Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, assure le maintien de l’alimentation en électricité. Il fait cela à distance sans avoir besoin d’intervenir sur le compteur.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation