Électricité : la concurrence s’accroît petit à petit

Fournisseur historique, EDF est l’opérateur qui dispose des parts de marché les plus importantes. À l’heure actuelle, encore 66 % des ménages sont clients du Tarif Bleu, le tarif réglementé de l’électricité.

Malgré cette position de leader, la libéralisation tend à s’affirmer sur le segment des particuliers et des professionnels. De manière globale, « au 30 juin 2021, environ 39 % des sites sont en offre de marché, dont 31 % auprès d’un fournisseur alternatif » fait savoir la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

On peut penser que la fin des tarifs réglementés de l’électricité pour la majorité des petits professionnels au 31 décembre 2020 a rebattu les cartes de la concurrence. Au 1er mars 2021, seuls 30 % des sites étaient en offre de marché.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Gaz : quel panorama du marché ?

Sur le marché du gaz, l’ouverture à la concurrence est plus prononcée. Cela tient au fait que les tarifs réglementés ne sont plus commercialisés depuis le mois de novembre 2019. Il n’est plus possible d’y souscrire. En revanche, ils ont été maintenus pour les clients n’ayant pas changé d’offre.

Selon la CRE, « au 30 juin 2021, environ 73 % des sites sont en offre de marché, dont 40 % auprès d’un fournisseur alternatif ».

Sur le segment résidentiel, Engie conserve sa première position. En effet, le marché se découpe ainsi :

  • 29 % des consommateurs particuliers sont encore clients du tarif réglementé de vente (TRV) ;
  • 32 % ont souscrit à une offre de marché chez Engie ;
  • 39 % des ménages se sont tournés vers la concurrence.

L’ouverture à la concurrence va-t-elle continuer de progresser ?

C’est probable ! La Commission de régulation de l’énergie n’explique pas les raisons qui poussent les consommateurs à changer d’offre. Toutefois, on peut penser que le facteur « prix » reste la première motivation des ménages.

Dans les comparaisons des offres présentées par la CRE, on voit que de nombreux contrats de gaz et d’électricité apparaissent moins chers que les TRV.

Or, avec l’envolée des prix du gaz et de l’électricité, les dépenses en énergie des foyers français risquent de grimper. Malgré le bouclier tarifaire pour endiguer les hausses, il est fort possible que beaucoup décident de se mettre en quête d’un fournisseur moins cher pour réduire leur facture d’énergie.

D’autre part, la fin des tarifs réglementés du gaz approche. En juillet 2023, ils seront définitivement supprimés pour les particuliers. Ceux-ci seront obligés de passer en offre de marché.

Bon à savoir

Pour trouver l’offre d’énergie la plus économique, pensez à utiliser un comparateur d’électricité et de gaz. En quelques clics, vous saurez quel contrat est le plus adapté à votre consommation !

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h