Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Quelle place pour l’industrie nucléaire française dans le plan France 2030 ?

Le 12 octobre dernier, le Président de la République Emmanuel Macron a lancé le plan d’investissement France 2030. D’un montant total de 30 milliards d’euros déployés sur 5 ans, ce Plan a pour objectif de « construire une France décarbonée et résiliente ». Il ambitionne également de « permettre à la France de retrouver le chemin de son indépendance environnementale, industrielle, technologique, sanitaire et culturelle » (France 2030 : un plan d’investissement pour la France de demain, Gouvernement.fr), en s’appuyant sur quatre secteurs clés : l’automobile, l’aéronautique, l’espace ou encore l’énergie, secteur auquel il accorde 8 milliards d’euros. Dans ce contexte, quelle place réserve alors le plan France 2030 à l’énergie nucléaire ? Réponses avec Choisir.com.

Centrale nucléaire

Quels sont les 10 objectifs définis par le Plan France 2030 ?

Le Plan France 2030 a pour objectif de « développer la compétitivité industrielle et les technologies d’avenir » en France (France 2030 : un plan d’investissement pour la France de demain, Gouvernement.fr).

Pour parvenir à cet objectif, il pose 10 objectifs à atteindre d’ici 2030, divisés par secteur prioritaire.

Pour l’énergie (8 milliards d’euros) :

  • « Faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets. »
  • « Devenir le leader de l’hydrogène vert. » 
  • « Décarboner notre industrie. » 

Pour les transports (4 milliards d’euros) :

  • « Produire près de 2 millions de véhicules électriques et hybrides. »
  • « Produire le premier avion bas-carbone. »

Pour l’agroalimentaire (2 milliards) :

  • « Investir dans une alimentation saine, durable et traçable. »

Pour la santé (3 milliards) :

  • « Produire 20 biomédicaments contre les cancers, les maladies chroniques dont celles liées à l’âge et de créer les dispositifs médicaux de demain. » 

Pour le secteur culturel :

  • « Placer la France à nouveau en tête de la production des contenus culturels et créatifs. » 

Pour l’espace et les fonds marins (2 milliards) :

  • « Prendre toute notre part à la nouvelle aventure spatiale. »
  • « Investir dans le champ des fonds marins. »

Le Plan France 2030 replace l’industrie nucléaire française sur le devant de la scène

Le plan France 2030 place l’industrie nucléaire française au premier plan. Sur les 8 milliards d’euros alloués au secteur de l’énergie, une enveloppe d’un milliard d’euros est en effet dédiée à l’industrie nucléaire française.

Comme évoqué plus haut, le tout premier des 10 objectifs définis par le Plan France 2030 est par ailleurs relatif au nucléaire. Il est ainsi le suivant : « Faire émerger en France des réacteurs nucléaires de petite taille, innovants et avec une meilleure gestion des déchets. »

Logo France 2030
Logo de France 2030
Source : France 2030 : un plan d’investissement pour la France de demain, Gouvernement.fr.

Une telle annonce ne sera pas pour étonner les lecteurs les plus assidus de l’actualité du nucléaire en France.

L’actualité de l’industrie nucléaire française est en effet particulièrement riche ces derniers temps. Le gouvernement français apparaît plus décidé que jamais à accélérer l’innovation dans un secteur ayant grandement souffert de sa mauvaise image aux yeux des Français au cours des dernières années.

Bon à savoir

Que pensent les Français de l’énergie nucléaire ? Nous vous dévoilions la réponse en juin dernier dans notre article Quelle est l’opinion des Français sur l’énergie nucléaire ?, à l’occasion du la sortie du Baromètre 2021 de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN).

Le 1er octobre, Agnès Pannier-Runacher – Ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance chargée de l’industrie – a déclaré qu’il n’était désormais plus question d’attendre la fin de la construction de l’EPR – European Pressurized Reactor – de Flamanville pour enclencher la construction de nouveaux EPR.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Pour France 2030, l’énergie nucléaire est un véritable pilier de la transition énergétique française

Si la filière nucléaire occupe une telle place dans le plan France 2030, c’est parce qu’elle est considérée comme un véritable pilier de la transition énergétique française et de la lutte contre le réchauffement climatique. Emmanuel Macron a ainsi rappelé lors de son discours de présentation du Plan France 2030 que le nucléaire était une « chance », qui permettait à la France d’être « le pays d’Europe parmi ceux qui émettent le moins de tonnes de CO2 par électricité produite ».

L’énergie nucléaire est en effet une énergie peu carbonée. En d’autres termes, cela signifie qu’elle entraîne l’émission de peu de gaz à effet de serre, et qu’elle est donc peu polluante au regard d’autres énergies fossiles comme le pétrole ou le charbon. A titre d’exemple, le contenu en carbone d’un kilowattheure d’électricité produit grâce au charbon est de 1060 grammes. Pour le nucléaire, il est de 6 grammes, et pour la géothermie de 45 grammes (L’énergie nucléaire, Choisir.com).

Le développement de l’industrie nucléaire serait un véritable tremplin pour atteindre le second objectif du plan France 2030 : devenir le leader de l’hydrogène vert.

Bon à savoir

L’hydrogène vert s’obtient par électrolyse de l’eau. Sa fabrication requiert donc d’utiliser de l’électricité. Sans électricité décarbonée, impossible donc de produire de l’hydrogène vert, c’est pourquoi le nucléaire jouera un rôle capital dans l’atteinte du second objectif de France 2030.

Que sont les SMR, les réacteurs nucléaires que la France ambitionne de mettre en service d’ici 2030 ?

Nous l’avons vu, le milliard d’euros alloué à l’industrie nucléaire dans le cadre de France 2030 vise notamment à accélérer le développement des SMR, les Small Modular Reactors. Le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) traduit cela par le terme de « réacteurs compacts » et rappelle que cette technologie suscite actuellement un « fort engouement mondial » (CEA, Les réacteurs nucléaires du futur).

Comment s’explique cet objectif de France 2030 ?

Les SMR sont des « réacteurs nucléaires de petite puissance, comprise entre 50 et 500 MWe » (CEA). A titre comparatif, la puissance des réacteurs français actuellement utilisés est comprise en 900 et 1450 MWe.

La faible puissance des SMR leur permet de « s’insérer dans des réseaux électriques de plus petite taille » et les rend alors « particulièrement adaptés aux sites isolés » (CEA, Les SMR). Il nécessite par ailleurs un coût d’investissement moins élevé qu’un réacteur nucléaire de plus forte puissance. La possibilité de les fabriquer en série permet également d’accroître leur compétitivité, comme le rappelle le CEA.

L’objectif du Plan France 2030 est de mettre en service un SMR d’ici 2030.

Bon à savoir

Au-delà du développement des SMR, France 2030 pose la meilleure gestion des déchets nucléaires comme l’un des principaux objectifs du Plan relatifs à l’industrie du nucléaire. Cet objectif devrait être atteint grâce au développement de réacteurs de quatrième génération.

Les investissements prévus par France 2030 vont-ils entraîner une hausse du nucléaire dans le mix énergétique français ?

Non, en aucun cas. Il ne faut pas confondre volonté d’accélérer l’innovation dans la filière nucléaire et volonté d’augmenter la part du nucléaire dans la répartition énergétique française.

La Loi Energie Climat de 2019 prévoit ainsi de diminuer à 50 % la part de l’énergie nucléaire dans le mix électrique français à horizon 2035, au profit des énergies renouvelables. Pour encourager cette transition, vous pouvez souscrire à une offre d’électricité verte.

Bon à savoir

Pensez à utiliser notre comparateur des fournisseurs d’électricité pour identifier l’offre d’électricité verte la plus adaptée à votre profil de consommation.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?