Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

ARENH : Quelles évolutions en 2023 ?

L’ARENH (Accès régulé à l’énergie nucléaire historique) est un dispositif issu de la Loi NOME. Ce mécanisme permet à la Commission de régulation de l’énergie (CRE) de fixer les tarifs réglementés de vente de l’électricité. Porté à 42 € le MWh depuis 2012, son montant devrait être revu en 2023. Quelles seront les conséquences pour les consommateurs ? Choisir.com fait le point.

ARENH relevé en 2023

Un montant de l’ARENH porté à plus de 49 € par MWh

L’ARENH est un mécanisme qui oblige EDF à vendre jusqu’à 100 TWh d’électricité nucléaire par an à ses concurrents, les fournisseurs alternatifs, à un prix déterminé par les pouvoirs publics. Depuis 2012, l’ARENH était fixé à 42 €/MWh.

Dans le cadre de l’examen du projet de loi d’urgence en faveur du pouvoir d’achat, suite à l’adoption d’un amendement porté par les LR, ce montant devrait être relevé. Le texte ne précise pas dans quelles mesures le tarif grimpera. Il devrait atteindre « au moins 49,5 euros » par MWh.

Le montant de l’ARENH entre dans le calcul des tarifs réglementés de vente (TRV) de l’électricité, le Tarif Bleu d’EDF. Pour le moment, ces derniers sont gelés jusqu’en 2023. Mais, une hausse de l’ARENH en 2023 entraînera mécaniquement une hausse du prix du kWh au tarif réglementé l’an prochain.

Un plafond relevé ?

Pour contrebalancer cette augmentation à venir, les députés auraient pu relever le plafond de l’ARENH, en le portant au-delà de 100 TWh. Cette solution n’a pas été retenue. Elle aurait permis d’éviter les phénomènes d’écrêtement.

En effet, depuis plusieurs années se produit un écrêtement de l’ARENH. Les fournisseurs alternatifs demandent plus que 100 TWh au total. Au lieu de recevoir 100 % de leur demande, ils reçoivent un pourcentage minoré. Cette année, ils ont reçu 62,37 % de leurs demandes.

Pour compléter, ils doivent aller acheter de l’électricité sur les marchés de gros où le prix est bien plus élevé. Selon les données de RTE, le MWh d’électricité s’échangeait à 448,67 € le 22 juillet 2022 à midi. Ce complément est aussi pris en compte dans le calcul du tarif réglementé. Si les cours sont très élevés, il augmente. Le tarif réglementé faisant office de boussole des prix, une grande majorité des offres a tendance à partir à la hausse.

Vers une hausse des tarifs réglementés ?

C’est probable. Déjà la Commission de régulation de l’énergie annonçait une hausse à venir de 8 % du fait d’un phénomène de rattrapage. Il y a fort à parier que ce chiffre sera modulé en fonction de la hausse réelle du montant de l’ARENH.

Pour se prémunir des hausses, les ménages peuvent choisir une offre avec un prix du kWh fixe. Celui-ci restera stable pendant 1 à 4 ans selon les contrats. Pour trouver la meilleure offre, le plus simple est de passer par un comparateur d’énergie. En quelques clics, on peut déterminer le fournisseur le moins cher.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?