Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Comment régler votre ballon d’eau chaude pour consommer moins d’électricité ?

L’eau chaude sanitaire (ECS) est un poste de dépense important chez les particuliers : elle représente 11 % de la consommation énergétique des ménages français, d’après l’ADEME. Il est donc intéressant de trouver des solutions pour économiser l’énergie utilisée par votre chauffe-eau. Un bon réglage de votre ballon d’eau chaude et quelques optimisations de votre installation vous permettront de réaliser des économies non négligeables sur votre facture énergétique.

douche

Combien consomme un ballon d’eau chaude ?

La consommation énergétique de votre chauffe-eau a évidemment un impact direct sur votre facture d’énergie. Elle dépend de deux principaux facteurs : le type d’appareil dont vous disposez et les besoins en eau chaude sanitaire de votre foyer.

Chauffe-eau à accumulation ou chauffe-eau instantané

Il existe de nombreuses solutions pour chauffer son eau sanitaire : chaudières, chauffe-eau électriques, au gaz, chauffe-eau thermodynamiques ou encore solaires.

Côté électrique, on distingue deux types de chauffe-eau :

  • le chauffe-eau à accumulation, communément appelé ballon d’eau chaude ou encore cumulus, qui chauffe l’eau du ballon jusqu’à ce que celle-ci atteigne la température souhaitée (température de consigne), afin de créer une réserve d’eau prête à être utilisée. Une fois la réserve d’eau chaude sanitaire du ballon épuisée, il faut attendre le prochain cycle de chauffe, ou le mettre en position « marche forcée » ;
  • le chauffe-eau instantané, qui chauffe l’eau en continu, à la demande : l’eau chaude sanitaire est alors disponible en permanence. Elle est chauffée « instantanément » par une résistance, dès que l’on tire de l’eau chaude au niveau d’un robinet.

Voici une indication de la consommation en kilowattheures des deux modèles de chauffe-eau électriques :

Chauffe-eau électrique à accumulationChauffe-eau électrique instantané
2,2 kWh par heureEntre 3,7 kWh et 11 kWh par heure
Consommation moyenne d’un chauffe-eau électrique

Il s’agit cependant d’une valeur horaire. Pour avoir une estimation de la consommation journalière d’un chauffe-eau, il faut multiplier ces données par le nombre d’heures pendant lesquelles le dispositif chauffe l’eau :

  • pour un chauffe-eau à accumulation, il faut compter entre 6 et 8 heures pour chauffer toute l’eau contenue dans le ballon. Cela représente donc une consommation énergétique journalière comprise entre 13,2 kWh et 17,6 kW, en moyenne. Ces données peuvent également varier en fonction de la contenance du cumulus (nombre de litres d’eau) : elles seront beaucoup plus élevées pour des grands formats ;
  • le chauffe-eau instantané, quant à lui, présente des valeurs très variables. Si vous souhaitez opter pour un chauffe-eau instantané, calculez les besoins en ECS de votre foyer (nombre d’heures d’utilisation par jour) et multipliez par la consommation en kWh du modèle de votre choix, afin d’obtenir une estimation journalière de votre consommation.

Besoins énergétiques de votre foyer

Les besoins en eau chaude sanitaire de votre ménage auront un impact direct sur la consommation énergétique de votre chauffe-eau. En effet, en fonction du nombre d’occupants de votre logement, vous devrez opter pour un ballon d’eau chaude plus ou moins grand. Voici quelques indications sur la capacité de différents modèles :

Nombre d’occupantsCapacité du ballon d’eau chaude (en litres)
1 adulte50 à 75 L
1 adulte + 1 enfant75 à 125 L
1 adulte + 2 enfants100 à 175 L
2 adultes100 à 150 L
2 adultes + 1 enfant125 à 200 L
2 adultes + 2 enfants150 à 250 L
2 adultes + 3 enfants175 à 300 L
2 adultes + 4 enfants200 à 350 L
Capacité du chauffe-eau en fonction de la taille du foyer

On compte généralement une consommation de 50 à 75 litres d’ECS par jour pour un adulte et entre 25 et 50 litres pour un enfant. Le nombre d’occupants n’est pas le seul facteur influant sur le volume d’eau chaude sanitaire consommé : le mode de vie familial a également son importance (fréquence des bains ou douches, utilisation d’un lave-vaisselle ou vaisselle à la main, etc.)

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Tirez avantage des heures creuses

Plus de 10 millions de foyers français, soit près d’un foyer sur deux, possèdent un abonnement en heures pleines/heures creuses. Il s’agit d’une option tarifaire qui vous permet de bénéficier d’un prix plus avantageux (environ 12 % à 16 % moins cher que le tarif de base, selon le fournisseur et l’offre souscrite) durant les heures dites creuses, soit 8 heures par jour, généralement la nuit.

Ces horaires sont fixés par Enedis ou votre ELD (Entreprise locale de distribution) et varient en fonction des communes. Les heures creuses (HC) peuvent se suivre ou être placées en plusieurs blocs distincts. Afin de connaître les heures pleines et creuses de votre commune, rendez-vous sur le site internet d’Enedis ou de votre ELD.

Régler le ballon d’eau chaude en heures creuses

Si vous êtes équipé d’un chauffe-eau électrique à accumulation et avez souscrit un contrat avec option tarifaire heures pleines/heures creuses, vous pouvez régler votre appareil de façon à ce qu’il chauffe l’eau uniquement pendant les heures creuses.

Pour cela, repérez le contacteur jour/nuit sur votre tableau électrique et placez-le en position AUTO :

SymbolePositionExplicationÀ quels moments ?
IMarche forcéeVotre chauffe-eau fonctionnera en continu, en heures pleines comme en heures creuses.La marche forcée est utile lorsque vous n’avez plus d’eau chaude en période heures pleines.
AUTOAutomatiqueVotre chauffe-eau fonctionnera uniquement pendant les heures creuses. Son fonctionnement sera automatiquement interrompu en heures pleines.Position à privilégier lorsque vous êtes chez vous et utilisez fréquemment l’ECS de votre foyer.
OArrêtVotre chauffe-eau ne sera plus alimenté en électricité et ne chauffera plus du tout.Lors d’une absence prolongée (vacances, week-end) ou lors de l’entretien de votre ballon d’eau chaude.
Les trois modes de fonctionnement d’un chauffe-eau électrique à accumulation

Quelles économies réalisées grâce au réglage en heures creuses ?

Les ménages consomment, en moyenne, 4 535 kWh d’électricité par an (données 2020). Selon l’ADEME, 11 % de cette énergie est consacrée à chauffer l’eau sanitaire, soit environ 500 kWh.

À partir de cette donnée moyenne, évaluons les économies réalisées par un foyer qui choisirait de faire fonctionner son chauffe-eau uniquement pendant les heures creuses, comparativement à un réglage en marche forcée, sur la base des tarifs réglementés de vente en vigueur en novembre 2021, pour un contrat d’une puissance de 6 kVA (kilovoltampères), soit :

  • 0,1821 € TTC en heures pleines ;
  • 0,1360 € TTC en heures creuses (soit -25 % environ) ;
  • 0,1558 € TTC en option base.
ModeRépartition de la consommation d’électricitéCoût annuel TTC en HPCoût annuel TTC en HCCoût annuel TTC Total
I
(marche forcée)
100 % Heures Pleines91 €0 €91 €
70 % Heures Pleines
30 % Heures Creuses
64 €20 €84 €
50 % Heures Pleines
50 % Heures Creuses
46 €34 €80 €
AUTO100 % Heures Creuses0 €68 €68 €
Chauffe-eau électrique à accumulation :
Coût annuel estimé en électricité en fonction du mode programmé
(TRV novembre 2021 – contrat 6 kVA – volume 500 kWh)

En moyenne, faire fonctionner son appareil uniquement pendant les heures creuses permet de réaliser 23 € TTC (soit 25 %) d’économies par an, par rapport à une utilisation à 100 % en heures pleines. Dans les faits, un ballon d’eau chaude réglé en marche forcée consommera à la fois pendant les heures pleines et pendant les heures creuses. Le gain réel sera donc moindre, néanmoins il serait dommage de ne pas en profiter si vous avez souscrit une offre d’électricité HP/HC.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Régler la température de votre chauffe-eau

Les chauffe-eau sont généralement réglés à une température d’environ 60 °C. Or, plus la température souhaitée est élevée, plus le chauffe-eau consomme de l’énergie pour l’atteindre. La température conseillée est située entre 50 °C et 60 °C, il est donc possible de régler le thermostat de son ballon d’eau chaude à 50 °C ou 55 °C, afin de réaliser des économies d’énergie.

En fonction de votre modèle, le réglage peut être effectué directement de l’extérieur, via une molette ou une interface numérique.

Pour les modèles plus anciens, il est nécessaire de démonter le capot de sécurité pour atteindre le thermostat. Si vous souhaitez procéder à cette opération, pensez à bien mettre votre fusible sur « 0 » pour éviter de vous électriser.

Attention aux risques de légionelles

Il est vivement conseillé de ne jamais baisser la température de votre chauffe-eau en dessous de 50 °C, car les légionelles (des bactéries responsables de la légionellose) peuvent proliférer dans des eaux dont la température est comprise entre 20 °C et 45 °C.

Éteignez votre chauffe-eau en cas d’absence

Si vous vous absentez pendant une longue période, pensez à éteindre votre chauffe-eau afin de réaliser des économies. Pour ce faire, placez le contacteur jour/nuit de votre tableau électrique en position O ou arrêt (comme décrit plus haut dans l’article). Pour votre confort, n’oubliez pas de programmer une montée en température avant votre retour.

Notez cependant que si vous vous absentez en hiver, ou si vous habitez dans une région où les températures sont basses toute l’année (en montagne par exemple), votre chauffe-eau risque d’être endommagé par le gel. Dans ce cas, vous pouvez simplement baisser la température (à 20 °C par exemple) afin de réaliser des économies. N’hésitez pas également à isoler votre installation, afin de la protéger du froid (voir les explications ci-dessous).

Entretien et isolation de votre chauffe-eau

L’entretien de votre ballon d’eau chaude est essentiel pour allonger sa durée de vie, mais également pour assurer un fonctionnement optimal et minimiser les déperditions énergétiques.

Effectuez une vidange régulièrement afin de vous débarrasser d’éventuels résidus de calcaire. Il est également conseillé d’effectuer un entretien plus complet, en réalisant un détartrage. Selon les régions, l’eau est plus ou moins calcaire, la fréquence d’entretien peut varier entre 1 et 4 ans. Pour effectuer un détartrage, il vous faudra démonter le capot de votre ballon et nettoyer toutes les pièces intérieures (en utilisant du vinaigre blanc, par exemple). Vous pouvez aussi faire appel à un professionnel pour réaliser cette opération.

Si votre ballon d’eau chaude est situé dans une pièce où les températures baissent rapidement (comme un garage), il est recommandé d’isoler votre installation en l’entourant d’un isolant. Cela protégera votre chauffe-eau du froid lors de vos absences, évitant ainsi les mauvaises surprises en retour de vacances. Afin de compléter l’isolation, vous pouvez également procéder au calorifugeage des canalisations : une opération relativement simple, peu coûteuse et efficace, puisqu’elle permet de diviser par six les déperditions thermiques observées sur les tuyaux d’eau chaude sanitaire.

Changez vos habitudes de consommation

Vos habitudes de consommation en eau chaude ont logiquement un impact très important sur votre facture énergétique. L’eau chaude sanitaire étant le deuxième poste de consommation des foyers, il peut être intéressant d’adopter, tant que possible, un mode de vie plus économe en énergie. Voici quelques conseils, à titre d’exemples :

  • privilégiez les douches aux bains (comptez entre 50 et 80 litres d’eau chaude consommés par douche, contre 150 à 200 litres par bain) ;
  • essayez de diminuer le temps passé sous la douche ;
  • installez des robinets automatiques, qui s’allument lorsqu’ils détectent un corps ;
  • installez un mitigeur thermostatique.

Changez de fournisseur

Afin de réaliser des économies sur votre facture énergétique, vous pouvez comparer les offres heures pleines/heures creuses des différents fournisseurs présents sur le marché et souscrire à une offre plus avantageuse que votre forfait actuel. Il existe de nombreuses offres, qu’elles soient commercialisées par les fournisseurs historiques (EDF et Engie), les Entreprises locales de distribution (ELD) ou les fournisseurs alternatifs. Certains opérateurs proposent notamment des offres vertes, où l’énergie est produite grâce à des modes de production d’énergie renouvelable. Comparez les tarifs d’électricité et réalisez jusqu’à 200 € d’économies.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?