Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Faut-il couper sa chaudière en été ?

Mode de chauffage préféré des Français, la chaudière tourne à plein régime durant les périodes de l’année les plus froides. À l’arrivée des beaux jours, ou en prévision d’une longue absence, la question se pose de savoir s’il faut ou pas l’éteindre notamment pour réaliser des économies. Bien qu’on soit tenté d’abonder, les choses ne sont pas si simples que cela. Alors faut-il ou non couper sa chaudière en été ? Nous vous disons tout.

Couper sa chaudière en été

Qu’est-ce qu’une chaudière ?

La chaudière est un générateur qui permet de transférer – en continu – de l’énergie thermique à un fluide caloporteur (porteur de chaleur). Pour y arriver, elle brûle un combustible qui peut être du gaz, du fioul, du bois. Ce dernier génère alors de la chaleur, qui va ensuite chauffer, selon le modèle, l’eau ou le fluide caloporteur du système. Le liquide circule dès lors dans la chaudière, autour et dans le foyer jusqu’à atteindre une température de 90 °C pour la plupart des modèles, ou de 50 °C pour ceux à basse température. Le liquide peut alors alimenter les émetteurs de chaleur d’une maison (radiateur, convecteur, sèche serviettes, plancher chauffant…). Il arrive également que la chaudière serve en plus à la production d’eau chaude sanitaire. On distingue alors :

  • la chaudière simple qui n’est utilisée que pour faire fonctionner le système de chauffage d’un logement ;
  • la chaudière à double service dont le rôle est d’assurer à la fois l’alimentation du système de chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

Par définition, la chaudière simple fonctionne seulement pendant les périodes froides de l’année. Dès lors doit-on l’éteindre en été ? La même question peut aussi se poser pour une chaudière à double service qui sert également à la production d’eau chaude, lorsque l’on prévoit de s’absenter pour une longue période estivale.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Éteindre complètement la chaudière : une fausse bonne idée

Bien que cela puisse paraître logique, pour une question d’économies notamment, éteindre complètement une chaudière en été s’avère en réalité être une fausse bonne idée. Et il existe plusieurs raisons à cela :

Vous risquez de perdre tous vos réglages

Sauf si votre chaudière est ancienne, il y a de grandes chances qu’elle soit équipée d’un système de configuration (programmation, régulation, paramètres hydrauliques…). Arrêter de manière prolongée votre chaudière peut alors provoquer la perte de tous les réglages sauvegardés.

Vos pompes de circulation ne sont plus protégées

La fonction « dégomme de pompe » présente sur votre chaudière est prévue pour prévenir la formation de particules et de dépôts de fluide caloporteur qui peuvent se former autour des pompes de circulation. En mode veille, celles-ci continuent de fonctionner quelques minutes par jour. De cette manière, les risques d’encrassement et de blocage du système sont évités.

La qualité du combustible peut être altérée

Chaudière éteinte, le gaz ou le fioul stagnent dans les canalisations. Après une période prolongée, leur pouvoir d’inflammation peut alors s’altérer.

Les légionelles peuvent proliférer

Si votre chaudière vous sert également à la production d’eau chaude, vous serez moins tenté de l’éteindre en dehors de la saison de chauffe. Pour autant, un départ en vacances en été, par exemple, pourrait vous en donner l’envie. Là encore, nous vous déconseillons de le faire. En effet, si la température de votre ballon d’eau chaude devait descendre en dessous de 50 °C, des bactéries pourraient proliférer dans la cuve. Il est donc conseillé de maintenir la température à 50 °C, même en cas d’absence prolongée.

Une chaudière en veille ne consomme pas

La première raison invoquée pour couper une chaudière est bien souvent de vouloir limiter sa consommation énergétique. Sachez que les modèles récents de chaudières ne consomment pas d’énergie en mode veille.

Les différents modes de fonctionnement des chaudières

C’est ainsi entendu, éteindre une chaudière en été est vivement déconseillé. Pour autant, inutile de la faire tourner à plein régime durant cette saison.

Mode été et mode hiver

La majeure partie des chaudières disposent de modes de fonctionnement adaptés aux saisons et aux températures extérieures.

Le mode hiver

La chaudière tourne à plein régime pour alimenter les radiateurs de la maison ou encore le plancher chauffant et le cas échéant produire de l’eau chaude sanitaire.

Le mode été

Ce réglage permet, dès le retour des beaux jours et des températures plus clémentes, de signaler à la chaudière qu’il n’y a plus besoin de chauffage. La chaudière comprend alors qu’elle peut éteindre tout le système de circulation du chauffage. Elle va également bloquer toutes les informations qui devraient être dirigées vers le brûleur de combustible. De cette manière, et même si le thermostat d’ambiance le demande, aucun combustible n’est brûlé dans le but d’alimenter le système de chauffage. Seul le chauffage de l’eau chaude sanitaire continue de fonctionner. Vous réalisez ainsi des économies d’énergie.

En été, ouvrez les vannes de vos radiateurs

Aux beaux jours, lorsque votre chaudière est placée en mode été, nous vous conseillons d’ouvrir à fond vos vannes de radiateurs. Ceci permettra d’éviter les dépôts de calcaire. Fermé, ce mécanisme qui permet l’arrivée d’eau dans les radiateurs pourrait rester collé. Si cela devait arriver, vous devriez alors démonter le bulbe en plastique pour accéder au corps de vanne fixé sur le radiateur. En le tapotant et en tirant doucement sur sa tige, vous devriez pouvoir la débloquer.

Comment activer les modes été et hiver ?

Selon le modèle de votre chaudière, le passage en mode été ne s’effectuera pas de la même façon.

Passage automatique

Les modèles les plus récents de chaudière sont équipés de capteurs de température extérieure et passent automatiquement d’un mode à l’autre.

Passage manuel

Pour les modèles plus anciens, vous devez actionner manuellement le « mode hiver » ou en été, le « mode été » parfois désigné sous l’appellation « mode eau chaude sanitaire ». Certains autres modèles anciens disposent de seulement deux modes : un « mode chauffage » et un « mode eau chaude sanitaire ». Pour éviter que la partie chauffage ne se déclenche inutilement, vous devrez donc éteindre manuellement le « mode chauffage ».

Bon à savoir

Il ne faut pas confondre le « mode eau chaude sanitaire » ou « mode été » avec la position « priorité eau chaude sanitaire ».Cette position peut être utilisée à n’importe quelle saison. Elle permet de couper la pompe de chauffage et de mettre en route la pompe de charge Eau chaude sanitaire (ECS). Toute la puissance de la chaudière sert alors à recharger rapidement le ballon d’eau chaude.

La position été est donc ce qu’il y a de mieux pour garantir le bon fonctionnement de votre installation et éviter les surprises au retour de l’hiver. D’ailleurs, saviez-vous que c’est en été que se prépare la saison hivernale de votre chaudière ? C’est en effet le moment idéal pour organiser son entretien.

Entretenir sa chaudière en été

Il est intéressant de profiter de cette saison durant laquelle la chaudière est moins sollicitée pour en effectuer l’entretien.

Pourquoi l’été est-il la saison idéale ?

Entretenir votre chaudière en été vous permet de prendre de l’avance sur le rallumage de votre système de chauffe dans le courant de l’automne. Si un problème devait être identifié au cours de cet entretien, vous auriez ainsi le temps nécessaire pour faire réparer, voire remplacer votre chaudière avant l’hiver. De cette manière, vous êtes sûr d’être bien au chaud quand les températures extérieures seront au plus bas.

Demander l’intervention d’un professionnel pour l’entretien de votre chaudière sera également plus facile en période estivale. Ces derniers sont, en effet, très sollicités à partir de l’automne et il faut parfois s’armer de patience pour obtenir un rendez-vous. Vous risquez alors de ne recevoir sa visite que tard dans l’automne et si un problème au rallumage devait survenir, vous pourriez avoir à passer quelques jours dans le froid.

Pourquoi bien entretenir sa chaudière est-il indispensable ?

En plus d’être obligatoire pour les chaudières charbon, bois, gaz ou fioul dont la puissance nominale est supérieure à 4 kW et inférieure à 400 kW (les modèles électriques ne sont pas concernés), l’entretien de votre système de chauffe est primordial, tant pour des raisons économiques que de sécurité. Une chaudière mal ou non entretenue peut par exemple vous exposer à des risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore, s’il est présent en trop forte concentration, peut causer maux de tête, vertiges, nausées et même décès.

Le contrôle annuel de votre chauffage central permet également de multiplier sa durée de vie par trois et de diviser par cinq les risques de panne. Enfin, une chaudière bien entretenue consomme moins et vous fait réaliser des économies sur votre facture d’énergie.

L’entretien annuel obligatoire par un professionnel

Depuis 2009, il vous appartient de faire vérifier votre chaudière chaque année par un professionnel certifié. Cette visite systématique est valable pour toutes les chaudières (charbon, bois, gaz, fioul) dont la puissance nominale est supérieure à 4 kW et inférieure à 400 kW. Nettoyage en profondeur de l’installation, vérification des dispositifs de sécurité, mesure du taux de monoxyde de carbone émis font partie des points de contrôle obligatoires. À l’issue de l’entretien, le professionnel vous fournit une attestation. Celle-ci pourrait vous être réclamée par votre assurance en cas d’accident. Si vous n’êtes pas en mesure de la présenter à votre assureur, ce dernier serait en droit de refuser de vous indemniser.

Entretenir soi-même sa chaudière

Pour garantir le bon fonctionnement de votre installation, vous pouvez aussi vous-même réaliser un bon nombre d’opérations :

  • le nettoyage sommaire des organes sensibles : ouïes d’aération, brûleur, veilleuse, corps de chauffe ;
  • le contrôle de la pression d’eau qui doit se situer entre 1 et 1,5 bar pour un logement de plain-pied et entre 1,8 et 2 bars pour une habitation à étage ;
  • la vérification de l’aspect de la veilleuse. Une flamme tremblotante et de couleur jaune qui vire au rouge doit vous alerter quant à un problème de combustion. Contactez sans tarder un technicien ;
  • le contrôle de la température de chauffe. Elle doit être d’environ 90 °C pour les modèles les plus courants et d’à peu près 50 °C pour les chaudières à basse température ;
  • le nettoyage des grilles d’aération de la pièce qui accueille la chaudière est nécessaire à sa bonne ventilation.

Faire des économies en changeant de fournisseur d’énergie

Vous l’aurez compris, éteindre votre chaudière ne vous fera pas faire beaucoup plus d’économies que si vous la placez en mode été. Pire, vous risquez d’endommager le système.

Si vous cherchez à faire de réelles économies sur vos factures énergétiques, sachez qu’il existe d’autres solutions. Vous pourriez, par exemple, envisager de changer de fournisseur énergétique.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

En effet, l’ouverture du marché de l’énergie en 2007 a favorisé l’émergence de nouveaux fournisseurs d’énergie. Cette mise en concurrence des fournisseurs a offert aux consommateurs de pouvoir bénéficier de contrats plus avantageux proposant des réductions sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement.

Changer de fournisseur est une démarche simple, rapide et gratuite. Une fois que vous avez comparé les offres, le nouveau fournisseur que vous avez choisi se charge de résilier votre ancien contrat sans que vous ayez à vivre de coupure de gaz ou de coupure d’électricité. Sans engagement, ces contrats peuvent être résiliés à tout moment. Il vous est donc possible, quand vous le souhaitez, de souscrire à nouveau un contrat auprès de votre ancien fournisseur ou d’un autre fournisseur alternatif.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?