Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Le compteur électromécanique

Apparu à la fin du 19e siècle, le compteur électromécanique est le plus ancien des compteurs électriques. Il équipe pourtant encore de nombreux foyers français. Histoire, fonctionnement, panne, changement… faisons ensemble le tour de ce compteur électrique.

Compteur électromécanique

Qu’est-ce qu’un compteur électromécanique ?

Avec plus de deux cents ans au compteur, le compteur électromécanique a une belle vie derrière lui. Mais à quoi sert-il vraiment ?

Le rôle du compteur

Qu’il soit électromécanique, électronique ou communicant, un compteur électrique désigne un appareil électrique dont la fonction est de mesurer la consommation d’énergie d’un foyer pour ensuite la facturer au consommateur. Cette énergie est exprimée en kWh même si l’unité légale se trouve être le joule.

Les compteurs électromécaniques sont facilement reconnaissables à leur couleur noire ou bleue. Ils sont qui plus est équipés d’un disque métallique et d’un ou de plusieurs cadrans chiffrés. Abonné à l’option Base, votre compteur n’a qu’un seul cadran. Si vous êtes souscripteur de l’option Heures Pleines/Heures Creuses ou de l’option Tempo, il dispose de deux cadrans.

Le compteur électrique ne vous appartient pas

Même s’il est installé dans votre logement ou sur votre terrain, le compteur d’électricité n’est pas vôtre. Il est, en effet, la propriété du gestionnaire du réseau de l’électricité. En France, sur 95 % du territoire, c’est Enedis (ex-ERDF) qui tient cette fonction. Les autres 5 % sont distribués entre plusieurs Entreprises locales de distribution (ELD).

Petite histoire du compteur électromécanique

Le premier compteur à disque a été imaginé en 1894 par un ingénieur de la compagnie Westinghouse. Il met alors au point un appareil de comptage de l’électricité reposant sur un disque mis en mouvement par induction magnétique. Plus la quantité d’énergie consommée était importante, plus le disque tournait vite.

En 1963, le fameux compteur bleu débarque dans les foyers français. EDF décide alors, en effet, de déployer ce compteur électromécanique de dernière génération particulièrement solide et facile à installer. Plus puissant, il a moins tendance disjoncter. Il facilite ainsi la vie des ménages qui peuvent faire fonctionner plusieurs appareils électriques en même temps.

À partir des années 90, l’indéboulonnable compteur bleu à disque sera progressivement remplacé par les compteurs électroniques. Il occupe pour autant encore de nombreux logements français.

Les différents types de compteurs électromécaniques

En fonction de la nature de votre installation, votre logement ne sera pas équipé du même type de compteur.

Le compteur monophasé

Le compteur monophasé est le modèle le plus couramment installé dans les foyers français. Il est dédié aux installations des particuliers. Selon les modèles, l’intensité maximale du courant est située entre 32 A et 63 A.

Le compteur triphasé

Ce type de compteur est particulièrement requis pour les installations nécessitant une puissance élevée pour alimenter des appareils très énergivores comme dans les locaux professionnels par exemple. Ils sont également préconisés lorsque le compteur est éloigné de l’habitation.

Comment différencier une installation en monophasé d’une installation en triphasé ?

Vous venez d’acquérir ou de vous installer dans un logement et ne savez pas à quelle installation électrique vous avez à faire ?
Pour le savoir, il vous suffit de repérer le nombre de fils joints au compteur électrique. Si vous en voyez deux, il s’agit d’une installation électrique en monophasé. Si vous en comptez quatre, alors vous êtes devant un compteur triphasé.
Une autre méthode très simple pour différencier une installation monophasée d’une triphasée : regarder vos prises électriques. À la différence des prises standard, les prises triphasé sont composées de trois à quatre trous ronds, ainsi que d’un trou plat.

Comment fonctionne un compteur électromécanique ?

Le fonctionnement d’un compteur électromécanique se fait sur le principe du magnétisme.

Au-dessus du disque, que vous pouvez voir tourner, est installé un premier électroaimant composé d’une bobine de cuivre et d’un noyau de fer. En passant à travers cet aimant, le courant, qu’Enedis vous envoie, génère un champ magnétique dirigé vers le disque.

Sous ce même disque, un deuxième électroaimant pareil au premier est, quant à lui, traversé par le courant que vous consommez. L’intensité de ce second champ électromagnétique varie en fonction de la quantité d’électricité utilisée.

Intercalé entre deux champs magnétiques opposés, le disque se met à tourner à une vitesse proportionnelle à l’électricité consommée. C’est la rotation du disque qui va ensuite entraîner une série de roues chiffrées permettant ainsi de lire en temps réel l’index en kWh de la consommation d’électricité.

L’importance de la puissance dans votre consommation électrique

En fonction du calibrage de votre compteur électrique, chaque tour de disque ne correspond pas forcément à la même quantité d’électricité consommée.
En effet, selon l’importance de votre consommation d’électricité, vous ne vous verrez pas allouer un compteur de la même puissance. Ceci a pour but d’éviter que votre installation ne disjoncte dès que trop d’appareils sont mis en route. Mesurée en kilovoltampères (kVA), cette puissance est, pour les compteurs de particuliers, inférieure à 36 kVA. Sachez également que la puissance de votre compteur aura une incidence sur le prix de votre abonnement.

Un compteur électrique a donc comme simple fonction de faire état de la consommation électrique d’un foyer. La relève régulière du compteur permettra à votre fournisseur d’éditer votre facture d’électricité.

La relève de compteur

Si le compteur électromécanique est l’instrument qui permet de rendre compte de votre consommation, la relève de ce dernier est nécessaire pour que votre facture puisse être établie.

Quand a lieu la relève d’un compteur ?

La relève de votre compteur est généralement réalisée gratuitement tous les 6 mois par un agent Enedis ou une entreprise agréée. Pour les compteurs extérieurs, votre présence n’est pas requise. En revanche, si votre compteur est situé à l’intérieur de votre logement, vous devrez en faciliter l’accès et devrez être présent le jour de sa visite pour lui donner accès à votre logement. À défaut, vous pourrez vous faire représenter par un tiers. C’est pourquoi vous serez prévenu de sa visite quelques semaines avant son passage. Il peut bien sûr arriver que vous soyez absent ce jour-là. Vous aurez alors à relever vous-même votre compteur puis à transmettre dans les 10 jours les index à votre gestionnaire de réseau. Vous pourriez aussi noter votre index sur un papier que vous placeriez sur votre porte, par exemple, pour que le technicien puisse noter votre relevé. Si au-delà des 10 jours, vous n’avez transmis aucune information à votre fournisseur, vous serez facturé sur la base d’une estimation de vos consommations.L’autorelève peut aussi être effectuée lors d’un déménagement ou d’un emménagement pour résilier ou ouvrir un contrat.

Enedis doit pouvoir accéder à votre compteur au moins une fois par an

Si aucun relevé n’a été possible au cours des 12 derniers mois, le gestionnaire de réseau est en droit de vous imposer un rendez-vous de relève qui sera à vos frais. C’est pourquoi il est conseillé de s’organiser pour être présent ou de se faire représenter par une personne majeure le jour de la relève.

Comment relever un compteur électromécanique ?

Relever ce type de compteur est assez simple. Il suffit de lire les 5 ou 6 chiffres suivis de l’unité kWh. Selon votre abonnement, vous pouvez avoir à relever un ou deux cadrans.

Compteur électromécanique à un seul cadran

Si vous avez souscrit l’option Base, votre compteur n’a qu’un seul cadran. Il vous suffit alors de relever les chiffres indiqués sur ce cadran.

Compteur électromécanique à deux cadrans

Ce type de compteur correspond aux abonnements Heures Pleines/Heures Creuses, votre compteur dispose de deux cadrans – un pour les Heures Pleines et l’autre pour les Heures Creuses. Il est alors nécessaire de relever les chiffres indiqués sur chacun des deux cadrans.

Vous avez l’habitude de relever votre compteur et constatez certains dysfonctionnements : bruits, vitesse de rotation… Ces signes peuvent augurer d’une défaillance du matériel.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Mon compteur peut-il tomber en panne ?

Ce n’est pas courant, mais un compteur électrique peut tomber en panne. C’est d’autant plus vrai pour les compteurs électromécaniques qui commencent à prendre de l’âge. Un compteur défaillant peut entraîner des problèmes de surconsommation ou de sous-consommation.

Les signes de dysfonctionnement d’un compteur

Parce que la panne de compteur n’est pas toujours facile à déterminer, nous vous livrons quelques astuces pour savoir si votre compteur est vraiment défectueux.

Observez la vitesse de rotation du disque

La roue de votre compteur tourne plus vite ou moins vite que d’ordinaire ? Le chiffre de consommation affiché n’est pas pareil à la normale ? Il se peut qu’il y ait un problème. Pour en être sûr, comparez vos factures. Si vos dernières factures ont beaucoup augmenté ou au contraire ont bizarrement diminué alors que vos habitudes de consommation ou votre logement n’ont pas été modifiés, il doit se passer quelque chose.

Écoutez votre compteur

Un compteur qui fait beaucoup plus de bruit que d’habitude doit vous alerter. Cela peut être le signe qu’il dysfonctionne.

Vous consommez mieux, mais cela ne se voit pas sur votre facture

Pour moins consommer et donc faire baisser vos factures d’énergie, vous avez décidé de prendre de nouvelles habitudes de consommation. Vous avez peut-être aussi réalisé des travaux d’isolation au sein de votre logement. Oui, mais voilà malgré tous vos efforts, votre facture ne bouge pas. Il est alors possible que votre compteur ne fonctionne pas normalement.

Que faire en cas de compteur défectueux ?

À partir du moment où vous constatez une défaillance de votre compteur électrique individuel, il devient urgent de contacter votre gestionnaire de réseau. Un agent s’entretiendra avec vous pour réaliser un premier diagnostic par téléphone. Ce dernier dépêchera ensuite chez vous, s’il le juge nécessaire, un agent, le plus souvent un technicien Enedis. Ce dernier vérifiera alors votre compteur et décidera du besoin ou non de le changer. Si le remplacement devait être préconisé, sachez que cela se ferait aux frais d’Enedis. Si aucun dysfonctionnement n’est constaté, vous pourriez avoir à régler les frais de déplacement. Pour éviter cela, nous vous conseillons donc de bien répondre aux questions et de réaliser les manipulations préconisées par l’agent lors de votre premier contact téléphonique avec votre gestionnaire de réseau.

Que se passe-t-il si ma consommation a été sur ou sous-estimée ?

Si le dysfonctionnement du compteur est avéré, le fournisseur, qui ne peut pas facturer plus ou moins que la quantité consommée, devra clarifier la situation en émettant une facture de régularisation.

Vous avez payé trop d’électricité ?

En cas de trop-perçu par votre fournisseur d’énergie, ce dernier devra vous rembourser les montants qui vous ont été illégitimement facturés.

Votre fournisseur refuse de vous rembourser

Votre fournisseur n’est pas enclin à vous reverser les sommes indûment facturées et reste sourd à vos demandes d’explications ? Vous pouvez saisir le Médiateur national de l’énergie pour entamer une procédure judiciaire.

Consommations électriques sous-estimées

Dans le cas où les consommations facturées sont inférieures à ce qu’elles auraient dû être, le distributeur Enedis vous proposera un redressement. Si la régularisation s’avère importante, vous pourrez demander un échelonnement de votre dette. Pour éviter ce genre de situation, il est donc primordial de faire constater la panne dès que vous vous en rendez compte.

Une régularisation possible uniquement sur les 14 derniers mois

Selon l’article L. 224-11 du Code de la consommation appliqué depuis le 17 août 2016, votre fournisseur n’a plus la possibilité de vous facturer du gaz ou de l’électricité consommés plus de 14 mois avant la date de la dernière relève réelle de votre compteur.

Comment est calculé le redressement ?

Pour estimer les consommations qui auraient dû vous être facturées, Enedis procède par étapes :

Étape 1 : estimation de la consommation journalière moyenne

Pour estimer la consommation journalière moyenne que vous auriez dû avoir, le distributeur :

  • va calculer une moyenne à partir d’un historique de vos consommations passées ;
  • en l’absence d’historique, va s’appuyer sur les consommations de logements similaires au vôtre.

Étape 2 : calcul de la régularisation

Pour connaître le montant de la régularisation, Enedis multiplie la consommation journalière moyenne par le nombre de jours pendant lequel le compteur a dysfonctionné. Ce nombre ne pourra excéder 420 jours (14 mois x 30 jours par mois).

Pour savoir avec précision ce que vous devez ou ce que l’on vous doit, Enedis effectue ensuite la différence entre les consommations déjà réglées et celles qui auraient dû vous être normalement facturées.

Alors que la panne est un prétexte évident pour changer de compteur, d’autres raisons peuvent vous conduire à faire ce choix. Vous devrez alors en supporter les frais.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Changer ou déplacer un compteur

Travaux, vétusté, passage au triphasé ou au monophasé, les raisons de vouloir changer ou déplacer un compteur sont multiples. Mais quelle est la marche à suivre ?

Dans quel cas changer ?

La vétusté d’un compteur électromécanique est ce qui amène le plus souvent à changer de matériel. Il est d’ailleurs conseillé de procéder au changement d’un compteur après 20 ans d’utilisation. On peut aussi vouloir passer d’un compteur triphasé vers un compteur électrique monophasé. Le passage vers un abonnement Heures Creuses/Heures Pleines est une autre raison invoquée. Les besoins en électricité d’un foyer augmentant ou diminuant, on peut aussi vouloir effectuer une modulation de puissance du compteur électrique.

Les tarifs d’un changement de compteur (Enedis au 1er novembre 2020)

Si vous envisagez de changer votre compteur, l’opération vous sera facturée sauf si ce dernier est défectueux. Vous trouverez ci-dessous la grille tarifaire d’Enedis.

Type de modification Type de casTarif (en € TTC) Du lundi au vendredi 8 h-12 h et 13 h-17 hTarif (en € TTC) Hors heures ouvrées
Modification de puissance seuleRéglage du disjoncteur et changement de compteur56,7297,62
Avec changement de disjoncteur et changement de compteur68,60118,07
Modification de formule tarifaire seulePassage de simple en double tarif avec changement de compteur (ou l’inverse)56,7297,62
Modification simultanée de la puissance et de la formule tarifaireAvec réglage du disjoncteur et changement de compteur
Avec changement de disjoncteur et changement de compteur68,60118,07
Passage du monophasé au triphasé (ou l’inverse)160,18275,65

Une modification de compteur peut également dans certains cas impliquer un déplacement de ce dernier.

Pourquoi déplacer un compteur ?

Si vous investissez dans un logement ancien, il se peut que le compteur ne soit pas idéalement placé. Qui apprécie d’avoir un joli compteur bleu, qui plus est vrombissant, dans son salon ! Cela peut aussi avoir d’autres raisons que l’esthétisme. Si vous envisagez d’importants travaux comme l’abattement d’un mur sur lequel est installé le compteur ou encore la création d’une extension, vous n’aurez pas d’autres choix que de le déplacer.

Pour connaître le tarif d’un déplacement de compteur, vous devez demander un devis à votre gestionnaire de réseau. En effet, le prix des travaux variera en fonction de la position du compteur, mais aussi le type de logement, etc.

Comment procéder au changement ou au déplacement ?

Que ce soit pour changer ou déplacer votre compteur électromécanique, il faut contacter votre gestionnaire de réseau. Seuls des techniciens officiels d’Enedis peuvent venir effectuer le changement ou le déplacement d’un compteur en toute sécurité. Vouloir le faire soi-même est d’une part interdit, mais surtout très dangereux. Il est tout aussi illégal et dangereux de l’ouvrir, de le fermer ou encore de changer sa puissance. Et que dire du fait de le trafiquer pour tenter de réduire vos factures ? C’est une très mauvaise idée qui pourrait vous coûter plus cher qu’elle ne vous rapporterait si votre gestionnaire de réseau se rendait compte de la fraude. Parmi les sanctions que vous encourez :

  • vous auriez à vous acquitter d’une facture de régularisation pouvant couvrir plusieurs années d’électricité non payée ;
  • l’intervention d’un technicien d’Enedis pour constater la manipulation frauduleuse du compteur étant nécessaire, vous devriez payer un « forfait agent assermenté » de 472,32 € ;
  • le distributeur d’électricité Enedis pourrait également porter plainte contre vous pour « vol d’énergie ». Vous risqueriez alors jusqu’à 3 ans d’emprisonnement ferme et 45 000 € d’amende.

Déjà petit à petit remplacé par le compteur électronique, le compteur électromécanique vit actuellement ses dernières heures. Le compteur Linky étant voué à devenir la norme.

Le compteur linky, la nouvelle norme

Équipé de la technologie Courant porteur en ligne (CPL), le compteur Linky est capable de transmettre vos données de consommation directement au gestionnaire de réseau sans qu’un technicien ait à intervenir physiquement. Vous êtes ainsi facturées sur la base de votre consommation réelle.

D’ici fin 2021, le compteur Linky sera installé chez tous les clients particuliers et professionnels disposant d’un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA. Pour que ce nouveau compteur connecté soit mis en place chez vous, vous n’avez aucune démarche à réaliser. Vous serez directement prévenu par Enedis environ 1 mois avant le remplacement de votre ancien compteur EDF. Si vous souhaitez savoir quand Enedis envisage d’installer le compteur Linky dans votre commune, n’hésitez pas à consulter la carte de déploiement disponible sur le site du gestionnaire de réseau.

Faire des économies en changeant de fournisseur d’énergie

Le compteur électromécanique a permis à beaucoup de Français pendant plusieurs décennies de surveiller leur consommation électrique. Son remplaçant, le compteur Linky, va aujourd’hui encore plus loin permettant une lecture en temps réel des consommations, un suivi sur application, une comparaison avec des foyers similaires… Autant de précieuses données qui permettent aux consommateurs d’optimiser leur utilisation de l’électricité et de réaliser quelques économies sur leurs factures d’énergie.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Êtes-vous au courant que vous pourriez faire encore plus d’économies en changeant, par exemple, de fournisseur d’électricité ?

Depuis 2007 et l’ouverture du marché de l’énergie, vous pouvez, en effet, choisir votre fournisseur, la mise en concurrence ayant permis l’émergence de fournisseurs alternatifs. Le consommateur a donc désormais accès à des contrats plus avantageux proposant des réductions sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement.

Vous aimeriez vous faire une idée plus précise des économies que vous pourriez faire ? N’hésitez pas à consulter notre comparateur d’électricité.

Changer de fournisseur est une démarche simple, rapide et gratuite. Il vous suffit de comparer les offres pour définir celle qui correspond le mieux à votre profil, à vos besoins énergétiques. Votre nouveau fournisseur se charge ensuite de résilier votre ancien contrat sans que vous n’ayez à subir aucune coupure de gaz ou d’électricité. Sans engagement, ces contrats peuvent être résiliés à tout moment. Il vous est donc possible, quand vous le souhaitez, de souscrire à nouveau un contrat auprès de votre ancien fournisseur ou d’un autre fournisseur alternatif.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?