Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Quel radiateur électrique choisir pour faire des économies ?

Selon un rapport de 2019 de l’ADEME, ancienne Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, aujourd’hui Agence de la transition écologique, le chauffage compte en moyenne pour 66 % des consommations énergétiques des ménages en France. Le choix des radiateurs à installer dans un logement est donc essentiel au moment de l’investissement, mais aussi dans la durée. Voici nos conseils pour choisir le chauffage électrique le plus économique et performant en 2021.

Quel radiateur électrique choisir pour faire des économies ?

Quel est le chauffage électrique le plus économique ?

Les dernières avancées technologiques en termes de chauffage ont augmenté le nombre de possibilités et ont permis à de nombreux foyers de gagner en confort en hiver. Aujourd’hui, il existe plusieurs types de chauffages électriques :

  • les convecteurs électriques qui contiennent une résistance électrique qui chauffe directement l’air de la pièce ;
  • les panneaux rayonnants (ou radiants) qui utilisent les infrarouges pour réchauffer non seulement l’air, mais aussi tous les corps qui se trouvent dans le champ de propagation des rayonnements ;
  • les radiateurs à accumulation qui stockent la chaleur pour la restituer lentement, sur de longues périodes ;
  • les radiateurs à inertie fonctionnent sur le même principe que ceux à accumulation, mais sont généralement plus légers et discrets ;
  • le chauffage au sol électrique, un réseau de câbles électriques emprisonnés dans une dalle qu’ils chauffent doucement. Cette chaleur est ensuite transmise à l’air ;
  • le plafond rayonnant qui reprend le même principe que le plancher chauffant, mais s’installe au plafond.

Pour choisir entre ces différentes options lors de la construction ou la rénovation d’un logement, de nombreux consommateurs veulent savoir quel est le chauffage électrique le plus rentable. Chaque situation est cependant différente, et pour faire le bon choix et réduire la facture d’électricité sur le long terme, il faut prendre en compte non seulement le coût initial des radiateurs, mais aussi leurs consommations et le confort qu’ils peuvent apporter aux habitants. De plus, la meilleure solution pourra varier selon la taille et le type de logement, son isolation ainsi que les habitudes de consommation de ses occupants.

Prix d’achat du chauffage électrique

En ce qui concerne le tarif des différents types de radiateurs, il y en a pour tous les budgets : du simple convecteur qui vaut quelques dizaines d’euros au radiateur à accumulation qui peut coûter plus de 2 000 € ! Retrouvez ci-dessous des fourchettes de tarifs pour pouvoir comparer les prix des radiateurs électriques :

Type de chauffagePrix
(en euros TTC)
Estimation basseEstimation haute
Convecteur électrique30 €80 €
Chauffage radiant (ou rayonnant)100 €200 €
Radiateur à accumulation de chaleur700 €2 000 €
Radiateur à inertieInertie fluide caloporteur200 €500 €
Inertie aluminium250 €
Inertie fonte300 €600 €
Inertie pierre400 €1 000 €
Double corps de chauffe500 €
Chauffage au sol45 € du m²65 € du m²
Plafond chauffant100 € du m²120 € du m²
Comparatif tarif chauffage électrique

Les différents radiateurs à inertie

Comme indiqué dans ce tableau, il existe de multiples options pour le chauffage à inertie. Dans les faits, c’est surtout l’apparence et le design qui changent d’un modèle à un autre. Le principe de fonctionnement et le confort apporté restent très semblables d’un modèle à un autre, à l’exception du radiateur à double corps de chauffe qui combine la montée en température rapide d’un convecteur et le confort et les économies d’énergie d’un radiateur à inertie classique.

Les tarifs ci-dessus sont calculés par appareil (sauf pour le plancher et plafond chauffant), mais il faut bien évidemment installer plusieurs appareils par logement. Pour savoir combien de radiateurs installer, il existe deux règles générales :

  • une puissance de 100 watts par m² est conseillée, la puissance en watts d’un radiateur est indiquée sur sa fiche produit. Pour un logement très bien isolé, cette recommandation descend à 80 W, voire 60 W par m². Pour les pièces de grande surface, il vaut mieux installer plusieurs appareils de faible puissance qu’un appareil très puissant, car la chaleur se répartira de manière plus homogène ;
  • on considère qu’il faut environ un radiateur par tranche de 10 m², soit 5 radiateurs pour 50 m², 10 pour 100 m², etc. Cette estimation permet de faire un calcul approximatif des frais à prévoir pour chaque type de chauffage, mais ne remplace pas un devis de professionnel.

En plus du prix de fourniture des radiateurs, il faut également prévoir leur installation par un professionnel ; cela garantit la sécurité des occupants du logement et le bon fonctionnement des appareils pendant toute leur durée de vie. Selon le logement, le type de chantier et les appareils choisis, la pose coûte entre 40 et 200 € par radiateur, avec une moyenne autour de 100 €. Pour les modèles les plus simples, il est possible de faire l’installation soi-même, mais cela n’est pas recommandé : une erreur est vite arrivée. Pour le chauffage au sol et au plafond, les prix indiqués ci-dessus incluent déjà la fourniture et la pose.

En prenant en compte tous les montants détaillés ici, avec 1 radiateur tous les 10 m² et un prix d’installation de 100 € par appareil, il est possible de faire une simulation de prix d’installation du chauffage électrique en fonction de la surface du logement à équiper.

Type de chauffageLogement de 30 m²Logement de 50 m²Logement de 80 m²Logement de 100 m²Logement de 120 m²
Convecteur électriqueDe 390 à 540 €De 650 à 900 €De 1 040 à 1 440 €De 1 300 à 1 800 €De 1 560 à 2 160 €
Chauffage rayonnantDe 600 à 900 €De 1 000 à 1 500 €De 1 600 à 2 400 €De 2 000 à 3 000 €De 2 400 à 3 600 €
Radiateur à accumulationDe 2 400 à 6 300 €De 4 000 à 10 500 €De 6 400 à 16 800 €De 8 000 à 21 000 €De 9 600 à 25 200 €
Chauffage à inertieDe 900 à 3 300 €De 1 500 à 5 500 €De 2 400 à 8 800 €De 3 000 à 11 000 €De 3 600 à 13 200 €
Plancher chauffantDe 1 350 à 1 950 €De 2 250 à 3 250 €De 3 600 à 5 200 €De 4 500 à 6 500 €De 5 400 à 7 800 €
Chauffage au plafondDe 3 000 à 3 600 €De 5 000 à 6 000 €De 8 000 à 9 600 €De 10 000 à 12 000 €De 12 000 à 14 400 €
Estimation de prix total du chauffage électrique par surface habitable

On constate que le convecteur électrique est sans conteste l’option la moins chère en termes d’investissement, suivi par le panneau rayonnant. Toutefois, il convient de prendre en compte aussi la consommation du chauffage électrique et le confort qu’il apporte avant de se décider.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Consommations d’énergie du chauffage électrique

Les radiateurs électriques ont la réputation d’être très gourmands en énergie et de faire monter la facture très rapidement chaque hiver. Cette affirmation était vraie pour les appareils d’ancienne génération, particulièrement ceux commercialisés avant 2000. C’est à cette date que la certification NF Électricité Performance a été mise en place avec un code simple : un radiateur électrique de classe A est très énergivore, un appareil de catégorie B a une performance correcte et la classe C correspond aux chauffages électriques les plus économiques en termes de consommation. Le classement des meilleurs appareils de chauffage de 2000 à 2014 était donc :

  1. la classe C ;
  2. la classe B ;
  3. la classe A.

La meilleure classification est attribuée aux appareils de classe C, puis vient ensuite la classe B. Les appareils de classe A sont les moins performants.

Cette classification a été modifiée en juin 2014 avec un système à étoiles :

  1. une catégorie trois étoiles est créée pour les chauffages dont les performances sur le long terme sont excellentes ;
  2. une catégorie deux étoiles pour des performances amoindries ;
  3. une catégorie une étoile pour les plus mauvais élèves.

Dans ce nouveau système, plus il y a d’étoiles, meilleure est la classification. De plus, un œil peut être présent à côté de ces étoiles, il indique que le radiateur est un appareil connecté proposant une ou des options d’économie d’énergie (détecteur de présence, de fenêtre ouverte, programmation automatique, etc.).

Un chauffage de catégorie une étoile, B, A ou, pire, sans indication de classe énergétique devrait être remplacé si la situation du foyer le permet. D’après les chiffres mis en avant par le Gifam (Groupement des marques d’appareils pour la maison), il y aurait 15 millions d’appareils en France qui ne respectent pas les normes en vigueur. Cet investissement initial peut être élevé, mais il est rapidement rentabilisé. En effet, d’après une étude Gifam-Toluna de 2017, 72 % des ménages ayant remplacé leur ancien système de chauffage constatent une diminution de leur consommation d’électricité. Lorsque le changement concerne des radiateurs d’ancienne génération enlevés pour faire place à des appareils de grande performance, ils ont constaté une baisse des factures d’électricité de 30 %. Couplé à d’autres astuces pour diminuer les consommations d’électricité, le changement des radiateurs anciens est donc une solution très pertinente.

Les consommations énergétiques des chauffages électriques dépendent donc des modèles, mais le type d’appareil a quand même une influence :

  • les convecteurs restent les chauffages les plus énergivores ;
  • les panneaux rayonnants ont tendance à consommer un peu moins ;
  • les radiateurs à inertie et accumulation sont en général très performants, car ils fonctionnent à basse température ;
  • le chauffage au sol ou au plafond étant lui aussi à basse température, sa performance énergétique est bonne.

Notons également qu’un avantage du chauffage électrique est qu’il n’entraîne aucuns frais d’entretien, contrairement au gaz naturel ou propane, au fioul, au bois, etc. Il suffit de dépoussiérer régulièrement les appareils pour assurer leur bon fonctionnement. Enfin, leur durée de vie en très bon état peut aller jusqu’à 15 ans ; c’est donc un investissement qui s’inscrit dans la durée.

Confort thermique des radiateurs électriques

Pour les consommateurs cherchant à payer moins pour le chauffage de leur logement, il peut sembler accessoire de se pencher sur le confort apporté par chaque solution. Pourtant, un confort élevé peut mener directement à des économies. Plusieurs avancées technologiques récentes améliorent le bien-être des utilisateurs ainsi que les performances énergétiques du logement :

  • le chauffage à basse température d’une masse thermique (principe du radiateur à accumulation ou à inertie et du chauffage au sol) permet la diffusion d’une chaleur douce, sans assécher l’air, tout en faisant des économies en abaissant la température de chauffe ;
  • les radiateurs électriques avec thermostat permettent de régler précisément la température pour chaque appareil, ce qui permet d’obtenir une ambiance adaptée à chaque pièce. La grande précision des réglages sur les chauffages de nouvelle génération évite au consommateur d’avoir à surchauffer pour atteindre une température confortable ;
  • les radiateurs programmables à l’avance assurent à l’utilisateur des températures parfaites à chaque moment de la journée (au moment de se lever et au retour du travail notamment) sans dépenser pour chauffer un logement vide en journée. Certains modèles proposent également une programmation à la semaine pour profiter d’un grand confort le week-end et faire des économies en semaine ;
  • les radiateurs électriques connectés ont en général un thermostat et sont programmables, mais ils ont en plus l’avantage de pouvoir être pilotés à distance, souvent depuis une application mobile. Cela est très pratique pour baisser les températures lors d’une absence imprévue (économies d’électricité) ou réchauffer le logement en cas de retour anticipé (augmentation du confort) ;
  • les radiateurs électriques intelligents sont quant à eux programmés pour reconnaître certains comportements et s’adapter à ceux-ci sans que le consommateur ait besoin d’intervenir. Cela peut inclure un détecteur de fenêtre ouverte, un détecteur de présence par pièce qui peut être couplé à un enregistrement des habitudes pour s’adapter aux utilisateurs, la mémorisation du temps de chauffe nécessaire pour atteindre la température souhaitée dans la pièce, un détecteur jour-nuit, le jumelage entre les radiateurs installés dans une même pièce, etc.

Il est prouvé que l’amélioration du confort fait faire des économies : dans une pièce sans courants d’air et dont la chaleur est douce et homogène, il sera beaucoup moins tentant de monter excessivement la température. En plus de choisir un appareil de chauffage de qualité, il est vivement conseillé de contrôler l’humidité dans le logement et de s’assurer que son isolation est satisfaisante.

schéma démontrant la température à laquelle on se sent bien chez soi
Source : ADEME

Lors du choix d’un modèle de chauffage électrique, il est donc conseillé de s’intéresser à toutes ses caractéristiques, même celles liées au bien-être, car il peut y avoir des économies à la clé. Dans l’ensemble, on constate que le plus grand confort thermique est obtenu avec :

  1. le chauffage au sol ou au plafond ;
  2. des radiateurs à inertie ou à accumulation, particulièrement s’ils sont programmables, connectés ou intelligents ;
  3. les chauffages radiants ;
  4. les convecteurs électriques qui ont le désavantage d’assécher l’air.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Comment choisir un radiateur électrique économique ?

Nous l’avons vu, la rentabilité du chauffage électrique dépend de son prix d’achat et de son utilisation sur le long terme. Pour vous aider à faire le bon choix, voici notre avis sur les radiateurs les plus économiques.

Type d’appareilPrix d’achatConsommations énergétiquesConfort thermique
Convecteur électriqueFaibleÉlevéesMoyen
Panneau rayonnantMoyenMoyennesBon
Chauffage à accumulationTrès élevéBassesBon
Chauffage à inertieÉlevéBassesBon
Plancher chauffantÉlevéBassesTrès bon
Plafond chauffantTrès élevéBassesTrès bon
Comparatif de rentabilité des chauffages électriques

Ces informations s’appliquent uniquement à des appareils neufs respectant les normes de sécurité et de performance mises en place par les autorités françaises. De plus, il faut souligner qu’il existe de grandes disparités au sein de chaque catégorie, que ce soit en termes de prix ou de consommation. Il est donc important de bien se renseigner sur les caractéristiques du modèle qui vous intéresse avant d’investir.

La prime énergie étendue aux radiateurs électriques

Depuis juillet 2019, le dispositif la Prime Énergie « Coup de pouce chauffage » s’applique aussi aux chauffages fonctionnant à l’électricité. Une aide de 100 € par radiateur peut être versée aux particuliers qui remplacent leurs appareils devenus obsolètes par des équipements porteurs du label NF Électricité Performance 3 étoiles et un œil.

Comment utiliser le chauffage de manière économique ?

Les performances des appareils de chauffage fonctionnant à l’électricité se sont très fortement améliorées ces dernières années, ce qui permet de gagner en confort tout en dépensant moins. Pour encourager cette tendance, les consommateurs peuvent décider d’implémenter certaines habitudes simples et faciles à mettre en place :

  • faire contrôler l’isolation du logement, avant même de décider de remplacer les appareils de chauffage. En effet, la déperdition thermique est un problème bien plus important que des radiateurs un peu anciens ;
  • régler la température de confort des pièces à vivre à 19 °C plutôt que 20 °C. Une étude de l’ADEME montre que ce changement peut faire baisser les consommations de 7 % ;
  • passer en mode Eco (16 à 17 °C) pour les nuits, avec une montée en température seulement une heure avant votre réveil ;
  • passer en mode Eco ou hors-gel (7 °C) pour les pièces inutilisées et penser à bien fermer leurs portes ;
  • programmer le mode hors-gel pour toute absence du logement de plus de deux jours ;
  • installer des volets ou rideaux thermiques et penser à les fermer dès que la nuit tombe pour éviter les pertes de chaleur.

Enfin, pour payer l’électricité moins cher, la solution la plus simple est de changer de fournisseur. En effet, chaque prestataire peut aujourd’hui proposer les prix qu’il souhaite, et nombreux sont ceux qui présentent un prix du kilowattheure inférieur à celui du Tarif Bleu d’EDF. Ainsi, sans rien changer aux habitudes de consommation de la famille, il est possible de faire diminuer significativement les factures. Ce changement est gratuit, sans coupure et sans différence de qualité de l’énergie qui alimente le logement. Pour trouver la meilleure offre dans chaque situation, les conseillers énergie de Choisir.com sont joignables et ce service est sans engagement. Pour les personnes préférant faire leurs démarches en ligne, il est également possible d’utiliser le comparateur d’électricité de Choisir.com pour voir toutes les offres disponibles et choisir la plus attractive.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?