Comment fonctionne l’aquathermie ?

L’aquathermie est similaire à la géothermie. Toutefois, il ne faut pas les confondre, car il s’agit de deux systèmes bien différents qui ne fonctionnent pas de la même manière.

Quel est le principe de l’aquathermie ?

L’aquathermie est comparable à la géothermie (pompe à chaleur sol-eau), car elle capte également la chaleur au sol. Cependant, la géothermie puise des calories dans la croûte terrestre, alors que l’aquathermie capte la chaleur des eaux souterraines.

En effet, le principe de l’aquathermie est de puiser les calories présentes dans l’eau des nappes phréatiques grâce à un capteur installé entre 80 et 100 mètres de profondeur. Il est également possible de puiser les calories de l’eau grâce à des puits pouvant aller jusqu’à 150 mètres de profondeur.

Comment fonctionne le chauffage par aquathermie ?

Le chauffage par aquathermie, également appelé pompe à chaleur eau-eau, peut permettre de chauffer un logement en diffusant de l’eau chaude dans des radiateurs ou un plancher chauffant. Pour fonctionner, une pompe à chaleur eau-eau (PAC) :

  1. Puise de l’eau grâce à une pompe installée dans un puit et immergée dans l’eau, ou grâce à des capteurs installés dans la nappe phréatique ;
  2. L’eau est ensuite envoyée à un évaporateur ou échangeur ;
  3. Un liquide frigorigène passe à l’état gazeux en entrant en contact avec l’eau, du fait de leurs températures différentes ;
  4. Les gaz présents dans l’évaporateur sont comprimés dans un compresseur et envoyés dans un condenseur, dans lequel ils retournent à l’état liquide. Le liquide est alors à une température supérieure à celle de son état initial ;
  5. L’eau chaude est envoyée dans le circuit de chauffage : plancher chauffant ou radiateur à inertie à eau chaude ;
  6. À la fin du circuit, l’eau est rejetée dans un puit de rejet.

Comment est installé ce mode de chauffe par aquathermie ?

Un système de chauffage par aquathermie se fait à l’extérieur et à l’intérieur du logement. Les travaux à prévoir sont très importants et peuvent être entrepris dans un logement neuf ou en rénovation.

A l’extérieur du logement, les travaux nécessitent la réalisation de puits de forage. Deux puits sont donc creusés dans le sol sur le terrain :

  • un puits de puisage : afin de puiser l’eau dans les nappes phréatiques ;
  • un puits de rejet : afin de rejeter l’eau une fois que celle-ci est passée dans le circuit.

La profondeur du forage n’est pas toujours la même selon la géologie du sol. Elle peut aller de 80 à 150 mètres de profondeur. Si un lac se trouve à proximité, un seul puit de forage peut suffire.

A intérieur de la maison, il est nécessaire d’installer :

  • une pompe à chaleur eau-eau dans un local fermé ;
  • des radiateurs à inertie à eau chaude ou un plancher chauffant.

Pompe à chaleur eau-eau et production d’eau chaude sanitaire

Les PAC eau-eau peuvent aussi permettre de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). Si vous souhaitez que votre pompe à chaleur produise de l’eau chaude sanitaire en plus du chauffage, il est indispensable de choisir un des deux modèles suivants :

  • une PAC double service : cette pompe à chaleur assure les deux fonctions (chauffage et eau chaude sanitaire). L’eau du ballon est chauffée grâce à une partie de la chaleur du fluide frigorigène. Lorsque la PAC ne fonctionne pas, une résistance électrique reste allumée et permet de chauffer l’eau ;
  • un chauffe-eau thermodynamique (CET) : cet équipement comprend une pompe à chaleur spécifique et un ballon d’eau chaude.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

Les avantages et inconvénients de l’aquathermie

Si l’aquathermie a de nombreux points forts, notamment d’un point de vue écologique, il est important de prendre en considération ses inconvénients avant d’envisager d’installer un chauffage par aquathermie dans son logement.

Les avantages de l’aquathermie

L’aquathermie présente plusieurs avantages :

  • la variation des températures de l’eau dans les nappes phréatiques ou les puits de forage est très faible : l’eau est à environ 10 °C en moyenne. La pompe à chaleur eau-eau peut donc fonctionner toute l’année, même si les températures extérieures sont basses. Ce n’est pas le cas avec la géothermie qui ne convient pas aux régions où les hivers sont très froids. Avec l’aquathermie, le rendement reste élevé, même quand les températures extérieures sont basses ;
  • c’est un système écologique : il fait appel à une énergie propre, renouvelable et inépuisable. De plus, contrairement à certaines PAC, la pompe à chaleur eau-eau contient peu de liquide frigorigène ;
  • il permet de réaliser des économies d’énergie : le coefficient de performance (COP) de l’aquathermie est évalué entre 4 et 6. C’est-à-dire que pour 1 kWh d’électricité consommé pour son fonctionnement, le système produit 4 à 6 kWh de chauffage ;
  • la garantie de l’installation est souvent de 10 ans du fait de sa grande fiabilité ;
  • il est possible de rafraîchir son logement : si le plancher chauffant est également un plancher rafraîchissant ou que le logement est équipé de ventilo-convecteurs à détente direct, le système peut permettre de faire baisser la température de son logement en été ;
  • la PAC eau-eau fait partie des équipements éligibles à MaPrimeRénov’ (anciennement crédit d’impôt transition énergétique, ou CITE) : cette aide de l’État a pour objectif d’accompagner financièrement les ménages dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique.

Les inconvénients de l’aquathermie

Si l’aquathermie présente un certain nombre d’avantages, il est également important de prendre en compte ses quelques inconvénients :

  • son installation est coûteuse : elle nécessite l’intervention d’un professionnel ;
  • les travaux à entreprendre sont très importants ;
  • un grand terrain est indispensable afin de pouvoir puiser à plus de 100 mètres de profondeur dans le sol. Une certaine distance est également nécessaire autour de l’habitation ;
  • il est impossible de profiter de ce système si un point d’eau n’est pas présent à proximité de l’habitation : une nappe souterraine doit donc passer près de la maison. Si les réserves d’eau sont éloignées du logement, le prix de l’installation est plus important ;
  • les démarches administratives pour modifier des sous-sols sont conséquentes : il est indispensable de faire une demande auprès de la DRIRE (Direction régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) afin de pouvoir puiser dans le sol.

Quel est le prix d’un système par aquathermie ?

Le coût d’installation d’un système de chauffage par aquathermie est onéreux et varie en fonction de différents éléments.

Combien coûte l’installation d’un chauffage par aquathermie ?

Le chauffage par aquathermie peut être utilisé dans le neuf ou en rénovation. L’installation d’une pompe à chaleur eau-eau nécessite l’intervention d’un professionnel, car le dimensionnement d’une PAC est relatif à la qualité de l’isolation du logement, à la température de confort souhaitée, à la taille de l’habitation, etc. Afin de chauffer son logement grâce à une PAC eau-eau, il est également indispensable d’installer un plancher chauffant (recommandé dans le neuf) ou des radiateurs à inertie (en rénovation).

Pour connaître le prix d’une telle installation, il est nécessaire de demander des devis auprès de plusieurs entreprises. En effet, son coût varie en fonction du type de diffuseurs de chaleur utilisé, du volume du logement ou de la distance entre le logement et le point d’eau. Généralement, le prix d’une installation complète, comprenant le forage, l’installation de la pompe de puisage, la fourniture de la pompe à chaleur et son installation, et la fourniture des diffuseurs de chaleur et leur installation, s’élève à :

  • dans le neuf : ente 70 et 80 €/m² ;
  • en rénovation : l’estimation doit être réalisée par un professionnel, car elle dépend de l’installation déjà existante, du type de technologie choisie et de l’ampleur des travaux à entreprendre.

Du fait de la fiabilité de ce type d’installation, elle est souvent garantie 10 ans. Toutefois, afin de garantir une bonne durée de vie aux équipements, il est important de prévoir un entretien régulier. Celui-ci doit être réalisé par une entreprise spécialisée une fois par an. Le professionnel à qui vous faites appel pour cette opération doit être agréé en Préfecture pour la manipulation des fluides frigorigènes. Il est important de prendre en compte le prix de cet entretien dans le coût total de ce type d’installation. Celui-ci peut être compris entre 170 et 200 € TTC pour une maison de 100 m², par exemple. Les prix varient selon les professionnels et l’installation.

Faire appel à un artisan Reconnu garant de l’environnement (RGE)

Concevoir et installer un système de chauffage par aquathermie nécessite un grand nombre de compétences techniques. La mention Reconnu garant de l’environnement a été mise en place par les pouvoirs publics de façon à permettre aux consommateurs d’identifier les professionnels qualifiés. De plus, il est indispensable de faire appel à un artisan labellisé RGE afin de pouvoir bénéficier de certaines aides financières pour la réalisation de ces travaux.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Quelles aides financières sont disponibles ?

Les consommateurs installant un système de chauffage par aquathermie dans leur logement peuvent profiter de différentes aides financières accordées par l’État ou les collectivités locales :

  • MaPrimeRénov’ : il s’agit d’une l’aide de l’État pour accompagner les ménages dans la rénovation énergétique de leur logement ;
  • l’éco-prêt à taux zéro : il s’agit d’un prêt, accessible sous conditions de ressources, permettant d’emprunter jusqu’à 30 000 € à taux 0 ;
  • la TVA réduite à 5,5 % : ce taux de TVA peut s’appliquer aux travaux de rénovation énergétique sous certaines conditions. Le taux de TVA appliqué est de 5,5 % lors du règlement de la facture auprès du professionnel ayant réalisé les travaux, alors que les taux habituels sont de 10 ou 20 % ;
  • les Primes Energie : elles sont accordées par certains fournisseurs d’énergie pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique, dans le cadre des CEE (certificats d’économies d’énergie).

Comment réaliser des économies d’énergie ?

L’aquathermie peut permettre de réaliser d’importantes économies sur sa consommation de chauffage. Cependant, il est possible de commencer à faire baisser ses factures d’énergie avant de se lancer dans d’importants travaux.

Faire des économies d’énergie avec l’aquathermie

L‘aquathermie est un des systèmes les moins coûteux pour se chauffer. Si son coût à l’installation est élevé et les travaux conséquents, il peut permettre de réaliser des économies d’énergie importantes.

En effet, le coefficient de performance (COP) de l’aquathermie est évalué entre 4 et 6. Comme nous l’avons vu plus haut, pour 1 kWh d’électricité consommé pour son fonctionnement, le système produit 4 à 6 kWh de chauffage. Plus le COP est élevé, plus le système est performant.

Afin que l’aquathermie permettent de réaliser le plus d’économie d’énergie possible, il est conseillé de choisir un système de chauffage à basse température. En effet, la PAC eau-eau peut fonctionner à basse température, avec une eau chauffée à moins de 55 °C. Ce système est donc compatible avec des radiateurs basse température, et peut permettre de réaliser des économies d’énergie grâce à une température de chauffe moins importante.

Un logement bien isolé

Avant de se lancer dans l’installation d’un système de chauffage par aquathermie, il est essentiel de s’assurer que l’isolation de son logement est suffisante. En effet, un système de chauffage performant ne peut pas suffire pour réaliser des économies d’énergie si l’isolation du logement est mauvaise. Avant de changer son chauffage, il est donc important d’améliorer l’isolation de son habitation, si cela est nécessaire, afin de limiter les déperditions de chaleur.

Faire baisser le montant de ses factures d’énergie

Il est également possible de faire des économies d’énergie en adoptant quelques gestes simples. Ces astuces peuvent vous permettre de faire baisser le montant de vos factures significativement et très simplement :

  • éteindre les lumières en sortant d’une pièce ;
  • profiter au maximum de la lumière naturelle : ne pas garder les rideaux ou les volets fermés de manière à profiter de la lumière du soleil, totalement gratuite ;
  • remplacer ses anciens équipements d’électroménager par des appareils plus performants : se reporter aux étiquettes et classes énergie peut permettre d’identifier les appareils les plus énergivores et, au contraire, ceux ayant de meilleures performances énergétiques. Il est conseillé de privilégier les appareils de classe A ou supérieure ;
  • baisser le thermostat de ses radiateurs d’1 °C : cette différence de température se fera à peine sentir du point de vue du confort, alors qu’elle sera visible sur vos prochaines factures d’énergie, etc.

Au delà de ces quelques astuces, il est possible de réaliser des économies importantes en profitant d’un prix du kWh moins cher. En effet, de nombreux fournisseurs d’énergie proposent des offres moins chères que les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz naturel commercialisés par EDF et Engie. En effet, les fournisseurs, dit « alternatifs », proposent des offres avec des remises sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement par rapport aux tarifs réglementés.

Changer de fournisseur d’énergie est une démarche très simple, rapide et totalement gratuite. Sachez également que les contrats d’énergie en France sont tous sans engagement de durée. Il vous est donc possible de résilier votre contrat à tout moment en cas d’insatisfaction. Si vous n’arrivez pas à faire votre choix devant les nombreuses offres d’énergie, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur ou à appeler gratuitement un de nos conseillers. Il vous aidera à trouver l’offre la plus adaptée à vos habitudes de consommation.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

vous préférez être rappelé ?

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h