Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) ?

L’efficacité énergétique saisonnière, ou ETAS, représente les performances théoriques que peut avoir un appareil au cours d’une année. Cette information donnée aux consommateurs concerne tous les équipements qui utilisent du gaz, du fioul, de l’électricité ou du solaire pour leur fonctionnement. Il peut s’agir des chaudières (gaz, hybrides, fioul, etc.), des pompes à chaleur (PAC) et des chauffe-eaux. L’ETAS doit donc permettre d’anticiper au mieux ses dépenses énergétiques et de réaliser des économies en choisissant l’appareil le moins gourmand. Qu’est-ce que précisément l’ETAS ? Quels sont les objectifs de cet indice ? Où retrouver l’efficacité énergétique saisonnière d’un appareil ? L’ETAS permet-elle de bénéficier d’aides financières ? Choisir.com répond à toutes ces questions dans cet article dédié.

Efficacité énergétique saisonnière ETAS, chaudières

Qu’est-ce que l’ETAS (efficacité énergétique saisonnière) ?

L’efficacité énergétique saisonnière représente le rapport entre la demande de chauffage sur une saison d’utilisation et la consommation annuelle réelle d’énergie nécessaire pour chauffer le logement. L’indice ETAS a notamment été créé dans le but d’aider les consommateurs à choisir leur nouvel équipement de chauffage. Il permet par ailleurs d’imposer davantage de transparence de la part des fabricants.

L’efficacité énergétique : définition

L’appellation « ETAS » renvoie au mot « Êta », qui correspond à la lettre grecque « ŋ » désignant le rendement, accompagné d’un « s » qui fait référence à la caractéristique saisonnière.

L’ETAS permet de donner des indications précises et fiables sur les performances énergétiques des appareils de chauffage. Les calculs effectués, pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire afin d’obtenir l’ETAS, prennent en compte de nombreuses données afin d’arriver à un résultat sûr et complet.

Le concept de l’efficacité énergétique saisonnière

L’efficacité énergétique saisonnière a été mise en place le 26 septembre 2015 et découle d’une directive européenne ErP (Energy-related Product) relative à l’Éco-conception des produits de chauffage. Elle sert d’indication concernant les performances de certains systèmes sur leur cycle de chauffe, comme les pompes à chaleur, les chaudières et certains chauffe-eaux.

L’ETAS concerne les équipements fonctionnant au gaz, au fioul, ainsi qu’au bois ou à l’énergie solaire. Il est obligatoire pour tous les fabricants d’appareils de chauffage. Cette indication permet en effet aux consommateurs d’avoir l’appui d’une norme européenne pour comparer les différents dispositifs concernés avant l’achat.

L’objectif de l’efficacité énergétique saisonnière est également de permettre l’anticipation des dépenses énergétiques de l’appareil. Ainsi, il est possible de baser son choix sur les économies d’énergie réalisables avec certains modèles par rapport à d’autres.

Différentes conditions d’utilisation sont prises en compte dans l’évaluation de l’ETAS, notamment les mois durant lesquels l’appareil est inactif, les périodes de veille et les fluctuations de température selon les saisons. L’ETAS s’exprime en pourcentage et est notamment évalué en se basant sur le coefficient de performance saisonnier de référence (SCOP). Ainsi, il peut être comparé aux rendements d’autres systèmes de chauffage. Toutes les consommations auxiliaires de l’appareil, comme la consommation d’électricité de la PAC, y sont intégrées.

Qu’est-ce que le SCOP ?

Le SCOP est le coefficient de performance saisonnier du chauffage. Comme l’ETAS, il est calculé sur une saison de chauffe. Il s’agit d’un ratio entre la production thermique annuelle de l’appareil (en kWh) et sa consommation électrique annuelle (en kWh). Cet indicateur permet d’obtenir des informations précises sur les performances d’une PAC ou d’une chaudière, par exemple, car il prend en compte les conditions de fonctionnement.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

L’efficacité énergétique saisonnière du chauffage

Pour un appareil de chauffage, comme une chaudière ou une pompe à chaleur, l’efficacité énergétique saisonnière est désignée par le signe « ŋs ». Son ETAS correspond à la productivité de l’appareil sur une durée d’un an. Le calcul réalisé pour l’obtenir est une moyenne pondérée de l’efficacité utile à la puissance thermique nominale et de l’efficacité utile à 30 % de la puissance thermique nominale. L’ETAS est exprimé en pour cent (%).

D’autres éléments sont pris en compte dans ce calcul. Par exemple, la consommation d’électricité auxiliaire, les températures extérieures, sa consommation en veille ou les pertes thermiques.

Qu’est-ce que la puissance thermique ?

La puissance thermique est exprimée en watts (W) ou en kilowatts (kW). Certains appareils, comme les chaudières, peuvent fonctionner à différents niveaux de puissance. Par exemple, des chaudières de 30 kW peuvent être utilisées à un régime moins important, comme 8 kW.

La puissance thermique nominale de l’appareil est proche de sa valeur maximale. Toutefois, pour la première, il s’agit des performances délivrées dans des conditions normales. Sa puissance peut aller au-delà et atteindre un seuil maximal, selon les conditions d’utilisation. Cette information est renseignée sur l’étiquette énergie et sur la documentation fournie avec le produit, au côté de sa puissance thermique minimale.

L’ETAS pour l’eau chaude sanitaire

Concernant le chauffage de l’eau chaude sanitaire (ECS), l’efficacité énergétique saisonnière est désignée par le signe « ŋwh ». Le calcul réalisé pour obtenir l’ETAS de l’appareil correspond au rapport entre l’énergie de référence du profil de soutirage (le volume d’eau chaude puisé sur 24 h) et l’énergie nécessaire pour produire de l’eau chaude. Le résultat est exprimé en pour cent. Pour résumer, le calcul à effectuer reprend la formule suivante :

quantité d’énergie requise en théorie / quantité réellement consommée = ETAS (en %)

Comme c’est le cas concernant le calcul de l’efficacité énergétique saisonnière pour le chauffage, le calcul de l’ETAS pour les appareils produisant de l’eau chaude sanitaire prend en compte de nombreuses variables techniques. Grâce aux multiples détails pris en considération, cette mesure permet de donner une indication précise des performances énergétiques de l’appareil.

Les différents objectifs de l’ETAS

Les indications sur l’efficacité énergétique des chaudières, PAC ou chauffe-eaux permettent tout d’abord de faire avancer l’évaluation énergétique des différents systèmes de chauffage. Ces informations sont particulièrement utiles pour inciter les fabricants à produire des équipements ayant un impact moindre sur l’environnement. L’ETAS joue également un rôle essentiel pour les consommateurs souhaitant acheter un nouvel appareil. La création de l’ETAS offre ainsi de multiples avantages.

L’ETAS garantit plus de transparence

Grâce à l’ETAS, les informations transmises par les fabricants sont claires et facilement compréhensibles par les consommateurs, même les moins avertis. Les personnes souhaitant acheter un appareil de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire sont ainsi parfaitement informées sur les performances de l’équipement, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Cette transparence pousse inévitablement les fabricants à faire plus d’efforts, pour que leurs appareils se vendent mieux.

L’ETAS donne des informations claires sur le rendement de l’appareil

L’ETAS permet d’obtenir des renseignements précis sur le rendement des appareils de chauffage, et ainsi de faire son choix parmi les différents modèles présents sur le marché. Le rendement énergétique est une information importante lors de l’achat. Cette notion renvoie à la capacité de l’équipement à fournir de l’énergie et renseigne sur son efficacité.

Tous les appareils électriques consomment de l’énergie pour leur fonctionnement et la transforment en « énergie utile ». Cependant, tout ce qui est consommé n’est pas transformé en énergie utile. Par exemple, une ampoule ne convertit pas l’intégralité de l’électricité qu’elle puise en énergie lumineuse. Toutefois, selon les appareils, le pourcentage correspondant au rendement est plus ou moins élevé. Plus le rendement de l’appareil est important, moins il y a de pertes de courant (pour les PAC) ou de combustible (pour les chaudières au gaz ou au fioul).

Pouvoir comparer les appareils grâce à l’ETAS

L’ETAS peut également être utilisé comme un élément de comparaison entre les différents produits. Au moment de l’achat, cela permet notamment de choisir celui qui offre les meilleures performances énergétiques et dont l’impact sur l’environnement est moindre. En effet, en plus de l’étiquette et de la classe énergie qui accompagnent les appareils de chauffage, l’efficacité énergétique saisonnière renseigne davantage les consommateurs sur leurs performances. Ainsi, il est possible de se tourner vers les équipements offrant un meilleur rendement. Cela peut permettre de consommer moins d’énergie et de réduire son impact environnemental.

Interdiction d’installer des équipements fonctionnant au fioul

Bien que l’ETAS concerne aussi les chaudières au fioul, il est désormais interdit d’en faire installer chez soi. Cette décision est directement liée aux gaz à effet de serre (GES) générés par le fioul, un combustible polluant, comme le charbon ou le pétrole.

Cette nouvelle règle s’applique depuis le 1er juillet 2022. Les anciens équipements au fioul peuvent continuer à être entretenus et réparés, mais leur remplacement par un modèle neuf est désormais prohibé.

Pour aider les consommateurs, l’État prévoit des aides financières pour accompagner le remplacement d’une chaudière au fioul par un modèle hybride (gaz/solaire) ou par une pompe à chaleur.

Prévoir sa consommation énergétique grâce à l’ETAS

L’ETAS permet d’évaluer avec une précision relativement importante la consommation de son futur équipement de chauffage. Ainsi, vous pouvez anticiper l’impact de ses consommations sur vos factures d’énergie. Cela permet non seulement de réduire les besoins en électricité, gaz ou autre, mais aussi de diminuer l’impact environnemental du chauffage ou de la production d’eau chaude du logement.

Faire des économies sur ses factures d’énergie

Comparer l’ETAS de plusieurs appareils permet de se tourner vers celui qui présente de bonnes performances énergétiques et qui consomme le moins. Cela aura un impact immédiat sur les factures de gaz, d’électricité ou de bois, selon l’énergie utilisée par les équipements.

Bénéficier d’aides financières grâce à l’ETAS

Choisir un modèle de chaudière ou de pompe à chaleur dont l’ETAS est élevé permet d’être éligible à certaines aides. Cela peut notamment être le cas pour le remplacement d’une ancienne chaudière par un modèle à très haute performance énergétique.

Où retrouver l’ETAS (l’efficacité énergétique saisonnière) d’un appareil ?

Depuis la création de l’ETAS, tous les fabricants de chaudières, de chauffe-eaux thermodynamiques et de pompes à chaleur sont dans l’obligation de renseigner cette information dans la documentation de leurs appareils.

Afin de pouvoir bénéficier d’aides financières pour l’installation d’une chaudière ou d’une PAC, il est essentiel de demander au professionnel chargé des travaux de préciser sur la facture l’efficacité énergétique saisonnière de l’appareil installé. Généralement, l’artisan est en mesure de renseigner l’ETAS de l’appareil. Toutefois, si ce n’est pas le cas, il est possible de lui demander de se rapprocher de son fournisseur pour obtenir cette information.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Qu’est-ce que l’Éco-conception ?

L’Éco-conception est une réglementation européenne qui fixe le niveau des performances énergétiques et environnementales des produits. Les fabricants sont donc dans l’obligation de respecter certaines normes en vigueur afin de mettre leurs appareils en vente sur le marché européen, et donc français.

Des performances minimales sont notamment exigées par la directive Éco-conception. Depuis 2015, une valeur minimum d’efficacité énergétique saisonnière est imposée à certains équipements afin d’être fabriqués et mis en vente. Par exemple :

PAC et chaudière – Efficacité énergétique saisonnière minimale

Type d’équipementModèleEfficacité énergétique saisonnière (ETAS) en %
Pompe à chaleur (PAC)Moyenne et haute température≥ 102 %
Basse température≥ 117 %
ChaudièreÀ condensation≥ 86 %
À Haute Performance énergétique (HPE)≥ 90 %
À Très haute performance énergétique (THPE)≥ 92 %

Désormais, seules les chaudières atteignant un ETAS supérieur ou égal à 86 % sont autorisées sur le marché. Le remplacement d’une chaudière se fait donc automatiquement par une chaudière à condensation dont l’ETAS respecte les valeurs minimales. Pour les constructions neuves, des chaudières à haute performance énergétique (HPE) dont l’ETAS est au moins de 90 % sont installées obligatoirement.

Une chaudière à condensation est une chaudière à gaz qui permet de chauffer son logement et l’eau chaude sanitaire. Comme c’est le cas avec les chaudières à gaz classiques, elle fonctionne en brûlant du gaz naturel qui produit de la fumée. Cependant, la chaudière à condensation utilise ces fumées rejetées dans l’atmosphère en refroidissant la vapeur d’eau qu’elles contiennent. Cette vapeur d’eau devient une source d’énergie thermique.

Il ne faut pas confondre les chaudières ETAS et les chaudières HPE ou THPE. En effet, les chaudières à haute performance énergétique et à très haute performance énergétique font partie des chaudières ETAS, puisque leur efficacité énergétique est supérieure à 90 %. Néanmoins, les chaudières ETAS ne sont pas toujours des chaudières HPE. En effet, l’efficacité énergétique des chaudières dites « ETAS » doit être supérieure ou égale à 86 %, mais n’atteint pas forcément les 90 % requis pour être considérées comme des chaudières HPE. Il est important de noter que les chaudières HPE affichent de meilleures performances que les chaudières ETAS (lorsque ces dernières ne sont pas aussi des chaudières HPE). De même les chaudières HPE dont l’ETAS est de 90 % mais n’atteint pas les 92 % ne sont pas considérées comme un appareil à très haute performance énergétique (THPE).

Qu’est-ce qu’une chaudière à Haute Performance Energétique ?

L’indice d’efficacité énergétique saisonnière des chaudières à haute performance énergétique doit être ≥ 90 %. En choisissant de remplacer sa vieille chaudière par ce type de chaudière, il est notamment possible de bénéficier de différentes aides pour son installation. De plus, grâce à ses meilleures performances énergétiques, cet investissement peut être rentabilisé en réalisant des économies sur ses factures d’énergie. Il en est de même pour les chaudières gaz à très haute performance énergétique.

ETAS : comment bénéficier d’aides financières ?

Lors du remplacement de son ancienne chaudière ou pour l’installation d’une pompe à chaleur, il est possible de bénéficier de différentes aides financières. Néanmoins, il est essentiel de consulter les critères d’éligibilité avant de se lancer dans des travaux. En effet, il est important de respecter certaines règles afin d’en profiter, notamment en ce qui concerne l’efficacité énergétique saisonnière.

Quelles aides financières sont disponibles ?

Différentes aides financières sont accordées aux consommateurs afin de les encourager à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement. Le remplacement d’une chaudière par un modèle plus performant ou l’installation d’une PAC font notamment partie de ces travaux. Les différentes aides financières disponibles pour changer sa chaudière à gaz ou installer une pompe à chaleur sont les suivantes.

MaPrimeRénov’ pour les logements de plus de 15 ans

MaPrimeRenov’ est une fusion du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et des subventions de l’ANAH (l’Agence nationale de l’habitat). Cette aide est attribuée selon des conditions de ressource et il est indispensable d’être propriétaire pour en bénéficier.

Depuis le 1er janvier 2022, elle concerne uniquement les logements de plus de 15 ans. Les propriétaires désirant se séparer de leur chaudière au fioul pour un système plus écologique sont également éligibles à MaPrimeRenov’.

Du côté de l’équipement, MaPrimeRenov’ concerne uniquement l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique (THPE), ou d’une pompe à chaleur. Les chaudières hybrides gaz (équipement comportant à la fois une chaudière à gaz THPE et une pompe à chaleur air/eau) sont également éligibles au dispositif d’aide.

La TVA réduite à 5,5 %

L’installation d’une chaudière à gaz THPE ou d’une pompe à chaleur dont l’ETAS est supérieur ou égal à 92 % permet de profiter de taux réduits de TVA. Elle n’est valable que si le logement a plus de deux ans. Cette aide permet d’abaisser le taux de TVA à 5,5 % au lieu de 20 %, ce qui fait une réduction intéressante.

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

Accordé par un grand nombre d’établissements bancaires, l’éco-PTZ est un levier d’emprunt bancaire permettant de financer des travaux de rénovation énergétique. Parmi les équipements éligibles figurent tous ceux dont l’ETAS est supérieur à 92 %, comme les pompes à chaleur ou les chaudières à gaz THPE. Ces appareils doivent obligatoirement être installés par un professionnel RGE pour donner droit à l’éco-prêt à taux zéro.

La prime « Coup de pouce chauffage »

La prime « Coup de pouce chauffage » est accessible aux ménages précaires souhaitant remplacer une vieille chaudière fonctionnant au charbon, au fioul ou au gaz.

Depuis janvier 2022, les chaudières à gaz sont exclues du dispositif « coup de pouce chauffage ». Seules certaines chaudières à bois, les pompes à chaleur ou les systèmes utilisant l’énergie solaire sont éligibles à cette aide financière.

Les aides locales

Les collectivités locales proposent souvent des aides afin de soutenir les particuliers dans la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Votre Conseil départemental ou votre Conseil régional peut vous renseigner sur les subventions auxquelles vous êtes éligibles.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Quels sont les critères d’éligibilité aux aides ?

Avant d’installer une PAC ou de remplacer sa chaudière à gaz, il est important de vérifier l’efficacité énergétique saisonnière du nouveau modèle. En effet, cette information fait partie des divers critères d’éligibilité qui permettent d’obtenir une aide financière :

Aides financières – Efficacité énergétique saisonnière des PAC, chaudières et chauffe-eau

Type d’équipementEfficacité énergétique saisonnière (ETAS) en %
Pompe à chaleur (PAC) air/eau, sol/eau, eau/eauBasse température≥ 126 %
Moyenne et haute température≥ 111 %
Chaudière à gaz≥ 92 %
Chauffe-eau thermodynamique (CETI)Profil de soutirage* M≥ 95 %
Profil de soutirage L≥ 100 %
Profil de soutirage XXL≥ 110 %
*fourni par le fabricant.

Faire appel à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement)

Afin de pouvoir profiter des aides financières auxquelles certains équipements sont éligibles, il est essentiel de faire appel à un artisan RGE pour les travaux d’installation. En effet, cette mention a été mise en place afin que les consommateurs puissent identifier aisément le professionnel compétent pour la réalisation de travaux énergétiques.

Comment réaliser rapidement des économies sur ses factures d’énergie ?

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire pèsent sur le budget des ménages. Il est donc essentiel de trouver des solutions pour réduire les dépenses. Il en existe plusieurs.

Privilégier un système performant

Changer de chaudière peut amener à réaliser d’importantes économies d’énergie. Selon l’ADEME (l’Agence de la transition énergétique), une chaudière à haute performance énergétique peut vous faire économiser jusqu’à 20 % sur vos factures de chauffage. Cela peut aller jusqu’à 30 % avec une chaudière à très haute performance énergétique. Cependant, il n’est pas toujours nécessaire d’attendre de remplacer son équipement de chauffage pour faire baisser ses factures d’électricité et/ou de gaz. En effet, vous pouvez très simplement et rapidement changer de fournisseur d’énergie et profiter de tarifs avantageux.

Changer de fournisseur d’énergie

Depuis l’ouverture du marché en 2007, de nombreux fournisseurs alternatifs proposent des offres aux prix compétitifs. Certains concurrents des fournisseurs historiques, EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz naturel, commercialisent des offres avec des réductions sur les tarifs réglementés. Ces remises sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement permettent à leurs abonnés de réduire de quelques dizaines d’euros leurs factures d’électricité et/ou de gaz.

Le changement de fournisseur se fait très facilement, rapidement et gratuitement. Il suffit de souscrire l’offre de son choix. Le nouvel opérateur se charge des démarches de la résiliation auprès de l’ancien. De plus, les contrats d’énergie pour les particuliers sont tous sans engagement de durée. Il est donc possible de résilier son abonnement à tout moment et sans frais. Si vous souhaitez être aiguillé dans le choix de votre fournisseur, vous pouvez joindre un conseiller Choisir.com par téléphone (appel gratuit). Notre comparateur d’électricité et de gaz en ligne peut également vous aider à trouver les différentes offres correspondant le mieux à votre profil de consommation.

Adopter des écogestes au quotidien

Les écogestes énergétiques sont de petites habitudes à prendre afin de réduire sa consommation d’électricité et/ou de gaz au quotidien. Il en existe plusieurs :

  • abaisser le chauffage d’un degré ;
  • ne pas surchauffer son intérieur ;
  • aérer régulièrement le logement ;
  • préférer prendre des douches au lieu de bains ;
  • passer moins de temps sous la douche ;
  • stopper le robinet d’eau lorsque vous ne l’utilisez pas ;
  • etc.

Ces gestes, en plus d’autres concernant l’éclairage ou l’utilisation d’appareils électriques contribueront à réduire les factures d’énergie.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !