Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

La bande résiliente : l’isolant incontournable pour votre maison

Que vous soyez en train de construire votre maison, ou en plein travaux de rénovation, vous vous posez sans doute des questions par rapport à l’isolation de votre logement ? C’est en effet un point essentiel pour assurer le confort thermique de votre foyer. Il existe de nombreux moyens d’assurer ou d’améliorer l’isolation de votre maison, parmi lesquels on retrouve la bande résiliente. Il s’agit d’un excellent isolant, de plus en plus utilisé sur les chantiers de construction ou de rénovation. Cas d’usages, avantages, différents types de bandes ; Choisir.com vous explique tout sur la bande résiliente.

bande résiliente

Qu’est-ce qu’une bande résiliente ?

Une bande résiliente est un isolant de jonction. Elle permet d’éliminer les ponts thermiques, c’est-à-dire les zones de l’enveloppe de votre bâtiment qui présentent des déficiences en termes de résistances thermiques. Elle se pose à la jonction entre deux éléments, au niveau du sol, des murs ou de la toiture par exemple. Certains modèles permettent aussi d’améliorer considérablement l’isolation acoustique et phonique de votre logement.

La bande résiliente permet également d’assurer l’étanchéité et l’isolation de toute jonction entre deux matériaux différents, point essentiel de toute construction. C’est un excellent isolant, qui sert à l’isolation thermique, acoustique et phonique de votre logement.

Dans quels cas utiliser une bande résiliente ?

Vous pouvez utiliser une bande résilience aussi bien lors de la construction d’un nouveau logement, que lors de la rénovation d’une habitation existante. La bande résiliente répondant aux normes de la réglementation thermique RT 2012, elle peut tout à fait être utilisée pour isoler une maison en construction. Le choix de la bande dépendra uniquement du type de matériaux à isoler (selon qu’ils soient souples ou rigides).

Bande résiliente ou mousse polyuréthane ?

La mousse polyuréthane est également utilisée pour combler des fissures ou des espaces vides, lors de travaux de rénovation. Tout comme la bande résiliente, elle permet une meilleure isolation de votre logement. Cependant, la mousse polyuréthane présente quelques inconvénients, par rapport à la bande résiliente :

  • l’utilisation et la pose sont plus complexes, et le risque de rature plus important ;
  • la pose nécessite un temps de séchage assez long, alors que la bande résiliente ne nécessite aucun séchage ;
  • la mousse étant expansive, elle a tendance à déborder lors de l’application, et les excédents doivent ensuite être retirés. Le rendu final pouvant être moins esthétique, il est recommandé d’appliquer une finition (enduit ou peinture). La bande résiliente quant à elle, se pose telle quelle ;
  • la mousse polyuréthane peut dégager des composés néfastes pour la santé dans l’air, et nécessite donc ne redoubler d’attention lors du choix de la mousse employée (en s’assurant de vérifier le label qualité).

Ces facteurs expliquent que la bande résiliente concurrence fortement la mousse polyuréthane, et soit de plus en plus utilisée pour des travaux de rénovation énergétique.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Les différents types de bande résiliente

Il existe différents types de bande résiliente, disponibles en différents matériaux et différentes dimensions, selon les besoins de vos travaux.

Différents matériaux

Les bandes résilientes sont confectionnées en différents types de matériaux :

  • en liège ;
  • en mousse polyéthylène ;
  • en feutre ou feutre bitumeux ;
  • en caoutchouc ;
  • en liège et caoutchouc.

Les deux matériaux les plus utilisés pour isoler les habitations sont le liège et la mousse polyéthylène, qui conviennent à de nombreux usages. Les matériaux rigides (comme le liège) sont davantage utilisés pour isoler thermiquement, alors que les matériaux plus souples sont privilégiés pour une meilleure isolation phonique.

Attention à ne pas confondre polyuréthane et polyéthylène

Il s’agit en effet de deux matériaux distincts, tous les deux utilisés dans le bâtiment.

  • Le polyéthylène est une résine thermoplastique (qui fond lorsqu’elle est chauffée, et peut être recyclée en formant de nouveaux objets).
  • Le polyuréthane quant à lui est une résine thermodurcissable, qui ne peut être transformée qu’une seule fois et qui devient infusible et insoluble après polymérisation.

La bande résiliente en liège

La bande résiliente en liège a une densité plus élevée, et est donc majoritairement utilisée pour joindre des parties rigides, comme un plancher, un plafond, etc.

La bande résiliente en mousse polyéthylène

La bande résiliente en mousse polyéthylène est plus souple et a une densité plus variable que celle en liège. Elle est donc plus adaptée aux matériaux plus souples, qui peuvent se déformer, comme de la laine de verre.

La bande en feutre ou feutre bitumeux

La bande en feutre ou feutre bitumeux est généralement utilisée pour assurer la liaison isolante entre une cloison en plâtre et un plafond. Elle absorbe les vibrations, les dilatations et les éventuelles déformations, afin de limiter les risques de fissuration.

La bande en caoutchouc

La bande résiliente en caoutchouc est idéale pour réaliser la déconnexion acoustique entre l’ossature d’un bâtiment et un panneau isolant. Elle peut également améliorer l’isolation aux bruits d’impacts, et l’absorption d’éventuels chocs.

La bande en liège et caoutchouc

La bande résiliente en liège et caoutchouc est privilégiée pour l’isolation phonique et acoustique. Elle allie la durabilité du liège à la capacité d’isolation acoustique du caoutchouc. C’est un matériau naturel, une solution à privilégier donc si vous recherchez un isolant acoustique ou phonique respectueux de l’environnement.

Selon l’usage que l’on souhaite en faire, on privilégiera différents matériaux. Par exemple, les bandes résilientes en liège ou en mousse polyéthylène sont les plus utilisées pour l’isolation thermique d’une maison. Les bandes en feutre par contre, assurent une meilleure isolation acoustique, et ce aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du logement.

Type de bande résilienteAvantagesPrix moyen
Liège– Matériau rigide, haute densité.
– Idéal pour l’isolation thermique.
Entre 0,25 et 1,33 € le mètre (en tronçon)
Mousse polyéthylèneMatériau souple, s’adapte facilement aux matériaux qui risquent de se déformerEntre 0,28 et 0,33 € le mètre (en rouleau)
Feutre ou feutre bitumeux– Absorbe les vibrations, dilatations et éventuelles déformations.
– Améliore l’isolation acoustique de votre logement.
– Matériau rigide et très résistant.
Environ 0,75 € le mètre*
Caoutchouc– Améliore l’isolation acoustique de votre logement.
– Bonne isolation mécanique, absorption des éventuels chocs.
Allant de 7,08 € le mètre (caoutchouc aggloméré, isolation acoustique uniquement) à 100,90 € le mètre carré (caoutchouc permettant une bonne isolation acoustique et mécanique)*
Liège et caoutchouc– Matériau naturel, plus respectueux de l’environnement.
– Améliore l’isolation acoustique et phonique de votre logement.
Environ 0,95 € le mètre
*Les prix et disponibilités varient selon les enseignes
Caractéristiques de différents modèles de bande résiliente

Les dimensions d’une bande résiliente

Les dimensions d’une bande résiliente varient en fonction de l’usage qu’on souhaite en faire. On distingue deux modèles : les bandes en rouleaux et les bandes en tronçons.

Les bandes en rouleaux existent en différents matériaux (liège et caoutchouc, mousse). Ce type de présentation permet une pose en continu, sans devoir effectuer des raccords entre les tronçons. Les rouleaux sont généralement disponibles dans des largeurs allant de 2 à 15 cm. L’épaisseur du rouleau dépend du matériau utilisé (liège ou mousse), et varie entre 3 et 10 mm.

Les bandes en tronçons sont aussi disponibles en différents matériaux. Les bandes en tronçons permettent une pose rapide, mais ne sont pas adaptées à l’isolation entre deux matériaux souples. Elles sont disponibles dans des largeurs allant de 4 à 10 cm, et une épaisseur allant de 5 à 10 mm. Les bandes vendues en tronçons mesurent généralement 1 m, alors que celles vendues en rouleau peuvent aller jusqu’à 30 m.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

Comment poser une bande résiliente ?

Selon l’utilisation finale et la destination de la bande résiliente, différentes techniques de pose peuvent être utilisées.

La bande résiliente « classique », à encoller

La bande résiliente, dite classique, doit être enduite de colle ou d’un mastic avant d’être posée. Comme indiqué plus tôt dans l’article, sa pose ne nécessite pas de temps de séchage.

La bande résiliente autocollante

Dans le cas de la bande autocollante, l’une des faces est déjà enduite de colle (et protégée par un film). Il suffit de retirer le film de protection, et de poser la bande autocollante sur les surfaces désirées.

Quels sont les avantages d’une bande résiliente ?

La bande résiliente compte de nombreux avantages, qui en font un isolant incontournable pour n’importe quel chantier, pour un bâtiment neuf comme ancien (rénovations, etc.)

Limiter les déperditions énergétiques

Le rôle principal d’une bande résiliente est d’améliorer l’isolation d’une maison. Cet isolant permet de limiter les déperditions énergétiques, rendant l’habitation plus écologique. Cela permet de réaliser non seulement des économies d’énergie, mais aussi d’argent. Au long terme, ces déperditions énergétiques en moins, votre facture d’électricité diminuera naturellement.

Isolation acoustique

En plus de l’isolation thermique de la maison, certains modèles de bandes résilientes permettent aussi une meilleure isolation acoustique. Cette isolation acoustique se fait entre l’extérieur et l’intérieur, mais également entre les différentes pièces de la maison, afin d’éviter une propagation excessive de l’énergie sonore intérieure.

Isolation phonique

Certains modèles de bandes résilientes permettent une meilleure isolation phonique chez soi. Cela permet d’éviter que les bruits extérieurs ne résonnent à l’intérieur, assurant un confort sonore non négligeable.

Isolation mécanique

Certains modèles de bande résiliente, celle en caoutchouc notamment, permettent également une isolation mécanique du bâtiment. Cela permet d’absorber ou d’atténuer les chocs et les vibrations que peuvent subir votre habitation.

Facilité de pose d’une bande résiliente

Que ce soit les modèles en tronçons ou en rouleaux, la pose d’une bande résiliente est assez simple. La pose est facilement réalisable par les particuliers, mais vous pouvez bien entendu faire appel à un professionnel en cas de doute.

Où acheter une bande résiliente ?

Vous trouverez des bandes résilientes – en différents matériaux et différents modèles – dans n’importe quelle grande surface de bricolage, ou en ligne.

Le prix de la bande résiliente varie en fonction du matériel et de la quantité de bande choisie. À l’exception des bandes en caoutchouc (dont les prix sont beaucoup plus élevés), les prix des bandes résilientes varient entre 0,25 et 1,33 € le mètre. Les prix et disponibilités de différents matériaux varient selon les enseignes.

Lors de l’achat, vérifiez bien les métrages, surtout s’il s’agit de tronçons. Ceux-ci mesurent généralement 1 m de longueur, mais la largeur et l’épaisseur peuvent varier. S’il s’agit de bandes résilientes en rouleaux, celles-ci sont vendues dans des modèles de dimensions variables, allant de 10 à 30 m.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?