Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Energy Efficiency Ratio (EER) ou coefficient d’efficacité frigorifique

Voilà l’été et sa fidèle compagne, la chaleur. Climatiseurs et pompes à chaleur réversibles pourront vous apporter un peu de fraîcheur afin d’apprécier la belle saison. Pour choisir le système de climatisation adéquat à vos besoins, il faut consulter le coefficient d’efficacité frigorifique, ou Energy Efficiency Ratio (EER) en anglais. Ce coefficient a pour but d’indiquer l’efficacité des climatisations mais également des pompes à chaleur réversibles à rafraichir une pièce. Qu’est-ce que ce coefficient précisément ? Comment est-il nommé désormais ? Où le trouver ? Comment est-il calculé ? Dans cet article, on vous explique tout ce qu’il faut savoir sur ce coefficient, pour choisir et installer la bonne climatisation chez vous.

EER

Bien comprendre le coefficient d’efficacité frigorifique

Appelé autrefois Energy Efficiency Ratio, le terme EER a été remplacé en 2013 par le SEER. Ce dernier signifie Seasonal Efficiency Energy Ratio en anglais, ou « efficacité énergétique saisonnière » en français. On entend par SEER le ratio entre la puissance de refroidissement (BTU/h) et la consommation d’énergie brute en kWh (ou Wh) d’un équipement de production de froid.
Le BTU, British Thermal Unit, est l’unité anglo-saxonne pour la puissance des climatisations. Pour repère, 1 kWh = 3 415 BTU/h.

Le concept de SEER est jugé plus pertinent, car il exprime mieux la consommation réelle de l’appareil en question puisque calculé sur toute une saison, et non un instant précis. Quel est le rôle exact de ce coefficient ? Comment le lire et où le trouver ?  

Qu’est-ce que l’EER ?

Le coefficient d’efficacité frigorifique permet de rendre compte de la performance et de l’efficacité énergétique d’un système de climatisation. On vous explique son rôle, comment le trouver et comment il est calculé en fonction des appareils.

Ce coefficient indique la place d’un appareil de climatisation ou d’une pompe à chaleur réversible dans la classification énergétique des appareils frigorifiques. Ce classement va de la lettre A à la lettre G et le coefficient est indiqué en kilowatt par heure, soit kWh. Plus la lettre est loin dans l’alphabet, plus le coefficient est bas et mauvais. Et donc au contraire, plus le coefficient est élevé, plus l’appareil est économe en énergie.

Pour pouvoir comparer la performance des équipements producteurs de froid, on peut se baser sur l’EER. Les fabricants mesurent l’efficacité de l’appareil dans des conditions équivalentes de températures et de taux d’humidité. Concernant l’EER, on prend comme référence :

  • une température intérieure de 27 °C avec 50 % d’humidité relative ;
  • une température extérieure de 35 °C, et une température humide portée à 24 °C.

Cela permet de classer les appareils du moins performant au plus performant.

Lorsque l’EER était encore en vigueur, le classement était le suivant :

LettreEERPerformance
AConsommation supérieure à 3,2 kWhExcellente performance frigorifique 
BConsommation comprise entre 3 kWh et 3,2 kWhTrès bonne performance frigorifique 
CConsommation comprise entre 2,8 kWh et 3 kWhBonne performance frigorifique 
DConsommation comprise entre 2,6 kWh et 2,8 kWhBonne performance frigorifique 
EConsommation comprise entre 2,4 kWh et 2,6 kWhPerformance frigorifique moyenne
FConsommation comprise entre 2,2 kWh et 2,4 kWhPerformance frigorifique faible
GConsommation inférieure ou égale à 2,2 kWhMauvaise performance frigorifique 

Ainsi, grâce à ce classement, le coefficient permet également de comparer les différents systèmes existants, afin de choisir celui qui répondra le mieux à vos besoins en froid. De ce fait, vous pouvez opter pour l’appareil qui vous assurera un grand confort thermique et une facture d’énergie moins élevée.

Service gratuit

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop chère ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Quel est le rôle du coefficient d’efficacité frigorifique ?

Le rôle est de donner une indication sur la puissance frigorifique d’un système de climatisation ou d’une pompe à chaleur réversible. Cela permet aussi de déterminer sa performance énergétique, et de comparer les différents appareils entre eux.

Le SEER est jugé plus efficace car il permet de donner la puissance frigorifique d’une installation sur l’ensemble de la saison (comme son nom l’indique), et non en fonction d’un moment précis de la saison de chauffe comme le fait l’EER. Le SEER va de la lettre A+++ à la lettre B dans sa classification.

Le tableau du SEER se lit de cette manière :

LettreSEERPerformance
A+++Consommation supérieure ou égale à 8,5 kWhExcellente performance frigorifique 
A++Consommation comprise entre 6,1 kWh et 8,5 kWhBonne performance frigorifique 
A+Consommation comprise entre 5,6 kWh et 6,1 kWhMoyenne performance frigorifique 
AConsommation comprise entre 5,1 kWh et 5,6 kWhPerformance frigorifique faible
BConsommation inférieure ou égale à 5,1 kWhPerformance frigorifique mauvaise

Sur quels appareils peut-on trouver le coefficient ?

On peut trouver ce coefficient sur :

  • les systèmes de climatisation tels que le climatiseur split (avec unité extérieure et unité intérieure), le climatiseur monobloc (avec une seule unité) ;
  • les pompes à chaleur qui sont réversibles.

Cet indicateur est noté EER, SEER ou encore TRE, qui signifie taux de rendement énergétique. On parle aussi de COP froid. COP désignant le coefficient de performance énergétique d’appareils de chauffe. Celui-ci sert à mesurer l’efficacité énergétique du chauffage d’une pompe à chaleur ou d’un chauffe-eau thermodynamique.

Le coefficient d’efficacité frigorifique et le fonctionnement des appareils

Pour bien appréhender la notion de coefficient de performance frigorifique, il faut revenir sur le mode de fonctionnement d’une climatisation et d’une pompe à chaleur réversible, qui va différencier selon le modèle.

Coefficient d’efficacité frigorifique et climatisation

Une climatisation est un appareil qui va refroidir l’air ambiant grâce à un système frigorifique spécifique en fonction du modèle. Il existe deux types de clim à choisir pour optimiser au maximum le confort thermique de votre logement :

  • le climatiseur split composé de deux unités reliées entre elles :
    • une unité intérieure qui va distribuer l’air traité, par refroidissement, à l’intérieur de la pièce via un ventilateur,
    • et un groupe extérieur qui va évacuer l’air chaud ambiant vers l’extérieur. Cette technique s’appelle le split-system ;
  • le climatiseur monobloc, composé d’une seule unité placée à l’intérieur. La climatisation va fonctionner grâce à un circuit frigorifique appelé circuit thermodynamique. Il s’agit de refroidir l’air d’une pièce grâce à un liquide frigorifique.

Pour faire des économies d’énergie, il est conseillé de se baser sur une climatisation présentant un SEER A+++. Elles sont souvent plus chères à l’achat mais consomment moins sur la longue durée.

Coefficient d’efficacité frigorifique et pompes à chaleur réversibles

Une pompe à chaleur est, avant tout, un système de chauffage qui transforme les calories présentes dans l’air ambiant ou le sol en chaleur. Certaines sont dites réversibles, c’est-à-dire qu’elles vont aussi rafraîchir l’air. Une pompe à chaleur est constituée d’un groupe extérieur et d’une unité ou d’un système intérieur pour diffuser la chaleur et la fraîcheur.

Il existe trois types de PAC :

  • la pompe à chaleur air/air ou PAC aérothermique, qui transforme les calories de l’air extérieur. Elle vient ensuite les redistribuer sous forme de chaleur ou de fraîcheur par un ventilateur via une unité intérieure ;
  • la pompe à chaleur air/eau qui puise elle aussi les calories dans l’air extérieur pour les réinjecter dans un circuit interne qui vient alimente les radiateurs (ou un parquet chauffant) et le système de ventilation ;
  • la pompe à chaleur géothermique qui va chercher les calories dans les sols ou les nappes phréatiques pour chauffer un circuit interne, de manière à produire de l’eau chaude sanitaire, du chauffage et/ou de la climatisation.

Prendre en compte l’EER est essentiel pour bien choisir sa pompe à chaleur. Surtout si vous vivez dans une région très ensoleillée comme le sud de la France. En effet, la climatisation peut coûter aux alentours de 200 € de plus par an sur la facture d’électricité, selon le média BFM TV. Or, plus l’EER sera élevé, moins la climatisation consommera, et moins l’impact sera important sur votre facture d’électricité.

Il faudra aussi regarder le COP qui indique les performances de l’appareil en matière de chauffage. Ainsi, vous serez sûr de ne pas voir votre facture d’énergie grimper en flèche lors des saisons fraîches.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?

Les manières de calculer et de lire l’EER

Pour bien lire ce coefficient, il faut comprendre comment il est calculé. Plus le coefficient sera élevé, moins l’appareil consommera d’énergie. Il sera donc plus performant énergétiquement parlant et donc moins polluant dans l’absolu.

Rappelons que le climatiseur, même s’il participe à notre confort, n’est pas l’appareil le plus respectueux de la planète – surtout en cas de surconsommation. Si vous souhaitiez opter pour ce système, privilégiez un climatiseur avec un coefficient d’efficacité frigorifique élevé. En plus de choisir une solution moins polluante car moins énergivore, vous ferez aussi des économies sur vos factures d’énergie.
Notez que la pompe à chaleur est le choix le plus écologique puisqu’elle n’utilise pas d’énergie fossile pour son fonctionnement. Seul son démarrage nécessite de l’électricité. De plus, elle émet beaucoup moins de gaz à effet de serre que les autres systèmes de chaleur et de refroidissement.

Comment est calculé le coefficient ?

Pour calculer l’EER, quelques informations sur l’appareil sont utiles. En voici le calcul :

Coefficient d’efficacité frigorifique = énergie utile ou chaleur absorbée / énergie fournie au compresseur qui va faire fonctionner l’appareil

Selon ce calcul, en pratique, si le coefficient est de 4, cela signifie que l’appareil consomme 1 kW pour produire 4 kW.

Comment choisir son système de clim par rapport au coefficient d’un appareil ?

Pour une meilleure efficacité et performance énergétique, choisissez un appareil appartenant aux premières classes énergétiques du classement.
D’autres facteurs vont également entrer en compte dans le choix de votre climatiseur ou de votre pompe à chaleur. À savoir, plus la région dans laquelle vous habitez est chaude, plus vous aurez besoin d’une clim performante. Si vous êtes dans une région tempérée, vous pouvez choisir une clim mobile, à déplacer en même temps que vous et à utiliser ponctuellement. Vous pouvez aussi opter pour un ventilateur ou un rafraîchisseur.

La taille et l’orientation de la pièce où sera installée la climatisation sont aussi importantes. Un climatiseur sous-dimensionné ou surdimensionné par rapport à la taille de la pièce ne sera pas efficace, risquant de surconsommer pour rafraîchir de manière significative ou selon la surface. En outre, si la pièce n’est pas très ensoleillée, nul besoin d’avoir un appareil surpuissant pour rafraîchir cet espace.

Enfin la qualité de l’isolation va jouer un rôle important, car une pièce bien isolée sera plus rapidement rafraîchie et aidera à faire des économies d’énergie.

Les aides pour des travaux de rénovation énergétique

Pour encourager les propriétaires et bailleurs à faire des travaux de rénovation énergétique, et accélérer la transition écologique, l’État a mis en place plusieurs aides et primes financières. Ces aides vont varier en fonction des revenus des personnes éligibles, et peuvent aussi bien porter sur des travaux (isolation, électricité, etc.) que sur le changement des appareils énergétiques (système de chauffage, climatisation, etc.). Opter pour un climatiseur avec un fort coefficient de performance frigorifique peut faire partie de ces travaux.

Les types d’appareil pouvant justifier d’une aide

Le fait de procéder au changement de votre pompe à chaleur, ou au remplacement de votre ancien système de chauffage/climatisation par une PAC réversible, peut être financé par ces aides destinées à financer des travaux de rénovation thermique.

La pompe à chaleur air/air doit disposer d’un SEER supérieur ou égal à 5,6 et être installée par un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE).

Les pompes à chaleur air/eau et eau/eau doivent présenter un rendement supérieur ou égal à 111 % pour une pompe à chaleur moyenne ou haute température, et supérieur ou égal 126 % pour une pompe à chaleur basse température. Elles doivent également être installées par un artisan RGE.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (ou CITE). Elle est accessible à tous les ménages, sans condition de ressources, pour une résidence principale, ainsi qu’aux copropriétés. Depuis le 1er juillet 2021, cette aide est désormais ouverte aux propriétaires bailleurs.

L’aide de l’ANAH

L’Aide « Habiter mieux sérénité » de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) peut être attribuée aux ménages aux ressources modestes et très modestes, propriétaires occupant un logement individuel, propriétaires bailleurs et syndicats de copropriétaires. Il n’est possible d’obtenir cette aide que pour une résidence principale, ayant été construite il y a plus de 15 ans au moment du dépôt de dossier.

Service gratuit choisir.com

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop chère ?

faire une simulation

L’Éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) est disponible jusqu’au 31 décembre 2021. Ce prêt permet de financer des travaux de rénovation énergétique sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêts. Sont éligibles les personnes physiques (propriétaires occupants ou bailleurs), y compris en copropriété, et les sociétés civiles non soumises à l’impôt sur les sociétés (dont au moins un des associés est une personne physique). Cette aide sert uniquement pour une résidence principale, construite avant le 1er janvier 1990.

Les primes Coup de pouce

La prime Coup de pouce économie d’énergie (disponible jusqu’au 31 décembre 2021) se décline en deux primes : la prime Coup de pouce chauffage et la prime Coup de pouce isolation. Sont éligibles les ménages en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire les ménages n’ayant pas ou un mauvais accès aux sources d’énergie nécessaires pour satisfaire les besoins primaires, comme se chauffer et se nourrir.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide nominative dédiée au paiement des factures d’énergie. Il sert à payer les factures d’un ménages en situation de précarité énergétique.

Il peut aussi être utilisé pour mener des travaux de rénovation énergétique. Sa valeur est fixée en fonction du revenu fiscal de référence annuel (FRF) et de la composition du foyer en unité comptable.

Bon à savoir

Si tout le monde n’est pas éligible à cette aide, il est possible de mieux maitriser son budget énergie. Afin de faire baisser le montant des factures d’électricité, on peut changer de contrat d’énergie. Pour trouver le fournisseur le moins cher, comparez les offres d’énergie à l’aide de notre comparateur d’électricité.

Les certificats d’économie d’énergie (CEE)

Les aides des entreprises de fourniture d’énergie (ou certificats d’économie d’énergie, CEE) sont versées par les fournisseurs d’énergie qui aident à réaliser des travaux visant à faire des économies d’énergie. Ces travaux doivent absolument être effectués par un professionnel Reconnu garant de l’environnement.

La TVA à 5,5 %

Sont éligibles à la TVA à 5,5 % pour les travaux d’amélioration de la qualité énergétique les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires, les locataires et occupants à titre gratuit et les sociétés civiles immobilières. Cette TVA peut être appliquée à une résidence principale ou secondaire, à la condition qu’elle ait été achevée depuis plus de 2 ans.

La réduction d’impôt Denormandie

Il est possible de bénéficier de la réduction d’impôt Denormandie jusqu’au 31 décembre 2022. Cette aide permet aux particuliers rénovant un logement qu’ils achètent de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu (pour des travaux représentant au moins 25 % du prix du logement acheté). Le logement doit se trouver dans l’une des 222 villes bénéficiaires du programme Action cœur de ville. 

L’exonération de la taxe foncière

Peuvent demander l’exonération de la taxe foncière, pour les travaux d’économies d’énergie, les propriétaires occupants ou bailleurs réalisant des travaux d’économie d’énergie. Cette exonération est possible pour des logements achevés avant le 1er janvier 1989, ou avant le 1er janvier 2009 dont le niveau de performance énergétique est inférieur à celui qu’impose la législation. Certaines collectivités exonèrent temporairement (totalement ou en partie) de taxe foncière les foyers qui réalisent des travaux d’économie d’énergie. Renseignez-vous auprès de votre mairie !

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

calculez vos économies vous préférez être rappelé ?