Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

Quel est le rôle de l’anode dans un chauffe-eau ?

Une anode est un dispositif anticorrosion pour les chauffe-eaux. L’anode, placée dans la cuve du ballon d’eau chaude, permet de protéger le métal qui compose son enveloppe interne. En effet, avec le temps, l’eau qui s’y trouve peut attaquer le métal. La corrosion (rouille) de la cuve du chauffe-eau peut être évitée grâce à la présence d’une anode. Il existe différents types d’anodes, en magnésium, en titane ou hybride. Le type d’anode à privilégier dépend notamment de la qualité de l’eau. Quelle anode choisir pour son chauffe-eau ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment vérifier son état et la remplacer ? Choisir.com répond à toutes vos questions dans cet article dédié.

Anode d'un chauffe-eau

A quoi sert l’anode d’un chauffe-eau ?

L’anode est installée dans le chauffe-eau afin de protéger l’appareil des risques de corrosion. Ce dispositif permet de garantir une longue durée de vie au ballon d’eau chaude en limitant les agressions de l’eau, stockée en permanence dans sa cuve.

Quels sont les éléments qui composent un chauffe-eau ?

Il existe plusieurs types de chauffe-eau :

  • le chauffe-eau à accumulation (ou ballon d’eau chaude) : l’eau chaude sanitaire (ECS) est stockée en permanence dans la cuve. Elle est également maintenue à une température constante afin de pouvoir profiter d’une réserve d’eau chaude à n’importe quel moment ;
  • le chauffe-eau instantané : avec ce modèle, l’eau est chauffée uniquement lorsque de l’eau chaude est demandée à une arrivée d’eau dans le logement. Elle est alors envoyée dans l’appareil afin d’être chauffée instantanément. L’eau n’est donc pas stockée dans la cuve, contrairement au chauffe-eau à accumulation. Le chauffe-eau instantané a donc l’avantage d’être simple d’entretien puisque l’eau ne reste pas en permanence dans la cuve. Les problèmes de corrosion et d’accumulation de tartre ne concernent donc pas ce type de chauffe-eau.

Tous deux servent à produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). En revanche, l’anode est utile uniquement pour les chauffe-eaux à accumulation. En effet, dans ce dernier, l’eau est stockée en permanence. Le métal de la cuve du cumulus subit donc davantage l’effet corrosif de l’eau que le chauffe-eau instantané, dans lequel l’eau chaude ne fait que passer.

Plusieurs éléments sont indispensables au fonctionnement d’un chauffe-eau instantané :

  • le corps qui est composé de :
    • l’enveloppe extérieure,
    • la couche d’isolant,
    • l’enveloppe intérieure ;
  • la résistance : qui permet de chauffer l’eau ;
  • l’anode : qui sert à protéger la cuve de stockage de l’appareil de la corrosion (rouille) ;
  • le groupe de sécurité : les tuyaux et les robinets présents sous le chauffe-eau, servant à garder un bon niveau de pression de l’eau dans l’appareil.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Qu’est-ce que l’anode du ballon d’eau chaude ?

L’anode est un dispositif installé dans les chauffe-eaux afin de protéger l’appareil de la corrosion. En physique, l’anode désigne l’électrode négative d’une pile ou la borne positive d’une résistance. L’anode dont il est question ici est le dispositif placé dans un ballon d’eau chaude afin de protéger le métal de l’effet corrosif de l’eau. On parle de protection cathodique.

Une anode de chauffe-eau est une tige en métal qui se trouve au milieu du réservoir de l’appareil. Suivant les modèles, elle peut être installée plus ou moins près de la résistance qui permet de chauffer l’eau. Ainsi, si une réparation est nécessaire, l’anode et la résistance peuvent être retirées ensemble. En plus de son rôle anticorrosion, l’anode permet aussi de faciliter le nettoyage de la résistance. En effet, l’anode permet d’éviter que le tartre ne s’incruste trop sur cet élément en le rendant plus lâche.

L’anode d’un chauffe-eau permet de rallonger la durée de vie de l’appareil. Sans ce dispositif, le métal de la cuve du ballon d’eau chaude rouille très rapidement. Même si une couche d’émail ou d’acier inoxydable recouvre l’intérieur de la cuve, il est indispensable de penser à protéger l’appareil de la corrosion pour éviter qu’il ne tombe en panne au bout de quelques années.

Comment savoir si son chauffe-eau est entartré ?

Le tartre peut se former sur la résistance qui permet de chauffer l’eau dans le cumulus. Les résistances qui sont installées dans l’eau sont particulièrement touchées par ce problème. Il s’agit des résistances thermo-plongées ou « blindées ». Une fois que le dépôt de tartre s’est installé sur la résistance, cette dernière ne peut plus chauffer l’eau correctement. Si vous remarquez que votre eau n’est plus aussi chaude qu’avant, c’est peut-être qu’il est temps de détartrer votre chauffe-eau. Une augmentation de vos factures d’électricité peut également être un indice. Cette augmentation traduit soit un souci de tarte entraînant une hausse de la consommation de votre chauffe-eau, soit d’offre d’énergie auquel cas il peut être judicieux de revoir son offre ou de changer de fournisseur. Pour cela, utilisez notre comparateur d’énergie.
Il existe désormais des résistances stéatites, qui ne sont pas en contact direct avec l’eau grâce à un fourreau qui permet de les protéger. Il est possible de procéder soi-même au détartrage de son chauffe-eau ou de faire appel à un professionnel.

Comment l’anode protège le chauffe-eau ?

L’eau cause la corrosion de la cuve du chauffe-eau. Suivant la qualité de l’eau, la corrosion est plus ou moins rapide. L’eau n’a pas la même composition selon les zones géographiques. Elle peut être différente en fonction des régions ou des communes. Pour les chauffe-eaux, il est important de prendre en compte deux éléments permettant de déterminer la qualité de l’eau :

  • sa dureté : une eau « dure » contient beaucoup de magnésium et de calcium. Le type d’anode de son chauffe-eau doit être notamment choisi en fonction de la dureté de l’eau. En effet, certains modèles conviennent aux eaux dures et d’autres aux eaux douces. De plus, une eau dure (calcaire) est également mauvaise pour la résistance qui ne peut plus chauffer l’eau si elle est trop entartrée ;
  • son caractère corrosif : plus une eau contient des nitrates, des chlorures et des sulfates, plus elle est corrosive. Ces éléments entraînent la corrosion (rouille) des métaux qui restent continuellement en contact avec l’eau. Par conséquent, la cuve d’un chauffe-eau, principalement composée d’acier, est abîmée par les attaques de l’eau. Avec la corrosion, la cuve peut notamment se percer.

Pour éviter la corrosion de la cuve, cette dernière est généralement recouverte d’une couche d’émail. Elle permet de constituer une barrière pour protéger la cuve des changements de pression et de températures qui ont lieu dans un chauffe-eau. Toutefois, elle ne permet pas de protéger totalement l’acier contre la corrosion. Du fait de la porosité de l’émail, l’eau et l’acier sont tout de même en contact par endroit. Une autre protection est donc nécessaire pour protéger son chauffe-eau. En plaçant une anode dans la cuve, l’eau va l’attaquer plutôt que d’attaquer le métal qui compose le cumulus.

Quels sont les différents types d’anode ?

Il existe trois types d’anode pour chauffe-eau. Elles permettent toutes les trois de protéger le ballon d’eau chaude de la corrosion. Si elles s’adaptent à la plupart des chauffe-eaux, il est aussi important de prendre en compte la qualité de l’eau dans sa région avant de faire son choix.

L’anode en magnésium

L’anode de magnésium est une protection passive. Les particules de magnésium se fixent sur l’émail et bouchent ses porosités afin de lui apporter une protection contre les attaques de l’eau. Aussi appelée anode « sacrificielle », elle disparaît au bout d’un certain temps par ce phénomène d’électrolyse. L’anode se corrode à la place du métal de la cuve.

L’anode de magnésium se détruit donc à la place des parois du chauffe-eau. De plus, lorsque de l’eau chaude est utilisée, le magnésium est évacué. Il est donc très important de la changer régulièrement avant que le chauffe-eau ne soit plus protégé de la corrosion. Lorsque l’usure de l’anode atteint 75 %, il est recommandé de la remplacer. Il est conseillé de vérifier l’état de l’anode de son chauffe-eau tous les ans. Si la taille de l’anode de magnésium a fortement diminué par rapport à sa taille initiale, il est temps de la remplacer. La durée de vie d’une anode en magnésium est généralement comprise entre 3 et 5 ans. Toutefois, elle peut varier en fonction de la dureté de l’eau. Il est donc difficile d’évaluer précisément sa durée de vie. Une vérification régulière de l’état de l’anode magnésium est donc nécessaire. Cette anode est particulièrement recommandée dans les zones géographiques où l’eau est peu calcaire (douce).

L’anode de titane ou anode ACI

L’anode de titane est aussi appelée anode à courant électrique imposé (ACI). Contrairement au modèle en magnésium, il s’agit d’une protection active qui ne s’use pas. L’anode ACI est reliée à un générateur présent dans le chauffe-eau, lui permettant d’envoyer des ondes électriques. Ces ondes captent des minéraux contenus dans l’eau (calcium et magnésium), afin de se fixer dans les micro-fissures de la paroi de la cuve et de lui apporter une protection.

Contrairement à l’anode en magnésium, aucun entretien n’est nécessaire avec l’anode de titane. De plus, elle n’a pas besoin d’être remplacée. Toutefois, ce type d’anode ne convient pas dans tous les cas. En effet, il est indispensable d’avoir une eau riche en magnésium et en calcium pour que ce dispositif fonctionne. Il est donc important de prendre en compte la dureté de l’eau dans sa zone géographique avant de choisir une anode en titane pour son chauffe-eau.

L’anode hybride

L’anode hybride combine les deux systèmes précédents, l’anode en magnésium et celle de titane. Il s’agit d’une protection dynamique qui permet de lutter efficacement contre la corrosion, quelle que soit la qualité de l’eau. Le titane est recouvert de magnésium. Avec le léger courant émis par l’anode en titane, le magnésium se dissout plus vite. Il est alors fixé sur les parois de la cuve. Toutefois, contrairement à l’anode en magnésium classique, le magnésium ne bouge pas avec l’anode hybride. En effet, une fois fixé, la protection reste à sa place grâce à l’effet du courant émis par l’anode de titane. De plus, les minéraux (calcium et magnésium) présents naturellement dans l’eau sont aussi utilisés avec ce modèle. Ainsi, la protection est renforcée.

L’anode hybride est conçue pour durer toute la vie de votre chauffe-eau. Il n’est donc pas nécessaire de la remplacer. Il est tout de même recommandé de prévoir un contrôle de l’appareil par un professionnel tous les 2 ans. La durée de vie des chauffe-eaux équipés d’une anode hybride serait deux fois plus longue que pour ceux équipés d’une anode en magnésium.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Quelle anode choisir pour son chauffe-eau ?

Le choix du type d’anode pour son chauffe-eau dépend en grande partie de la qualité de l’eau de la région dans laquelle votre logement est situé. En effet, selon la zone géographique, l’eau est plus ou moins calcaire et plus ou moins agressive. Votre eau peut être :

  • une eau dure : elle contient beaucoup de calcaire et a un taux hydrotimétrique (TH) supérieur à 30 °F (degré Fahrenheit). Cette eau est donc riche en minéraux, comme du calcium et de magnésium ;
  • une eau douce : elle contient peu de calcaire et a un TH de moins de 8 °F. Peu de minéraux sont donc présents naturellement dans l’eau douce.

Certaines eaux sont aussi qualifiées d’agressives. L’agressivité de l’eau est définie en fonction de sa dureté et de son acidité. Si une eau est douce et que son PH est acide, il s’agit d’une eau agressive.

Vous pouvez retrouver, dans le tableau ci-dessous, les différents types d’anode et les eaux auxquelles elles conviennent, ainsi que leurs fréquences de remplacement et leurs prix :

Anode chauffe-eau : dureté de l’eau, remplacement et prix

Type d’anodeType d’eau correspondanteFréquence de remplacementPrix en € TTC
Anode magnésium (sacrificielle)Douce (peu calcaire)3 à 5 ans20 à 100 €
Anode en titane (ACI)Dure (riche en calcium et magnésium)Pas de remplacement20 à 200 €
Anode hybrideTous les types d’eauPas de remplacementÀ partir de 800 €

Où acheter une anode pour son chauffe-eau ?

Vous pouvez trouver une anode pour votre chauffe-eau dans les grandes surfaces, les quincailleries ou les magasins spécialisés.

Remplacement et vérification de l’anode

Certaines anodes doivent être remplacées, car elles ont une durée de vie limitée. Une vérification de leur état est donc indispensable afin de s’assurer que le chauffe-eau est toujours bien protégé.

Comment vérifier soi-même l’état de l’anode de son chauffe-eau ?

Installée dans la cuve de stockage du chauffe-eau, l’anode peut être difficile à sortir de l’appareil. Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour vérifier l’état de l’anode de votre cumulus. Vous pouvez profiter de la vidange annuelle de votre chauffe-eau pour demander à votre plombier de vérifier l’état de l’anode. Si l’anode en magnésium est usée, il pourra la remplacer afin d’assurer la protection de l’appareil pendant quelques années.

Il existe aujourd’hui des anodes électroniques. Avec ces modèles, une diode lumineuse visible à l’extérieur du chauffe-eau permet d’indiquer le bon fonctionnement de l’anode.

Quand remplacer l’anode de son chauffe-eau ?

L’anode en magnésium d’un chauffe-eau est à remplacer après plus de 75 % d’usure, notamment si l’eau est dure. S’il est possible de remplacer soi-même l’anode de son ballon d’eau chaude, il est tout de même conseillé de faire appel à un professionnel. En effet, il peut être difficile d’extraire l’anode du chauffe-eau du fait de la longueur de la tige, notamment si le plafond est bas.

A titre indicatif, voici les étapes pour changer l’anode de son chauffe-eau :

  • couper l’électricité ou l’arrivée du gaz ;
  • vidanger la cuve de stockage ;
  • enlever le capot du ballon d’eau chaude ;
  • dévisser le boulon qui permet de fixer l’anode ;
  • sortir l’anode du chauffe-eau ;
  • installer la nouvelle anode dans l’appareil ;
  • refermer le capot.

Attention !

En remplaçant soi-même l’anode de son chauffe-eau, la garantie de l’appareil peut être annulée. Si vous préférez vous lancer vous-même dans le remplacement du dispositif, pensez à vérifier les conditions de votre garantie avant de commencer cette opération.

Service gratuit

Un conseiller spécialisé vous aide dans vos démarches

Déménagement, résiliation, coupure, devis personnalisé, question sur votre facture, le spécialiste énergie de Choisir.com vous aide par téléphone !

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?