Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93 rappel gratuit

Quelles sont les filiales EDF ?

Les différentes filiales EDF permettent notamment au Groupe EDF d’organiser ses activités en plusieurs pôles. La première, EDEV (EDF Développement Environnement), rassemble de nombreuses autres succursales dont les activités sont en lien avec la transition énergétique. Avec certaines d’entre elles, comme Cyclife ou Framatome, EDF propose également des services en partageant son expertise sur le nucléaire, en France et à l’étranger. Le Groupe est aussi présent dans le monde entier via sa filiale EDF International. Les entreprises affiliées au Groupe s’associent pour le transport et la distribution de l’électricité sur la majorité du territoire français, via RTE et Enedis. Sowee est un fournisseur alternatif et filiale EDF à 100 %, chez qui il est possible de souscrire un contrat d’électricité et/ou de gaz à prix de marché. Le Groupe fait aussi appel à des entreprises externes pour développer des projets innovants et former de nouvelles succursales avec EDF Pulse Croissance. Choisir.com vous présente les principales filiales d’EDF et leurs activités dans cet article dédié.

filiales EDF

EDF : un acteur clé de l’énergie

Fournisseur historique d’électricité, EDF joue un rôle essentiel dans le secteur de l’énergie en France, ainsi qu’au niveau mondial.

L’histoire d’EDF

EDF (Électricité de France) a été créé en 1946, dans le cadre de la loi sur la nationalisation de l’énergie. Le rôle d’EDF est alors de reconstruire le réseau d’électricité et de répondre aux nouveaux besoins des consommateurs. Avec la nationalisation du marché de l’énergie, les consommateurs qui devaient choisir entre différents fournisseurs et différents tarifs en fonction des territoires, peuvent désormais tous bénéficier des mêmes offres.

La création du parc nucléaire français marque également l’histoire d’EDF. Le développement du nucléaire commence en 1973, suite au choc pétrolier, afin de garantir l’indépendance énergétique du pays.

En 2004, avec l’ouverture du marché pour les professionnels, EDF devient une société anonyme (SA), et l’État reste majoritaire à hauteur de 84 % du capital. EDF doit donc désormais faire face à la concurrence. Les filiales RTE et ERDF (Enedis) sont créées respectivement en 2000 et en 2008, afin d’assurer le transport et la distribution d’électricité en France. À la même époque, le Groupe EDF se renforce à l’étranger, notamment en Grande Bretagne, en Italie et en Belgique, et participe à de grands projets à l’international. Il construit, par exemple, des centrales hydrauliques en Allemagne ou une centrale nucléaire en Chine. Le groupe EDF est actuellement présent dans plus de 30 pays, et 40 % de son chiffre d’affaires est réalisé à l’étranger.

EDF en quelques chiffres (2021) :

  • 523,7 TWh (térawattheure) d’électricité produite dans le monde ;
  • 84,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires ;
  • 38,5 millions de clients dans le monde ;
  • 32,5 millions de clients électricité ;
  • 6 millions de clients gaz ;
  • 91 % de part de la production décarbonée ;
  • 167 157 collaborateurs ;
  • 2 263 collaborateurs en R&D (recherche et développement) ;
  • 661 M d’euros de budget R&D ;
  • 1,4 million de km de réseau de distribution en concession d’Enedis (ex-ERDF).

Quels enjeux pour EDF aujourd’hui ?

En France l’électricité représente environ 25 % des consommations d’énergie finale et un peu plus de 12 % des émissions de CO2. Acteur clé de la transition énergétique, EDF travaille depuis plusieurs années sur l’adaptation des réseaux électriques créés au 20e siècle. En effet, le développement des énergies renouvelables, de réacteurs nucléaires de nouvelle génération (EPR2) ou encore de la mobilité électrique, nécessite au groupe d’investir dans l’innovation.

L’efficacité énergétique et l’électricité décarbonée sont aujourd’hui au cœur des enjeux de la transition énergétique et des objectifs d’EDF. Avec la loi du 8 novembre 2019 relative à l’énergie et au climat, l’objectif est « d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 en divisant les émissions de gaz à effet de serre par un facteur supérieur à six ».

EDF met en place deux leviers pour atteindre ces objectifs :

  • la diminution de la consommation d’énergie (en aval) : grâce au développement de solutions d’efficacité énergétique ;
  • le remplacement des usages d’énergies fossiles (en amont) : vers des énergies décarbonées.

L’objectif d’EDF est de « construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants ». Le Groupe a donc mis en place sa stratégie CAP 2030, divisé en quatre plans :

  • le Plan Solaire : lancé en 2017, le Groupe EDF souhaite devenir le leader du solaire photovoltaïque en France d’ici 2035, avec 30 % de part de marché dans le secteur ;
  • le Plan de Stockage électrique : mis en place en 2018, EDF développe grâce à ce plan, 10 GW (gigawatts) de nouveaux moyens de stockage dans le monde d’ici 2035. La capacité d’entreposage du groupe sera alors de 15 GW. Le développement du stockage est essentiel pour stabiliser la fréquence sur le réseau et permettre la bonne insertion des énergies renouvelables. Il sera possible d’emmagasiner de l’électricité grâce à des batteries et des stations de transfert d’énergie par pompage hydraulique ;
  • le Plan mobilité électrique : lancé en octobre 2018, EDF vise, par ce programme, le déploiement de 400 000 points de charge de véhicules électriques d’ici 2023 et l’exploitation de 20 000 points de smart charging ;
  • le Plan Excell (excellence nucléaire) : lancé au printemps 2020, ce plan doit permettre de mettre en œuvre les conditions nécessaires à la filiale nucléaire française pour retrouver le plus haut niveau de rigueur, de qualité et d’excellence possible.

Pour atteindre ces objectifs, le Groupe EDF divise ses activités en différents pôles, s’adressant aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités, qui cherchent de plus en plus à se chauffer, s’éclairer et se déplacer en limitant leur impact sur l’environnement.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Les filiales du Groupe EDF

Les activités du Groupe EDF sont divisées en de multiples succursales. Principalement connu par les consommateurs en tant que fournisseur d’énergie, le géant de l’électricité propose également de nombreuses offres de services aux particuliers, professionnels et collectivités (mobilité électrique, entretien des systèmes de chauffage, éclairage public, etc.).

De plus, les filiales EDF travaillant dans le nucléaire donnent au groupe un rayonnement international. Face aux enjeux environnementaux actuels, EDF investit également dans les énergies renouvelables et technologies innovantes, faisant du groupe un acteur essentiel de la transition énergétique dans le monde.

GroupeFilialesMissions
Nom% détenu par le Groupe EDFNom% détenu par la filiale du Groupe EDF
EDFCTE (RTE)50,1 %Le transport d’électricité
Enedis (ex-ERDF)100 %La distribution d’électricité jusqu’au consommateur final
EDEV (EDF Développement Environnement)100 %EDF Renouvelables100 %La production d’électricité verte
IZI confort (ex-Cham)100 %L’installation, l’entretien et le dépannage des équipements thermiques de moyenne et petite puissance (pompe à chaleur, chaudière, climatiseurs, etc.)
Citelum100 %L’éclairage public intelligent et les services connectés (projets dans le domaine de la Smart City). Présent en France, en Italie, au Brésil, au Chili, au Danemark, en Espagne et en Inde.
Électricité de Strasbourg (ÉS)88,6 %La commercialisation et la distribution d’électricité via une ELD (entreprise locale de distribution)
Cyclife (ex-SOCODEI)100 %Le traitement et le conditionnement des déchets nucléaires très faiblement à moyennement radioactifs
Sowee100 %La commercialisation de contrat d’énergie (électricité et gaz naturel), associé à une station connectée
IZI Solutions / IZI Solutions Renov100 %Une plateforme multiservices pour les particuliers et les petits professionnels :
– dépannage d’urgence ;
– petits travaux ;
– rénovation intérieure ;
– entretien chaudière ;
– installation de borne de recharge pour véhicules électriques, etc.
EDF ENR100 %Des solutions photovoltaïques pour les particuliers, les entreprises, les collectivités, les constructeurs et les agriculteurs
IZIVIA100 %L’accompagnement des collectivités et des entreprises dans leur projet de mobilité électrique
Framatome75,5 %Chaudiériste nucléaire (présent en Chine, aux États-Unis et en Espagne)
Edvance-80 % EDF.
-20 % Framatome.
L’EPCC (Études, approvisionnement, montage et mise en service) de l’îlot nucléaire des réacteurs de type EPR
EDF International100 %EDF Energy100 %Le développement des activités du Groupe EDF au Royaume-Uni
Edison97,2 %Le développement des activités du Groupe EDF en Italie
EDF Belgium100 %Le développement des activités du Groupe EDF en Belgique, notamment via l’entreprise Luminus (producteur et fournisseur d’électricité et de gaz)
EDF Gas Deutschland100 %Le développement des activités du Groupe EDF en Allemagne
EDF (China) Holding Ltd100 %Le développement des activités du Groupe EDF en Chine
EDF Norte Fluminense100 %Le développement des activités du Groupe EDF au Brésil
EDF Inc.82,5 %Le développement des activités du Groupe EDF aux États-Unis
Dalkia99,9 %Dalkia Biogaz100 %Le développement de projets de méthanisation de la biomasse agricole et des effluents industriels
Dalkia Wastenergy100 %La valorisation énergétique des déchets en France, en Grande-Bretagne et au Canada
Dalkia Smart Building100 %Des services d’efficacité énergétique dédiés aux collectivités, aux entreprises et aux bailleurs sociaux, afin de diminuer les consommations d’énergie et les émissions de CO2
Dalkia HTMS100 %La maintenance, l’étude, les travaux d’ingénierie et l’exploitation des sites à Très Haute Tension (HTB), à Haute Tension (HTA) et à Basse Tension de puissance
CRAM100 %L’exploitation, la maintenance, la gestion et les réalisations d’installations thermiques et climatiques
Datanumia100 %Des solutions digitales innovantes pour analyser les données de consommation des particuliers, des entreprises et des collectivités
EDF Holding SAS100 %EDF Trading (EDFT)100 %Des services d’optimisation et de gestion des risques, notamment via une interface du Groupe EDF sur les marchés de gros de l’énergie (électricité, gaz, charbon et gaz naturel liquéfié)
EDF Pulse Croissance Holding100 %E2M (energy2market)100 %Un agrégateur de la production d’énergies renouvelables et de flexibilités locales
Agregio100 %Un agrégateur d’optimisation de production d’énergies renouvelables pour les consommateurs industriels et tertiaires, les producteurs ou les gestionnaires de stockage
Hynamics100 %La production et la commercialisation d’hydrogène
Les principales filiales EDF

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

Les filiales EDF pour le transport et la distribution d’électricité

Trois entreprises affiliées à EDF sont en charge du transport et de la distribution, un rôle essentiel dans la chaîne de l’acheminement de l’électricité en France.

RTE : le gestionnaire du Réseau de transport d’électricité

CTE détient 100 % du capital social de RTE, le gestionnaire du Réseau de transport d’électricité en France. CTE est une société anonyme à Conseil d’administration détenu à :

  • 50,1 % par EDF ;
  • 29,9 % par la Caisse de dépôts de consignations (CDC) ;
  • 20 % par CNP Assurances.

CTE a pour mission d’acquérir des titres de la société RTE. Cette filiale EDF est gérée par un Conseil d’administration composée de huit membres nommés pour 6 ans :

  • 4 représentants d’EDF ;
  • 2 représentants de la CDC ;
  • 2 représentants de CNP Assurances.

RTE assure la gestion du réseau public de transport d’électricité en France. Ses missions sont notamment :

  • la gestion de l’infrastructure de transport d’électricité (maintenance, réalisation de nouveaux investissements) pour les lignes à haute et à très haute tension ;
  • la garantie de l’accès au réseau de transport à tous les clients ;
  • la gestion des flux d’énergie.

En tant que gestionnaire du Réseau de transport électrique, RTE doit faire face de nombreux défis. En effet, le marché européen doit être pris en compte pour la réalisation de ses missions. Il est également essentiel de considérer les changements majeurs s’opérant sur le parc de production, notamment avec l’introduction croissante des énergies renouvelables.

En se basant sur son expertise dans le domaine de l’énergie, RTE a publié en octobre 2021 son rapport « Futurs énergétiques 2050 ». Cette étude permet d’analyser l’évolution du système électrique en France et propose différentes trajectoires et scénarios. L’évolution de nos consommations et du mix énergétique est alors prise en compte pour garantir la sécurité d’approvisionnement du pays.

RTE en quelques chiffres (2021) :

  • 105 970 km de circuits à haute et très haute tension ;
  • 51 lignes transfrontalières ;
  • 1 578 millions d’euros d’investissements.

Enedis : le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité

Filiale EDF à 100 %, Enedis (ex-ERDF) est juridiquement séparé du groupe EDF. En effet, des directives européennes exigent que le gestionnaire de réseau (Enedis) soit indépendant des activités de fourniture et de production. En 2008, Enedis (anciennement ERDF) a été racheté par EDF, comme Engie l’a fait avec GRDF (le gestionnaire du réseau de gaz). Dans un contexte d’ouverture du marché à la concurrence, cette décision visait à garantir un accès non-discriminatoire aux réseaux de distribution pour tous les fournisseurs d’énergie.

Afin d’éviter toute confusion chez les consommateurs, ERDF a changé de nom pour Enedis en 2016. En effet, la CRE (Commission de régulation de l’énergie) jugeait notamment que les noms EDF et ERDF étaient trop proches. Le nom « Enedis » permet ainsi de mieux distinguer les activités du gestionnaire de réseau de celles du fournisseur d’énergie.

Les missions principales du gestionnaire de réseau d’électricité Enedis sont les suivantes :

  • l’exploitation et le développement du réseau de distribution d’électricité ;
  • la réalisation du raccordement au réseau pour les consommateurs ;
  • la garantie d’un accès non-discriminatoire au réseau de distribution ;
  • le maintien du bon fonctionnement du réseau et les dépannages ;
  • l’installation et la gestion des dispositifs de comptage (compteur électrique).

Enedis en quelques chiffres (2021) :

  • 37,7 millions de clients ;
  • 1,4 millions de km de réseau d’électricité ;
  • 4 379 millions d’euros d’investissements ;
  • 38 701 collaborateurs.

Électricité de Strasbourg (ÉS) : une entreprise locale de distribution (ELD)

Enedis n’est pas le seul gestionnaire de réseau électrique en France. En effet, 95 % de l’hexagone dépend d’Enedis pour la distribution d’électricité, mais certaines zones géographiques sont gérées par une ELD (entreprise locale de distribution). 5 % du territoire français est donc concerné et doit se tourner vers son ELD pour son raccordement au réseau ou d’éventuels problèmes de compteurs, par exemple. C’est notamment le cas à Strasbourg avec l’ELD, Électricité de Strasbourg (ÉS).

Électricité de Strasbourg est aussi une succursale d’EDF. Détenue à 88,6 % par EDF Développement Environnement (EDEV), ses missions principales sont les suivantes :

  • la distribution d’électricité sur sa zone de desserte ;
  • la fourniture d’énergie (électricité et gaz) ;
  • des services énergétiques : via son entreprise « ÉS Services Énergétiques », détenue à parts égales par ÉS et Dalkia (EDF), Électricité de Strasbourg propose notamment ses services sur les réseaux de chaleur, les réseaux électriques ou l’éclairage public ;
  • la production d’énergies renouvelables via différentes technologies :
    • la géothermie : deux installations industrielles sont présentes en Alsace, une pour produire de l’électricité sur le site de Soultz-sous-Forêts, et l’autre pour produire de la chaleur sur le site de Rittershoffen pour un industriel local ;
    • la biomasse : à Strasbourg, une centrale de cogénération biomasse fonctionne grâce à des résidus de bois des forêts vosgiennes ;
    • l’hydraulique : une centrale hydraulique à Framont permet de produire 1,5 GWh d’électricité par an, soit la consommation annuelle de 350 foyers.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Les activités de commercialisation des filiales EDF

En tant que fournisseur historique d’électricité, EDF est le seul fournisseur à pouvoir commercialiser le tarif réglementé. Toutefois, EDF propose également des offres à prix de marché, notamment via sa filiale Sowee.

EDF : le fournisseur historique d’électricité

En tant que fournisseur historique d’électricité, EDF est le seul a pouvoir commercialiser le tarif réglementé (Tarif Bleu). En France, tous les clients particuliers ou professionnels avec une puissance de compteur inférieure à 36 kVA peuvent souscrire au tarif réglementé d’EDF.

Des offres de marché sont également disponibles à la souscription, chez EDF et chez d’autres fournisseurs. Le Tarif Bleu est l’offre au tarif réglementé chez EDF. Toutefois, il ne s’agit pas de la seule offre du fournisseur historique. Les abonnements EDF suivants sont notamment disponibles pour les particuliers :

  • Vert Électrique ;
  • Vert Électrique Week-end ;
  • Vert Électrique Régional ;
  • Vert Électrique Auto ;
  • Mes Jours Zen ;
  • Mes Jours Zen Plus ;
  • Digiwatt (suspendue en décembre 2021, les clients ayant souscrit avant cette date peuvent encore en profiter).

EDF propose également des offres de gaz à prix de marché :

  • Avantage Gaz ;
  • Avantage Gaz Durable ;
  • Avantage Gaz Connecté ;
  • Avantage Gaz Optimisé.

EDF commercialise aussi des offres destinées aux professionnels. Toutefois, les tarifs réglementés (Tarif Jaune et Tarif Vert) pour les entreprises avec une puissance supérieure à 36 kVA, ont été supprimés en 2016. Il est tout de même possible de souscrire au tarif réglementé (Tarif Bleu) pour les puissances inférieures à 36 kVA.

Offre de marché et tarif réglementé : quelles différences ?

Depuis 2007, les particuliers peuvent souscrire des offres d’électricité et/ou de gaz à prix de marché. Il est aussi possible de souscrire un contrat EDF au tarif réglementé de l’électricité et/ou un contrat Engie au tarif réglementé du gaz. En effet, en tant que fournisseurs historiques, EDF et Engie sont les seuls à pouvoirs proposer ces tarifs. Ils ont pour particularité d’être fixés par l’État après consultation de la CRE (commission de régulation de l’énergie). Ces tarifs sont recalculés au moins une fois par an, et sont notamment déterminés par les coûts d’acheminement et de commercialisation. Les offres de marché, quant à elles, ne sont pas régulées par les pouvoirs publics. Les fournisseurs d’énergie fixent les montants de leurs offres en se basant sur le tarif réglementé, et en appliquant généralement des réductions sur le prix du kWh et/ou de l’abonnement.

Sowee : filiale EDF

Filiale à 100 % d’EDF, Sowee a été créée en 2016. Comme avec tous les autres fournisseurs alternatifs, il est possible de souscrire une offre à prix de marché chez Sowee. La particularité de ce fournisseur est notamment de proposer une solution intelligente pour gérer son chauffage et son éclairage à distance.

Pour les abonnés dont le logement est équipé d’une chaudière à gaz ou de radiateurs électriques, il est donc possible de profiter de la station connectée Sowee en complément de son contrat. Cette dernière permet de piloter à distance son chauffage et son éclairage, sans avoir à changer ses équipements. Avec Sowee, EDF fait donc appel à la domotique afin de permettre à ses clients de réaliser des économies d’énergie.

Côté prix, les offres sont les mêmes que le tarif réglementé d’EDF (Tarif Bleu). Néanmoins, Sowee permet de souscrire un contrat à prix bloqué sur 3 ans. Dans le contexte actuel où les factures d’énergie fluctuent énormément, l’offre Sowee permet de se prémunir des hausses importantes du prix de l’électricité et/ou du gaz.

Comment changer de fournisseur d’énergie ?

Si vous souhaitez changer de fournisseur pour passer chez Sowee ou n’importe quel autre fournisseur d’énergie, la démarche est très simple et gratuite. Une fois que vous avez trouvé l’offre qui vous intéresse, il suffit d’y souscrire. Le fournisseur se charge alors de toutes les démarches de résiliation. Attention, si vous changez de fournisseur dans le cadre d’un déménagement, vous devez résilier le contrat de l’ancien logement vous-même. Les offres d’électricité et de gaz sont nombreuses sur le marché et il peut donc être difficile de faire son choix. N’hésitez pas à joindre nos conseillers par téléphone pour bénéficier de leurs recommandations. Notre comparateur d’énergie peut également vous permettre de retrouver de nombreuses offres qui pourraient convenir à vos besoins.

Les activités de production d’EDF

Les centrales nucléaires françaises ont été construites et exploitées par EDF. L’électricité provenant de cette source est actuellement majoritaire dans le mix énergétique du pays. Des succursales d’EDF sont donc spécialisées dans ce domaine afin d’assurer leur exploitation et de faire face aux enjeux et aux problématiques posées par le nucléaire.

EDF et la production nucléaire

87,3 % de l’électricité produite par EDF vient du nucléaire (2021). Cette filière occupe donc une place très importante dans les activités du groupe. EDF est notamment en charge de la gestion des 56 réacteurs actuellement présents en France. Une centrale nucléaire est également en cours de construction à Flamanville. En produisant de l’électricité avec ses centrales, EDF garantit aux consommateurs :

  • sa maîtrise industrielle ;
  • la sécurité nucléaire ;
  • la compétitivité ;
  • la protection de l’environnement ;
  • l’optimisation de l’exploitation des parcs nucléaires.

De nombreux investissements, notamment via diverses entreprises annexes d’EDF, permettent au groupe d’entretenir et de renforcer les installations déjà existantes. Il s’agit du « Grand Carénage », mis en place en 2014. Ce programme vise notamment à améliorer la sûreté, la protection de l’environnement et à rallonger la durée d’exploitation des centrales nucléaires.

Le nucléaire est-il une énergie verte ?

L’exploitation du nucléaire n’émet pas de CO2, responsable du réchauffement climatique. De plus, les centrales nucléaires ont l’avantage de ne pas être dépendantes des conditions météorologiques, comme c’est le cas de l’éolien et du solaire. En revanche, le nucléaire n’est pas une énergie verte. En effet, la gestion des déchets radioactifs soulève notamment d’importantes questions éthiques.

Framatome : chaudiériste nucléaire

Framatome est une filiale EDF, détenue par le groupe à 75,5 %, par Mitsubishi Heavy Industries à 19,5 % et par Assystem à 5 %. Il s’agit d’un chaudiériste nucléaire. Cet acteur clé de l’énergie nucléaire au niveau mondial propose des solutions et technologies innovantes dans le domaine.

Riche d’une expérience de 60 ans dans la conception et la construction de centrales nucléaires, Framatome compte 14 000 collaborateurs. L’entreprise pilote :

  • leur conception ;
  • leur entretien ;
  • l’installation des combustibles et des systèmes de contrôle-commande.

Cette filiale d’EDF est notamment présente en France, en Allemagne, aux États-Unis et en Chine. Framatome propose des solutions sûres et intervient sur plus de 300 réacteurs dans le monde, sur tout type de technologies. De plus, Framatome s’inscrit dans le Plan Excell d’EDF pour l’excellence nucléaire.

Cyclife : traitement des déchets radioactifs et démantèlement

La question du traitement des déchets radioactifs est une question essentielle dans la filière nucléaire. La filiale Cyclife (ex-SOCODEI), détenue à 100 % par EDF, est spécialisée dans le traitement des déchets et le démantèlement. Cyclife traite uniquement les déchets nucléaires de Faible à moyenne activité à vie courte (FMA-vc) et de Très faible activité (TFA).

L’entité « Cyclife Engineering » a été créée en 2019 afin de développer notamment des solutions pour le démantèlement des réacteurs à eau légère.

La place du nucléaire dans le mix énergétique français

Selon RTE, en 2021, le nucléaire représentait 69 % de la production d’électricité en France. Toutefois, les énergies renouvelables prennent de plus en plus de place dans le mix énergétique français. Le parc éolien a notamment permis de produire 1,19 GW de plus en 2021 qu’en 2020, et le parc solaire 2,69 GW de plus. Le parc nucléaire, quant à lui, est resté au même niveau entre ces deux années.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Les filiales EDF face à la transition énergétique

Acteur clé de la transition énergétique en France, EDF a notamment pour objectif de « décarboner nos sociétés ». Le groupe a mis en place de nombreuses actions via ses différentes entreprises affiliées afin d’agir contre le réchauffement climatique.

EDF et les énergies renouvelables

Grâce au nucléaire et aux énergies renouvelables, l’électricité produite par EDF est décarbonée à 98 %. En effet, l’énergie nucléaire a l’avantage de ne pas émettre de gaz à effet de serre. Néanmoins, EDF développe également les énergies renouvelables en investissant dans toutes les technologies : hydraulique, solaire, éolien terrestre, éolien en mer, etc. En 2021, les énergies renouvelables représentaient donc plus du quart de la capacité totale de production d’électricité d’EDF.

Le groupe est aujourd’hui le leader des énergies plus vertes en Europe. EDF est notamment :

  • le premier producteur hydroélectricité de l’Union européenne avec 22,5 GW nets installés ;
  • un des leaders mondiaux de l’éolien et du solaire, avec 12 GW nets installés.

L’objectif d’EDF, aujourd’hui, est d’accroître rapidement ses capacités installées dans les filières du renouvelable. D’ici 2030, le groupe vise une capacité installée par ces énergies (dont hydraulique) de 60 GW nets.

Quelles filiales EDF permettent le développement des énergies renouvelables ?

EDF a dédié certaines de ses succursales au développement et à la gestion des énergies renouvelables. La majorité d’entre elles sont notamment regroupées sous la filiale EDEV (EDF Développement Environnement).

EDF Renouvelables

C’est avec sa filiale EDF Renouvelables que le groupe porte la majorité de ses engagements relatifs aux énergies renouvelables (hors hydraulique). Les investissements d’EDF dans les énergies alternatives via cette entreprise vont notamment dans le développement de :

  • l’éolien terrestre (onshore) et maritime (offshore), en majorité ;
  • la filière solaire photovoltaïque.

De plus, EDF Renouvelables est également en charge de l’exploitation et de la maintenance de ses installations (éolien et solaire).

EDF Renouvelables développe également le stockage de l’énergie via son Plan stockage EDF. Le groupe prévoit notamment 10 GW de nouvelles capacités d’ici 2035, et 4 GW de batteries de grande échelle. Sa filiale EDF Store & Forecast est spécialisée dans le stockage d’énergie. Créée en 2014, elle a notamment développé un logiciel de pilotage intelligent de la production des énergies renouvelables, qui prend en compte les prévisions de production et le stockage d’énergie.

EDF ENR

La filiale EDF ENR, également liée à l’entreprise EDEV d’EDF, intervient dans le secteur des énergies renouvelables chez les particuliers, les entreprises et les collectivités, en proposant des panneaux solaires. On parle alors de production photovoltaïque décentralisée.

EDF ENR occupe une place de leader sur le marché du solaire, avec plus de 45 000 installations en 2021. 30 % des installations d’autoconsommation sur le marché des particuliers sont réalisées par EDF ENR.

Ses autres filiales sont :

  • Sunzil : qui propose des offres de panneaux solaires en Outre-Mer, pour ses clients particuliers, professionnels ou les collectivités ;
  • Photowatt : pionnier de l’industrie, l’entreprise fabrique des panneaux solaires depuis 1979.

Dalkia

Dalkia, filiale détenue à 99,9 % par EDF depuis 2014, est avant tout un acteur des services énergétiques. Expert des réseaux de chauffage et de froid depuis 80 ans, Dalkia intervient notamment pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments et valoriser les énergies renouvelables en partageant son expertise avec ses clients (entreprises et collectivités).

Dalkia propose notamment de valoriser les énergies locales et de les utiliser dans les réseaux de chaleur et de froid. Les missions de Dalkia s’intègrent donc pleinement dans les objectifs d’EDF de transition énergétique.

Dalkia développe notamment :

  • des énergies renouvelables et de récupération : comme la biomasse, le biogaz et la géothermie ;
  • la production d’énergie issue de la valorisation des déchets (économie circulaire), afin de limiter le recours aux énergies fossiles ;
  • l’efficacité énergétique des bâtiments en proposant des travaux de rénovation énergétique, et la réalisation de bâtiments connectés qui consomment moins.

Des filiales EDF dédiées aux activités de services

Les filiales EDF proposent également une large gamme d’offres de services. D’ici 2030, le groupe vise notamment 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans ces services.

IZI by EDF : la plateforme de services pour la rénovation énergétique

IZI by EDF est une plateforme de services lancée en 2019. Filiale à 100 % d’EDF, IZI s’est imposé comme un acteur de la rénovation énergétique et de la mobilité électrique. IZI intervient notamment dans :

  • dépannage d’urgence ;
  • petits travaux ;
  • rénovation intérieure ;
  • entretien chaudière ;
  • offres clés en main pour solutions de chauffage (pompe à chaleur et chaudières) ;
  • isolation ;
  • ventilation ;
  • pose de fenêtres.

Une formule complète IZI by EDF permet également de passer d’un véhicule thermique à un véhicule électrique :

  • installation d’une borne de recharge au domicile ;
  • la souscription de l’offre Vert Électrique Auto ;
  • le pass mobilité IZIVIA qui permet de recharger sa voiture électrique partout en Europe ;
  • le véhicule électrique en leasing.

IZIVIA : développement de la mobilité électrique

Filiale à 100 % d’EDF, IZIVIA (ex- Sodetrel), détient 25 % de part de marché et 14 500 bornes de recharge pour véhicules électriques en France. Ce service est destiné aux collectivités, aux entreprises et aux syndicats d’énergie. IZIVIA accompagne ses clients dans l’ensemble de leur projet de mobilité électrique, de l’implantation des bornes, à la gestion des services aux utilisateurs et à la maintenance.

Pour les particuliers, le Pass IZIVIA offre l’accès à un réseau de bornes électriques de plus de 100 000 points de recharge dans toute l’Europe. Il existe différentes formules qui permettent de bénéficier d’un prix avantageux pour la recharge de son véhicule ou de la possibilité de réserver une borne pour 15 min, par exemple. De plus, l’application mobile IZIVIA permet de vérifier la disponibilité des bornes en temps réel.

IZI confort (ex-Cham)

Cham, filiale détenue à 100 % d’EDF, a changé de nom en avril 2022 pour devenir IZI confort. Cette entreprise, spécialisée dans l’installation, le dépannage et l’entretien des équipements de chauffage, propose ses services aux particuliers, professionnels et aux collectivités. Plus de 70 agences sont aujourd’hui présentes sur toute la France.

Selon le directeur général de l’entreprise, Jean-Bernard Terrier, l’objectif d’IZI confort est de devenir « le leader des services énergétiques aux clients particuliers, collectifs et aux professionnels, grâce à une gamme d’offres innovantes et à un savoir-faire reconnu ».

IZI confort propose les services suivants sur les équipements de chauffage :

  • l’entretien des équipements suivants :
    • une chaudière au gaz ou au fioul,
    • une pompe à chaleur air/eau ou air/air,
    • un chauffe-eau gaz, thermodynamique ou solaire,
    • un poêle à granulés ;
  • le remplacement de sa chaudière : par un modèle plus performant ou par une pompe à chaleur (PAC) ;
  • le dépannage de sa chaudière : IZI confort garantit à ses clients l’intervention rapide d’un chauffagiste professionnel.

Citelum

Citelum, filiale EDF à 100 %, s’adresse aux collectivités et aux entreprises pour leur apporter des solutions d’éclairage. Citelum propose notamment des technologies économiques en énergie, permettant de mettre en avant le patrimoine, tout en améliorant la sécurité. De plus, ses technologies d’éclairage peuvent aussi être pilotées à distance.

Les offres de Citelum pour les collectivités s’adaptent au profil de chaque ville, en prenant en compte ses besoins spécifiques :

  • sa géographie ;
  • son profil socio-économique ;
  • les infrastructures existantes.

À travers ses missions, les objectifs de Citelum sont de :

  • réduire la facture énergétique des collectivités et entreprises ;
  • assurer la bonne sécurité des citoyens ;
  • créer une ville communicante ;
  • mettre la ville en valeur ;
  • développer le « bien-vivre en ville ».

Citelum propose aux collectivités un plan d’aménagement sur-mesure et complet « Ville Intelligente ». En effet, la gamme de ses services s’étend plus loin que l’éclairage, avec des solutions pour les bornes de recharges de véhicules électriques, les panneaux à messages variables, les capteurs de bruit et de qualité de l’air, etc.

Pour les industries et le tertiaire, Citelum propose également une gamme de solutions pour :

  • l’éclairage ;
  • la vidéoprotection ;
  • le stationnement ;
  • les protections incendie ;
  • les réseaux de télécommunications, etc.

Datanumia : les données au service de la transition énergétique

Filiale à 100 % d’EDF, Datanumia, propose des services digitaux innovants destinés aux entreprises, collectivités et aux particuliers, pour suivre, optimiser et piloter leurs consommations d’énergie. Comme le présente Thierry Brot, le Directeur général de l’entreprise : « Datanumia, c’est l’alliance de l’agilité d’une start-up experte dans le domaine de la data énergétique et la robustesse de l’expertise du groupe EDF sur toute la chaîne de valeur de l’énergie. »

Les équipes Datanumia travaillent donc sur le traitement et la valorisation des données afin de développer des plateformes digitales qui doivent permettre de diminuer ses consommations d’énergie. Née du rapprochement de Netseenergy et d’Edelia, Datanumia s’appuie notamment sur les compétences de ces deux entreprises (également filiales d’EDF) :

  • Edelia : depuis 2005, l’entreprise crée des solutions pour permettre aux consommateurs d’optimiser et de comprendre leurs consommations d’énergie. Pour ce faire, Edelia se base sur l’utilisation d’une plateforme technologique qui combine de l’IA (intelligence artificielle), la science des données et l’IoT (Internet of Things) ;
  • Netseenergy : depuis 2002, l’entreprise travaille sur l’amélioration de l’efficacité énergétique en tentant de réduire les coûts écologiques, économiques et sociaux qu’entraînent la production et la consommation d’énergie.

En 2021, ces deux succursales d’EDF ont donc fusionné pour créer Datanumia : DATA, NUM(érique) et IA (Intelligence Artificielle).

Les plateformes développées par Datanumia permettent notamment de comparer les données de consommation d’un abonné avec celles de consommateurs ayant le même profil (foyers similaires, par exemple), mesurer les dépenses par usage (éclairage, chauffage, eau chaude sanitaire, etc.), et recevoir des alertes afin de réduire sa facture.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé vous préférez être rappelé ?

EDF dans le monde

Le groupe EDF et ses différentes entreprises annexes sont actuellement présents sur quatre continents. L’influence d’EDF à l’international s’étend notamment via ses compétences et son savoir-faire concernant le nucléaire, le développement des énergies renouvelables, ainsi que les services énergétiques.

La filiale EDF International

La filiale EDF International encadre le développement du groupe dans le monde via différentes entreprises, comme :

  • EDF Belgium en Belgique : qui détient le producteur et fournisseur d’énergie Luminus à 68 %. Ce dernier est le deuxième acteur du marché de l’énergie en Belgique, derrière Electrabel. Le reste du capital est détenu par des actionnaires publics belges. EDF détient également 50 % en copropriété indivisible de la centrale nucléaire de Tihange 1. 2 % des capacités de productions belges reviennent donc à EDF Belgium, qui revend l’électricité à EDF, la revendant à son tour au fournisseur Luminus à prix de marché ;
  • EDF Energy au Royaume-Uni : l’entreprise, filiale d’EDF International à 100 %, produit 14 % de l’électricité du pays. EDF Energy commercialise également des offres d’électricité et de gaz, avec 6 millions de clients (2021). L’entreprise accompagne également le Royaume-Uni dans sa transition énergétique, vers un système décarboné ;
  • Edison en Italie : filiale EDF International à 97,2 %, l’entreprise est un acteur majeur des marchés italiens de l’électricité et du gaz. Son objectif est notamment de devenir un élément clé dans le marché des énergies renouvelables en Italie.

Des filiales EDF présentes à l’international

Certaines filiales EDF présentées précédemment assurent également au groupe une présence à l’international :

  • Framatome : avec son expertise dans le nucléaire, elle permet au groupe d’intervenir dans de nombreux pays. C’est notamment le cas dans la construction des deux réacteurs EPR sur le site d’Hinkley Point C dans le Somerset au Royaume-Uni. Framatome participe à ce projet avec Edvance, la filiale d’ingénierie commune à EDF et Framatome. Edvance est chargé des études de conception, et Framatome de la fourniture des composants et du contrôle commande. Avec ses différentes succursales, EDF travaille sur des projets industriels de grande ampleur, notamment les deux réacteurs EPR de la centrale de Taishan en Chine, et le réacteur EPR Olkiluoto 3 en Finlande qui doit être mis en service en 2022 ;
  • EDF Renouvelables : présent dans plus de 20 pays, la filiale EDF étend son expertise à l’étranger en matière d’énergies renouvelables. Elle est présente notamment au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Cette entreprise développe également ses activités dans des pays à fort potentiel pour le développement des énergies renouvelables, comme l’Afrique du nord, la Chine, l’Arabie saoudite ou l’Inde ;
  • Dalkia : les principales filiales de Dalkia à l’international se trouvent en Pologne, en Russie, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Moyen-Orient ;
  • Citelum : en plus d’intervenir dans de nombreuses grandes villes en France, la filiale d’EDF a établi des relations de confiance avec des villes en Italie, en Espagne, au Danemark, au Mexique, au Brésil et au Chili.

EDF étend également son influence dans le monde grâce à ses collaborations avec des entreprises étrangères via des start-up dans le cadre de ses programmes EDF Pulse Croissance.

EDF Pulse Croissance : projets intrapreneuriaux et création de co-entreprise

Avec sa filiale EDF Pulse croissance, le groupe collabore avec d’autres entreprises afin d’œuvrer pour la transition énergétique en investissant dans l’innovation. Plusieurs programmes sont notamment proposés par EDF, pour permettre aux start-up, TPE et PME de bénéficier de financements, d’accéder à de nouveaux marchés ou de valoriser leur entreprise.

Par exemple, le programme EDF Pulse Ventures permet aux start-up innovantes qui proposent des solutions bas-carbone de profiter d’un soutien financier. Créé en 2017, ce programme a déjà permis d’investir plus de 250 millions dans plus de 20 start-up dans le monde. Avec le programme d’intrapreneuriat EDF Pulse Incubation, le groupe investit également dans des entreprises souhaitant collaborer autour des sujets des énergies décentralisées, des territoires durables, des services dans l’habitat durable ou de l’industrie performante.

Le groupe propose également le prix « EDF Pulse start-up » depuis 2014. Destiné aux start-up européennes travaillant sur des nouvelles solutions technologiques, les lauréats peuvent remporter jusqu’à 80 000 € et une campagne de communication. Selon Isabelle Gallet-Coty, Présidente de SAUREA (lauréat 2019) : « L’aventure des Prix start-up EDF Pulse a été pour nous un catalyseur d’énergie. Elle nous a également offert une visibilité sans précédent. »

La filiale Hynamics d’EDF est notamment issue d’un projet intrapreuneurial mené par divers collaborateurs, et incubée au sein d’EDF Pulse Croissance. La création de cette nouvelle succursale témoigne de l’intérêt d’EDF pour l’hydrogène bas carbone et de ses engagements en faveur de la transition énergétique. En 2021, la première station de production et de distribution d’hydrogène a notamment été inaugurée à Auxerre. La station AuxHYGen, d’une capacité de 1 MW, peut produire jusqu’à 400 kg d’hydrogène vert chaque jour grâce à un procédé d’électrolyse de l’eau. Une autre unité de production d’hydrogène, avec une puissance de 2 MW, est également en construction à Nice. Sa livraison est prévue pour 2024.

Vers un retour de la nationalisation EDF ?

Un projet de réorganisation du groupe EDF est actuellement porté par le gouvernement. En effet, ce dernier souhaiterait que l’État reprenne 100 % du contrôle du groupe. Ses activités seraient donc de nouveau nationalisées.

Selon l’État, « le projet porté par le gouvernement assurerait la pérennisation de l’ensemble des missions de service public d’EDF et le statut d’entreprise publique de l’ensemble de ses activités ».

Dans ce plan de réorganisation d’EDF, une société-mère (détenue par l’État à 100 %) gérerait notamment la production nucléaire et thermique. Deux autres filiales, détenues par le groupe EDF, seraient alors créées. La première rassemblerait les activités hydroélectriques d’EDF. La seconde, « contrôlée très majoritairement par EDF », serait consacrée aux activités renouvelables et aux réseaux de distribution (Enedis et ELD).

Cependant, les discussions avec la Commission européenne n’ont pas encore permis de trouver un accord concernant ce plan de réorganisation.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation