Faire installer une citerne de gaz chez soi : comment procéder ?

Moins de la moitié des Français habitent un logement raccordé au gaz naturel. Pour tous les autres, trouver une solution de chauffage simple, efficace et économique s’avère parfois difficile. Cependant, il existe une solution pour profiter du chauffage au gaz, même lorsque la commune n’est pas desservie par le réseau de gaz naturel : faire poser une citerne de gaz sur son terrain. Voici en quoi cela consiste et tous les détails pour aborder cette démarche sereinement.

citerne gaz

Citerne gaz, comment ça marche ?

Une citerne de gaz pour particulier est une cuve de gaz installée dans le jardin ou la cour, enterrée ou à même le sol. Non connectée au réseau, elle doit être remplie régulièrement par un camion. Cette réserve de gaz est raccordée au logement et alimente ses appareils de cuisson, de production d’eau chaude et de chauffage. Le principe est donc exactement le même que celui d’une cuve de fioul, mais la source d’énergie est différente. Pour les lecteurs qui se demandent comment choisir entre fioul et gaz, il faut savoir que les nouvelles installations au fioul sont désormais interdites dans l’immense majorité des cas.

La consommation de gaz en France ne se limite donc pas aux habitations raccordées au réseau de distribution du gaz naturel : les ménages qui disposent d’une citerne de gaz à la maison utilisent aussi du gaz. Cet article reprend tous les points à connaître pour faire installer une cuve de gaz chez soi.

Citerne gaz, butane ou propane ?

Le butane et le propane sont des gaz de pétrole liquéfiés (GPL) très semblables à deux exceptions près :

  • le propane reste utilisable jusqu’à -44 °C, le butane gèle dès que les températures sont négatives ;
  • le propane est stocké à une pression supérieure au butane, ce qui augmente les risques de fuite.

Pour ces deux raisons, choisir entre butane et propane est très simple, car le butane est privilégié en intérieur (gaz bouteille pour la cuisine par exemple) et le propane en extérieur. On retrouve donc du gaz propane dans une citerne domestique.

Les logements raccordés au réseau et disposant d’un compteur de gaz sont quant à eux alimentés en méthane (gaz naturel). Ces trois gaz sont tous d’origine fossile, mais ont des propriétés légèrement différentes.

Pourquoi faire installer une citerne de gaz ?

La plupart des grandes villes de France disposent d’un réseau de gaz très développé qui permet à tous les ménages qui le souhaitent d’utiliser facilement le gaz naturel. Cela n’est pas le cas dans des régions plus isolées où la plupart des habitations ne sont raccordées qu’à l’électricité. Pour les ménages concernés, la question du choix du système de chauffage de la maison se pose rapidement :

  • le tout électrique est simple à installer et peu cher à l’achat, mais très énergivore et coûteux à l’utilisation ;
  • le fioul était une solution très populaire, mais son prix et son impact environnemental le font disparaître rapidement des logements des Français ;
  • le bois constituait une solution peu chère mais contraignante (découpe et stockage de la matière première, entretien du feu, nettoyage de l’âtre, etc.). Depuis l’avènement de poêles à granules très performants, c’est une option plus simple et confortable, mais aussi plus chère ;
  • les systèmes basés sur les énergies renouvelables (pompe à chaleur, chauffage solaire, etc.) sont plutôt onéreux et nécessitent souvent un chauffage d’appoint en cas de période prolongée de grand froid.

Face aux limitations de ces formes d’énergie, le gaz propane en citerne se présente comme une bonne solution pour :

  • payer le chauffage moins cher qu’avec des radiateurs électriques ;
  • avoir un système complet cuisson, eau chaude et chauffage, contrairement au fioul et au bois ;
  • se passer d’un chauffage d’appoint, car le gaz est parfaitement capable de chauffer toute la maison, même lors d’épisodes de très grand froid.

Cependant, il est important de souligner que les personnes ayant la possibilité de faire raccorder leur logement au réseau de distribution de gaz n’ont aucun intérêt à faire poser une citerne de gaz. En effet, le prix du gaz naturel est généralement bien plus intéressant que le prix du gaz propane en citerne (ceux-ci sont détaillés au bas de cet article).

Payer l’énergie moins cher

Tous les contrats d’électricité et de gaz naturel pour particuliers sont sans engagement. Cela signifie qu’il est possible de changer de fournisseur à tout instant, sans frais de résiliation et sans coupure d’énergie. Pour être sûr d’avoir souscrit l’offre la plus intéressante, il est conseillé d’utiliser un comparateur des fournisseurs de gaz en ligne et gratuit. Pour les personnes préférant obtenir des conseils personnalisés de la part d’un professionnel, l’équipe d’experts Choisir.com est joignable par téléphone (prix d’un appel local, sans obligation d’achat).

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

Où installer la citerne de gaz ?

Commençons par le commencement : pour faire installer une citerne de gaz chez soi, il faut obligatoirement disposer d’un terrain, car la pose ne peut se faire qu’en extérieur. De plus, il faut que l’espace y soit suffisant et que l’aménagement de l’espace autorise la pose d’une citerne. En effet, des réglementations et distances de sécurité doivent obligatoirement être respectées. Les fournisseurs proposent deux types d’installation pour les citernes de propane :

  • aérienne, c’est-à-dire hors-sol, ou encore apparente ;
  • enterrée ou souterraine, soit, comme son nom l’indique, enfouie dans le sol et donc invisible.

Les cuves utilisées et les normes d’installation sont différentes dans ces deux cas.

Citerne de gaz aérienne

La citerne aérienne est posée à même le sol, sur une dalle en béton. Elle ne peut toutefois pas être installée n’importe où sur le terrain et une distance de sécurité de 3 m doit exister dans toutes les directions entre la citerne et :

  • les portes et fenêtres des bâtiments situés sur la propriété ;
  • la limite du terrain ;
  • des espaces où des feux nus sont régulièrement faits (cheminée, barbecue, brasero, etc.) ;
  • des matériaux inflammables (planches entreposées, palettes, bois de chauffage, abri de jardin, etc.) ;
  • des bouches d’égout qui ne disposent pas d’un siphon ;
  • les éléments fonctionnant à l’électricité (éclairage, prise, interrupteurs, etc.) ;
  • des zones de stationnement et de circulation de véhicules.

Autrement dit, pour pouvoir installer une citerne apparente, il faut disposer d’un emplacement libre de 7-8 m de diamètre minimum dans le jardin. Les deux exceptions sont :

  • les arbres et arbustes qui peuvent se trouver dans la zone sans danger ;
  • les murs aveugles sans appareillage électrique.

De plus, un espace libre de 60 cm doit se trouver tout autour de la citerne. Cette précaution permet aux professionnels chargés de remplir la cuve et d’inspecter son état de circuler autour. Enfin, pour des questions de simplicité et de coût, le fournisseur cherchera à limiter la distance citerne de gaz maison.

Comment cacher une citerne de gaz ?

Pour des raisons de sécurité, il est interdit de repeindre une citerne du gaz ou de la recouvrir de plantes ou de tissu. Il existe cependant des solutions pour cacher une cuve de gaz :

  • planter une haie d’arbustes du côté visible ;
  • installer une clôture recouverte de plantes grimpantes ;
  • poser un brise vue plein ou ajouré, en bois ou en métal.

Attention toutefois à ne pas prévoir une implantation trop proche de la réserve de gaz. L’idéal est de demander l’avis du fournisseur avant de se lancer.

Citerne de gaz enterrée

Les distances de sécurité à respecter pour la citerne enterrée sont un peu plus souples que pour la cuve hors-sol. Elles restent de 3 m entre la citerne et :

  • les éléments fonctionnant à l’électricité ;
  • les feux nus ;
  • les espaces de stationnement.

Elles passent à 1,5 m entre la citerne et :

  • les ouvertures des bâtiments ;
  • la limite du terrain ;
  • des matériaux combustibles ;
  • des bouches d’égout sans siphon.

Enfin, une distance d’1 m doit être respectée entre la citerne souterraine et :

  • les murs et fondations des bâtiments de la propriété ;
  • les canalisations d’eau ;
  • toute masse métallique (réseau d’électricité notamment).

Citerne gaz, location ou achat ?

Pour faire poser une cuve de gaz chez soi, deux options : la location ou l’achat. La location implique de payer un forfait au fournisseur qui met le réservoir à disposition du client mais en reste propriétaire. Le fournisseur reste également responsable de son entretien et de son remplissage. Cette solution est généralement la moins chère et la moins contraignante pour le client, mais elle impose de se fournir uniquement auprès du fournisseur qui loue la citerne. Les montants à débourser pour changer de fournisseur peuvent être importants, car il faut faire enlever la cuve. La plupart des consommateurs en France choisissent de louer une citerne de gaz plutôt que d’investir.

Acheter sa propre citerne de gaz donne une plus grande liberté dans le choix du fournisseur de propane. Cependant, l’investissement est conséquent. Les tarifs moyens sont détaillés plus bas dans cet article.

Citerne gaz et changement de propriétaire

Le sort de la citerne de gaz en cas de vente de maison dépend de la situation du vendeur :

  • s’il était locataire de la cuve, le nouveau propriétaire n’est pas lié par le contrat, il peut choisir un autre propanier s’il le souhaite. Les frais de résiliation et d’enlèvement seront facturés à l’ancien propriétaire ;
  • s’il était propriétaire de la citerne, celle-ci est cédée au nouveau propriétaire du logement, ainsi que le gaz qu’elle contient. Cela doit apparaître dans l’acte de vente.

Quelle taille pour la citerne de gaz ?

Avant de demander la pose d’une cuve de propane, il faut prendre un moment pour faire une estimation de consommation de gaz annuelle du ménage. Cela correspond plus ou moins à la consommation annuelle de référence pour les logements ayant accès au réseau de gaz naturel. Cette information est utile pour choisir le volume de sa citerne de gaz. Ainsi, le consommateur opte pour une citerne dont le volume est adapté à l’usage qui en sera fait et évite de faire poser une citerne trop petite qui nécessiterait des livraisons de propane trop fréquentes.

Il est donc important de faire poser une citerne GPL de taille suffisante pour les besoins du foyer. Mais, d’un autre côté, mieux vaut éviter d’acheter ou de louer la citerne ayant la plus grande capacité possible. Cela prendrait beaucoup de place dans le jardin et compliquerait l’installation. En effet, les dimensions de la cuve sont bien évidemment impactées par le volume choisi. Voici les tailles des citernes de gaz en fonction de leur capacité :

Capacité
(en kg)
Dimensions
(en m)
Citernes aériennes
CapacitéLongueurHauteurDiamètre
500 kg2,5 m1,15 m0,80 m
1 000 kg3,20 m1,35 m1 m
1 200 kg3,71 m
1 750 kg3,85 m1,55 m1,20 m
1 900 kg4,12 m
3 200 kg6,90 m
Citernes enterrées
CapacitéLongueurLargeurProfondeur
1 100 kg3 m2 m1,60 m
2 000 kg4,80 m
3 200 kg8 m3 m1,87 m
Dimensions des cuves propane pour particuliers et capacité en kg

La consommation moyenne des Français en gaz naturel est généralement estimée en kWh (kilowattheure), car c’est l’unité utilisée pour la facturation de cette énergie. Or, pour le propane, l’unité utilisée pour la vente est généralement la tonne (1 t = 1 000 kg). Pour estimer sa consommation annuelle de gaz citerne, l’idéal est de faire des demandes de devis auprès des fournisseurs. Quelques informations sont alors nécessaires pour trouver le bon modèle, notamment :

  • la surface du logement (en m²) ;
  • le nombre d’occupants ;
  • les usages qui seront faits du gaz (cuisson, eau chaude, chauffage) ;
  • l’état de la maison (date de construction, état de l’isolation, des fenêtres et portes, etc.) 
  • etc.

Comment faire installer une cuve de gaz ?

Une fois que le ménage s’est fait une idée de ce qu’il souhaitait (citerne aérienne ou enterrée, en location ou à l’achat, volume souhaité), il est temps de se pencher sur la question de la pose du réservoir sur le terrain. Plusieurs étapes sont nécessaires.

1. Choix du fournisseur de gaz propane

Comme pour tous les contrats d’énergie, il est conseillé de comparer les offres des différents prestataires pour trouver la plus intéressante. Chaque propanier est libre de fixer ses prix, il est donc possible de faire de belles économies en choisissant judicieusement. Attention, contrairement aux contrats d’électricité et de gaz naturel, les contrats de gaz propane incluent généralement une période d’engagement et des frais de résiliation en cas de rupture avant le terme.

Les fournisseurs de propane envoient des devis personnalisés à leurs clients potentiels, il est donc conseillé d’en demander plusieurs (au moins trois), de les comparer et de faire jouer la concurrence. Il est tout à fait possible de contacter ces prestataires pour tenter de négocier des conditions plus intéressantes.

Trouver le fournisseur d’électricité le moins cher

Pour l’électricité, inutile de contacter les fournisseurs un par un pour connaître leurs prix : ils sont les mêmes pour tous les clients et sont affichés sur les sites internet de fournisseurs. Cependant, pour trouver l’offre la plus intéressante, dresser un comparatif soi-même serait une perte de temps. Les experts énergie Choisir.com sont joignables par téléphone pour vous accompagner dans cette démarche. Il s’agit d’un service gratuit, sans engagement et sans obligation d’achat.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

2. Pose de la citerne de gaz

Une fois le propanier choisi, ses équipes techniques se chargent de proposer un plan d’implantation précis selon la demande du client (hors-sol ou enfouie). Ce document doit être signé par le demandeur avant que la cuve ne puisse être mise en place. Une fois que cela est fait, les travaux d’installation de la citerne de gaz peuvent démarrer ; ils diffèrent selon qu’il s’agit d’une cuve souterraine ou apparente.

Type de citerneAérienneEnterrée
Durée d’intervention2 h4 h
Travaux à faire1. Marquer la zone
2. Couler une dalle au sol
3. Poser et fixer la citerne sur la dalle
4. Raccorder la citerne à l’installation intérieure de gaz
1. Marquer la zone
2. Creuser la fosse pour la cuve et la tranchée pour le raccordement
3. Installer la cuve dans le trou créé
4. Raccorder la cuve à la maison
Etapes du chantier d’installation d’une cuve a gaz propane

Toutes ces étapes sont forcément réalisées par les professionnels envoyés par le fournisseur de propane s’il s’agit d’une cuve en location. Il est alors impossible de poser la citerne de propane soi-même. Dans le cas d’un achat de citerne, le propriétaire est libre de procéder comme il l’entend, mais, pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons que recommander de faire appel à un professionnel pour ce chantier.

3. Contrôle de la conformité de l’installation

Le raccordement entre la cuve de propane et l’installation de gaz doit obligatoirement être fait ou contrôlé par un professionnel. Celui-ci délivre alors un certificat Qualigaz qui atteste de la conformité de l’installation avec les normes en vigueur.

Sans attestation Qualigaz pour la cuve de gaz, impossible d’obtenir une livraison de gaz de la part d’un fournisseur. De plus, il peut être difficile de trouver un professionnel du gaz prêt à délivrer ce certificat pour une installation qu’il n’a pas faite lui-même. Pour éviter les déconvenues, mieux vaut donc confier directement cette tâche à un spécialiste.

4. Remplissage de la citerne

Une fois la cuve posée et l’attestation de conformité Qualigaz transférée au fournisseur, il est temps de commander le premier plein de la cuve de gaz. Le propanier envoie alors un camion-citerne qui injectera la quantité convenue de gaz dans le réservoir domestique. Attention, cette opération est onéreuse : le consommateur paie en une fois toutes ses consommations de gaz pour les mois à venir. Pour éviter de mettre leurs clients dans une situation financière délicate, la plupart des prestataires proposent un paiement en plusieurs fois, étalé sur plusieurs mois. Il est conseillé de se renseigner sur ce point avant la livraison du propane.

Compteur de gaz propane

Une autre solution pour éviter le paiement d’une facture de propane très élevée consiste à demander l’installation d’un compteur de gaz entre la cuve et le logement. Ainsi, ce n’est pas le client qui est propriétaire du gaz contenu dans la cuve, mais le fournisseur. Le ménage ne paie que le gaz effectivement consommé ; c’est ce que l’on appelle la facturation au réel.

Quelle législation pour l’installation d’une citerne de gaz ?

Comme indiqué plus haut, des réglementations très précises doivent être suivies pour la pose d’une cuve de propane, surtout en ce qui concerne les distances de sécurité. Mais ce ne sont pas les seules normes qui s’imposent aux occupants d’un logement avec cuve GPL :

  • l’accès à l’emplacement choisi doit être facile, pour l’installation, les remplissages et l’entretien de la cuve ;
  • le plan d’installation sur lequel se mettent d’accord le fournisseur et le client doit indiquer les limites de propriété, les accès et les distances entre chaque point ;
  • les distances de sécurité seront respectées à l’installation, et l’occupant du logement ne peut pas les modifier (par exemple avec une nouvelle construction) ;
  • il est strictement interdit d’apporter la moindre modification à la citerne ou son environnement immédiat après son installation (sauf accord du fournisseur).

De plus, la cuve doit être entretenue correctement, et une visite d’inspection par un professionnel est obligatoire tous les quatre ans. Si la citerne est en location, le fournisseur propriétaire se charge de programmer et de payer ce déplacement. Le client est alors simplement tenu informé de la date et de l’heure de l’intervention. Si le particulier est propriétaire de sa cuve, c’est à lui de choisir un prestataire pour l’entretien de la citerne et de régler la facture.

Combien coûte l’installation d’une citerne de gaz ?

Le coût d’installation d’une citerne de gaz est généralement assumé par le fournisseur lorsque la cuve est en location. Plus précisément, les opérations de pose, d’entretien et d’enlèvement aux termes du contrat sont incluses dans l’abonnement payé tous les ans.

Toutefois, certains ménages devront payer eux-mêmes ces travaux, notamment dans le cas où ils sont propriétaire de la cuve. Le prix de la pose d’une citerne de gaz s’élève à :

  • 300 à 500 € pour une cuve aérienne ;
  • 800 à 1 100 € pour une cuve enterrée.

De plus, la délivrance du certificat Qualigaz est payante et coûte environ 200 €. Ce montant est à ajouter aux sommes ci-dessus pour obtenir le tarif d’installation d’une cuve de propane total.

Pour les personnes qui décideraient d’acheter leur propre citerne, il faut compter entre 2 000 et 3 500 € pour cette acquisition.

Prix du gaz propane

Si les frais liés à la pose sont importants, il faut avant tout comparer le prix du gaz citerne pour être sûr de faire une bonne affaire. En effet, la consommation est la partie la plus coûteuse de la facture tous les ans, et les contrats de propane incluent généralement un engagement de cinq ans. La tonne de propane coûte entre 1 400 et 2 600 € TTC, selon les fournisseurs. Cela correspond à la consommation moyenne annuelle d’une personne vivant seule dans une maison de 80 m² environ.

Quelles aides pour l’installation d’une citerne de gaz ?

Il n’existe pas actuellement d’aide financière pour faire poser une cuve de gaz propane, le particulier doit donc régler l’intégralité des frais liés à cette opération. En revanche, les certaines primes et subventions visant à encourager l’amélioration des performances énergétiques des logements peuvent s’appliquer à l’installation d’une chaudière propane à haute performance.

Autrement dit, si le choix d’une cuve de gaz a pour but de remplacer entièrement un système de chauffage ancien et énergivore, il est possible de faire prendre en charge une partie des frais par l’État. Il est alors vivement conseillé de se renseigner avant de commencer à demander des devis à des professionnels, car la demande d’aide doit généralement être déposée avant. Pour obtenir des conseils personnalisés et objectifs, l’idéal est de se rapprocher d’un conseiller FranceRénov’, le service public de la rénovation énergétique.

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture de gaz

Quels sont les risques d’une citerne de gaz ?

Certains consommateurs sont frileux à l’idée d’avoir une réserve de gaz sur leur terrain car ils craignent un accident impliquant la citerne de gaz comme une citerne de gaz qui explose. Il faut savoir que ces problèmes sont extrêmement rares chez les particuliers lorsque les précautions rendues obligatoires par la loi sont respectées.

Le risque principal qui pèse sur les cuves de gaz extérieures est une température trop élevée, particulièrement avec la situation climatique actuelle. En effet, une température trop élevée dilate le propane et fait augmenter la pression à l’intérieur du réservoir. Cela peut donner lieu à une fuite de gaz de la citerne, car celle-ci est équipée d’une soupape de sécurité visant à éviter l’explosion. Lors des jours de forte chaleur, il est possible d’asperger l’appareil d’eau pour faire diminuer sa température. Il est aussi absolument interdit de manipuler une flamme ou des produits inflammables à proximité : en cas de fuite, le propane ne donne lieu à un incendie que s’il y a un apport extérieur de feu ou d’une étincelle. De plus, pour éviter les problèmes sur la citerne de gaz en cas de fortes chaleurs, le remplissage ne se fait qu’à 85 % maximum.

Il faut savoir que les cuves de gaz pour particulier sont des appareils robustes et fabriqués pour résister longtemps à des conditions normales d’utilisation :

  • la durée de vie d’une citerne aérienne est de 30 ans environ ;
  • la durée de vie d’une citerne enterrée dépasse souvent les 40 ans.

Il est conseillé aux personnes dont le réservoir est plus ancien de songer à le faire remplacer par un modèle plus récent.

Autre question fréquente sur le même sujet :

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre gaz trop cher ?