Installation d’une wallbox à la maison : faire soi-même ou par un professionnel ?

De plus en plus de Français optent pour un véhicule électrique, mais leur recharge pose parfois question. La solution la plus simple consiste à avoir chez soi une infrastructure de recharge, ou borne électrique. Pour faire des économies, certains ménages sont tentés de réaliser les travaux eux-mêmes. Bien que cela soit possible, des règles précises sont à respecter. De plus, l’intervention d’un professionnel apporte des garanties de taille. Voici toutes les informations nécessaires pour faire le bon choix entre ces deux options.

voiture wallbox installation

Qu’est-ce qu’une borne de recharge ?

La mobilité électrique prend de plus en plus d’ampleur en France, et le nombre de véhicules électriques (VE) immatriculés chaque année est en constante augmentation. Mais pour que ces voitures propres soient utilisables, elles doivent être rechargées très régulièrement. Pour cela, plusieurs options :

Le choix d’une wallbox (ou borne électrique) est privilégié par environ 80 % des propriétaires d’un VE. En effet, cela s’avère bien plus pratique que de dépendre d’une prise renforcée ou de bornes de recharge publiques. De plus, le coût d’une recharge d’une voiture électrique est généralement plus intéressant à la maison.

Recharger sa voiture électrique moins cher

L’avantage de la recharge à la maison est qu’il est possible de contrôler le tarif de l’électricité. En effet, les particuliers peuvent choisir librement leur fournisseur d’électricité et en changer gratuitement à n’importe quel moment. L’idéal pour trouver le meilleur prix est de faire un comparatif électricité gratuit. De plus, certains opérateurs ont créé des offres spéciales, comme des contrats d’électricité pour borne de recharge. Pour avoir plus d’informations sur ces offres réservées, l’idéal est de contacter un expert énergie Choisir.com (prix d’un appel local, service gratuit).

Pour payer moins cher, contactez-nous !

Peut-on installer une borne de recharge soi-même ?

Il est possible d’installer une borne électrique soi-même à deux conditions :

  • sa puissance doit être de 3,7 kW ;
  • la norme électrique NF 15-100 doit être respectée.

En effet, il existe actuellement plusieurs puissances de borne de recharge électrique : 3,7, 7,4, 11 et 22 kW. Plus la puissance est élevée, plus le VE est chargé vite, mais cela augmente aussi les risques encourus par les utilisateurs et le bâtiment en cas d’installation non conforme. De plus, des normes pour bornes électriques bien précises ont été créées pour protéger les Français ; leur respect est donc indispensable.

Peut-on installer soi-meme une prise Green Up ?

Les prises renforcées de type Green up, Witty, Mennekes, Bals, etc. ont toutes une puissance inférieure à 3,7 kW ; il est donc possible d’installer une prise renforcée soi-même. Pour ce faire, quelques consignes sont à respecter :

  • elle doit se trouver sur une ligne dédiée ;
  • il faut l’équiper d’un disjoncteur différentiel (et non d’un disjoncteur simple) ;
  • la section minimum des fils est de 2,5 mm ;
  • en cas d’orages fréquents dans la zone, il convient d’installer un parafoudre.

Comment installer une borne de recharge à domicile soi-même ?

Pour nos lecteurs les plus bricoleurs qui souhaiteraient installer eux-mêmes leur borne électrique à la maison, voici les démarches à suivre :

  1. bien choisir sa borne de recharge pour voiture électrique en fonction du VE qui sera acheté et des besoins de recharge du foyer ;
  2. vérifier que la puissance du dispositif est limitée à 3,7 kW ;
  3. se renseigner sur les normes électriques à respecter ;
  4. choisir le lieu d’implantation de la borne de recharge ;
  5. dresser les plans d’installation et la liste du matériel à acheter. Il est possible de trouver des packs d’installation complets ou de se procurer chaque élément indépendamment ;
  6. réaliser les travaux.

Attention, il est possible que la puissance souscrite auprès du fournisseur d’électricité soit insuffisante pour supporter cette nouvelle installation, particulièrement dans le cas de recharges en journée. Dans ce cas-là, l’installation électrique intérieure risque de disjoncter fréquemment. Pas de panique, il suffit de contacter le fournisseur d’électricité pour faire augmenter la puissance autorisée dans le contrat. Cela fait toutefois augmenter la facture d’électricité.

L’installation d’une borne électrique est le moment idéal pour comparer les offres d’électricité disponibles. Avec l’augmentation des consommations du ménage, les économies réalisées en changeant de fournisseur peuvent être de taille. De plus, cette démarche est gratuite pour les particuliers, sans engagement et sans coupure de l’alimentation du logement.

Êtes-vous sûr de payer votre énergie au prix le moins cher ?

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

Installation d’une borne accessible au public

Dans le cas d’une wallbox installée dans une entreprise, une copropriété ou destinée au public, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel, quelle que soit la puissance installée. L’autorisation de poser le dispositif soi-même ne concerne que les bornes électriques domestiques.

Quels risques à installer une wallbox soi-même ?

En cas d’installation ne respectant pas les deux critères énoncés ci-dessus (puissance de 3,7 kW maximum et installation conforme aux normes en vigueur), le propriétaire s’expose à plusieurs risques :

  • une installation mal pensée peut entraîner des dégradations sur le véhicule, sa batterie, ou même un départ d’incendie dans le logement ;
  • la garantie de la voiture électrique peut être interrompue par le constructeur s’il est prouvé que des recharges ont été effectuées sur des bornes non conformes ;
  • en cas de sinistre lié à un dysfonctionnement de la wallbox mal installée, l’assurance habitation refuse généralement de couvrir les dommages.

De plus, il faut noter que les aides financières pour la mobilité verte prévue pour la pose d’une infrastructure de recharge ne sont attribuées qu’aux personnes faisant appel à un installateur qualifié. Les coups de pouce financiers listés au bas de cet article ne sont donc pas disponibles pour les ménages qui choisissent de réaliser les travaux eux-mêmes.

Pourquoi faire installer sa borne électrique par un professionnel ?

Faire appel à un installateur de borne de recharge pour voiture électrique certifié garantit plusieurs avantages :

  • il dispose de toutes les qualifications nécessaires grâce à la certification IRVE (Infrastructure de recharge de véhicule électrique). Celle-ci se compose de trois niveaux :
    • niveau 1, le professionnel est spécialisé dans les bornes classiques de puissance inférieure ou égale à 22 kW,
    • niveau 2, il peut également installer des bornes de recharge intelligentes jusqu’à 22 kW,
    • niveau 3, il peut effectuer des travaux pour des installations de puissance supérieure à 22 kW (uniquement sur la voie publique, ce sont des bornes à recharge rapide comme le superchargeur Tesla) ;
  • il peut conseiller ses clients pour choisir la wallbox parfaitement adaptée à l’utilisation prévue et connaît généralement aussi les applications pour borne de recharge et voiture électrique les plus utiles ;
  • il connaît les marques les plus fiables et les travaux sont garantis par son assurance professionnelle ;
  • il peut également proposer un contrat de maintenance pour borne électrique, ce qui assure un dépannage rapide en cas de dysfonctionnement ;
  • son intervention permet de bénéficier d’aides financières pour la pose du point de charge.

Dans l’ensemble, il est plus prudent de faire appel à un spécialiste pour les travaux électriques dans le logement. D’autant plus que les aides de l’État peuvent compenser les frais d’installation par un artisan.

Quelles aides pour la mobilité verte ?

Les aides financières qui concernent l’installation d’une wallbox sont détaillées au bas de cet article. Mais elles ne sont pas les seules à encourager la mobilité électrique, et d’autres avantages existent pour encourager les particuliers à sauter le pas : bonus écologique et prime au rétrofit, location longue durée de voiture électrique à 100 €, indemnité kilométrique pour véhicule électrique plus élevée que pour un véhicule thermique, etc.

Comment se passe l’installation professionnelle d’une wallbox ?

En passant par un spécialiste des bornes de recharge, le processus est grandement simplifié, voici comment il se déroule :

  1. choisir un installateur certifié IRVE ;
  2. convenir d’un rendez-vous pendant lequel il :
    • identifie les besoins du ménage,
    • prend les mesures,
    • inspecte l’installation électrique en place ;
  3. étudier attentivement le devis proposé et accepter ces conditions si elles semblent convenables ;
  4. programmer une date pour les travaux. Ils durent généralement 2 à 4 h (sauf cas particulier) ;
  5. utiliser librement la borne pour recharger la voiture électrique.

Pour être sûr de choisir le meilleur installateur de wallbox, il est conseillé de demander des devis à deux ou trois entreprises différentes. Il est alors possible de faire son choix en fonction des tarifs proposés et de l’impression qu’aura laissée le professionnel. Il est également recommandé de demander des recommandations à vos proches ; le bouche-à-oreille est souvent la meilleure façon de trouver un bon artisan.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop cher ?

faire une simulation

Coût installation d’une borne pour voiture électrique

Le coût d’achat et d’installation d’une borne de recharge varie selon de nombreux facteurs, comme :

  • la marque de la borne, car certaines se positionnent sur des produits d’entrée de gamme et d’autres ont un positionnement plus luxueux ;
  • le modèle choisi, en particulier le nombre d’options disponibles sur la station (possibilité de charger deux véhicules en simultané, contrôle d’accès, écran LED, connexion à internet, suivi des consommations d’électricité, détection des heures creuses, gestion de la production des panneaux photovoltaïques, délestage, etc.) ;
  • la puissance de l’appareil qui détermine la vitesse de charge car plus elle est élevée, plus la borne coûte cher. De plus, les câbles utilisés pour l’installation sont également plus onéreux s’ils laissent passer une plus grande quantité de courant (nécessaire pour une station de charge de grande puissance) ;
  • le câble permettant de relier la wallbox au VE (il n’est pas toujours fourni avec le véhicule). Il peut coûter jusqu’à 500 € ;
  • la mise aux normes de l’installation électrique de l’habitation dans le cas d’un logement ancien. Cela s’avère parfois indispensable pour la sécurité du bâtiment et de ses occupants ;
  • la distance entre le tableau électrique et l’emplacement choisi pour la borne de recharge. Plus elle est grande, plus les travaux sont coûteux.

Le tarif d’une installation de wallbox par un professionnel s’élève généralement à 700 € pour un modèle d’entrée de gamme peu puissant et entre 1 200 et 2 000 € pour un appareil plus performant. Ce tarif inclut l’achat de tous les éléments nécessaires et la réalisation des travaux.

Pour connaître le prix d’une installation de borne électrique faite soi-même, il faut dresser la liste de tout le matériel nécessaire et estimer leur coût.

Aides financières pour la pose d’une borne de recharge

Il existe aujourd’hui plusieurs aides pour l’installation d’une borne pour voiture électrique, mais elles ne sont disponibles que pour les personnes faisant appel à un professionnel certifié IRVE. Les aides destinées aux ménages sont détaillées ci-dessous, mais il faut savoir que d’autres aides spécifiques ont été créées pour les entreprises et collectivités locales.

Crédit d’impôt pour wallbox

Les particuliers installant une station de charge pour VE dans leur logement peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt l’année suivante, que ce soit pour une résidence principale ou secondaire. Pour cela il faut :

  • être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit du logement ;
  • être domicilié fiscalement en France ;
  • faire installer le dispositif par une entreprise certifiée IRVE.

Le montant du crédit d’impôt est de :

  • 75 % de la facture finale TTC (achat de la borne et travaux inclus) ;
  • dans la limite de 300 € par point de charge (un couple soumis à une imposition commune peut faire installer deux bornes et bénéficier d’un crédit d’impôt de 600 € maximum).

Pour les personnes peu ou pas imposées, soulignons que cette aide est un crédit d’impôt et non une déduction fiscale. Cela signifie que si le crédit est plus important que la somme due, l’administration fiscale procède à un versement de l’aide sur le compte du foyer fiscal.

TVA réduite pour borne de recharge

Actuellement, la TVA en France est de 20 % et elle s’applique à tous les biens et services commercialisés. Toutefois, dans le but d’encourager certaines dépenses, les pouvoirs publics peuvent décider de la diminuer dans des cas précis. Dans le but de faciliter le développement de la mobilité électrique, la TVA sur l’installation des infrastructures de recharge a donc été fixée à 5,5 %. Cette réduction s’applique au matériel comme à la main-d’œuvre et pour en profiter il faut :

  • être propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit de l’habitation ;
  • que la borne soit installée dans une résidence principale ou secondaire, une maison individuelle ou un immeuble collectif. Les autres bâtiments sont exclus de ce dispositif ;
  • que le logement ait plus de 2 ans ;
  • que l’installation soit réalisée par un artisan certifié IRVE.

Aides pour borne électrique en copropriété

La situation est généralement plus complexe en copropriété qu’en maison individuelle, que ce soit pour obtenir l’accord de toutes les parties ou pour réaliser les travaux. La majorité des citadins se trouvant dans cette situation, l’État a mis en place un dispositif clair et des aides spécifiques via le programme Advenir pour bornes électriques.

Il existe trois manières d’obtenir la prime Advenir en collectivité, selon le projet mis en place :

  • la solution individuelle correspond à un copropriétaire qui fait équiper sa propre place de parking. Il doit faire la demande d’aide lui-même ou confier cette tâche à l’installateur et le montant de la prime est de 600 € maximum par point de charge ;
  • la solution partagée est envisagée lorsque le syndic veut faire installer des stations de charge sur des places qui seront utilisées par les copropriétaires qui le souhaitent. C’est le syndic qui fait alors la demande et la prime Advenir peut atteindre 1 660 € par borne ;
  • la solution collective vise à équiper tous les emplacements d’une borne. Là encore, le syndic gère le dossier de demande d’aide et le montant accordé peut aller jusqu’à 8 000 € pour 100 bornes, 75 € par place supplémentaire au-delà et jusqu’à 3 000 € pour les travaux de voirie.

Quelle que soit la solution choisie, l’aide Advenir ne peut couvrir que 50 % de la facture totale HT.

Le programme Advenir s’adresse également aux entreprises, collectivités territoriales et entités publiques.

Comparez pour payer votre électricité moins cher

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité