Quel ventilateur poele a bois choisir ?

Le poêle à bois est un mode de chauffage très populaire en maison individuelle, mais la chaleur n’est pas toujours très bien répartie dans le logement. Il existe désormais des ventilateurs sans électricité très efficaces pour gagner en confort et faire des économies dans le même temps. Voyons quel est le principe de fonctionnement de cet appareil et quels sont les critères pour bien le choisir.

poele bois avec ventilateur

Qu’est-ce qu’un ventilateur pour poêle à bois ?

Le ventilateur pour poêle à bois est un appareil qui se pose sur le poêle ou son conduit d’évacuation. Il se met en route lorsque la chaleur augmente et diffuse l’air chaud produit par le poêle dans le reste de la pièce pour un chauffage plus homogène. Très simple à installer, le ventilateur poele a bois fonctionne sans électricité. De plus, il démarre et s’arrête automatiquement, sans que l’utilisateur n’ait à s’en occuper.

L’objectif de cet appareil est de gagner en confort en hiver et de faire des économies sur les frais de chauffage.

Comment faire des économies sur les factures d’énergie ?

Pour de nombreux Français, il est possible de payer l’électricité moins cher sans rien changer à ses habitudes de consommation. Pour cela, il suffit de changer de fournisseur ; une démarche gratuite, sans coupure et sans engagement pour les particuliers. Pour trouver le meilleur contrat, il est recommandé d’utiliser un comparateur de fournisseurs d’électricité. Les experts énergie Choisir.com sont également joignables par téléphone pour vous accompagner gratuitement dans cette démarche.

Payez moins cher, vous aussi, en changeant de fournisseur !

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

Comment fonctionne le ventilateur poele a bois ?

Cet appareil utilise l’effet Seebeck, parfois appelé effet Peltier. Celui-ci fonctionne ainsi :

  1. deux matériaux conducteurs différents sont mis en présence l’un de l’autre ;
  2. une différence de chaleur est créée entre les deux matériaux ;
  3. la différence de conduction et de température crée un potentiel électrique ;
  4. un module Peltier est placé entre ces deux matériaux pour produire de l’électricité.

Dans le cas d’un ventilateur de poêle, une partie métallique est en contact avec la surface du chauffage et sa chaleur augmente donc rapidement lorsque l’appareil est en route. Une autre partie métallique ne touche pas directement le poêle et dispose d’un dissipateur thermique qui la maintient aussi froide que possible. Entre les deux se trouve un module Peltier qui produit de l’électricité et l’envoie vers un moteur qui actionne les pales du ventilateur. Une fois l’appareil en route, il aspire l’air directement derrière lui et le souffle vers l’avant, sans discontinuer. Plus le poêle chauffe, plus les pales du ventilateur tournent vite, et vice-versa. Lorsque la différence de température entre les métaux n’est plus suffisante pour générer un courant électrique, le ventilateur s’arrête.

Le ventilateur de poêle à bois ne nécessite donc aucun branchement et aucune alimentation extérieure. Il est très facile à installer et peut être déplacé à n’importe quel moment.

Le ventilateur de poele craint-il la chaleur ?

Étonnamment, la réponse est oui. Si la chaleur devient trop importante (plus de 350 °C en général), le module Peltier peut être endommagé et le ventilateur ne fonctionnera plus. Pour éviter cela, il est possible d’investir dans un système muni d’une languette de sécurité. Faite en métal, elle se déforme lorsque la chaleur maximale est atteinte. La base du ventilateur n’est alors plus en contact avec le poêle à bois et elle peut refroidir. En refroidissant, la languette reprend sa position initiale.

Pourquoi installer un ventilateur sur son chauffage au bois ?

Le poêle à bois dégage de la chaleur de deux manières :

  • par rayonnement, c’est-à-dire que chaque objet se trouvant face au feu est chauffé en surface, sans que l’air entre l’objet et le poele ne soit impacté ;
  • par convection, phénomène où l’air chauffé au contact du poêle remonte vers le plafond.

L’air de la pièce où se trouve le poêle est donc chauffé uniquement par convection, mais celui-ci a tendance à s’accumuler sous le plafond alors que nous vivons les pieds sur terre. L’objectif du ventilateur de poele est donc de brasser l’air chaud produit par le poêle avec l’air plus frais de la pièce pour faire augmenter plus rapidement la sensation de chaleur dans l’espace occupé par les habitants du logement.

L’objectif de cette démarche est double :

  • en répartissant mieux l’air chaud, le ventilateur crée plus d’homogénéité dans la pièce en termes de températures. Il peut lutter contre des zones froides, ce qui augmente le confort des occupants en hiver ;
  • en chauffant directement l’espace occupé par les habitants du logement plutôt que les plafonds, le ventilateur de poele permet de faire des économies. Il est en effet possible de réduire la quantité de bois à brûler pour obtenir un confort équivalent.

Attention toutefois, cela est valable pour des pièces de petite taille et dont la hauteur sous plafond est raisonnable. En effet, le ventilateur de poele effet Peltier n’a pas une puissance suffisante pour brasser une grande quantité d’air. Dans les cas où il n’est pas suffisant, il est possible d’investir dans un système de soufflerie alimenté par électricité et/ou un destratificateur d’air.

Comment installer un ventilateur pour poele a bois ?

Il existe deux types de ventilateurs de poêle à bois :

  • ceux qui se posent directement sur le poele, lorsque celui-ci a une surface plane qui monte en température ;
  • les ventilateurs poele a bois sur conduit qui se fixent sur l’évacuation de fumée.

Pour installer le premier type, il n’y a rien à faire : il suffit de déballer l’appareil et de le poser sur le poêle. Il convient toutefois de vérifier que la température de la surface est suffisante avant d’effectuer cet achat. La température minimale permettant le fonctionnement du ventilateur est de 100 °C. Il est possible de vérifier cela avec un thermomètre adapté (laser par exemple) ou tout simplement en essayant de faire bouillir de l’eau dans une casserole.

Les ventilateurs qui se fixent sur le conduit sont vendus avec les attaches permettant de le fixer. La démarche est très simple et il suffit de suivre les étapes indiquées dans la notice. Il existe également des ventilateurs poêle à bois aimantés ; il n’y a alors rien à faire pour que l’appareil tienne.

Quelle que soit l’option choisie, il convient de bien orienter le ventilateur dans la direction à chauffer en priorité.

Quel ventilateur poele a bois choisir ?

Plusieurs critères de choix d’un ventilateur pour poêle à bois peuvent influencer les ménages dans leur achat, notamment :

  • le type de ventilateur, à poser sur le poêle ou sur le conduit. Le poele étant plus chaud et montant plus rapidement en température, le ventilateur de poele le plus efficace est généralement celui qui s’installe directement sur le poêle ;
  • la taille de l’appareil, qui doit être adaptée à celle du poêle. Plus il est grand, plus le ventilateur sera de grande taille ;
  • les courants thermiques de la pièce à chauffer. S’ils sont trop forts (point très froid dans la pièce), ils peuvent empêcher la bonne répartition de la chaleur et le ventilateur sera alors inutile. Dans ce cas-là, mieux vaut investir dans un système de soufflerie électrique ;
  • le prix d’achat de cet accessoire. Tous les ménages n’ont pas le même budget, mais il existe des modèles pour s’adapter à tous ;
  • la garantie proposée par le vendeur. Elle peut aller jusqu’à deux ou trois ans et une extension est parfois proposée ;
  • le nombre de pales (quatre ou six) est souvent mis en avant comme un argument marketing. Dans les faits, il n’existe pas de vraie différence d’efficacité entre ces modèles.

Tous les poêles à bois permettent-ils d’installer un ventilateur ?

Non, certains appareils de chauffe ne sont pas compatibles avec un ventilateur de poele. C’est par exemple le cas des poêles à pellet (granulés), à plaquettes, soufflant ou canalisable qui ont leur propre système de soufflerie. C’est aussi le cas des inserts qui n’ont pas de surface adaptée à la pose de cet appareil.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un ventilateur de poêle ?

Certains atouts du ventilateur de poele ont déjà été abordés dans cet article. Voici la liste complète :

  • cet accessoire augmente le confort thermique en hiver en répartissant mieux la chaleur ;
  • grâce à son action, il est possible de faire des économies sur la quantité de bois utilisée. Un avantage de taille sachant que le bois est déjà souvent considéré comme le chauffage le plus économique ;
  • il est très silencieux, bien plus qu’un ventilateur électrique ;
  • son installation est extrêmement simple, il suffit de le déballer et de le poser sur le poêle ou le conduit d’évacuation sans effectuer de branchements ;
  • il fonctionne sans électricité et ne fait donc pas augmenter les consommations du ménage ;
  • son fonctionnement est automatique, il n’y a pas à s’en occuper.

Toutefois, soulignons que le ventilateur de poele a aussi quelques désavantages :

  • il n’est réellement efficace que dans une pièce de petite taille et de hauteur sous plafond limitée ;
  • la durée de vie de l’appareil est limitée à cinq à dix ans, ce qui peut être considéré comme trop faible par certains consommateurs ;
  • le module Peltier perd en performance d’année en année, et le ventilateur tourne alors moins vite. Il peut toutefois être changé pour une dizaine d’euros ;
  • le ventilateur chauffe lors de l’utilisation du poêle et peut donc causer des brûlures lors de son fonctionnement. Cela est vrai pour le poêle en général, mais le mouvement du ventilateur peut attirer l’attention des enfants et animaux ;
  • il brasse un peu la poussière dans la pièce.

Combien coûte un ventilateur pour poêle ?

Le prix d’un ventilateur de poele à bois est en moyenne de 40 €. Un ventilateur poele a bois pas cher coûte 15 à 20 €, il s’agit alors d’un modèle très basique. Pour un ventilateur poele a bois haut de gamme, il faut compter une soixantaine d’euros.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop cher ?

faire une simulation

Quelles aides financières pour ventilateur de poêle ?

Il n’existe pas d’aide financière pour acheter un ventilateur de poêle à bois. En revanche, l’installation d’un chauffage au bois très efficace peut donner droit à des aides de l’État. En effet, cette énergie est écologique et économique, les pouvoirs publics encouragent donc son utilisation.

Les aides financières pour l’installation d’un chauffage au bois sont :

  • la prime énergie qui découle du dispositif Certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle est versée par des entreprises du domaine de l’énergie ;
  • MaPrimeRénov’ (ou MaPrimeRénov’ Sérénité pour les ménages les plus modestes) qui finance tous les travaux de rénovation énergétique ;
  • l’éco-prêt à taux zéro qui est une avance qui doit être remboursée. L’avantage est que le bénéficiaire ne rembourse que le capital, sans intérêt ;
  • la TVA à taux réduit de 5,5 % est appliquée sur toutes les factures d’artisans réalisant des travaux de rénovation énergétique qui limitent notamment l’impact environnemental du chauffage. Rappelons que le taux normal est de 20 %, il s’agit donc d’un atout de taille ;
  • le chèque énergie qui est envoyé automatiquement à tous les foyers éligibles. Il permet de payer ses factures d’énergie directement en l’envoyant au fournisseur ou de régler des travaux d’amélioration du chauffage ou de l’isolation de la maison ;
  • certaines collectivités locales (communes, départements et régions) attribuent des aides supplémentaires cumulables avec celles mises en place par l’État. Mieux vaut donc bien se renseigner avant de commencer les travaux.

Chaque coup de pouce financier est soumis à des critères d’éligibilité stricts qui concerne l’appareil installé (rendement énergétique, taux d’émission de monoxyde de carbone, taux d’émission de particules fines, etc.), le logement (date de construction) et les revenus fiscaux du foyer qui fait la demande. De plus, ces aides ne sont attribuées qu’aux personnes ayant fait appel à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour effectuer les travaux.

Quelles économies avec un ventilateur pour poele ?

Les économies réalisées avec un ventilateur de poele a bois dépendent de nombreux facteurs comme la puissance du poele, le type de ventilateur, la taille de la pièce, etc. On estime qu’il est possible d’économiser 7 à 20 % de combustible grâce à cet appareil. Pour un logement consommant trois stères de bois par an et payant 60 € par stère, les économies peuvent donc être de 12 à 36 €.

Pour faire encore plus d’économies, il est conseillé de se renseigner également sur les fournisseurs d’électricité. Aujourd’hui, de nombreux opérateurs proposent des contrats à petit prix. De plus, le changement de fournisseur est gratuit, sans coupure et sans engagement pour les particuliers, il est donc possible de changer à tout moment. Les conseillers énergie Choisir.com sont joignables par téléphone pour un accompagnement personnalisé et entièrement gratuit.

Comparez les offres d'énergie pour des économies à la clé

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

Comment faire des économies sur le chauffage ?

Le chauffage au bois fait partie des alternatives les plus économiques actuellement disponibles. D’autres astuces peuvent encore faire diminuer la facture annuelle de chauffage :

Tous ces gestes permettent de faire diminuer les frais annuels de chauffages, mais ils participent également à préserver l’environnement grâce à plus de sobriété.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre électricité trop cher ?