Tarifs avril 2024

Comparez en quelques clics toutes les offres électricité & Gaz des fournisseurs énergie

Électricité : votre consommation
kVA
Gaz naturel : votre consommation
kWh / an
Votre foyer
Quelle énergie utilisez-vous pour quel usage ?
Informations de contact pour recevoir les meilleures offres (facultatif)

Nous utiliserons votre email pour vous envoyer un récapitulatif des meilleures offres pour votre logement, et votre numéro de téléphone uniquement pour le suivi de votre recherche. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données personnelles soient transmises à Marketshot, éditeur de ce site, afin d'être contacté dans le cadre de votre demande.

Vous préférez qu’un conseiller vous aide à comparer les tarifs ?

Les données personnelles collectées sont transmises à Marketshot, éditeur de ce site. Marketshot est susceptible de vous recontacter dans le cadre de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression et de portabilité des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit sur simple demande écrite à l'adresse email : dpo@choisir.com. Pour plus d’informations consultez notre charte pour la protection des données personnelles.

Les infos à retenir en Avril

Du ménage chez les fournisseurs d’électricité

Emmanuelle Wargon, présidente de la CRE, annonçait début mars 2024 l’intention du gendarme de l’énergie français de contrôler de plus près l’activité des fournisseurs alternatifs d’électricité en France. Selon elle, il existe des « abus inacceptables » de la part de certains opérateurs, même s’ils demeurent « minoritaires ». Cette décision ne peut être que bénéfique pour les Français qui ont encore parfois du mal à s’y retrouver parmi toutes les offres proposées.

Parmi les fournisseurs les plus sérieux, certains proposent des offres d’électricité très intéressantes comme :

  • l’Offre Électricité Promo d’Alpiq avec 20 % de réduction sur le prix du kWh HT par rapport au Tarif réglementé ;
  • le contrat Standard Fixe Électricité de TotalEnergies avec un prix HT fixe pendant 1 an et un kWh en moyenne 17 % moins cher que le Tarif Réglementé ;
  • l’abonnement Fixe Équilibre Électricité d’Eni avec de l’électricité verte dont le prix HT est fixe pendant 1 an.
Baisse du prix du gaz pour les Français

Une bonne nouvelle pour les ménages qui consomment du gaz en France : pour le mois d’avril, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a annoncé une baisse de 4,5 % du Prix repère gaz. Toutes les personnes bénéficiant d’un contrat indexé sur ce tarif de référence profiteront de cette aubaine. Pour tous les autres, il est conseillé de comparer les prix des différents opérateurs, c’est l’occasion ou jamais de faire des économies.

Les contrats gaz les plus intéressants actuellement sont :

  • l’Offre Spéciale Gaz de TotalEnergies avec un tarif indexé sur le Prix repère du gaz de la CRE et 5 % de réduction sur le prix du kWh HT de gaz pendant 1 an ;
  • l’abonnement Standard Fixe Gaz de TotalEnergies avec un tarif HT fixe pendant 1 an ;
  • le contrat Fixe Équilibre Gaz d’Eni avec un prix du kWh HT est fixe pendant 2 ans.

Tous les contrats d’électricité et gaz pour particuliers en France sont sans engagement.

La plupart des Français trouvent aujourd’hui leurs factures d’énergie bien trop élevées et cherchent à faire des économies au niveau de ce poste de dépense devenu très onéreux, mais dont on ne peut malheureusement guère se passer. Il est cependant important de noter, qu’il est très fréquent de constater que les contrats ou les options choisis par les consommateurs ne correspondent pas ou plus à leur mode de consommation actuel. Heureusement, il est désormais possible de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz très facilement afin d’obtenir un contrat d’énergie moins cher et parfaitement adapté a ses besoins. Pour être sûr de faire le bon choix, il est conseillé d’utiliser un comparateur energie. Vous y trouverez répertoriées toutes les offres des fournisseurs historiques ou alternatifs, ainsi que leurs promotions en cours.

Le fonctionnement du comparateur energie Choisir.com pour l’électricité & le gaz

Un comparateur fournisseur énergie sert à comparer les prix de l’électricité et du gaz ainsi que les différents types de services et options tarifaires proposés sur le marché de l’énergie en France. En effet, il est souvent difficile pour les consommateurs de s’y retrouver avec les grilles tarifaires de l’énergie, les options : base ou HP/HC, la puissance du compteur etc.. Et le grand nombre de fournisseurs qui pullulent sur le marché complique encore la tâche. C’est pourquoi il est très utile de pouvoir faire une comparaison de tous ces tarifs et options en quelques clics.

Le fonctionnement du comparateur électricité gaz de Choisir.com est simple : les offres des différents fournisseurs d’énergie historiques ou alternatifs sont répertoriées sur le site et les tarifs sont mis à jour automatiquement à chaque changement de tarif. Quand vous renseignez vos données, vous obtenez une estimation de facture d’énergie personnalisée pour chaque contrat.

Pour l’utilisateur, ce service est entièrement gratuit, car ce sont les fournisseurs qui rémunèrent Choisir.com. Mais l’algorithme du comparateur reste entièrement indépendant de ces considérations.

La comparaison des fournisseurs énergie électricité & gaz sur Choisir.com 

Pour utiliser le comparateur energie, il suffit de se rendre en haut de cette page et de renseigner quelques informations :

  1. Quelles sont les énergies que vous souhaitez comparer, l’électricité, le gaz ou les deux (offres Dual) ;
  2. Est ce que la comparaison concerne le logement actuel ou le nouveau domicile dans le cadre d’un déménagement prochain ;
  3. Est ce que vous connaissez votre consommation de gaz et/ou d’électricité annuelle.

Je connais ma consommation annuelle d’énergie

Les informations relatives à la consommation d’électricité et de gaz se trouvent sur les factures reçues pour ce logement. Il faut indiquer au comparateur :

  • pour l’électricité :
    • l’option tarifaire souscrite, Base ou Heures Pleines / Heures Creuses,
    • la quantité d’électricité consommée à l’année en kWh (une relève en Base, deux relèves en HPHC),
    • la puissance souscrite de votre compteur (généralement 3, 6 ou 9 kVA, celle ci peut aller jusqu’à 36 kVA) ;
  • pour le gaz :
    • la consommation annuelle de gaz en kWh.

Je ne connais pas ma consommation annuelle d’énergie

Dans le cas d’un emménagement, le ménage ne connaît pas forcément la consommation à l’année du nouveau logement. Le comparateur energie Choisir.com réalisera donc une estimation de cette dernière en se basant sur :

  • le type d’habitation, appartement ou maison ;
  • la surface habitable ;
  • le nombre d’habitants ;
  • l’énergie utilisée pour le chauffage, la production d’eau chaude et la cuisson (électricité, gaz ou autre).

Une fois toutes les informations renseignées, il est possible (mais pas obligatoire) d’indiquer vos coordonnées mail et téléphone afin qu’un conseiller puisse vous contacter si vous le souhaitez afin de vous aider à opter pour la meilleure offre d’électricité et/ou de gaz, celle qui sera la plus adaptée à votre situation. Si vous ne souhaitez pas être recontacté vous pouvez simplement cliquer sur le bouton « Voir les offres » pour obtenir des simulations de factures d’énergie avec tous les fournisseurs répertoriés. Les résultats sont classés du moins cher au plus cher.

Pourquoi utiliser un comparateur énergie pour choisir son offre électricité et gaz ?

Sous l’impulsion de l’Union européenne, le marché de l’énergie en France a été progressivement ouvert à la concurrence depuis 2007. Cela signifie que EDF et Engie (anciennement GDF-Suez) n’ont plus le monopole : des fournisseurs alternatifs proposent leurs propres offres énergie et sont libres de fixer le prix de l’électricité et le prix du gaz qu’ils souhaitent. De même, les Français peuvent choisir leur contrat et en changer aussi souvent qu’ils le veulent.

L’inconvénient majeur de cette situation est qu’un très grand nombre d’offres différentes ont été créées, et il devient difficile pour les particuliers de faire un choix éclairé entre Tarif Réglementé, offre indexée, prix fixes, etc. Chez Choisir.com, notre objectif est d’aider les consommateurs à s’y retrouver dans cette jungle, afin qu’ils puissent trouver la meilleure offre énergie, c’est à dire celle qui correspond parfaitement à leurs habitudes de consommation. De cette façon vous êtes sûr de payer le juste prix et ainsi de ne pas payer plus cher l’énergie dont on ne peut malheureusement pas se passer. C’est pour cela que nous avons développé notre outil comparateur energie : électricité et gaz.

Payer son énergie moins cher

Utiliser un comparateur energie pour le gaz et électricité permet souvent de faire diminuer les factures. Cependant, pour les ménages les plus modestes, il existe également des aides financières pour payer l’énergie qui peuvent être d’un grand secours dans des moments difficiles.

Quels sont les éléments à prendre en compte pour bien comparer les fournisseurs énergie ?

Parmi les éléments à prendre en compte pour bien choisir son fournisseur d’électricité ou de gaz, on citera :

  • le tarif proposé ;
  • les options tarifaires disponibles ;
  • la qualité du service client ;
  • les services complémentaires inclus dans l’offre.

Dresser un comparatif energie complet tenant compte de tous ces critères peut demander beaucoup de temps. Pour un accompagnement personnalisé, il est vivement conseillé de se faire épauler par téléphone par un expert énergie Choisir.com (service complètement gratuit, numéro non-surtaxé).

Faites vous rappeler par l'un de nos conseillers !

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

La comparaison des tarifs électricité et gaz

Il peut être difficile de comprendre comment est calculé le prix de l’énergie pour les particuliers. Que ce soit pour l’électricité ou le gaz, la facture est composée de trois parties :

  • l’abonnement mensuel, identique tous les mois, qui correspond à un droit d’accès au réseau de distribution ;
  • les consommations qui sont le résultat de la quantité d’énergie consommée (en kWh) multipliée par le prix du kWh unitaire prévu dans le contrat ;
  • des nombreuses taxes sur l’électricité et le gaz, identiques pour tous les opérateurs.

Les fournisseurs énergie ont une certaine liberté sur les prix de l’abonnement HT et les tarif du kWh HT. Cependant, il existe plusieurs montants affichés par offre ; c’est ce que l’on appelle une grille tarifaire. Voici les paramètres qui font varier le prix pour un même contrat :

  • pour l’électricité :
    • la puissance souscrite pour votre compteur exprimée en kVA, elle modifie le coût de l’abonnement,
    • l’option tarifaire choisie qui change le montant du kWh ;
  • pour le gaz :
    • la consommation annuelle de gaz, qui influe sur le prix de l’abonnement et du kWh,
    • la zone géographique dans laquelle se trouve le logement, qui peut impacter le tarif du kWh.

Pour éviter d’avoir à déchiffrer les grilles tarifaires de toutes les offres, il est conseillé d’utiliser un comparateur energie gaz & électricité qui fait cela automatiquement en quelques secondes.

Les options tarifaires de l’électricité

La plupart des offres d’électricité sont proposées avec deux options :

  • “L’option Base” avec un seul prix du kWh d’électricité applicable tous les jours et toute la journée ;
  • “L’option Heures Pleines Heures Creuses (HPHC)” avec deux tarifs pour le kWh. Le client HPHC dispose de 8 h à prix avantageux chaque jour, elles sont réparties en une à trois plages horaires en début d’après-midi et/ou la nuit. Les 16 h restantes coûtent un peu plus cher qu’en Base et l’abonnement est lui aussi un peu plus élevé.

À l’origine, il fallait changer de compteur d’électricité pour pouvoir bénéficier de l’option HPHC, mais cette opération est désormais réalisée à distance depuis le déploiement du compteur Linky. Cependant, pour que les heures creuses soient intéressantes, il faut être capable de déplacer une grande partie de ses consommations sur les plages dédiées. Il est donc très important d’étudier ce point en détail avant d’opter pour ce type d’offre énergie;

Deux autres options historiques sont proposées par le EDF :

  • l’option EJP (Effacement jours de pointe) n’est plus commercialisée depuis 1998, cependant les consommateurs n’ayant pas changé d’offre depuis en bénéficient toujours. Elle propose un tarif intéressant 343 jours par an et un prix du kWh prohibitif les 22 jours restants (répartis entre le 1er novembre et le 31 mars) ;
  • l’option Tempo a remplacé EJP et comprend 300 jours bleus (tarif intéressant), 43 jours blancs (prix moyen) et 22 jours rouges (tarif très élevé). De plus, ces journées de couleur sont associées à l’option HPHC. En tout, ce sont donc six tarifs du kWh qui sont appliqués.

Depuis l’installation de Linky dans une grande partie des foyers français, les fournisseurs alternatifs ont commencé à créer leurs propres options tarifaires, comme par exemple :

  • des offres avec deux types d’heures creuses (attractives et très attractives) ;
  • des offres saisonnières avec un prix plus bas en été qu’en hiver ;
  • des offres week-end et jours fériés avec un tarif plus bas lorsque les consommateurs sont à la maison ;
  • des offres à tarification dynamique dont le prix peut varier plusieurs fois par jour selon les évolutions du cours sur le marché de gros de l’électricité ;
  • etc.

Si vous vous sentez noyés au milieu de toutes ces différentes options, les conseillers énergie Choisir.com peuvent vous aider gratuitement à faire le bon choix parmi toutes ces propositions.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Options tarifaires du gaz

Le compteur de gaz ne prévoit pas la possibilité d’options tarifaires spéciales pour cette énergie. En effet le stockage de l’énergie n’est pas un problème lorsqu’il s’agit du gaz naturel. Les options tarifaires de l’électricité ont été créées pour lisser la consommation sur la journée et dans l’année. Autrement dit, elles visent à encourager les consommateurs à consommer moins lorsque la demande est déjà très forte et plus lorsque la demande est basse. Ainsi, la production d’électricité en France nécessite des ajustements moins forts au cours de la journée.

Comparatif des services clients des fournisseurs d’énergie

Généralement, une fois la souscription des contrats effectuée, les Français n’ont plus rien à faire en termes de démarches pour l’énergie. Cependant, en cas de souci, il est très appréciable d’avoir accès à un service client agréable et surtout réactif. Pour se faire une idée de la satisfaction des clients actuels, il est possible de consulter les avis en ligne. Il faut cependant garder en tête que les clients insatisfaits sont les plus susceptibles de laisser un commentaire. Il est également conseillé de se renseigner sur :

  • les modes de contact disponibles (en ligne uniquement, par téléphone, tchat, etc.) ;
  • les horaires d’ouverture du service client, particulièrement de la plateforme téléphonique (s’il y en a une) ;
  • le taux de litiges pour 100 000 contrats calculé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

De plus, chaque offre d’électricité ou de gaz a ses propres modalités contractuelles, et il peut être intéressant de connaître :

  • les formes de paiement acceptées (prélèvement automatique, carte bancaire, chèque, espèces, etc.) ;
  • le format de la facture (papier ou électronique) ;
  • le mode de facturation (au réel ou sur la base d’une estimation) ;
  • le rythme de facturation (tous les mois ou tous les deux mois) ;
  • la durée du contrat (1, 2, 3 ans, à durée indéterminée, etc.).

À noter que quelle que soit la durée du contrat, le client reste libre de résilier à tout moment, sans frais supplémentaires. En effet, tous les contrats d’énergie pour particuliers en France sont obligatoirement sans engagement.

Services complémentaires

Pour se démarquer les uns des autres, les fournisseurs d’énergie redoublent d’imagination. L’avantage est que les consommateurs ont désormais accès à de nombreuses options qui n’existaient pas il y a encore quelques années, comme :

  • des propositions d’accompagnement pour faire des économies d’énergie :
    • guide de bienvenu contenant des conseils,
    • entretien téléphonique annuel avec un conseiller spécialisé en énergie,
    • un système de cagnotte ou de forfait proposant des économies supplémentaires pour les clients remplissant certains objectifs énergétiques,
    • la mise à disposition d’une application de suivi des consommations,
    • l’utilisation d’un thermostat connecté à la chaudière,
    • etc. ;
  • des actions pour la protection de l’environnement :
    • électricité verte et biogaz en option, soit en partie soit à 100 %,
    • projet de reforestation garantissant la plantation d’un certain nombre d’arbres tous les ans moyennant un supplément,
    • dispositif de compensation des émissions de CO2, en particulier pour les contrats de gaz (la production de gaz étant généralement plus émettrice que celle d’électricité),
    • etc. ;
  • des contrats d’assistance dépannage pour :

Il peut être difficile de s’y retrouver parmi toutes ces propositions ; l’idéal pour faire le bon choix est de se tourner vers un spécialiste des contrats d’énergie. Les conseillers téléphoniques Choisir.com sont joignables pour vous accompagner dans cette démarche (service gratuit, prix d’un appel local).

Nos conseillers sont là pour vous aider au besoin

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Fournisseurs électricité : quelles offres comparer ?

Un point important lors d’une comparaison tarif fournisseurs n’a pas encore été abordé : la variation des prix du kWh. En effet, souscrire un contrat très peu cher à un instant donné ne garantit pas qu’il restera le moins cher dans quelques mois.

Les prix des offres d’électricité peuvent être classés en plusieurs catégories :

  • le Tarif réglementé de vente de l’électricité (TRV) est commercialisé uniquement par le fournisseur historique (EDF dans la majorité des cas). Sa grille tarifaire est fixée par le gouvernement sur proposition de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et peut changer deux fois par an, en février et en août. Ce tarif sert généralement de point de comparaison pour toutes les offres pour particuliers en France ;
  • les offres d’électricité indexées peuvent être basées sur plusieurs indices :
    • prix de l’électricité suivant le Tarif réglementé. Historiquement, toutes les offres indexées suivaient le TRV, souvent avec une réduction par rapport à ce dernier. Ces contrats se font de plus en plus rares,
    • contrat d’électricité indexé sur le cours de l’électricité sur le marché de gros. Ces tarifs ont tendance à être plus volatils que le TRV, et aucun contrôle n’est exercé par les pouvoirs publics,
    • tarif basé sur un indice calculé par le fournisseur. Le détail de ce calcul est publié par l’entreprise et la fréquence de révision du prix indiqué dans le contrat. Les indices de référence sont généralement basés en partie au moins sur les prix de gros et parfois en partie aussi sur le TRV ;
  • les contrats d’électricité à prix fixe garantissent un tarif HT du kWh d’électricité qui ne peut pas être modifié pendant toute la durée du contrat, celle-ci peut généralement aller de 1 à 4 ans. Ces offres ont tendance à être plus onéreuses que celles à prix variable, mais deviennent très intéressantes en cas d’augmentation générale du prix de l’électricité ;
  • les prix fixés librement par les fournisseurs d’électricité sont de plus en plus courants, car ils laissent plus de liberté aux opérateurs. Certaines règles doivent tout de même être respectées et les fournisseurs ont l’obligation d’informer leurs clients 30 jours avant l’application d’une modification de la grille tarifaire ;
  • les offres d’électricité à tarification dynamique restent encore rares et ne sont pas très populaires auprès des Français. Le prix du kWh peut changer toutes les heures pour refléter les variations du cours de l’électricité.

Il n’existe pas vraiment de solution parfaite parmi toutes ces options. Il convient à chaque ménage d’identifier ce qui lui semble le plus important. Certains préfèrent la protection de l’électricité à prix fixe, alors que d’autres chercheront l’offre d’électricité la moins chère, indépendamment des évolutions possibles. Les modalités de changement des prix sont indiquées dans les résultats affichés par le comparateur energie Choisir.com.

Entreprises locales de distribution

EDF n’est pas le fournisseur historique d’électricité pour tous les Français : dans certaines zones, une Entreprise locale de distribution (ELD) était pendant longtemps le seul fournisseur (et le distributeur) d’électricité. Les ELD les plus connues sont Gaz et Électricité de Grenoble (GEG) et ÉS Strasbourg, mais il en existe environ 160 ! Pourtant, elles ne couvrent de 5 % du territoire et ne concernent que 5 % des consommateurs. C’est pour cette raison que la plupart des fournisseurs alternatifs ont décidé de ne pas s’implanter sur ces marchés. Les choix de fournisseurs possibles pour les habitants d’une ELD peuvent donc être très limités.

Fournisseurs Gaz : quels contrats comparer ?

Depuis le 1er juillet 2023, le marché du gaz se distingue de celui de l’électricité sur un point très important : il n’existe plus de Tarif réglementé du gaz. Ce contrat proposé par le fournisseur historique (Engie ou ELD) était contraire au droit européen et a donc été supprimé. Pour conserver un point de comparaison entre les tarifs des différents prestataires, la CRE publie tous les mois un Prix Repère Gaz (PRG) qui indique ce qui peut être attendu des fournisseurs en fonction des coûts d’approvisionnement, d’acheminement, etc. Toutefois, le PRG n’est pas une offre commerciale, il n’est donc pas possible d’y souscrire, que ce soit avec Engie ou un de ses concurrents.

Actuellement, les prix des offres de gaz peuvent évoluer de trois manières :

  • les offres de gaz à prix indexé évoluent généralement tous les mois. Elles peuvent se baser sur :
    • le Prix Repère Gaz de la CRE, éventuellement avec un pourcentage de réduction,
    • le cours du gaz sur le marché de gros,
    • un indice différent choisi par le fournisseur ;
  • le gaz à prix fixe est proposé sur des périodes allant de 1 à 3 ans. Généralement plus cher à la souscription qu’un contrat indexé, il devient intéressant si le prix du gaz augmente ;
  • les contrats de gaz à prix libre sont fixés par le fournisseur comme il l’entend. Il doit transmettre les tarifs à tous ses clients et ces derniers restent libres de changer d’opérateur à tout moment, sans frais de résiliation.

Il n’existe pas de tarification dynamique du gaz, ces offres sont dédiées uniquement à l’électricité.

Je n’ai pas quitté le TRV du gaz à temps, que va-t-il se passer ?

Les clients Engie qui n’avaient pas quitté le Tarif réglementé du gaz au 1er juillet 2023 ont été basculés automatiquement vers une offre créée spécialement pour l’occasion : l’offre Passerelle. Celle-ci peut être conservée sans problème par les consommateurs qui ne souhaitent pas prendre le temps d’étudier un comparatif énergie dans le détail. Cependant, ce tarif n’est pas le plus attractif du marché et l’offre ne contient aucun service particulier. Il est donc possible d’obtenir un contrat plus avantageux, chez Engie ou chez un concurrent. Les conseillers Choisir.com peuvent vous accompagner gratuitement dans cette démarche.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

09 70 25 44 41 Appel non surtaxé

Quels sont les meilleurs contrats d’électricité en mars 2024 ?

Lors d’une comparaison des prix de l’électricité, il est important de comparer ce qui peut l’être : les tarifs pour une offre variable et une offre fixe ne peuvent pas être les mêmes. Voici les contrats qui sont actuellement proposés dans chaque catégorie en France.

Electricité à prix variable

Les contrats d’électricité à prix variable comprennent le TRV de l’électricité, les contrats indexés (sur le TRV ou un autre indice) et les offres dont le prix est fixé par le fournisseur. Dans l’ensemble, c’est dans cette catégorie que l’on retrouve l’électricité la moins chère à un instant donnée. Cependant, les clients optant pour cette solution peuvent subir de fortes hausses des tarifs dans le futur.

Le tableau ci-dessous regroupe les tarifs d’électricité qui peuvent être obtenus actuellement, pour une puissance de compteur de 6 kVA et en option Base :

FournisseurOffreEvolution des tarifsTarif Abonnement
(en € TTC par mois)
Prix du kWh
(en € TTC par kWh)
AlpiqÉlectricité Promo
(-20%)
Indexée TRV12,60 €0,2063 €
EDFTarif RéglementéOffre de référence0,2516 €
Zen OnlineLibre0,2287 €
happ-eElectricité happ-e 2 ansIndexée TRV12,71 €0,2489 €
Ohm EnergieOffre Maxi Eco
(-21%)
Indexée TRV12,34 €0,1800 €
TotalEnergiesHeures EcoLibre12,44 €0,2516 €
Comparatif offres électricité – Contrats à prix variable
(en vigueur en avril 2024)

Le TRV commercialisé par Engie (et les ELD d’électricité) est considéré comme le contrat de référence pour les particuliers.

Comment payer l’électricité moins cher ?

Parmi les contrats listés ci-dessus, certains permettent de faire des économies substantielles. Une autre solution pour réduire durablement les dépenses énergétiques consiste à investir dans la rénovation énergétique (isolation du logement, système de chauffage efficace, climatisation économique, ventilation adaptée, etc.). De plus, cela participe à la préservation de l’environnement et soulage le réseau électrique français en période de froid.

Electricité à prix fixe

Les offres d’électricité à prix bloqué sont généralement plus chères que celles à prix variable. En revanche, les clients sont protégés des augmentations du prix de l’électricité pendant une période qui peut aller jusqu’à 4 ans. Ces contrats sont donc très attractifs pour les personnes qui redoutent une envolée des tarifs et souhaitent maîtriser leur budget très précisément.

Il faut toutefois noter que le prix unitaire HT de l’électricité est fixe : si les consommations croissent, la facture totale aussi. De plus, les taxes et contributions peuvent elles aussi être augmentées et se répercuter sur la facture du consommateur final.

Voici les contrats d’électricité à prix fixe actuellement disponibles pour une puissance de compteur de 6 kVA et en option Base :

FournisseurOffreDurée de fixité du prix
(en année)
Tarif Abonnement
(en € TTC par mois)
Prix du kWh
(en € TTC par kWh)
Octopus EnergyElec fixe 2 ans12,60 €0,2177 €
Énergies du SanterreDomelec1 an14,31 €0,2393 €
SoweeÉlec’ Prix Fixe3 ans12,72 €0,2200 €
WekiwiOffre électricité1 an12,57 €0,2063 €
Comparatif offres électricité – Contrats à prix bloqué
(en vigueur en avril 2024)

Prix bloqué, facture fixe ?

Attention, lorsque l’on parle d’électricité à prix bloqué, cela ne concerne que le tarif HT du kWh d’électricité. Celui-ci reste multiplié par le nombre de kWh consommés sur la période, et les taxes et contributions peuvent faire varier le montant TTC. Ce n’est donc pas le montant annuel demandé par le fournisseur qui reste le même sur la durée du contrat, mais uniquement le coût unitaire de l’électricité hors taxes.

Quelles sont les meilleures offres de gaz en mars 2024 ?

La comparaison des prix du gaz doit elle aussi tenir compte des variations possibles du tarif, les offres bloquées ayant tendance à être un peu plus chères.

Gaz à prix variable

Pour le gaz, il n’existe plus de Tarif réglementé faisant office d’offre de référence. Depuis juillet 2023, le prix du gaz proposé aux particuliers est comparé au Prix Repère Gaz publié mensuellement par la CRE. Pour aider nos lecteurs à comparer les offres de gaz, ce tarif est inclus dans le tableau ci-dessous, mais il est impossible de souscrire cette offre, car aucun fournisseur ne la commercialise.

Voici les tarifs de gaz qui peuvent actuellement être obtenus avec des contrats à prix variable. Ils sont basés sur une consommation annuelle de 7 000 kWh en zone 1.

FournisseurOffreEvolutions des prixMontant Abonnement
(en € TTC par mois)
Tarif du kWh
(en € TTC par kWh)
Offre non commercialiséePrix Repère GazMensuelle21,43 €0,0985 €
EDFAvantage Gaz OptimiséIndexée PRG19,86 €0,0862 €
EngieGaz AdaptIndexée marché de gros21,53 €0,0888 €
happ-eGaz happ-e 1 anIndexée PRG22,70 €0,08422 €
Ohm EnergieOffre Maxi Eco GazLibre21,43 €0,0868 €
SoweeOffre Gaz ÉcoIndexée PRG28,07 €0,0873 €
TotalEnergiesOffre Spéciale Gaz
(-5%)
Libre21,43 €0,0784 €
VattenfallGaz Eco PlusIndexée PRG23,42 €0,0872 €
Comparatif offres gaz – Contrats à prix variable
(en vigueur en avril 2024)

Les zones tarifaires du gaz

Avant 2007, lorsque tous les ménages étaient au TRV, GDF s’occupait de la fourniture et de la distribution du gaz. L’entreprise publique avait créé 6 zones tarifaires selon l’éloignement par rapport à un point d’entrée du gaz sur le territoire français. Ainsi, les coûts de distribution payés par les consommateurs finals étaient proportionnels à ceux engendrés par leur consommation.
Depuis la libéralisation du marché, la plupart des fournisseurs continuent de proposer différentes zones tarifaires, au minimum pour les ménages dont la consommation est importante. Il faut toutefois savoir que tous n’ont pas conservé les mêmes zones que GRDF, le distributeur du gaz. Heureusement, grâce à un comparateur de fournisseurs de gaz en ligne, il est possible d’avoir toujours le bon tarif en renseignant son code postal.

Besoin d'aide pour changer de contrat d'énergie ?

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Gaz à prix fixe

Comme pour l’électricité, il est possible de choisir le gaz à prix bloqué. Cela est même encore plus intéressant pour cette énergie dont le cours varie très souvent et parfois brusquement. Le tableau ci-dessous présente les contrats actuellement proposés dans cette catégorie pour une consommation annuelle de 7 000 kWh en zone 1.

FournisseurOffrePériode de fixité du tarifMontant Abonnement
(en € TTC par mois)
Tarif du kWh
(en € TTC par kWh)
EDFAvantage Gaz 2 ans2 ans20,12 €0,1017 €
EniEquilibre2 ans23,38 €0,1013 €
Ohm EnergieOffre Fixe Gaz1 an22,24 €0,1245 €
SoweeGaz Prix Fixe3 ans21,43 €0,0981 €
WekiwiWekiWEB1 an21,33 €0,1056 €*
Prix remisé
Comparatif offres gaz – Contrats à prix fixe
(en vigueur en avril 2024)

Quel fournisseur d’énergie verte choisir en mars 2024 ?

Désormais, une grande partie des ménages cherchent à consommer de manière plus responsable et à diminuer leur empreinte écologique. Dans le secteur de l’énergie, cela prend la forme de contrats verts, moins émetteurs de gaz à effet de serre (GES) et ne reposant pas sur les énergies fossiles. Voici ce qui se fait dans le domaine.

Comment fonctionne l’énergie verte ?

Lorsque l’on parle d’énergie renouvelable, cela est souvent par opposition à l’énergie classique, c’est-à-dire :

  • l’électricité produite à partir de gaz et de charbon (dont la proportion est faible en France) et d’énergie nucléaire. Cette dernière est la source principale en France (près de 70 % de l’électricité produite dans l’Hexagone) et, bien qu’elle n’émette pas de CO2, elle pose des problèmes de gestion des déchets radioactifs et des questions environnementales liées à un possible accident et au démantèlement des centrales en fonctionnement ;
  • le gaz naturel extrait des sous-sols qui est une ressource limitée, très polluante, tant lors de son raffinage et de sa combustion que pour son transport.

Depuis plusieurs années déjà, des sources d’énergie plus propres sont exploitées pour produire :

  • de l’électricité verte à partir de barrages hydroélectriques (environ 20 % du mix énergétique français), d’éoliennes, de panneaux photovoltaïques, de la biomasse etc. ;
  • du biogaz à partir de déchets organiques (déchets agricoles, boues de stations d’épuration, etc.).

Le problème est qu’une fois injectées dans les réseaux de distribution, il n’est pas possible de distinguer ces énergies propres de leurs formes plus polluantes. Pour y remédier, un système a été créé au niveau européen : les Garanties d’origine (GO). Lorsqu’un fournisseur d’énergie verte propose un contrat propre, il s’engage à acheter la quantité d’énergie consommée par ses clients ayant choisi une offre verte à un producteur d’énergie renouvelable. Ainsi, peu importe le type d’énergie acheminée jusqu’au compteur du ménage, l’argent dépensé pour ses factures sert à financer de l’énergie propre.

Comment choisir l’énergie la plus verte possible ?

Comme dans la plupart des secteurs, il peut être difficile de faire la distinction entre des offres vraiment respectueuses de l’environnement et les tentatives de greenwashing d’entreprises peu scrupuleuses. Pour accompagner les consommateurs dans leur démarche vertueuse, l’Agence de la transition écologique (ADEME) propose un label attribué aux fournisseurs d’électricité les plus engagés. Ce label s’appelle VertVolt et est un indicateur fiable qu’un opérateur fait son maximum pour la planète.

Il n’existe pour l’instant pas de label similaire pour les fournisseurs de gaz vert.

Electricité verte

Il est donc possible de consommer de l’électricité verte à la maison sans faire installer des panneaux solaires sur son toit ; il suffit de souscrire un contrat 100 % renouvelable. Certains proposent même un tarif très proche de ce qui se fait en électricité classique.

Le tableau ci-dessous présente les tarifs proposés pour une puissance souscrite de 6 kVA en option Base :

FournisseurOffreEvolutions des prixMontant Abonnement
(en € TTC par mois)
Tarif du kWh
(en € TTC par kWh)
EnercoopOffre particuliersLibre16,02 €0,2223 €
EngieElec Tranquillité 1 anIndexée TRV12,71 €0,2489 €
IlekMon producteur local d’électricité verteIndexée TRV20,53 €0,2516 €
la bellenergiePrudence
(-20%)
Fixe 12 mois12,53 €
*prix bonus
0,1992 €
*prix bonus
Garance
(-20%)
Fixe 36 mois16,53 €
*prix bonus
Mint EnergieClassic & GreenFixe 2 ans13,14 €0,2290 €
Smart & GreenFixe 1 an12,60 €0,2516 €
Octopus EnergyÉco-Conso
(-15%)
Indexée TRV12,60 €0,2177 €
*prix remisé
Ohm EnergieClassiqueIndexée TRV11,62 €0,2516 €
VattenfallExclusive Verte
(-10%)
Indexée TRV13,60 €0,2063 €
Comparatif offres électricité verte
(en vigueur en avril 2024)

Recharger son véhicule électrique à l’électricité propre

Ces contrats sont particulièrement appréciés des personnes ayant décidé d’investir dans la mobilité électrique. Il est en effet particulièrement frustrant de passer à l’électrique tout en sachant que des énergies polluantes sont utilisées dans le cadre de la production française.

Gaz vert

Les contrats de gaz renouvelable restent plus rares que pour l’électricité, la production de cette énergie restant pour le moment marginale comparée au gaz naturel. Voici les tarifs de gaz vert qui sont proposés pour une consommation annuelle de 7 000 kWh en zone 1 :

FournisseurOffreEvolution des tarifsConditionsTarif Abonnement
(en € TTC par mois)
Prix du kWh
(en € TTC par kWh)
DyneffMon Contrat Serein VertFixe 1 an15 % biogaz28,07 €0,1113 €
55 % biogaz0,1029 €
100 % biogaz0,0955 €
ekwateurOffre 100 %Fixe ou libre100 % biogaz françaisPrix sur devis
Offre 15 %15 % biogaz français
IlekMon producteur local de gaz vertIndexée PRG100 % biogaz français25,84 €0,0966 €
Mint EnergieBiogaz ClassicIndexée PRG5 % biogaz français21,43 €0,0985 €
TotalEnergiesVerte Fixe GazFixe 1 an10 % biogaz français21,43 €0,1086 €
Comparatif offres gaz vert
(en vigueur en avril 2024)

Qu’est-ce que la compensation carbone ?

Certains fournisseurs de gaz proposent des contrats classiques, mais avec une compensation carbone, incluse ou en supplément. Cela signifie que l’énergie consommée est du gaz naturel, il est donc polluant et présent sur Terre en quantité finie. Cependant, l’entreprise met en place des actions de capture du CO2 visant à séquestrer une quantité égale aux émissions de ses clients dans le cadre de leur consommation de gaz. Cette option n’est pas la plus vertueuse, mais reste intéressante car elle finance des projets à l’impact positif pour l’environnement.

Comment s’y prendre pour changer de fournisseur d’énergie ?

Il est très simple de changer de contrat d’énergie pour les particuliers. Cependant, selon la situation, la démarche à suivre n’est pas exactement la même. Deux cas de figure se présentent :

  • le consommateur a besoin d’un contrat d’énergie pour un nouveau logement, dans le cadre d’un déménagement ;
  • le ménage ne change pas de domicile, il souhaite simplement souscrire une offre plus adaptée.

Je déménage

Les contrats d’électricité et de gaz ne peuvent pas être transférés d’un logement à un autre, ni d’un occupant au suivant. Lors d’un emménagement, il est donc indispensable de contacter un fournisseur d’électricité (et de gaz, le cas échéant) pour être sûr que les compteurs soient ouverts à temps. L’idéal est de s’en occuper deux semaines avant la date d’entrée dans le logement. Voici comment procéder :

  1. comparer les offres disponibles pour trouver la plus adaptée au logement et aux besoins du ménage ;
  2. appeler le fournisseur ou réaliser la souscription en ligne ;
  3. si l’ancien fournisseur est différent du nouveau prestataire, penser à résilier le contrat précédent.

Pour les personnes pressées, les étapes 1. et 2. peuvent être simplifiées en appelant un expert énergie Choisir.com. En effet, nos conseillers peuvent trouver la meilleure offre partenaire et réaliser la souscription en un seul appel.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

Avant de commencer le processus de souscription, il faut rassembler quelques informations, notamment :

  • l’adresse du logement, aussi complète que possible (particulièrement pour les immeubles collectifs) ;
  • si possible, le nom de l’ancien occupant ;
  • le PDL attribué au compteur (il apparaît sur les factures de l’occupant précédent) ou le PRM indiqué par le compteur Linky pour l’électricité. Pour le gaz, il s’agit d’un numéro PCE qui ne se trouve que sur les factures ;
  • les relèves de compteur (une ou deux pour l’électricité selon l’option tarifaire, une seule pour le gaz) ;
  • la surface du logement ;
  • le nombre d’habitants ;
  • l’énergie utilisée pour le chauffage, la production d’eau chaude et la cuisson ;
  • un RIB si un prélèvement automatique doit être mis en place.

Les informations relatives au compteur servent à identifier l’appareil qui doit être activé, celles qui concernent le logement et le ménage ont pour but d’établir une estimation de consommation à l’année.

Dans le cas d’un déménagement, l’ouverture du compteur d’électricité ou de gaz est payante ; c’est ce que l’on appelle la mise en service. Les frais sont les mêmes pour tous les fournisseurs et ils sont reversés au gestionnaire de réseau, Enedis pour l’électricité et GRDF pour le gaz. Voici les tarifs appliqués :

Type de mise en serviceDélaisTarif TTC
Electricité
Ouverture compteur Linky24 h ouvrées1,66 €
Le jour même 56,78 €
Ouverture compteur ancienne génération5 jours ouvrés30,37 €
2 jours ouvrés71,40 €
dans les 24 h141,92 €
Gaz
Ouverture compteur standard5 jours ouvrés20,94 €
Ouverture compteur express2 jours ouvrés67,20 €
Ouverture compteur urgente24 h ouvrées161,22 €
Prix et délais pour une ouverture de compteur gaz et électricité
(en vigueur en avril 2024)

Je reste dans mon logement

Il est tout à fait possible de changer d’offre de gaz et/ou d’électricité sans changer de logement ; cela est même encore plus simple que pour un déménagement. Il suffit de :

  1. trouver l’offre qui vous intéresse ;
  2. appeler le fournisseur qui la commercialise pour souscrire.

Comme dans le cas précédent, ces deux étapes peuvent être faites en même temps en appelant un conseiller Choisir.com. Il n’est pas nécessaire de contacter l’ancien fournisseur, la souscription d’un nouveau contrat met un terme automatiquement au précédent.

En ce qui concerne les éléments à fournir, ils sont tous présents sur la facture du fournisseur actuel.

Enfin, cette démarche est entièrement gratuite, quels que soient les fournisseurs, ancien et nouveau.

Changer de fournisseur energie sans coupure

Dans le cas d’un changement d’offre sans déménagement, il est important de ne surtout pas résilier le contrat en cours. Cela donnerait lieu à la fermeture du compteur, la coupure d’électricité (ou de gaz) et à la facturation de frais de mise en service.

Quels sont les risques de changer de fournisseur énergie ?

Les personnes décidant de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ne prennent aucun risque :

  • la démarche est entièrement gratuite et tous les contrats d’énergie pour particulier sont sans engagement ;
  • la résiliation de l’ancien contrat est automatique, il est impossible d’avoir deux contrats pour le même compteur et de se retrouver avec deux factures pour une même consommation ;
  • la transition se fait sans coupure de l’alimentation du logement ;
  • pour l’électricité, il est toujours possible de revenir au Tarif réglementé d’EDF ;
  • pour le gaz, cette possibilité n’existe plus, mais l’offre ayant totalement disparu, plus personne n’en bénéficie.

En cas d’insatisfaction, il est toujours possible de changer à nouveau gratuitement pour un opérateur ou une offre qui convient mieux au ménage.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

Derniers articles

Voir tous les articles

  • renovation logement insalubre
    Ma Prime Logement Décent : un dispositif de choc pour la rénovation des logements dégradés !

    Ma Prime Logement Décent s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs et aux copropriétés. Cette aide a pour objectif accélérer la rénovation des logements ou des immeubles dégradés, insalubres ou présentant un risque pour leurs occupants. Attribuée par l’Anah, elle permet de financer tout type de travaux de réhabilitation et de rénovation, y compris ceux permettant d’améliorer les performan…

  • isolation thermique optimisée
    Isolation thermique : comment l’optimiser ?

    Se sentir au chaud chez soi ? Une sensation agréable qui n’est malheureusement pas partagée par tous les Français. Si certains se dirigent vers des équipements de chauffage pour remédier à cet inconfort, d’autres engagent des travaux d’isolation thermique. Une solution plus coûteuse mais bien plus efficace sur le long terme. Pourquoi ? Et comment améliorer l’isolation de son logement…

  • sol isolation thermique
    L’isolation thermique du sol

    L’isolation du sol n’est pas à négliger pour améliorer les performances énergétiques de son logement. Bien qu’ils ne représentent pas autant de pertes de chaleur que les murs ou le toit, les isoler apporte tout de même un gain de confort et des économies de chauffage non négligeables. Quels sont tous les avantages de l’isolation du sol ? Quelles techniques et matériaux isolants peuvent être u…

  • aides pour financer renovations 2024
    Quelles aides pour la rénovation énergétique des logements en 2024 ?

    L’énergie la moins chère et la moins polluante étant celle qu’on n’utilise pas, les pouvoirs publics ont reconduit en 2024 la plupart des aides à la rénovation énergétique, en les complétant. Ces dernières représentent l’un des leviers les plus efficaces pour apporter une réponse durable à la crise énergétique et climatique. En incitant propriétaires et locataires à changer de système de chauffage…

  • traces salpetre mur
    Salpêtre sur les murs : causes, risques et traitements

    Le salpêtre sur les murs est un problème relativement courant, notamment lorsque l’humidité est importante dans le logement. Si vous constatez des taches blanches sur vos murs qui reviennent malgré les nettoyages fréquents, que vos peintures ou votre papier peint se décollent, il est probable que le salpêtre en soit la cause. Que faire pour s’en débarrasser ? Est-ce néfaste pour la santé…

  • rampants maison
    Isolation des rampants : pourquoi, comment, quel budget ?

    Dans une maison, les rampants définissent la partie inclinée de la toiture, connue le plus souvent sous le nom de combles aménageables ou perdus. Sachez que l’isolation des rampants sous toiture est une action bénéfique pour retrouver un confort thermique et réduire le montant de sa facture d’énergie. Suivez notre guide pour tout savoir de l’isolation des rampants dans une maison : les avanta…