Tarifs juillet 2024

Comparateur électricité & gaz : les offres fournisseurs énergie en 2024

Électricité : votre consommation
kVA
Gaz naturel : votre consommation
kWh / an
Votre foyer
Quelle énergie utilisez-vous pour quel usage ?
Informations de contact pour recevoir les meilleures offres (facultatif)

Nous utiliserons votre email pour vous envoyer un récapitulatif des meilleures offres pour votre logement, et votre numéro de téléphone uniquement pour le suivi de votre recherche. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données personnelles soient transmises à Marketshot, éditeur de ce site, afin d'être contacté dans le cadre de votre demande.

Vous préférez qu’un conseiller vous aide à comparer les tarifs ?

Les données personnelles collectées sont transmises à Marketshot, éditeur de ce site. Marketshot est susceptible de vous recontacter dans le cadre de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression et de portabilité des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit sur simple demande écrite à l'adresse email : dpo@choisir.com. Pour plus d’informations consultez notre charte pour la protection des données personnelles.

Infos à retenir en juillet

Electricité

En France, les effets du bouclier tarifaire mis en place fin 2021 sont en train de se dissiper : le prix moyen de l’électricité a augmenté de 15 % en 2023, de 10 % en février 2024 et devrait connaître une hausse de 1 à 2 % en août 2024. Mais parmi les fournisseurs d’électricité les plus sérieux, certains proposent tout de même des contrats aux tarifs intéressants, par exemple :

  • Alpiq avec Électricité Promo 100 % verte, de l’électricité d’origine renouvelable à prix attractif ;
  • Sowee avec son contrat Élec’ Prix Fixe 3 ans dont les tarifs HTT sont bloqués sur 3 ans ;
  • Ilek avec son contrat Mon producteur français d’électricité verte labellisée VertVolt.
Gaz

Côté gaz, c’est une hausse de près de 12 % qui a été annoncée par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour son Prix repère gaz (PRG). Une mauvaise nouvelle pour les consommateurs qui peuvent toutefois se tourner vers des fournisseurs sérieux de gaz qui cherchent à maintenir des prix corrects comme :

  • Eni avec Stabilité Gaz, une offre à prix HTT fixes et bas ;
  • Engie avec Gaz Adapt 1 an, un contrat dont les tarifs HTT sont bloqués ;
  • Ilek avec Mon producteur français de gaz vert, une offre 100 % biogaz.

Tous les contrats d’électricité et gaz pour particuliers en France sont sans engagement.

Le prix de l’électricité et du gaz ne cesse de varier en France. Pourtant, il existe aujourd’hui des solutions pour payer l’énergie moins cher. Pour cela, il suffit d’utiliser un comparateur de fournisseurs d’électricité et de gaz pour trouver un meilleur contrat d’énergie. Voici comment procéder pour faire baisser les factures.

Fonctionnement du comparateur électricité gaz officiel Choisir.com

Un comparateur fournisseur énergie sert à comparer les prix de l’électricité et du gaz ainsi que les différents types de services et options tarifaires proposés sur le marché de l’énergie en France. En effet, il est souvent difficile pour les consommateurs de s’y retrouver avec les grilles tarifaires de l’énergie, les options, la puissance du compteur, etc. Et le grand nombre de fournisseurs qui pullulent sur le marché complique encore la tâche. C’est pourquoi il est très utile de pouvoir faire une comparaison de tous ces tarifs et options en quelques clics.

Le fonctionnement du comparateur électricité gaz de Choisir.com est simple : les offres de différents fournisseurs d’énergie historiques ou alternatifs sont répertoriées sur le site et les prix sont mis à jour automatiquement à chaque changement de tarif. Quand vous renseignez vos données, vous obtenez une estimation de facture d’énergie personnalisée pour chaque contrat.

Ce service est entièrement gratuit, car ce sont les fournisseurs qui rémunèrent Choisir.com. Mais l’algorithme du comparateur reste entièrement indépendant de ces considérations.

Comparatif des fournisseurs énergie électricité & gaz sur Choisir.com

Pour utiliser le comparateur électricité et/ou gaz , il suffit de se rendre en haut de cette page et de renseigner ces informations :

  1. Quelles sont les énergies que vous souhaitez comparer : l’électricité, le gaz ou les deux (offres duales) ?
  2. Est-ce que la comparaison concerne le logement actuel ou le nouveau domicile dans le cadre d’un déménagement ?
  3. Est-ce que vous connaissez votre consommation de gaz et/ou d’électricité annuelle ?

Je connais ma consommation annuelle d’énergie

Les informations relatives à la consommation d’électricité et de gaz se trouvent sur les factures reçues pour ce logement. Il faut indiquer au comparateur :

  • pour l’électricité :
    • l’option tarifaire souscrite, Base ou Heures Pleines Heures Creuses,
    • la quantité d’électricité consommée à l’année en kWh (une relève en Base, deux relèves en HPHC),
    • la puissance souscrite de votre compteur (généralement 3, 6 ou 9 kVA, elle peut aller jusqu’à 36 kVA) ;
  • pour le gaz :
    • la consommation annuelle de gaz en kWh.

Je ne connais pas ma consommation annuelle d’énergie

Dans le cas d’un emménagement, le ménage ne connaît pas forcément la consommation à l’année du nouveau logement. Le comparateur energie Choisir.com réalisera donc une estimation de cette dernière en se basant sur :

  • le type de logement, appartement ou maison ;
  • la surface habitable ;
  • le nombre d’occupants ;
  • l’énergie utilisée pour le chauffage, la production d’eau chaude et la cuisson (électricité, gaz ou autre).

Une fois toutes les informations renseignées, il est possible (mais pas obligatoire) d’indiquer vos coordonnées mail et téléphone afin qu’un conseiller puisse vous contacter si vous le souhaitez afin de vous aider à opter pour la meilleure offre d’électricité et/ou de gaz, celle qui sera la plus adaptée à votre situation. Si vous ne souhaitez pas être recontacté, vous pouvez simplement cliquer sur le bouton « Voir les offres » pour obtenir des simulations de factures d’énergie avec tous les fournisseurs répertoriés. Les résultats sont classés du moins cher au plus cher.

Pourquoi comparer les offres d’électricité et de gaz ?

Une grande partie des ménages restent encore chez EDF pour le contrat d’électricité et Engie pour le contrat de gaz. Pourtant, il y a des avantages à comparer les fournisseurs d’energie et leurs offres.

Electricité et gaz moins chers

Chaque opérateur énergie est libre de fixer le prix de l’électricité et le prix du gaz pour les offres qu’il commercialise. Les tarifs du kWh les plus élevés sont environ 50 % plus chers que les tarifs les plus bas. Il est donc possible de faire baisser significativement la facture en choisissant un contrat d’électricité ou de gaz moins cher.

De plus, les prix pratiqués n’ont aucune influence sur la qualité de l’énergie qui alimente le logement : tous les compteurs d’électricité et compteurs de gaz sont raccordés aux mêmes réseaux. Utiliser un comparateur électricité et gaz permet donc de faire des économies en continuant de bénéficier de la même énergie à la maison.

Prix de l’énergie fixé par l’État

Il existe une offre d’électricité pour laquelle le fournisseur n’est pas libre de fixer ses prix : le Tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité. Celui-ci est fixé par le gouvernement et commercialisé par EDF sous le nom Tarif Bleu.

Jusqu’au 1er Juillet 2023, il existait également un TRV du gaz commercialisé par Engie, mais il a été supprimé car il allait à l’encontre du droit européen.

Meilleure offre de gaz ou d’électricité

L’énergie consommée dans le logement est la même avec tous les fournisseurs d’énergie en France, mais les services proposés par ces entreprises sont différents. Certains ménages peuvent trouver intéressant de payer un peu plus cher pour avoir une offre comprenant plus d’options. Pour les consommateurs qui recherchent le meilleur service au meilleur prix, les experts énergie Choisir.com sont joignables par téléphone pour un accompagnement gratuit et personnalisé.

Faites vous rappeler par l'un de nos conseillers !

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Évolutions des prix de l’énergie

Les prix de l’électricité et du gaz peuvent varier rapidement, à la hausse comme à la baisse. Le fournisseur le moins cher un jour peut être détrôné le lendemain par un concurrent. Les démarches pour l’énergie ont été simplifiées, et il est très simple et rapide de changer de fournisseur. Il est donc conseillé de comparer les offres d’electricité et de gaz régulièrement pour s’assurer d’avoir toujours la plus adaptée.

Impact écologique du gaz et de l’électricité

De plus en plus de Français cherchent à limiter leur empreinte écologique, notamment en choisissant un fournisseur d’énergie renouvelable pour leur domicile. Il existe en effet des contrats de gaz vert et d’électricité propre pour particuliers en France. Il n’y a pas vraiment de comparateur énergie verte en ligne, mais l’outil Choisir.com indique clairement les offres renouvelables. Nos conseillers téléphoniques peuvent également vous conseiller sur ce point.

De plus, l’Agence de la transition écologique (ADEME) a créé le label VertVolt qui distingue les fournisseurs d’électricité « Engagés » et « Très Engagés » pour l’environnement.

Comment se servir d’un comparateur électricité & gaz ?

Plusieurs critères peuvent être utilisés pour choisir le contrat de gaz ou d’électricité ; ils sont détaillés ci-dessous.

Prix du kWh par fournisseur

Le tarif proposé est bien souvent le critère privilégié par les personnes qui utilisent un comparateur pour l’electricité et le gaz, le but est alors de faire des économies sur l’énergie. Il y a deux éléments à prendre en compte pour comparer les prix de l’énergie, le premier est le prix du kWh de l’électricité ou du gaz.

Le prix du kWh est un tarif unitaire de l’énergie. Il est multiplié par le nombre de kWh consommés sur une période pour savoir ce que le client doit payer à son fournisseur. Ce calcul (nombre de kWh x prix du kWh) correspond à la partie variable de la facture, parfois appelée partie consommations.

Chaque fournisseur fixe le prix du kWh librement pour chacune de ses offres. Pour faire des économies sur la partie consommation des factures de gaz et d’électricité, il est donc conseillé de se concentrer sur deux points :

  • diminuer le nombre de kWh consommés pour faire des économies d’énergie ;
  • choisir un prix du kWh très bas, par exemple en utilisant le comparateur energie officiel Choisir.com ou en appelant un de nos experts.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Prix de l’abonnement

Le second élément à prendre en compte pour faire baisser les factures d’énergie est le tarif de l’abonnement. Il s’agit de la part fixe de la facture, quelle que soit la quantité d’énergie consommée, le coût de l’abonnement reste le même. Pour une même offre, le montant de l’abonnement varie selon :

  • la puissance souscrite pour l’électricité (3 kVA, 6 kVA, 9 kVA, etc.). Plus la puissance de compteur est élevée, plus le client peut consommer d’électricité à un instant donné sans que l’installation électrique du logement ne disjoncte et plus l’abonnement coûte cher ;
  • la Consommation annuelle de référence (CAR) pour le gaz. Il s’agit de la quantité de gaz estimée consommée sur une année dans des conditions climatiques moyennes et dépend des usages qui sont faits du gaz dans l’habitation (cuisson, production d’eau chaude, chauffage).

Lors d’un comparatif des prix de l’énergie, il est important de tenir compte de l’abonnement tout autant que du prix du kWh, car certains fournisseurs mettent en avant un tarif unitaire très attractif, mais se « rattrapent » sur la partie fixe de la facture. Pour être sûr de ne pas se tromper, mieux vaut utiliser un comparateur de contrats de gaz et électricité pour obtenir des estimations de factures complètes (consommations et abonnement) pour chaque offre.

Evolution des tarifs

Le contrat d’énergie le moins cher à un instant donné ne l’est pas forcément le mois suivant. Lors d’un comparatif électricité et gaz, il faut se pencher sur les modalités d’évolution des prix pour chaque offre. Elles peuvent être regroupées en plusieurs catégories :

  • les offres d’énergie à prix indexé dont les variations suivent celles d’un indice de référence qui peut être :
    • le TRV pour l’électricité ou le Prix repère gaz,
    • le prix de vente de l’énergie sur le marché de gros,
    • un indice créé par le fournisseur ;
  • les offres d’énergie à prix fixe avec un prix du kWh HTT (Hors toutes taxes) bloqué sur la durée du contrat. Le prix de l’abonnement HTT est parfois aussi fixe ;
  • les offres d’énergie à prix libre dont les évolutions sont décidées librement par le fournisseur. Il doit tout de même informer ses clients avant chaque changement.

Le choix entre ces différentes options dépend entièrement des envies du ménage.

Qu’est-ce que le Prix repère gaz ?

Le TRV du gaz a été définitivement supprimé, mais un autre tarif a été créé à sa place : le Prix repère gaz (PRG). Ce n’est pas une offre commerciale, il n’est donc pas possible d’y souscrire, mais un tarif de référence publié tous les mois par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). Le PRG permet aux consommateurs de se faire une idée chaque mois du prix « normal » du gaz.

Durée du contrat

Tous les contrats d’énergie ont une durée : 1 an, 2 ans, durée indéterminée, etc. Dans la plupart des cas, les Français n’ont pas à se préoccuper de la durée du contrat d’énergie, car :

  • tous les contrats d’énergie pour particuliers sont sans engagement, il est donc possible de résilier à n’importe quel moment, sans frais ;
  • ils contiennent tous une clause de reconduction tacite, il n’est donc pas possible de se retrouver avec un compteur fermé parce que le contrat a pris fin (sauf manquement aux obligations de paiement) ;
  • si le fournisseur décide de modifier le tarif proposé à l’issue du contrat, il a l’obligation de prévenir son client qui est libre de souscrire chez un concurrent si la nouvelle proposition ne lui convient pas.

Le seul cas où la durée de contrat est importante est celui d’un contrat à prix bloqué. En effet, plus la période de fixité est longue, plus l’offre a tendance à être intéressante, car il est probable que les prix des autres contrats augmentent durant cette période.

Quelle que soit la durée indiquée au contrat, le client particulier n’est pas engagé et peut changer de fournisseur ou mettre un terme à son contrat quand il le souhaite, sans frais de résiliation.

Options tarifaires

Pour l’électricité, il existe plusieurs options tarifaires. Autrement dit, il est possible de n’avoir qu’un seul prix du kWh d’électricité ou plusieurs. Deux options tarifaires sont disponibles chez tous les fournisseurs :

  • l’option Base est la plus simple, il n’y a qu’un seul tarif pour le kWh d’électricité ;
  • l’option Heures Pleines Heures Creuses (HPHC) comprend deux tarifs :
    • un kWh en Heures Creuses moins cher qu’en Base disponible 8 h par jour (en début d’après-midi et/ou la nuit),
    • un kWh en Heures Pleines un peu plus cher qu’en Base qui s’applique pendant les 16 h restantes.

À cela s’ajoutent quelques options rendues possibles grâce au déploiement du compteur Linky :

  • l’option Tempo est une option qui n’existait à l’origine que pour le Tarif Bleu EDF (TRV) car il fallait un compteur spécial pour en bénéficier. Elle comprend 6 tarifs différents avec chaque année 300 jours bleus (tarif très avantageux), 43 jours blancs (prix intéressant) et 22 jours rouges (prix du kWh prohibitif) associés à des Heures Pleines et Heures Creuses chaque jour. Depuis peu, des fournisseurs alternatifs proposent des contrats similaires à l’option Tempo ;
  • des options week-end destinées aux personnes qui ne sont que très peu chez elles en journée en semaine ;
  • des options mobilité électrique pour les clients qui rechargent une voiture électrique à la maison.

Il peut être difficile de choisir parmi toutes ces options. Les conseillers énergie Choisir.com sont joignables par téléphone pour vous accompagner dans cette démarche (service gratuit et sans obligation d’achat).

Nos conseillers sont là pour vous aider au besoin

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

Énergie verte

Une grande partie des Français se soucient de la source d’énergie utilisée pour produire l’énergie qu’ils consomment. Il est aujourd’hui possible de consommer de l’électricité verte sans faire poser de panneaux solaires chez soi en souscrivant simplement un contrat d’électricité verte. Cette énergie est principalement :

  • hydroélectrique ;
  • solaire ;
  • éolienne ;
  • issue de la biomasse.

Pour aider les ménages à identifier les fournisseurs d’électricité les plus sérieux sur ce point, l’ADEME (Agence de la transition écologique) a créé le label VertVolt. Il distingue les fournisseurs « Engagés » et « Très Engagés » pour la préservation de l’environnement. Ce label est utile pour faire la différence entre les entreprises impliquées et celles pratiquant seulement le greenwashing.

Depuis quelques années, il est également possible de souscrire un contrat de gaz vert, ou biogaz. Contrairement au gaz naturel, il n’est pas puisé dans le sous-sol mais fabriqué par l’être humain, à base de déchets organiques (déchets agricoles, boues de stations d’épuration, etc.). La composition de ces deux types de gaz est la même, mais l’impact environnemental du gaz vert est bien plus bas que celui du gaz d’origine fossile.

Comment être sûr que l’énergie consommée est verte ?

Il n’est pas possible de diriger du gaz vert vers le compteur et l’installation intérieure de gaz du consommateur ayant souscrit un contrat vert, tout le gaz injecté sur le réseau se mélange. Il en est de même pour l’électricité.

Souscrire une offre d’énergie verte garantit cependant que l’énergie achetée par le fournisseur pour le compte de son client est propre. Un mécanisme officiel permet d’assurer le suivi de l’énergie renouvelable injectée sur les réseaux : les garanties d’origine.

Services additionnels

Pour répondre aux besoins de tous les clients, certains fournisseurs d’énergie ne se battent pas pour offrir les meilleurs prix, mais proposent des services complémentaires comme :

  • des outils de suivi des consommations (thermostat, application, entretien téléphonique personnalisé, etc.) ;
  • une facturation encourageant les économies (cagnotte remplie si les consommations sont basses, forfait avantageux si le client maîtrise ses consommations, etc.) ;
  • une assistance dépannage pour l’électricité, le gaz, les serrures, la plomberie, etc. ;
  • des actions pour la protection de l’environnement (projet de reforestation, compensation des émissions de CO2, etc.) ;
  • etc.

De plus, la qualité du service client varie d’un opérateur à un autre (horaires d’ouverture, modes de contact acceptés, capacité à résoudre les problèmes, etc.). Pour éviter les ennuis, mieux vaut choisir un fournisseur d’énergie ayant un service client de qualité. Les experts énergie Choisir.com peuvent vous aider par téléphone dans votre choix.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Fournisseur d’énergie historique ou alternatif ?

Pendant de nombreuses années, il n’existait qu’un fournisseur d’électricité et de gaz pour la quasi-totalité des Français : EDF-GDF. L’entreprise s’est ensuite scindée en deux, puis GDF a été renommée GDF-Suez et enfin Engie. Aujourd’hui, ces deux fournisseurs historiques exercent toujours leur activité en France, mais ils ne sont plus limités à une seule énergie : EDF et Engie commercialisent des offres de gaz et d’électricité.

La différence entre un fournisseur historique et alternatif n’existe plus que pour l’électricité : EDF a la possibilité de proposer le Tarif réglementé de l’électricité (TRV) alors que ses concurrents n’en ont pas le droit. Actuellement, le TRV de l’électricité ne fait pas partie des offres les plus attractives sur le marché, mais il reste un indice de référence important.

Côté gaz, le TRV a été supprimé en 2023, il n’y a donc plus aucune différence entre Engie et ses concurrents pour cette énergie.

Quels sont les autres fournisseurs historiques ?

Sur environ 5 % du territoire français, EDF-GDF n’a jamais été en activité et une Entreprise locale de distribution (ELD) gère la fourniture et la distribution de l’électricité et/ou du gaz. Dans ces zones, l’ELD en question est considérée comme le fournisseur historique pour l’énergie concernée.

Tous ces réseaux sont ouverts à la concurrence, mais dans les plus petites ELD, aucun fournisseur alternatif ne s’est encore installé. Une faible part de la population ne peut donc pas choisir son fournisseur d’énergie.

Tarifs réglementés du gaz et de l’électricité

Les tarifs de référence de l’énergie sont :

  • le Tarif réglementé de l’électricité commercialisé sous le nom Tarif Bleu par EDF ;
  • le Prix repère gaz publié tous les mois par la CRE.

Tarif réglementé de l’électricité

Le calcul du tarif réglementé de l’électricité est réalisé par la CRE. Deux fois par an, en février et en août, le gendarme de l’énergie propose un nouveau prix officiel de l’électricité pour tous les ménages au TRV. Le gouvernement peut ensuite appliquer ce nouveau tarif ou en choisir un différent.

Le Tarif Bleu EDF existe en Base et en HPHC, les grilles tarifaires pour ces deux options se trouvent ci-dessous :

Option Base
Puissance souscrite
(kVA)
Abonnement mensuel
(€ TTC)
Prix du kWh
(€ TTC)
3 kVA9,63 €0,2516 €
6 kVA12,60 €
9 kVA15,79 €
12 kVA19,04 €
15 kVA22,07 €
18 kVA*25,09 €
24 kVA*31,76 €
30 kVA*37,44 €
36 kVA*44,82 €
*Les puissances comprises entre 18 et 36 kVA ne sont plus disponibles à la souscription en option Base. Pour ces puissances les particuliers sont obligés de choisir l’option HPHC.

Prix de référence électricité EDF
Tarif réglementé TTC juillet 2024
Option Heures Pleines Heures Creuses
Puissance souscrite
(kVA)
Abonnement mensuel
(€ TTC)
Heures Pleines
(€ TTC)
Heures Creuses
(€ TTC)
6 kVA13,01 €0,2700 €0,2068 €
9 kVA16,70 €
12 kVA20,13 €
15 kVA23,40 €
18 kVA26,64 €
24 kVA33,44 €
30 kVA39,63 €
36 kVA44,79 €
Prix de référence électricité EDF
Tarif réglementé TTC juillet 2024

Prix repère gaz

Le Prix repère gaz n’est pas une offre commerciale, il n’est donc pas possible d’y souscrire, ni auprès d’Engie ni auprès d’un fournisseur de gaz alternatif. Cependant, ce tarif permet de se faire une idée générale du coût du gaz pour les fournisseurs à un instant donné. D’ailleurs, certains opérateurs proposent des contrats dont les tarifs sont indexés sur le Prix repère gaz qui est actualisé tous les mois.

Voici le tarif de référence du gaz pour le mois de juillet 2024 :

Usage du gazAbonnement annuel
(€ TTC)
Prix du kWh
(€ TTC)
Prix BasPrix MoyenPrix Élevé
Cuisson/Eau Chaude114,30 €0,12786 €0,13159 €0,13966 €
Chauffage277,43 €0,09376 €0,10261 €0,12059 €
Prix de référence gaz CRE
Prix repère gaz TTC juillet 2024

Il est intéressant de garder ces valeurs en tête lors de l’utilisation d’un comparateur de fournisseurs de gaz pour s’assurer de souscrire un contrat à un tarif raisonnable.

Comparatifs des prix du gaz et de l’électricité

Le comparateur Choisir.com permet de trouver les fournisseurs d’énergie les moins chers, mais il est important de comparer ce qui est comparable. Voici les offres les moins chères ce mois-ci selon le type de contrat.

Comparateur électricité à prix variable

Les contrats d’électricité à prix variable comprennent le TRV de l’électricité, les contrats indexés (sur le TRV ou un autre indice) et les offres dont le prix est fixé par le fournisseur. Souvent, c’est dans cette catégorie que l’on retrouve l’électricité la moins chère à un instant donné. Cependant, les clients optant pour cette solution peuvent subir de fortes hausses des tarifs dans le futur.

Le tableau ci-dessous compare des offres d’électricité à tarif variable disponibles actuellement, pour une puissance de 6 kVA en option Base et une consommation annuelle de 5 000 kWh :

FournisseurOffreTarif abonnement mensuel
(€ TTC)
Prix du kWh
(€ TTC)
Estimation de facture mensuelle
(€ TTC)
Ohm EnergieGiga Eco13,90 €0,1883 €93 €
Mint EnergieOnline & Green14,02 €0,1883 €93 €
Energie d’IciEnergie Bleue12,87 €0,1972 €96 €
EkWateurElectricité 100 % verte variable16,50 €0,1973 €99 €
EniWeb Elec14,82 €0,2132 €104 €
Comparatif contrats électricité
Prix variables TTC juillet 2024

Comparateur électricité à prix fixe

Les offres d’électricité à prix bloqué sont souvent plus chères que celles à prix variable. En revanche, les clients sont protégés des augmentations du prix de l’électricité pendant une période qui peut aller jusqu’à 4 ans. Ces contrats sont donc très attractifs pour les personnes qui redoutent une envolée des tarifs et souhaitent maîtriser leur budget très précisément. Il faut toutefois noter que le prix unitaire HT de l’électricité est fixe : si les consommations croissent, la facture totale aussi. De plus, les taxes et contributions peuvent elles aussi être augmentées et se répercuter sur la facture du consommateur final. Cela est alors le cas chez tous les fournisseurs et avec toutes les offres.

Voici un comparatif de contrats d’électricité à prix fixe actuellement disponible pour une puissance de compteur de 6 kVA, en option Base avec une consommation annuelle de 5 000 kWh :

FournisseurOffreDurée de fixitéTarif abonnement mensuel
(€ TTC)
Prix du kWh
(€ TTC)
Estimation de facture mensuelle
(€ TTC)
Octopus EnergyEco-conso FixeJusqu’au 30/09/202512,71 €0,2018 €97 €
AlpiqÉlectricité StableJusqu’au 31/12 /202512,71 €0,2041 €98 €
AlternaÉlectricité verte 100 % locale1 an13,80 €0,2018 €98 €
EDFZen Fixe2 ans12,60 €0,2054 €99 €
TotalEnergiesStandard Fixe Électricité2 ans12,55 €0,2132 €102 €
Comparatif contrats électricité
Prix bloqués TTC juillet 2024

Pour obtenir des estimations de factures basées sur vos propres consommations, il faut remonter en haut de cette page et utiliser le comparateur Choisir.com. Il est également possible de faire cette démarche au téléphone en appelant un conseiller énergie.

Ne payez plus votre électricité trop cher !

Nos experts énergie calculent pour vous les économies que vous pourriez faire sur votre facture d’électricité

Comparateur gaz à prix variable

Les offres de gaz à prix variable ont des tarifs indexés (sur le PRG ou le prix de gros) ou fixés librement par le fournisseur. Cette énergie a des tarifs bien plus volatils que ceux de l’électricité et les grilles tarifaires des offres à prix variable sont actualisées tous les mois.

Voici les meilleurs tarifs de gaz qui peuvent actuellement être obtenus avec des contrats à prix variable. Ils sont basés sur une consommation annuelle de 11 000 kWh à Paris :

FournisseurOffreTarif abonnement mensuel
(€ TTC)
Prix du kWh
(€ TTC)
Estimation de facture mensuelle
(€ TTC)
TotalEnergiesOffre Spéciale Gaz8,58 €0,106 €106 €
EDFAvantage Gaz Optimisé7,53 €0,1128 €111 €
VattenfallGaz Eco Plus11,69 €0,1125 €115 €
SoweeGaz Eco14,81 €0,1126 €119 €
EngieGaz Adapt 1 an9,10 €0,1288 €128 €
Comparatif contrats gaz
Prix variables TTC juillet 2024

Zones tarifaires du gaz

Avant 2007, lorsque tous les ménages étaient au TRV, il existait 6 zones tarifaires selon l’éloignement entre le logement et un point d’entrée du gaz sur le territoire français. Ainsi, les coûts de distribution payés par les consommateurs finals étaient proportionnels à ceux engendrés par leur consommation.

Depuis la libéralisation du marché, la plupart des fournisseurs continuent de proposer différentes zones tarifaires, au minimum pour les ménages dont la consommation est importante. Il faut toutefois savoir que tous n’ont pas conservé les zones d’origine. Heureusement, grâce à un comparateur d’offres de gaz en ligne, il est possible d’avoir toujours le bon tarif en renseignant son code postal.

Comparateur gaz à prix fixe

Comme pour l’électricité, il est possible de choisir le gaz à prix bloqué. Cela est même encore plus intéressant pour cette énergie dont le cours varie très souvent et parfois brusquement. Le tableau ci-dessous présente les contrats actuellement proposés dans cette catégorie pour une consommation annuelle de 11 000 kWh à Paris.

FournisseurOffreDurée de fixitéTarif abonnement mensuel
(€ TTC)
Prix du kWh
(€ TTC)
Estimation de facture mensuelle
(€ TTC)
EniStabilité Gaz1 an10,53 €0,0980 €101 €
SoweeGaz Prix Fixe 3 ans3 ans8,54 €0,1234 €122 €
EDFAvantage Gaz 2 ans2 ans10,08 €0,1246 €125 €
TotalEnergiesStandard Fixe Gaz1 an8,58 €0,1332 €131 €
AlternaGaz Zen 1 an1 an8,89 €0,1364 €134 €
Comparatif contrats gaz
Prix bloqués TTC juillet 2024

Quels sont les avantages du comparateur gaz et electricité Choisir.com ?

Le comparateur énergie Choisir.com est simple et rapide d’utilisation, mais il ne s’agit pas de son seul avantage. Voici toutes les raisons pour lesquelles il est conseillé d’utiliser cet outil.

Économies sur les factures d’énergie

Changer de fournisseur permet de faire des économies significatives sur la facture d’énergie sans rien changer aux habitudes de consommation. Avec le comparateur Choisir.com, il est possible d’identifier en quelques secondes le contrat le moins cher selon la consommation du foyer. Par exemple en juillet :

  • pour l’électricité, le prix du kWh le plus cher est de 0,2770 € et le moins cher de 0,1883 €. Pour une consommation de 5 000 kWh, la différence est de 444 € par an ;
  • pour le gaz, le prix du kWh le plus cher est de 0,1762 € et le moins cher de 0,098 €. Pour une consommation de 11 000 kWh, la différence est de 860 € par an.

Même si vous pensez avoir une offre attractive, mieux vaut comparer de temps en temps, car de nouveaux contrats apparaissent régulièrement.

Gain de temps pour comparer les fournisseurs

On dénombre actuellement 30 fournisseurs d’électricité et 18 fournisseurs de gaz, et la plupart d’entre eux commercialisent plusieurs offres. Comparer tous les tarifs de l’énergie manuellement est une tâche complexe et chronophage, car il faut trouver chaque grille tarifaire et déchiffrer les conditions de vente.

L’outil Choisir.com donne des estimations de facture précises avec les offres référencées en quelques secondes seulement.

Sélection personnalisée d’une offre d’énergie

Le tarif n’est pas le seul critère de choix pour trouver le meilleur fournisseur d’énergie, et certains ménages recherchent plutôt :

  • des prix fixes ;
  • une option tarifaire spéciale pour l’électricité ;
  • de l’énergie verte ;
  • des services additionnels ;
  • un service client de grande qualité ;
  • etc.

Utiliser un comparateur de contrats d’énergie permet d’obtenir des informations complémentaires sur chaque prestataire.

Accompagnement gratuit par un conseiller énergie

Notre outil simplifie autant que possible la comparaison des différents fournisseurs. Mais les offres d’énergie restent nombreuses, et les options disponibles diverses.

En cas de doute, il est possible de se faire aider gratuitement par un conseiller énergie, il suffit pour cela d’appeler le numéro non surtaxé ci-dessous. L’accompagnement de nos équipes est :

  • gratuit ;
  • sans engagement ;
  • sans obligation d’achat.

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

faire une simulation

Démarches facilitées pour changer de fournisseur

En plus de vous aider à identifier la meilleure offre d’électricité et/ou de gaz, nos conseillers peuvent procéder à la souscription à votre place si vous le souhaitez. Ainsi, en un seul appel, il est possible de :

  1. trouver l’offre d’énergie idéale ;
  2. souscrire le contrat choisi ;
  3. faire résilier l’ancien contrat (si les deux concernent le même logement).

Cette démarche est entièrement gratuite pour le client, car ce sont les fournisseurs de gaz et d’électricité qui rémunèrent Choisir.com.

Quelles étapes pour comparer et changer de fournisseur ?

Nous avons vu en détail tous les éléments à prendre en compte pour bien choisir son offre de gaz ou d’électricité. Une fois que cela est fait, il faut passer aux démarches par téléphone : souscription, résiliation, etc. Voici comment procéder.

Comment souscrire une offre d’électricité ou de gaz ?

Une fois le contrat choisi, il faut appeler le fournisseur commercialisant l’offre ou Choisir.com et communiquer au conseiller :

  • l’adresse complète du logement ;
  • le PRM (ou PDL) associé au compteur d’électricité et/ou le PCE du compteur de gaz ;
  • la relève du compteur pour l’énergie concernée (il peut y en avoir plusieurs pour l’électricité, selon l’option tarifaire) ;
  • la date souhaitée pour le début du contrat ;
  • la surface habitable du logement ;
  • le nombre d’occupants ;
  • l’énergie utilisée pour la cuisson, la production d’eau chaude et le chauffage ;
  • un RIB pour mettre en place un prélèvement automatique.

C’est tout ce qu’il y a à faire pour obtenir un contrat d’énergie ; c’est une démarche qui prend généralement 5 à 10 minutes. Cependant, quelques détails changent selon que le contrat soit pour un logement que vous occupez déjà (avec un compteur déjà activé) ou pour une nouvelle habitation (contrat résilié par l’ancien occupant).

Comment changer de fournisseur de gaz ou d’électricité ?

On parle de changement de fournisseur lorsqu’il existe déjà un contrat de gaz ou d’électricité pour le logement et que le client décide de changer d’offre et d’opérateur. Ce cas est le plus simple et le client n’a qu’à :

  1. choisir son nouveau fournisseur ;
  2. souscrire l’offre choisie comme indiqué ci-dessus ;
  3. laisser le nouveau fournisseur demander la résiliation de l’ancien contrat.

L’ancien fournisseur prépare alors une dernière facture pour solder le compte, mais celle-ci ne contient jamais de frais de résiliation pour les particuliers.

Quels sont les risques de changer de fournisseur énergie ?

Les personnes décidant de changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ne prennent aucun risque :

  • la démarche est entièrement gratuite et tous les contrats d’énergie pour particulier sont sans engagement ;
  • la résiliation de l’ancien contrat est automatique, il est impossible d’avoir deux contrats pour le même compteur et de se retrouver avec deux factures pour une même consommation ;
  • la transition se fait sans coupure de l’alimentation du logement ;
  • pour l’électricité, il est toujours possible de revenir au Tarif réglementé d’EDF ;
  • pour le gaz, cette possibilité n’existe plus, mais l’offre ayant totalement disparu, plus personne n’en bénéficie.

En cas d’insatisfaction, il est toujours possible de changer à nouveau gratuitement pour un opérateur ou une offre qui convient mieux au ménage.

Comment déménager le contrat d’énergie ?

Lors d’un déménagement, les consommateurs souhaitent souvent faire transférer leur contrat en cours à la nouvelle adresse. Cela est impossible, un fournisseur d’énergie ne peut pas changer l’adresse sur un contrat. Il faut donc résilier le contrat en cours et en souscrire un autre à la nouvelle adresse. Il est conseillé de comparer les offres d’électricité et de gaz plutôt que de souscrire immédiatement chez le même fournisseur car :

  • de nouvelles plus intéressantes ont peut-être vu le jour depuis la souscription du dernier contrat ;
  • les besoins énergétiques du nouveau domicile ne sont peut-être pas les mêmes que dans le précédent ;
  • l’offre souscrite dans l’habitation précédente n’est peut-être plus disponible à la souscription.

Une fois l’offre idéale dans votre situation trouvée, il faut rassembler les informations listées plus haut et appeler le nouveau fournisseur ou Choisir.com pour souscrire.

Une étape supplémentaire est à réaliser dans ce cas-là : il faut contacter l’ancien fournisseur pour mettre un terme au contrat. Comme le compteur concerné n’est pas le même, la résiliation n’est pas automatique. Le consommateur qui oublie cette étape continue de recevoir des factures pour son ancien logement, même s’il ne l’habite plus.

Combien coûte le déménagement de contrat d’énergie ?

L’ouverture d’un compteur d’électricité ou de gaz est payante, le tarif est le même chez tous les fournisseurs. Le prix de base est de 1,66 € pour l’électricité (avec Linky) et de 20,94 € pour le gaz. Le coût est plus élevé pour un compteur d’ancienne génération ou si la demande est très pressée.

Comment résilier un contrat d’énergie ?

La résiliation d’un contrat de gaz ou d’électricité est la démarche la plus simple : il n’y a qu’à appeler le fournisseur d’énergie, lui demander de mettre fin au contrat et lui transmettre la date de fin souhaitée.

Il n’y a pas à donner de raison pour la résiliation ni à payer de frais supplémentaires. Le fournisseur envoie une dernière facture pour que le client règle ses dernières consommations ou pour lui rembourser le trop-perçu.

Attention, la résiliation n’est à demander qu’en cas de départ du logement, car elle entraîne la fermeture des compteurs. Pour changer de fournisseur, il n’y a qu’à souscrire le nouveau contrat, le reste se fait automatiquement.

Comment optimiser sa consommation d’énergie ?

Choisir un fournisseur d’énergie pas cher n’est pas la seule option pour faire baisser les factures : l’énergie la moins chère (et la plus verte) est celle qu’on ne consomme pas. Voici nos conseils pour diminuer la quantité d’énergie consommée chaque année.

Choix d’équipements économes en énergie

Les appareils électriques comptent pour une part importante de l’électricité consommée chaque année par un foyer. Four, lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, réfrigérateur, ordinateur, téléviseur… tous peuvent faire augmenter la facture. Pourtant, les modèles les plus récents et disposant d’une étiquette énergétique verte (A ou B) permettent de faire des économies significatives sur le long terme.

Pour les ménages qui peuvent se le permettre, il est donc conseillé de remplacer les anciens appareils électroménagers par des modèles plus récents et moins gourmands en énergie.

Suivi de la consommation

Avant de faire diminuer les consommations d’énergie du ménage, il est indispensable de connaître la situation : quels sont les postes de dépense les plus importants, quand ont lieu les pics de consommation, quelles sont les variations sur la journée, la semaine, l’année, etc.

Pour ce faire, il existe plusieurs outils de suivi des consommations énergétiques :

  • depuis le déploiement du compteur Linky, le gestionnaire de réseau Enedis propose à chaque foyer équipé de se créer un espace personnel en ligne pour pouvoir suivre de près les consommations d’électricité ;
  • de nombreux fournisseurs d’électricité et de gaz proposent aussi une analyse des consommations, particulièrement si le logement dispose de compteurs communicants (Linky et Gazpar). Cet outil est généralement disponible depuis le site internet du fournisseur et l’application mobile s’il en propose une ;
  • les systèmes de chauffage récents peuvent le plus souvent être équipés d’élément de suivi des consommations, voire de thermostats permettant de contrôler et de programmer la température de chauffe.

S’intéresser à sa consommation de gaz et d’électricité est la manière la plus simple de faire des économies : les gestes à mettre en place deviennent vite évidents lorsque l’on a accès à des informations précises.

Comportements écoresponsables

Tous les ménages peuvent mettre en place des écogestes faciles pour faire des économies d’énergie, par exemple :

  • régler le chauffage sur les températures conseillées par l’ADEME (19 °C dans les pièces de vie, 17 °C dans les chambres, 22 °C dans la salle de bains, etc.) ;
  • remplacer les ampoules à incandescence par des modèles basse consommation ;
  • éteindre les appareils électriques qui ne sont pas utilisés et investir dans des prises coupe-veilles ;
  • privilégier les cycles en mode « éco » pour le lave-vaisselle, lave-linge, sèche-linge, etc. ;
  • couvrir les casseroles jusqu’à ébullition et couper le four quelques minutes avant la fin de la cuisson ;
  • dégivrer régulièrement le congélateur ;
  • etc.

Travaux de rénovation énergétique

La solution la plus efficace sur le long terme pour faire des économies d’électricité et de gaz consiste à entamer une rénovation énergétique globale du logement. Ces travaux concernent trois points principaux :

  1. l’isolation de l’habitation. Son amélioration augmente drastiquement le confort des habitants en hiver comme en été et entraîne une baisse notable des consommations énergétiques ;
  2. le système de chauffage et de climatisation du logement. Les modèles récents sont très efficaces, c’est-à-dire qu’ils chauffent/refroidissent très bien en consommant très peu. De plus, les technologies commercialisées aujourd’hui sont bien plus tournées vers les énergies renouvelables que les appareils d’ancienne génération ;
  3. la ventilation des pièces de la maison. Un air renouvelé correctement est plus facile à chauffer et meilleur pour la santé et la préservation du bâtiment.

L’inconvénient principal de la rénovation énergétique est que c’est une démarche coûteuse que de nombreux ménages ne peuvent pas se permettre. Pour encourager l’amélioration de tous les logements, l’État a mis en place des aides financières pour la rénovation énergétique qui, couplées aux aides financières pour les factures d’énergie, permettent aux ménages les plus modestes de s’éloigner de la précarité énergétique.

Conclusion

Les consommateurs en France ont désormais une grande liberté en ce qui concerne leur consommation d’énergie, car ils peuvent :

  • choisir librement leur fournisseur de gaz et d’électricité ;
  • en changer à n’importe quel moment, gratuitement, avec la possibilité de retourner au TRV s’ils le souhaitent.

Il est vivement conseillé de profiter de cette liberté pour faire des économies. Pour ce faire, il suffit de remonter en haut de la page et de renseigner les informations demandées sur le logement pour commencer à faire des économies ou bénéficier d’une offre plus adaptée.

Comparez et trouvez l'offre idéale pour vous

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

FAQ

Qu’est-ce qu’un kilowattheure (kWh) ?

Le kilowattheure (kWh) est l’unité de mesure pour une quantité d’énergie consommée :

  • pour l’électricité, le nombre de kWh consommés sur une période est enregistré par le compteur du logement, et 1 kWh correspond à l’utilisation pendant 1 h d’un appareil d’une puissance de 1 000 watts (W), soit 1 kilowatt (kW) ;
  • pour le gaz, la situation est légèrement différente : le compteur enregistre le volume de gaz consommé en mètre cube (m³). Il existe un coefficient de conversion pour convertir les m³ en kWh, il dépend de la zone géographique où se trouve le logement.

Dans les deux cas, au moment de la facturation, le fournisseur d’énergie multiplie le nombre de kWh consommés par le prix du kWh prévu au contrat. Cela correspond à la partie variable de la facture, les consommations.

Qu’est-ce qu’un fournisseur d’énergie ?

Un fournisseur d’électricité et/ou de gaz est une entreprise qui achète de l’énergie sur le marché de gros et la revend au détail, aux particuliers et/ou entreprises de France.

Les fournisseurs d’énergie ne gèrent pas le développement et l’entretien des réseaux de transport et de distribution de l’électricité et du gaz. Des entreprises spécialisées sont responsables de cela et mettent leurs réseaux à disposition de tous les fournisseurs, sans discrimination. Ce sont RTE et Enedis pour l’électricité et GRTgaz et GRDF pour le gaz.

La plupart des fournisseurs d’énergie en France ne se chargent pas non plus de la production d’électricité, de la production de gaz naturel ni du stockage de l’énergie. Ils achètent et revendent simplement de l’électricité et du gaz.

Comment fonctionne la facturation de l’électricité et du gaz ?

Chaque mois, les Français paient :

  • un abonnement dont le montant est le même tous les mois ;
  • les consommations d’énergie, soit le nombre de kWh consommés multipliés par le prix du kWh proposé par le fournisseur.

À cela s’ajoutent de nombreuses taxes et contributions identiques pour tous les fournisseurs.

Les consommateurs ont le choix entre deux modes de facturation pour les consommations :

  • la facturation au réel consiste à payer exactement la quantité d’énergie consommée sur la période. Le plus souvent, une facture est éditée tous les deux mois et, depuis le déploiement des compteurs communicants (Linky et Gazpar), le client n’a plus à transmettre sa relève au fournisseur. L’inconvénient de cette méthode est que les factures sont très élevées en hiver, lorsque le chauffage est en route ;
  • la facturation basée sur une estimation donne des factures identiques tous les mois. Lors de la souscription, le fournisseur réalise une estimation de la consommation annuelle du ménage et facture un onzième de ce nombre chaque mois. L’inconvénient de cette méthode est que le ménage paie généralement un peu plus sur l’année, avant d’être remboursé le douzième mois. Si le fournisseur a sous-estimé l’énergie nécessaire sur l’année, le client doit payer une facture de régularisation en fin d’année.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

Derniers articles

Voir tous les articles

  • renover une vieille maison
    Rénovation énergétique d’une vieille maison : le guide

    Ah le charme de l’ancien ! Les vieilles maisons séduisent de nombreux Français pour leur caractère authentique. Toutefois, ces bâtisses anciennes sont souvent des passoires thermiques avec une consommation d’énergie élevée et un confort thermique faible. Pour toutes ces raisons, il est recommandé de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans une maison ancienne. Comment s’organise le…

  • factures duales electricite gaz
    Les meilleures offres duales électricité et gaz 2024

    Certains fournisseurs d’énergie proposent des offres qui combinent la fourniture de l’électricité et de gaz naturel au sein d’un contrat unique. Zoom sur les meilleures offres duales sur le marché (caractéristiques, prix abonnement et prix kWh, etc.) ainsi que nos conseils pour bien choisir son abonnement duo !

  • humidité fenetre
    L’hygrométrie : la clé du confort intérieur dans votre logement

    L’hygrométrie correspond au taux d’humidité de l’air ambiant. Dans un logement, si elle est trop élevée ou trop basse, cela peut avoir de fâcheuses conséquences. Le confort et la santé des occupants peuvent s’en trouver altérer. Le bâti, les revêtements notamment, peut également se détériorer plus rapidement que dans des conditions normales. Retrouvez dans les lignes qui suivent tout ce qu’il faut…

  • renovation logement insalubre
    Ma Prime Logement Décent : un dispositif de choc pour la rénovation des logements dégradés !

    Ma Prime Logement Décent s’adresse aux propriétaires occupants ou bailleurs et aux copropriétés. Cette aide a pour objectif accélérer la rénovation des logements ou des immeubles dégradés, insalubres ou présentant un risque pour leurs occupants. Attribuée par l’Anah, elle permet de financer tout type de travaux de réhabilitation et de rénovation, y compris ceux permettant d’améliorer les performan…

  • isolation thermique optimisée
    Isolation thermique : comment l’optimiser ?

    Se sentir au chaud chez soi ? Une sensation agréable qui n’est malheureusement pas partagée par tous les Français. Si certains se dirigent vers des équipements de chauffage pour remédier à cet inconfort, d’autres engagent des travaux d’isolation thermique. Une solution plus coûteuse mais bien plus efficace sur le long terme. Pourquoi ? Et comment améliorer l’isolation de son logement…

  • sol isolation thermique
    L’isolation thermique du sol

    L’isolation du sol n’est pas à négliger pour améliorer les performances énergétiques de son logement. Bien qu’ils ne représentent pas autant de pertes de chaleur que les murs ou le toit, les isoler apporte tout de même un gain de confort et des économies de chauffage non négligeables. Quels sont tous les avantages de l’isolation du sol ? Quelles techniques et matériaux isolants peuvent être u…