Choisir.com - Comparez, économisez.
rappel gratuit

Tarifs janvier 2022

Comparez les prix des fournisseurs de gaz

Électricité : votre consommation
kWh / an
kWh / an
kWh / an
kVA
Gaz naturel : votre consommation
kWh / an
Votre foyer
Quelle énergie utilisez-vous pour quel usage ?
Informations de contact pour recevoir les meilleures offres (facultatif)

Nous utiliserons votre email pour vous envoyer un récapitulatif des meilleures offres pour votre logement, et votre numéro de téléphone uniquement pour le suivi de votre recherche. Nous ne communiquerons jamais vos informations à un tiers sans votre accord. En vous inscrivant, vous acceptez que vos données personnelles soient transmises à Marketshot, éditeur de ce site, afin d'être contacté dans le cadre de votre demande.

Vous préférez qu’un conseiller vous aide à comparer les tarifs ?

Les données personnelles collectées sont transmises à Marketshot, éditeur de ce site. Marketshot est susceptible de vous recontacter dans le cadre de votre demande. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, d'opposition, de suppression et de portabilité des informations vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit sur simple demande écrite à l'adresse email : dpo@choisir.com. Pour plus d’informations consultez notre charte pour la protection des données personnelles.

Un comparateur de gaz permet aux consommateurs de découvrir les différentes offres de gaz présentes sur le marché. C’est un bon moyen de trouver le fournisseur de gaz le moins cher pour faire baisser sa facture de chauffage, d’eau chaude et/ou de cuisson. Voyons ensemble comment utiliser le comparateur des offres de gaz et les bénéfices qu’induit un changement de fournisseur.

QU’EST-CE QU’UN COMPARATEUR DES OFFRES DE GAZ ?

Avant la libéralisation du marché de l’énergie, les ménages raccordés au gaz devaient souscrire un abonnement chez Engie (ex-GDF). Mais en 2007, la vente de gaz aux particuliers fut ouverte à la concurrence. Cette réforme a mis fin au monopole d’Engie. Aujourd’hui, chacun est libre de choisir son fournisseur.

Mais, avec l’ouverture à la concurrence, les offres de gaz se sont multipliées sur le marché. Fin 2019, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) comptait 30 fournisseurs de gaz présents sur le territoire français. Chacun proposant un ou plusieurs contrats, le choix reste très large. Dans la jungle des offres, il n’est donc pas toujours aisé de choisir le contrat le plus adéquat.

C’est en partant de ce constat qu’ont été créés les comparateurs de fournisseurs de gaz. Un comparateur de gaz est un outil en ligne mis en place par un courtier en énergie. Il se présente sous la forme d’un formulaire à remplir. En prenant en compte des critères spécifiques, un ménage peut alors trouver l’offre de gaz au meilleur rapport qualité/prix.

Pourquoi avoir recours à un comparateur de gaz ?

Le comparateur de gaz vous permet de mettre en balance toutes les offres en quelques clics. Pour réaliser un comparatif des contrats de gaz pour les particuliers, il met en concurrence les fournisseurs sur plusieurs éléments :

  • le montant de l’abonnement et le prix du kWh de gaz ;
  • l’origine du gaz (biométhane ou gaz naturel) ;
  • les services compris dans l’offre (disponibilité du service client téléphonique, mise à disposition d’un espace client en ligne, parrainage, etc.).

Vous l’aurez compris, réaliser cette démarche à la main pourrait s’avérer vite fastidieux pour le consommateur. C’est pourquoi le recours à un comparateur de gaz est une option pratique. D’autant plus que le service est gratuit et sans engagement. Vous pouvez l’utiliser à titre informatif, sans obligation de souscription.

Quand utiliser un comparateur de gaz ?

Il n’y a pas de meilleur moment pour utiliser un comparateur de gaz. En effet, les offres de gaz ne présentent jamais d’obligation d’engagement pour les particuliers. Vous pouvez résilier quand vous le souhaitez. Si pour une raison ou une autre, vous souhaitiez changer de fournisseur, il est recommandé de passer par un comparateur.

Bien qu’il n’y ait pas de moment idéal, nombreux sont les consommateurs qui se penchent sur la question du contrat de gaz avant de déménager. En effet, lors d’un déménagement, vous êtes obligé de résilier votre ancien contrat d’énergie et d’en souscrire un nouveau.

De plus, en général, le déménagement s’accompagne de nouvelles habitudes de vie. Logement plus grand ou plus petit, isolation de plus ou moins bonne qualité, arrivée d’un nouvel enfant, etc. tous ces facteurs peuvent influer sur la consommation d’une famille. En passant par un comparateur, ce foyer peut déterminer en quelques minutes le fournisseur le plus adapté à ses besoins.

Bon à savoir

S’il est possible de quitter le Tarif réglementé de vente (TRV) du gaz d’Engie quand vous le voulez, il est impossible d’y revenir. En effet, celui-ci n’est plus commercialisé depuis novembre 2019. Donc seuls les consommateurs ayant choisi cette offre avant novembre 2019 peuvent continuer à en profiter. Néanmoins, la fin des TRV du gaz pour tous est annoncée pour le 1er juillet 2023.

FONCTIONNEMENT DU COMPARATEUR DES OFFRES DE GAZ

En pratique, le comparateur de gaz est assez intuitif, il suffit de remplir les informations demandées étape par étape. Rassurez-vous, comme nous le verrons, il n’y a que peu d’éléments à donner. Grâce aux renseignements recueillis, il pourra estimer votre consommation annuelle de gaz naturel. Ensuite, il réalisera une simulation de facture pour chaque fournisseur de gaz. Vous pourrez alors comparer les montants et trouver la meilleure offre.

Estimer sa consommation de gaz

Si vous connaissez déjà votre consommation de gaz, vous pouvez sauter cette étape. Il vous suffira d’indiquer dans le formulaire le chiffre en question. Simplement, faites attention à bien entrer une donnée en kWh et non en m3. En effet, en France, le gaz est relevé en m3 mais facturé en kWh. Si vous vous mélangez les deux unités, la simulation sera faussée.

Si vous ne connaissez pas votre consommation, pas d’inquiétude. Vous pouvez facilement faire une estimation. Pour déterminer votre consommation annuelle de gaz, le comparateur vous demandera de manière anonyme plusieurs données :

  • la surface du logement en mètre carré (m2) ;
  • le nombre d’occupants ;
  • l’utilisation faite du gaz (chauffage, cuisson, eau chaude).

Tout cela permettra de déterminer à quelle classe de consommation vous appartenez. En effet sur le marché du gaz, on distingue quatre classes de consommation :

  • Base : pour les particuliers présentant une consommation inférieure à 1 000 kWh par an, c’est-à-dire utilisant simplement le gaz pour des usages de cuisson ;
  • B0 : pour les ménages avec un double usage cuisson et eau chaude et consommant entre 1 000 et 6 000 kWh de gaz par an ;
  • B1 : cette classe correspond au chauffage individuel avec ou sans l’eau chaude ou la cuisson. Elle s’adresse aux foyers avec une consommation de gaz comprise entre 6 000 et 30 000 kWh de gaz par an ;
  • B2i : pour les petites copropriétés chauffées au gaz avec une consommation comprise entre 30 000 et 150 000 kWh à l’année.

Le montant de l’abonnement au gaz (partie fixe de la facture) et le prix du kWh (partie variable de la facture) évoluent en fonction de ces classes de consommation. Plus vous consommez, plus l’abonnement est élevé et plus le prix du kWh diminue.

Enfin, le simulateur vous demandera de renseigner votre code postal. Cela l’aidera à déterminer la zone GRDF dont vous dépendez. La zone GRDF, qu’est-ce que c’est ? En France, il n’y a pas de notion de « péréquation tarifaire » pour le gaz. Cela signifie que plus vous êtes éloigné du réseau, plus le prix du kWh est élevé.

Pour mesurer l’éloignement, GRDF a découpé le territoire français en 6 zones. La zone 1 présente les tarifs les plus bas et la zone 6 les plus élevés. Cela s’applique uniquement aux personnes en tarifs B1 et B2i. Pour les petits consommateurs le prix du kWh reste le même, peu importe la zone.

Simuler sa facture d’énergie en 5 minutes

Avec toutes les informations, le comparateur de gaz simule la facture en fonction des différents fournisseurs de gaz. Il met en lumière le budget énergie par an et les économies que vous pouvez réaliser par rapport au TRV.

Une offre vous intéresse ? Vous pouvez laisser vos coordonnées (mail et téléphone) afin d’être rappelé. Vous avez besoin de plus de temps pour réfléchir avant de changer de fournisseur ? Vous n’êtes pas obligé de donner vos informations de contact. Encore une fois, il n’y a aucun impératif de souscription. Vous pouvez simplement utiliser le comparateur pour vous renseigner et prendre une décision plus tard. C’est sans contrainte !

QUI SONT LES FOURNISSEURS DE GAZ NATUREL ET BIOMÉTHANE EN FRANCE ?

Pour bien comparer les fournisseurs de gaz, il convient de bien comprendre comment se structure le marché. Dans l’Hexagone, trois catégories d’acteurs se partagent le marché :

Découvrons ensemble les spécificités de chacun.

Engie, le fournisseur historique de gaz

Engie est le fournisseur historique de gaz en France. Il a été fondé en 1946, lorsque l’État français a fait le choix de nationaliser toutes les entreprises de gaz présentes sur son territoire. Auparavant connu sous le nom de GDF Suez, c’est le seul à pouvoir pratiquer les Tarifs réglementés de vente (TRV) du gaz pour les particuliers sur le territoire desservi par GRDF, le gestionnaire de réseau.

Bon à savoir
La mission d’Engie est de commercialiser du gaz aux particuliers ou aux entreprises. Mais il ne se charge pas de l’acheminer. C’est la vocation de GRDF. Il distribue le gaz dans 95 % de l’Hexagone. Il faut donc bien distinguer ces deux acteurs.

Les fournisseurs alternatifs de gaz naturel

Les fournisseurs alternatifs de gaz sont les concurrents d’Engie sur le réseau GRDF. Ils proposent à la vente des « offres de marché ». Elles s’opposent au TRV d’Engie. En France, on distingue 3 grands types d’offres de marché :

  • les offres à tarif indexé sur le TRV : elles présentent un pourcentage de réduction sur le prix du kWh HT et en suivent l’évolution. Ce sont souvent les plus économiques ;
  • les offres de gaz à prix fixe. Elles garantissent au consommateur un prix du kWh stable sur une ou plusieurs années. Certaines proposent au consommateur un prix révisable à la baisse à chaque anniversaire du contrat ;
  • les offres à prix indexé sur les tarifs des marchés de gros ou à prix libres. Ce sont les moins fréquentes. Elles sont plus difficiles à déchiffrer pour les particuliers, mais peuvent également se révéler très intéressantes.

Bon à savoir

Dans quelques années, les consommateurs seront obligés de passer en offre de marché. En effet, le TRV d’Engie, fixé par les pouvoirs publics, sera supprimé au 1er juillet 2023. Les particuliers sont invités à anticiper cette date. Sinon, ils seront automatiquement basculés en offre de marché chez Engie sans avoir choisi le contrat.

Les Entreprises locales de distribution (ELD)

Les ELD sont de petits fournisseurs historiques. Appartenant à des communes, ils ont échappé en 1946 à la nationalisation. Ils n’ont donc pas rejoint GDF (aujourd’hui Engie) à ce moment-là. Œuvrant sur 5 % du territoire français, on peut les considérer comme des exceptions au jeu de la concurrence.

En effet, contrairement au reste du marché français, ils assurent à la fois la distribution et la commercialisation du gaz. De ce fait, ils sont en situation de monopole sur leurs territoires de prédilection. Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas situés uniquement dans des zones rurales. Ils sont aussi présents dans les grandes villes. On les retrouve, par exemple, à Grenoble (GEG Source d’Énergies), à Bordeaux (Gaz de Bordeaux) ou encore à Strasbourg (Électricité de Strasbourg). Vous ne pouvez donc pas changer de fournisseur de gaz dans ces endroits.

QUEL EST LE MEILLEUR FOURNISSEUR DE GAZ EN 2021 ?

Avant de présenter les avantages du changement d’offre, il convient de démystifier une idée reçue. Il n’y a pas de meilleur fournisseur de gaz dans l’absolu, comme il n’y a pas de pire fournisseur de gaz. Chaque opérateur présente des points forts et des points faibles.

D’autre part, une offre peut convenir à un foyer mais pas du tout à un autre. Ils auront, en effet, des habitudes de consommation bien différentes. Leurs priorités peuvent être également différentes : écologie, économies, sécurité des prix, contact simple et rapide… Il faut donc prendre en compte :

  • la composition de votre foyer. Une personne célibataire consommera bien souvent moins de gaz qu’un couple avec des enfants ou que plusieurs personnes en colocation ;
  • l’usage fait du gaz (chauffage, production d’eau chaude sanitaire, cuisson). Un ménage qui se chauffe au gaz aura une facture plus importante que les personnes qui n’utilisent le gaz de ville que pour la cuisson. Cela détermine votre catégorie tarifaire (Base, B0, B1, etc.). Le meilleur fournisseur de gaz ne sera pas le même pour toutes les catégories tarifaires ;
  • vos heures de présence et d’absence. Plus vous passez de temps chez vous, plus vous aurez tendance à consommer de l’énergie ;
  • votre intérêt pour la transition énergétique et les questions climatiques. Vous pouvez choisir une offre de gaz naturel, de gaz compensé carbone ou encore de gaz vert ;
  • vos attentes en termes de service client. Vous pouvez vous faire une idée de la qualité du service client en regardant les avis en ligne. Il est aussi intéressant de prendre en compte des labels comme « élu service client de l’année » ;
  • la zone tarifaire : la meilleure offre pour un consommateur en zone 1 peut être différente de celle d’un consommateur en zone 6 ;
  • la possibilité ou non de bénéficier d’un espace client en ligne, et donc de pouvoir gérer son contrat par ce biais.

Tous ces éléments constituent des critères de choix. C’est là tout l’intérêt de passer par un comparateur : trouver le meilleur fournisseur de gaz pour vous et uniquement vous !

POURQUOI CHANGER DE FOURNISSEUR DE GAZ ?

Changer de fournisseur présente de nombreux avantages pour les consommateurs français. En effet, cette opération peut les aider à :

  • faire baisser leur facture d’énergie ;
  • trouver un service client plus conforme à leurs attentes ;
  • opter pour une offre de gaz vert ;
  • passer à une offre de gaz connecté.

Quel est le meilleur fournisseur de gaz en 2021 ?

Avant de présenter les avantages du changement d’offre, il convient de démystifier une idée reçue. Il n’y a pas de meilleur fournisseur de gaz dans l’absolu, comme il n’y a pas de pire fournisseur de gaz. Chaque opérateur présente des points forts et des points faibles.

D’autre part, une offre peut convenir à un foyer mais pas du tout à un autre. Ils auront, en effet, des habitudes de consommation bien différentes. C’est là tout l’intérêt de passer par un comparateur de gaz : trouver le meilleur fournisseur pour vous et uniquement vous !

Choisir une offre de gaz moins chère

Pour beaucoup, le prix reste le critère numéro 1 au moment de porter son choix sur une offre de gaz. En effet, la facture de gaz pèse de plus en plus lourd sur le budget des ménages. Si l’on en croit le rapport d’activité de la Commission de régulation de l’énergie du 15 juin 2020, la facture moyenne de gaz est de 1 207 €/an pour un client habitant Paris et se chauffant au gaz (Tarif B1).

Cette facture se décompose ainsi :

  • 36 % du montant correspond à la fourniture en gaz, c’est-à-dire le prix de l’abonnement et des consommations ;
  • 29 % aux taxes et contributions ;
  • 35 % à l’acheminement.

S’il est impossible de s’affranchir des taxes et des tarifs d’acheminement, on peut aisément jouer sur la composante fourniture pour faire baisser sa facture. Et c’est souvent très rentable ! En effet, le simple changement de fournisseur peut se traduire par 200 € d’économies sur l’année, et ce, sans impacter le confort thermique. C’est une somme non-négligeable quand on sait que le panier moyen des Français en 2018, un plein de courses, était porté à 139,60 euros. Changer d’offre permet donc aux ménages de mieux gagner en pouvoir d’achat.

Pour trouver le fournisseur de gaz le moins cher, le mieux reste de regarder le prix du kWh. Plus il sera bas, plus vos factures auront tendance à baisser. Afin de vous aider à vous faire une idée des offres proposées sur le marché, voici une grille comparative de fournisseurs de gaz.

Tableau comparatif d’offres de gaz avec le Tarif réglementé d’Engie – 1er décembre 2021 :

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0
en zone 1
Prix de l’abonnement annuel
en € TTC
Prix du kWh
en € TTC
EngieGaz Tarif réglementéTarif réglementé de vente fixé par la CRE102,13 €0,1121 €
Dyneff gazContrat Serein– Contrat à prix fixes pendant 2 ans
– Service client téléphonique disponible du lundi au vendredi de 9 h à 19 h
111,96 €0,1438 €

Bon à savoir

Ce tableau ne présente pas l’intégralité des offres de gaz du marché français. Pour en savoir davantage et obtenir des conseils plus personnalisés sur votre fourniture d’énergie, vous pouvez téléphoner aux experts de Choisir.com. Ils sauront vous orienter vers la meilleure offre de gaz pour votre profil.

Opter pour un meilleur service client

Il faut noter que le prix n’est pas le seul critère de choix d’un contrat de gaz. En effet, tous les services clients ne se valent pas, et en cas de problème, il est important de pouvoir contacter un professionnel réactif. Afin de vous aider, voici un tableau vous présentant des fournisseurs attachant une importance particulière à la relation client.

Tableau comparatif de fournisseurs avec un service client de qualité – 1er décembre 2021 :

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0
en zone 1
Prix de l’abonnement annuel
en € TTC
Prix du kWh
en € TTC
TotalEnergiesOffre Classique– Offre à tarifs indexés : 5 % de réduction sur le prix du kWh HT par rapport au TRV du gaz naturel
– Rendez-vous annuel avec un spécialiste des économies d’énergie
– Service client téléphonique inclus
– Récompensé par le Trophée Qualiweb en 2018, 2019 et 2020 dans la catégorie Services au Public
102,12 €0,1070 €
SoweeGaz– Offre de gaz à prix fixe sur trois ans
– Note moyenne de 8,5 sur 10 sur le site Avis Vérifiés
– Thermostat connecté inclus pour piloter le chauffage
121,20 €0,1145 €

Bon à savoir

Certains fournisseurs s’adonnent à des pratiques commerciales et des démarchages abusifs. Ils sont régulièrement pointés du doigt par le médiateur national de l’énergie (MNE). En cas de litige avec un fournisseur, n’hésitez pas à faire remonter l’information au MNE. C’est gratuit et cela permettra à d’autres consommateurs de faire un choix en toute connaissance de cause.

Trouver la meilleure offre de gaz vert ou compensé carbone via un comparateur de gaz

La transition énergétique est un thème cher à de nombreux consommateurs. Et, pour répondre à leurs attentes, certains fournisseurs de gaz ont décidé de commercialiser des offres de gaz vert ou de pratiquer la compensation carbone.

Dans certains cas, les fournisseurs utilisent le système des « crédits de carbone » : en investissant dans des projets qui réduisent les émissions de CO2, ils reçoivent des crédits carbone. Chaque crédit correspond à une tonne de CO2. De manière générale, ils s’engagent à obtenir suffisamment de crédits pour compenser la quantité de CO2 rejetée par les clients. Pour ce faire, ils peuvent par exemple, planter des arbres ou investir dans des projets environnementaux. C’est ce que l’on appelle le gaz compensé carbone ou encore décarboné.

D’autres abonnements permettent de se fournir en biogaz, en partie ou totalement. Ce gaz vert, souvent appelé biométhane est entièrement renouvelable car produit à partir de déchets agricoles, boues de stations d’épuration, etc. Il n’entame donc pas les réserves d’énergie fossile. Il n’existe pas de comparateur gaz vert spécialisé, mais les outils classiques disposent d’une option permettant de visualiser uniquement les offres vertes. Pour l’instant, la consommation de gaz vert n’est pas encore très développée. En effet, le biogaz ne correspond qu’à environ 0,1 % de la consommation française de gaz.

Vous souhaitez bénéficier d’une offre engagée contre le réchauffement climatique ? Voici une grille recensant quelques offres de gaz vert ou compensé carbone. Et comme le montre le tableau, qui dit écologie ne dit pas forcément majoration des prix. En effet, certaines offres vertes sont moins chères que le Tarif réglementé du gaz. Faire un geste pour la planète peut donc avoir une portée environnementale !

Tableau comparatif de fournisseurs de gaz vert ou compensé carbone – 1er décembre 2021 :

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0
en zone 1
Prix de l’abonnement annuel
en € TTC
Prix du kWh
en € TTC
EDFAvantage gaz durable– Offre à tarif fixe : prix du kWh stable pendant 4 ans
– Offre de gaz compensé carbone
126,36 €0,0963 €
TotalEnergiesOffre verte– Offre à prix fixes sur 1 an
– Gaz incluant 2 % de biométhane
– Service client téléphonique inclus
104,52 €0,1367 €

Bon à savoir

Lorsque vous souscrivez une offre de biogaz, cela ne veut pas dire que vous consommez uniquement du biométhane. En revanche, ce qui est sûr, c’est que vous contribuez au développement des énergies renouvelables. En effet, ces offres sont certifiées par des Garanties d’Origine (GO). Il s’agit d’un mécanisme mis en place dans l’Union européenne. Pour chaque kWh de gaz consommé, 1 kWh de gaz vert est injecté sur le réseau.

Offres de gaz connecté et compteur Gazpar

Le compteur Gazpar est le cousin du compteur Linky. Déployé par GRDF, il permet aux ménages de suivre leur consommation de gaz au quotidien. Intelligent, il relève la consommation en kWh jour par jour et transmet, de manière cryptée, les informations à GRDF qui les renvoie à leur fournisseur. À terme, en 2022, les 11 millions de consommateurs raccordés au gaz de ville en bénéficieront.

Cependant, il n’existe pas d’offres spéciales « compteur Gazpar » pour le moment. Cela ne veut pas dire que les fournisseurs de gaz font fi du développement des nouvelles technologies. Au contraire ! Certains prestataires accompagnent leurs clients dans la réduction des factures en s’aidant d’objets connectés. Ces offres cherchent à faire diminuer la quantité d’énergie consommée, et pas uniquement le montant annuel qui doit être payé.

Pour cela, il existe des thermostats connectés permettant de gérer le chauffage à distance, de programmer une température par pièce, de mettre en place un mode absence, et même parfois de suivre les consommations presque en temps réel. C’est souvent un investissement rentable. Si l’on en croit l’Ademe, l’installation d’un thermomètre connecté permet de faire baisser de 10 % la facture de chauffage.

Tableau comparatif d’offres de gaz avec thermostat connecté – 1er décembre 2021 :

FournisseurOffreDescription de l’offreTarifs en option B0
en zone 1
Prix de l’abonnement annuel
en € TTC
Prix du kWh
en € TTC
EngieGaz Energie Garantie 2 ans– Offre à prix du kWh fixe sur 2 ans
– Thermostat connecté Netatmo à 179 €
69,17 €0,1304 €
SoweeGaz– Offre à tarif fixe sur 3 ans : pas d’augmentation du prix du kWh pendant 36 mois
– Possibilité d’acquérir une station connectée pour piloter le chauffage
121,20 €0,1145 €

Bon à savoir

L’achat d’un thermostat connecté reste assez cher mais il pourrait bientôt être rendu plus abordable. En effet, en juin 2020, Élisabeth Borne, Ministre de la Transition Écologique et Solidaire, a annoncé que le gouvernement subventionnerait à hauteur de 150 euros l’achat de « thermomètres intelligents ». Ce plan de subvention entrera dans le cadre des Certificats d’économies d’énergie (CEE) au même titre que la Prime énergie.

CHANGEMENT DE FOURNISSEUR DE GAZ : LES DÉMARCHES

Vous avez porté votre choix sur un fournisseur ? Vous souhaitez changer d’offre ? Sans déménagement, les démarches de changement de fournisseurs sont relativement simples. Vous n’avez pas besoin de résilier votre contrat de gaz. Il vous suffit de souscrire une nouvelle offre. Pour cela, vous devez préparer en amont quelques informations. Ensuite, il faudra contacter votre futur fournisseur.

Souscrire une offre de gaz : quels sont les papiers demandés ?

La souscription d’une offre de gaz n’implique que peu de documents. En effet, vous seront uniquement demandées les quelques informations suivantes :

  • le Point de comptage et d’estimation (PCE), il s’agit d’un numéro à 14 chiffres indiqué sur vos factures de gaz. Il sert à GRDF à vous retrouver sur le réseau de gaz ;
  • le relevé de compteur de gaz ;
  • un RIB, pour payer par prélèvement automatique.

Une fois ces informations rassemblées, vous devrez joindre votre fournisseur de gaz. Voyons ensemble comment faire.

Souscription gaz : comment contacter le fournisseur ?

Afin de souscrire une offre de gaz, il faut bien évidemment faire part de votre demande à un fournisseur. Pour cela, la plupart des opérateurs proposent deux modes de souscription :

  • en ligne ;
  • par téléphone.

La souscription en ligne consiste à remplir un formulaire. À l’inverse, la souscription téléphonique permet d’avoir un agent en ligne au téléphone. Dans tous les cas, cela prend environ 5 à 10 minutes. Vous n’avez aucune autre démarche à entamer vis-à-vis de votre ancien fournisseur. Votre seule obligation sera de régler en temps et en heure la facture de régularisation. Envoyée maximum 1 mois après la résiliation, elle correspond à la facture du dernier mois au prorata du temps passé. Ainsi, si vous changez de fournisseur le 12 du mois, vous ne serez facturé que du 1 au 12. Sachez qu’il n’y a pas de facture de résiliation, tout simplement parce que les frais de résiliation n’existent pas. Vous recevrez uniquement, comme dit précédemment, la facture de régularisation, également appelée facture de clôture.

Votre nouvel opérateur s’occupera de résilier à votre place. Ensuite, il se mettra en contact avec GRDF pour que l’alimentation en gaz soit maintenue le temps que la bascule s’opère. Il n’y a donc pas de changement de compteur à prévoir ni d’intervention à votre domicile.

Combien coûte un changement de fournisseur d’énergie ?

Le changement de fournisseur est gratuit. En effet, toutes offres d’énergie en France sont sans engagement. Cela veut dire que vous pouvez changer de fournisseur quand bon vous semble : sans préavis, ni pénalité financière.

DÉMÉNAGEMENT : COMMENT SOUSCRIRE UN CONTRAT DE GAZ ?

Lors d’un déménagement, la procédure de changement de fournisseur est un peu plus longue. En effet, vous avez obligation de résilier car le transfert du contrat de gaz est impossible. Le contrat de gaz est attaché au compteur via le Point de comptage et d’estimation. Comme il est impossible de déplacer le compteur, il n’est pas permis de transférer son contrat. C’est aussi simple que cela !

Résiliation de l’offre de gaz : tout savoir sur la procédure

On l’a dit, avant de passer à la souscription d’un nouveau contrat, la première chose à faire est de résilier son offre actuelle. Rassurez-vous, c’est une démarche facile et rapide. Il suffit de vous rapprocher de votre fournisseur. En général, il existe trois moyens de contact :

  • en ligne ;
  • par téléphone ;
  • par courrier recommandé.

La résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception reste la méthode la plus sûre. En effet, vous conserverez une preuve de votre démarche vis-à-vis de votre ancien fournisseur. Dans la lettre de résiliation vous devrez inscrire :

  • votre numéro de PCE ;
  • votre relevé de compteur de gaz ;
  • la date de résiliation envisagée ;
  • l’adresse de votre nouveau domicile afin de recevoir la facture de clôture.

Bon à savoir

Oublier de résilier peut s’avérer fâcheux. Admettons que le prochain occupant ne fasse aucune démarche de souscription et qu’il continue de consommer, votre fournisseur de gaz ne sera jamais prévenu de votre déménagement. Vous vous retrouverez à payer les factures d’un autre en plus des vôtres !

Souscrire une offre de gaz lors d’un déménagement

Ensuite, pour bénéficier du gaz chez vous, il vous faudra procéder à une souscription. Pour cela, c’est très simple. Après avoir comparé les offres, contactez votre futur fournisseur en ligne ou par téléphone. Celui-ci vous demandera :

  • votre numéro de PCE. Si vous ne le connaissez pas, votre adresse postale exacte peut suffire amplement ;
  • le relevé du compteur du gaz à date ;
  • votre RIB pour payer par prélèvement automatique.

Ensuite, le fournisseur vous demandera vos créneaux de disponibilité pour faire ouvrir le compteur de gaz. Ainsi, il vous aidera à prendre rendez-vous avec GRDF, le gestionnaire de réseau de gaz. Celui-ci enverra un agent chez vous afin de procéder à la mise en service du gaz. Traditionnellement on appelle cela « mettre le compteur de gaz à son nom ».

Ouverture du compteur de gaz

Le jour de l’ouverture du gaz, assurez-vous d’être présents pour permettre à GRDF d’avoir accès à votre compteur. Même si le compteur est en extérieur, il est important d’être là. En effet, le technicien peut demander à avoir accès à la chaudière pour l’arrêter temporairement. L’opération dure maximum 30 minutes.

À l’issue de celle-ci vous n’aurez rien à payer. Cela ne veut pas dire que la prestation est gratuite. En effet, elle vous sera facturée sur votre première facture. Quel que soit votre fournisseur le prix reste le même puisqu’il est fixé par GRDF. Une mise en service classique se fait en 5 jours ouvrés. Mais, moyennant une majoration des tarifs et sous réserve de disponibilité des agents GRDF, il est possible d’accélérer le processus.

Prix pour une ouverture de compteur gaz – Tarifs GRDF 2021 :

Type de mise en serviceDélaisPrix
Mise en service standard – Compteur classique ou Gazpar5 jours ouvrés19,57 €
Mise en service expresseSous 48 heures62,81 €
Mise en service d’urgenceSous 24 heures150,69 €

Bon à savoir

Vous êtes bénéficiaire du chèque énergie ? Vous avez le droit à la gratuité de la mise en service des compteurs de gaz et d’électricité. Signalez-le simplement au moment de la souscription.

Raccordement au gaz : le cas particuliers des logements neufs

Lorsque l’on emménage dans un logement neuf, il faut d’abord demander le raccordement au gaz avant de pouvoir souscrire une offre. Pour cela, vous devrez quelques mois avant l’emménagement, faire une demande de raccordement auprès de GRDF. Le devis établi vous présentera le montant des travaux. Une fois signé, le chantier pourra démarrer.

Lorsque la prestation de GRDF sera terminée, il faudra faire vérifier la sécurité de l’installation par Qualigaz, un organisme certifié. Le prix d’un certificat Qualigaz pour les particuliers est de 197,71 € TTC.

Une fois ces deux étapes passées, vous pourrez comparer les offres puis souscrire auprès du fournisseur de votre choix avant de faire ouvrir le compteur.

QUESTIONS-RÉPONSES

Existe-t-il un comparateur des offres d’électricité ?

Oui. Il est possible d’avoir recours à un comparateur d’électricité pour trouver le meilleur fournisseur. L’utilisation du comparateur des fournisseurs d’électricité est également gratuite et sans engagement. Vous pouvez même comparer les offres duales, c’est-à-dire celles combinant le gaz et l’électricité ensemble. Choisir une telle offre est assez pratique. Cela vous permet de n’avoir qu’un seul interlocuteur en matière d’énergie.

Peut-on revenir aux tarifs réglementés de vente d’Engie ?

Non. Auparavant, cela était possible du fait du principe de réversibilité. Mais, avec la loi Énergie Climat du 8 novembre 2019, le gouvernement a entériné la fin des tarifs réglementés de vente du gaz. Dès lors, Engie n’a plus le droit de les commercialiser depuis la fin de l’année 2019. Ils disparaîtront totalement au 1er juillet 2023. Vous ne pouvez donc plus souscrire ni revenir au TRV. Ce n’est pas bien grave puisque bien des offres de marchés sont moins chères !

Le comparateur de gaz s’applique-t-il au propane en citerne ?

Non, le comparateur de gaz s’attache uniquement à comparer les offres pour les clients raccordés au gaz naturel. Pour comparer les fournisseurs de gaz propane, il vous faudra regarder le prix de la tonne chez chaque fournisseur. Sachez qu’il est souvent moins cher d’acheter votre tonne de fioul hors saison que juste avant la saison de chauffe. Généralement, elle court du 15 octobre au 15 avril de l’année suivante. Il en va de même pour le fioul.

Chauffage gaz, chauffage électrique : quel est le moins cher ?

Si l’on compare le prix du kWh d’électricité au prix du kWh de gaz, le chauffage au gaz naturel est le plus économique. Le prix du kWh de gaz en tarif B1, c’est-à-dire de chauffage, est plus de trois fois moins cher que celui de l’électricité. C’est à prendre en compte quand l’on sait que le chauffage représente environ 67 % de nos dépenses en énergie.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités

Derniers articles

Voir tous les articles gaz