Choisir.com - Comparez, économisez.
09 71 07 14 93

La liste des fournisseurs d'énergie en France

Le fournisseur d’énergie est un acteur essentiel qui opère sur le marché de l’électricité et/ou du gaz. En France, il en existe plusieurs dizaines qui peuvent être historiques ou alternatifs. Quelle que soit son entité commerciale, le fournisseur d’énergie a de nombreux rôles. Sa principale mission consiste à acheter de l’énergie aux producteurs afin de la revendre aux clients consommateurs. Voyons de plus près à quoi sert un fournisseur de gaz ou d’électricité et quels services il propose aux consommateurs.

  • Alterna

    Alterna est un groupement d’ELD (Entreprises locales de distribution) qui a vu le jour dans les années 1920. Riche d’un parc de production renouvelable de 800 GWh (Gigawattheures), le producteur et fournisseur français propose des offres d’électricité verte et locale. Le groupe compte également plusieurs contrats de gaz naturel à prix de marché.

  • Alpiq

    Alpiq est un producteur et un fournisseur d’électricité suisse dont les activités ont débuté en 1890. Figurant parmi les leaders du marché européen de l’énergie, la société est arrivée en France en 2002. Elle a tout d’abord proposé des offres aux professionnels avant de s’adresser aux particuliers dès 2020.  Alpiq propose une offre d’électricité moins chère que le tarif réglementé et laisse le client choisir l’énergie qu’il consomme, de 0 à 100 % ainsi que la source de production (hydraulique, éolienne ou solaire).

  • Butagaz

    L’entreprise française Butagaz distribue du gaz de pétrole liquéfié dans toute la France. Créée en 1932 en tant que filiale du groupe Shell, elle appartient depuis 2015 au groupe DCC Energy. Butagaz opère dans tout l’Hexagone, auprès de clients professionnels et particuliers. À travers 26 000 revendeurs, elle commercialise aussi des solutions de gaz propane en réseau, des granulés de bois et du GPL carburant. Par ailleurs, la société est aussi présente sur le marché de la fourniture d’électricité verte et de gaz naturel où elle prend le nom de Butagaz par Mega.

  • Cdiscount énergie

    Cdiscount est un e-marchand bien connu des Français pour son large choix de produits, ses prix agressifs et sa présence en ligne depuis des années. L’entreprise bordelaise s’est lancée sur le marché de l’électricité verte pour les particuliers et déclare proposer une offre qui est 7 % moins chère que le tarif réglementé. Le site internet met son savoir-faire dans le domaine des achats en ligne pour faciliter au maximum les démarches de ses abonnés.

  • Dyneff

    Dyneff est une société française spécialisée dans la distribution d’hydrocarbures et de gaz naturel. Elle travaille aussi bien avec les particuliers que les professionnels ou les collectivités grâce notamment à son réseau d’une centaine de stations-service. Créée dans le Languedoc-Roussillon, l’entreprise est installée tout particulièrement dans le sud de la France ainsi qu’en Espagne.

  • EDF

    EDF est le fournisseur historique d’électricité en France. Premier producteur d’énergie électrique au monde, EDF est aujourd’hui une référence dans le domaine du nucléaire ou encore de l’hydroélectricité. Consciente de son impact et de ses enjeux, l’entreprise propose de plus en plus d’offres d’électricité verte issue des énergies renouvelables qu’EDF distribue au même titre que l’électricité d’origine nucléaire. Le fournisseur propose également des offres de gaz à prix de marché à ses clients.

  • ekWateur

    ekWateur est un fournisseur alternatif d’énergie qui propose de l’électricité verte, du biogaz et du bois. L’énergie vendue est produite en France et certifiée par les Garanties d’Origines. L’électricité provient de sites hydroélectriques gérés par de petits producteurs en Savoie, dans la Marne et dans l’Aude. Le biométhane est lui aussi 100 % français.

  • Électricité de Provence

    Basée à Toulon, dans le Var, la société énergétique Électricité de Provence, a été créée en 2017. Elle propose des offres d’électricité à prix de marché indexé sur le tarif réglementé d’EDF. L’énergie vendue est exclusivement produite en France et certifiée par les Garanties d’Origines. Particuliers, professionnels, collectivités et entreprises peuvent ainsi consommer une électricité produite à partir du soleil, du vent et de l’eau, des ressources abondantes dans le sud de la France et partout sur le territoire.

  • Élecocité

    Arrivé sur le marché de l’électricité français en avril 2018, Élecocité est un fournisseur d’énergie verte qui soutient pleinement la transition énergétique. Pour cela, il utilise une partie de la facture de ses clients pour financer des projets de construction de structures locales de production d’électricité verte. Les offres disponibles sont à prix de marché avec le choix entre un tarif Économe ou Solidaire.

  • Endesa

    En activité depuis plus de 20 ans, Endesa est un fournisseur de gaz et d’électricité pour les professionnels, les entreprises et les collectivités. Il s’adresse également aux grands comptes, de grosses entreprises ayant des besoins énergétiques importants. Ce fournisseur propose à ses clients des offres de gaz naturel, de biogaz et d’électricité ainsi que des services spécialement dédiés aux pros.

  • Enercoop

    Pleinement investi dans la transition énergétique, Enercoop présente des offres d’électricité 100 % verte pour les particuliers, les professionnels et les collectivités. Ce fournisseur est en réalité un réseau de coopératives régionales qui permettent de consommer une énergie verte produite localement. Enercoop a annoncé sur son site la suspension temporaire de l’accueil de nouveaux clients, cela en raison du contexte économique actuel.

  • Énergem

    Filiale du groupe Usine d’électricité de Metz (UEM), Energem a été lancée en 2009. Elle propose différentes offres d’énergie dont une pour l’électricité verte, une pour le gaz naturel et une duale. Les formules sont présentées avec un prix bloqué pendant 1, 2 ou 3 ans.

  • Engie

    Engie est une entreprise française née de la fusion de Suez et de GDF. L’entreprise, troisième producteur d’énergie au niveau mondial, propose au grand public des offres tant sur le gaz naturel que l’électricité. Engie est l’un des premiers producteurs d’électricité verte avec un mix énergétique composé à plus de 60 % d’énergies renouvelables.

  • Eni

    ENI est une société spécialisée dans le domaine des hydrocarbures, d’origine italienne. On la retrouve aujourd’hui partout dans le monde, en la reconnaissant aisément avec son logo représentant un chien a 6 pattes. ENI propose au grand public des solutions de distribution d’électricité et de gaz naturel ainsi que de nombreux services liés à la fourniture de ces deux énergies.

  • Happ-e

    Happ-e est une filiale du groupe Engie (anciennement appelé GDF Suez), fondée en 2014. La société fournit du gaz et de l’électricité à travers différentes offres, dont une duale. Pour consommer une électricité verte issue de fermes éoliennes françaises, Happ-e met à disposition une option payante qui s’ajoute à ses tarifs de marché.

  • Iberdrola

    Groupe énergétique mondial originaire d’Espagne, Iberdrola est arrivé en France en 2001. Depuis 2007, la société fournit de l’énergie aux particuliers. L’énergéticien est considéré comme le plus grand producteur d’énergie renouvelable en Europe et aux États-Unis. Il est aussi leader mondial dans le domaine de l’éolien. Actuellement, le fournisseur produit et propose aux particuliers et aux professionnels de l’électricité verte et du gaz naturel 100% compensé carbone.

  • ilek

    Entreprise française engagée dans la transition écologique, Ilek propose une énergie 100 % verte issue de sites locaux. Ce fournisseur propose une offre d’électricité verte d’origine éolienne, solaire et hydraulique, ainsi qu’une offre de gaz bio provenant d’unités de méthanisation situées en France.

  • Lucia

    En activité depuis 2010, Lucia Energie propose des offres d’énergies aux agriculteurs, aux entreprises, aux professionnels, aux collectivités et aux particuliers. L’offre Mistral disponible chez ce fournisseur alternatif est similaire au Tarif Bleu d’EDF.

  • Mega Energie

    Méga Énergie est un fournisseur français qui propose une électricité 100 % verte et du gaz naturel. Ces formules tarifaires sont indexées aux tarifs réglementés et présentées à des prix compétitifs par rapport aux fournisseurs historiques.

  • Mint Énergie

    Mint Energie est un fournisseur d’électricité d’origine renouvelable né en 2000 à Montpellier. La marque appartient à Budget Telecom et compte aujourd’hui environ 200 000 clients, particuliers et professionnels. Elle dispose d’une application mobile pour mesurer son impact écologique et suivre sa consommation en temps réel.

  • OHM Énergie

    Ohm Energie est un fournisseur alternatif qui se présente comme un acteur écologique, économique et facile d’accès. Le groupe propose de nombreuses offres d’électricité et de gaz, dont certaines sont uniquement accessibles depuis un compteur communiquant Linky ou Gazpar. Grâce à ses formules variées, Ohm Energie promet à chaque client des économies d’énergie selon ses habitudes de consommation.

  • OVO Energy

    Fournisseur alternatif d’électricité 100 % verte, Ovo Energy valorise les ressources renouvelables utilisées sur le territoire français. C’est pour cela qu’il propose une électricité issue de fermes solaires et éoliennes, mais aussi de centrales hydroélectriques. De plus, à chaque nouveau client, Ovo Energy s’engage à planter un arbre dans la forêt de Ploërdut, dans le Morbihan.

  • Planète OUI

    Lancée en 2007, lors de la libéralisation du marché de l’énergie, Planète Oui est un fournisseur d’électricité verte qui compte environ 30 000 clients. Elle propose aux particuliers et entreprises une énergie 100 % renouvelable, avec une de promesse de couverture de 80 % des besoins en consommation. À ce jour, Planète Oui propose une offre d’électricité verte et une offre duale pour le gaz et l’électricité. Les formules tarifaires pour la fourniture de gaz ont été cédées au fournisseur Mint Énergie.

  • Plüm Énergie

    Plüm est un fournisseur d’électricité assez nouveau sur le marché, puisque créé en 2016. L’entreprise se démarque en ne proposant que de l’électricité verte et en présentant surtout un système de récompenses qui vise à faire baisser le prix de l’électricité plus la consommation baisse. Résolument écologique, l’entreprise n’achète son électricité qu’auprès de fournisseurs verts et de petits producteurs.

  • Sowee

    Sowee est une filiale d’EDF, le producteur et distributeur historique de l’électricité en France. Cette filiale se démarque par son approche 2.0 de la maison, notamment en proposant une station connectée qui permet de piloter les chauffages à la voix et par le biais de divers capteurs installés dans la maison afin de réaliser des économies d’énergie.

  • Synelva

    Distribuant de l’électricité et du gaz dans près de 70 communes d’Eure-et-Loir, Synelva est une ELD qui compte plus de 50 000 clients. La société fournit de l’électricité et du gaz naturel aux particuliers, aux professionnels et aux collectivités.

  • TotalEnergies

    TotalEnergies, anciennement Total Direct Energie, est un fournisseur d’électricité et de gaz naturel. Tout comme EDF ou encore Engie, TotalEnergies produit une partie de l’électricité qu’il vend grâce à ses différentes filières industrielles. Aujourd’hui l’entreprise se présente comme la première solution alternative d’accès à l’électricité avec un ensemble de plus de 4 millions de clients.

  • Urban Solar Energy

    Fournisseur d’électricité 100 % verte, locale et renouvelable, Urban Solar Energy privilégie les circuits courts en encourageant une consommation au plus proche des sites de production. Cet opérateur d’énergie verte propose une offre d’électricité pour les particuliers avec un prix du kilowattheure fixe et un tarif d’abonnement 5 % moins cher que le tarif réglementé d’EDF. Les professionnels et les entreprises bénéficient eux aussi de formules adaptées à leurs besoins.

  • Vattenfall

    Créé en 1909 en Suède, Vattenfall s’installe en France sur le marché des professionnels à partir de l’année 2000. Depuis octobre 2018, il fournit également de l’électricité et du gaz aux particuliers avec notamment des offres vertes. Ce producteur et fournisseur d’énergie est aujourd’hui implanté dans 7 pays européens et compte plus de 20 000 collaborateurs.

  • Wekiwi

    Fournisseur proposant des offres d’électricité et de gaz, Wekiwi s’adresse aux particuliers et aux professionnels. Pour faire des économies, cet opérateur mise sur un service entièrement digital. Un système de forfait a également été élaboré afin de récompenser les clients qui maîtrisent leur consommation. Il s’agit là de responsabiliser les consommateurs afin de les pousser à optimiser leurs besoins énergétiques.

Le fournisseur d’énergie, l’un des acteurs clés du marché de l’énergie

Comme son nom l’indique, le fournisseur d’énergie est celui qui fournit du gaz et/ou de l’électricité, aux consommateurs. Cependant, son rôle s’étend au-delà de la simple fourniture de courant ou d’hydrocarbure combustible (gaz).

La chaîne énergétique du producteur au fournisseur d’énergie

Afin que l’énergie soit produite puis acheminée jusqu’au consommateur final (le client), différentes entités interviennent sur ce que l’on appelle le marché de l’énergie. 4 principaux acteurs sont présents sur le secteur de l’électricité, ils sont 5 pour ce qui est du gaz en France :

  1. les producteurs d’électricité et de gaz naturel (pour l’électricité élaborée sur le territoire français, c’est principalement EDF qui gère les sites de productions, notamment les centrales nucléaires ou hydroélectriques. Pour le gaz naturel, la production se passe dans d’autres pays.) ;
  2. les sites de stockage de gaz, en ce qui concerne le marché du gaz. L’électricité produite en France n’est pas stockée, elle est directement utilisée par le consommateur ;
  3. le gestionnaire du Réseau de transport de l’électricité (RTE) et celui dédié au transport du gaz naturel (GRTgaz pour une grande partie du territoire et Teréga qui opère dans la partie sud-ouest de la France) ;
  4. le gestionnaire du réseau de distribution, qui est Enedis pour l’électricité et Gaz Réseau Distribution France (GRDF) pour le gaz. Les gestionnaires de réseau du gaz et de l’électricité partagent le territoire avec des ELD (entreprises locales de distribution) ;
  5. le fournisseur d’électricité et/ou de gaz.

Qu’est-ce qu’un fournisseur d’énergie, dernier acteur avant le consommateur ?

Il existe plus d’une trentaine de fournisseurs énergétiques qui opèrent à travers tout le territoire. La liste établie en début de page offre une rapide présentation de chacune de ces compagnies qui peuvent être françaises ou venir de pays voisins, comme d’Espagne (Iberdrola), de Suède (Vattenfall) ou encore d’Italie (ENI).

Le fournisseur d’énergie a pour rôle de vendre l’électricité ou le gaz aux clients finaux, c’est-à-dire les consommateurs qui sont titulaires d’un contrat commercial d’énergie.

Le rôle du fournisseur d’énergie en France

Cet acteur clé du marché achète l’énergie dont il a besoin auprès des producteurs de gaz et d’électricité. Il la revend ensuite aux clients consommateurs, en utilisant le réseau de distribution géré par d’autres entités. Pour bien comprendre ce qu’est un fournisseur d’énergie, il faut identifier ses différentes missions sur le marché de l’énergie.

Pour que l’électricité et/ou le gaz soient acheminés jusqu’à leurs destinations finales (chez les différents clients consommateurs), le fournisseur utilise le réseau de transport puis de distribution, après avoir acheté l’énergie nécessaire auprès des producteurs.

Le fournisseur d’énergie en France a plusieurs rôles à jouer.

Le fournisseur achète de l’énergie

Pour pouvoir fournir de l’énergie, une compagnie de gaz ou d’électricité doit s’approvisionner auprès des producteurs. L’achat se déroule sur le marché de gros, où l’électricité et le gaz s’échangent entre les producteurs et les fournisseurs.

La quantité de gaz naturel ou d’électricité achetée n’est pas définie au hasard. Pour pouvoir s’approvisionner avant de livrer ses clients, une compagnie énergétique doit anticiper les besoins futurs (des jours, des semaines, voire des mois à venir pour le gaz qui peut être stocké).

Ainsi, lorsque les météorologues prévoient un hiver rigoureux, le fournisseur veille à passer une commande conséquente en amont afin d’éviter une pénurie de gaz ou d’électricité au moment venu (c’est-à-dire lorsque les demandes en énergie pour se chauffer ou s’éclairer seront au plus haut). Lors d’un pic de consommation, le fournisseur peut toujours acheter l’énergie dont il a besoin à la dernière minute, mais le coût sera bien plus important (en effet, le marché de gros de l’énergie est une place boursière. Lorsque les demandes augmentent, les prix flambent).

La puissance souscrite des compteurs joue également un rôle dans le calcul de la quantité d’énergie nécessaire. Cela permet de savoir quels sont les besoins approximatifs d’un foyer.

La mission première du fournisseur d’électricité et/ou de gaz est donc d’acheter l’énergie en quantité suffisante afin de la revendre à ses clients. Et pour cela, il doit anticiper les besoins des consommateurs.

Le fournisseur développe et commercialise des offres énergétiques

Pour pouvoir vendre de l’énergie, le fournisseur doit avoir des clients. Pour cela, il assure le développement et la commercialisation de ses offres. La mise en place de propositions commerciales a lieu en interne, au sein des équipes dirigeantes de la compagnie.

Différents critères sont étudiés, comme les prix pratiqués par les concurrents (kilowattheure et abonnement), les services, etc.

Une fois les offres définies, il est temps de les commercialiser. Cela passe par une présentation de ces formules tarifaires et de leurs avantages sur le site des fournisseurs. Différents moyens publicitaires sont ensuite utilisés pour mettre en avant les services de la compagnie afin d’attirer de nouveaux clients.

Le fournisseur facture la livraison d’énergie à ses clients

Après avoir fourni la quantité d’énergie demandée par son client (en allumant le chauffage, la lumière, etc.), le fournisseur va établir une facture qui correspond à la consommation effectuée.

Ce sont les boîtiers de gaz et d’électricité qui permettent de comptabiliser la quantité d’énergie utilisée par le client. Ils équipent chaque foyer connecté aux réseaux de distribution de l’énergie. Pour le gaz naturel, cela peut être un compteur Gazpar ou un dispositif d’ancienne génération. Gazpar n’est pas encore installé partout. Pour l’électricité, le compteur Linky va bientôt équiper tous les logements.

Grâce à ces dispositifs de comptage, les fournisseurs savent combien de gaz ou d’électricité ont été consommés. Ils peuvent alors établir une facture qui fera apparaître :

  • le prix de l’abonnement à l’offre (préalablement définie dans le contrat énergétique) ;
  • le nombre de kilowattheures consommés multiplié par le prix d’1 kWh (là aussi, le montant unitaire du kilowattheure est présenté au moment de la signature du contrat) ;
  • les taxes sur l’énergie qui sont communes à tous les fournisseurs et à tous les clients ;
  • le coût des services payants souscrits par le titulaire du contrat ;
  • d’éventuels montants ajoutés en supplément, comme une dette (mensualité impayée, frais de retard sur le paiement d’une facture antérieure) ou encore le coût d’une intervention d’Enedis ou de GRDF demandée par le client.

Le client peut recevoir sa facture d’énergie tous les deux mois (envoi bimestriel) ou une fois par an (régularisation suite à une mensualisation). Tout dépend du mode de facturation choisi par le titulaire du contrat.

Le fournisseur assure le service relation avec sa clientèle

Chaque client d’un fournisseur d’énergie a signé un contrat qui engage les deux parties. Ainsi, la compagnie d’énergie doit fournir le gaz et/ou l’électricité, tandis que le client doit régler les factures qui lui sont demandées. Tout manquement de l’une des deux parties pourrait entraîner la résiliation du contrat.

Lorsque le client rencontre des soucis avec son contrat d’énergie, le fournisseur doit pouvoir trouver une solution au problème. Ici, c’est le service client qui intervient. Les raisons de contacter le fournisseur sont nombreuses. Il peut s’agir de difficultés de paiement, d’une volonté de changer d’offre, d’un besoin d’augmenter la puissance du compteur, etc.

Apporter des réponses aux questions d’un client est donc une autre mission essentielle d’un fournisseur d’énergie.

Le fournisseur s’assure que le client puisse avoir de l’énergie

Le fournisseur peut également jouer le rôle d’intermédiaire entre le client consommateur est l’un des gestionnaires du réseau de distribution (Enedis pour l’électricité, GRDF pour le gaz et les ELD). Ainsi, il peut par exemple faire une demande de mise en service d’un compteur dès qu’un client le souhaite.

Parfois, passer par son fournisseur d’énergie est plus rapide que contacter directement un gestionnaire de réseau.

Lorsque les interventions de GRDF, d’Enedis ou d’une ELD sont payantes, c’est le fournisseur qui facture les montants demandés par le gestionnaire de réseau. Il reversera la somme lorsque le client l’aura réglée. Notez qu’un technicien qui intervient sur votre installation de gaz ou d’électricité ne vous demandera jamais d’argent. Le règlement a lieu après son passage.

Certains fournisseurs produisent de l’énergie

Un fournisseur d’électricité ou de gaz peut également assurer le rôle de producteur et produire l’énergie qui est injectée dans le réseau de distribution. C’est le cas du fournisseur historique EDF ou encore d’Engie.

Ce rôle s’ajoute aux autres missions qui incombent à toutes les compagnies de fourniture d’énergie.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Les fournisseurs historiques d’électricité et de gaz en France

Les termes fournisseur historique et fournisseur alternatif ont fait leur apparition depuis l’ouverture du marché à la concurrence.

Le monopole des fournisseurs historiques (avant 2007)

Les fournisseurs historiques de gaz et d’électricité sont ceux qui étaient présents sur le territoire avant l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, en juillet 2007. Jusqu’à cette date, ils avaient le monopole de la fourniture d’énergie en France.

À partir de 2007, les gestionnaires des réseaux de distribution ont dû autoriser les fournisseurs alternatifs à emprunter les gazoducs pour le gaz et les lignes de moyenne et basse tension pour l’électricité.

Les réseaux de gaz de GRDF et ceux de l’électricité d’Enedis sont de manière générale accessibles aux fournisseurs alternatifs. Cependant, sur certains territoires, il est impossible de changer de fournisseur, car il n’y a aucune concurrence. Ce monopole de certaines ELD est contraire aux exigences de la Commission européenne qui souhaite que les clients aient la liberté de choisir leurs fournisseurs de gaz et/ou d’électricité. Bien que la pratique soit dénoncée par la Commission de régulation de l’énergie, de nombreux clients particuliers (en Gironde, par exemple) ont encore en 2022 accès qu’à un seul fournisseur de gaz. Ils ne peuvent donc pas faire jouer la concurrence et sont obligés de souscrire une offre auprès de l’opérateur unique qui fournit du gaz sur ce territoire.

EDF : le fournisseur historique d’électricité

EDF (Électricité de France) est né de la nationalisation de plusieurs compagnies d’électricité opérant sur le territoire français (alors fortement bouleversé suite à plusieurs années de guerre).

C’est l’un des acteurs les plus importants de notre liste de fournisseurs d’énergie, car il détient le plus grand nombre de clients du marché de l’électricité français.

En tant que fournisseur historique, EDF est soumis aux tarifs réglementés fixés par les pouvoirs publics et la Commission de régulation de l’énergie (CRE).

Les Français et les tarifs réglementés : une longue fidélité ?

Actuellement, les tarifs réglementés sont particulièrement compétitifs. Le bouclier tarifaire imposé par l’État permet de rassurer les clients consommateurs français qui sont encore majoritaires à bénéficier de l’offre Tarif Bleu d’EDF. Le fait qu’EDF ait conservé un grand nombre de clients au TRV s’explique par une confiance sans faille des consommateurs qui sont habitués au fournisseur historique.

Par ailleurs, les idées reçues concernant le changement de fournisseur d’énergie (ce serait long à faire, payant, générateur de coupure, etc.) empêchent de nombreux clients de sauter le pas et de changer de fournisseur d’énergie.

Sachez que le changement de fournisseur d’électricité et/ou de gaz est rapide et totalement gratuit. Par ailleurs, la transition d’un opérateur à un autre se fait sans coupure d’électricité et/ou de gaz.

Pour vous faire aider dans vos démarches, vous pouvez dès à présent contacter un conseiller Choisir.com qui vous guidera et vous aidera à trouver le meilleur fournisseur d’énergie en France.

Engie : le fournisseur historique de gaz

Engie est né en 2008 de la fusion de deux grands groupes énergétiques français :

  • Gaz de France (GDF) ;
  • Suez.

En juillet 2015, GDF-Suez devient Engie.

En tant que fournisseur historique de gaz et d’électricité, Engie a longtemps été soumis aux tarifs réglementés, cela a changé depuis 2019.

Fin des tarifs réglementés pour le gaz

La loi énergie-climat, adoptée le 8 novembre 2019, est venue mettre un terme aux tarifs réglementés du gaz pour toutes les nouvelles souscriptions chez le fournisseur historique Engie. Les contrats souscrits avant la date d’application de la loi devront automatiquement être modifiés à compter de juillet 2023, dans le cas où le client n’aurait pas changé d’offre entre-temps.

Les ELD, autres acteurs historiques de l’énergie

Lorsque l’on évoque les fournisseurs historiques d’électricité et de gaz, on pense souvent à EDF et Engie. Il serait faux de dire que ce sont les seuls fournisseurs historiques d’énergie en France. En effet, la plupart des entreprises locales de distribution (ELD) en France comptent parmi les fournisseurs d’énergie historiques. Nous en citons de nombreuses à travers la liste des fournisseurs d’énergie présentée en début de page.

De manière générale, tous les opérateurs d’énergie existants avant la dérégulation du marché en 2007 sont des fournisseurs historiques d’électricité et/ou de gaz.

En ce qui concerne les ELD distribuant du gaz, elles ont profité de la loi énergie-climat pour se libérer des tarifs réglementés du gaz et ainsi proposer des offres au prix du marché.

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Les fournisseurs alternatifs d’électricité et de gaz en France

Jusqu’en 2007, le marché de l’énergie était dominé par EDF, GDF (Engie) et les ELD. Les fournisseurs dits « alternatifs » sont ceux dont les activités ont démarré après cette date.

À partir de 2007 (avant pour les professionnels et les entreprises), la déréglementation du marché de l’énergie a donné aux clients particuliers la liberté de choisir leur fournisseur d’électricité et/ou de gaz.

L’émergence des fournisseurs alternatifs

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, de nouveaux fournisseurs d’énergie ont fait leur apparition. Ils ont permis aux clients consommateurs d’avoir le choix et la liberté de se tourner vers des offres plus attractives.

Ces compagnies fournissent elles aussi de l’énergie à leur client. Leur rôle est identique à celui des opérateurs historiques, à savoir :

  • acheter de l’énergie aux producteurs ;
  • développer des offres concurrentielles ;
  • vendre l’énergie aux clients consommateurs ;
  • proposer des services liés à la fourniture de gaz et/ou d’électricité ;
  • récolter les taxes sur l’énergie auprès des clients puis les reverser à l’État.

Qui sont les filiales des fournisseurs historiques ?

Au fil des ans, des marques filles (ou filiales) ont fait leur apparition, comme :

  • Sowee, une filiale alternative d’EDF ;
  • Happ-e, marque fille d’Engie.

Ces entités sont nées d’une volonté de concurrencer les nombreux fournisseurs alternatifs présents sur le marché. Avec elles, les acteurs historiques ont pu proposer des offres de marché (en plus des formules au tarif réglementé de vente). Cependant, depuis 2007, les fournisseurs historiques peuvent eux aussi avoir des offres de marché dans leur catalogue.

Un besoin de diversifier les activités

Avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en France, les différents fournisseurs ont diversifié leurs activités. Ainsi, notre liste de fournisseurs d’énergie compte :

  • des opérateurs alternatifs et historiques proposant uniquement de l’électricité ;
  • des fournisseurs alternatifs et historiques opérant uniquement sur le marché du gaz naturel ;
  • des énergéticiens alternatifs et historiques présents à la fois sur le marché de l’électricité et sur celui du gaz naturel.

EDF étant un fournisseur d’électricité historique, l’entreprise est également devenue un fournisseur alternatif de gaz. De la même manière, Engie (anciennement GDF) étant un fournisseur historique de gaz est devenu un opérateur alternatif d’électricité. Suite à la libéralisation du marché de l’énergie, il n’y avait aucune raison que ces deux groupes restent sur leurs acquis, ils ont donc diversifié leurs activités respectives. Par ailleurs, ces deux entités historiques ont pu profiter de la fidélité de leur clientèle pour proposer de nouvelles offres et se classer parmi les premiers fournisseurs alternatifs en France.

Les offres énergétiques des fournisseurs historiques et alternatifs

Fournisseurs historiques et alternatifs se partagent désormais le marché de la fourniture d’énergie. Les clients ont le choix parmi de nombreuses offres.

Quelles offres proposent les fournisseurs d’énergie ?

Les fournisseurs de gaz et d’électricité ont la liberté de choisir les offres qu’ils proposent. Il y a tout de même une exception pour les fournisseurs historiques d’électricité qui sont contraints de présenter une offre au tarif réglementé de vente parmi leurs différentes formules.

Les fournisseurs peuvent ainsi proposer une offre :

  • au TRV, uniquement obligatoire pour les fournisseurs historiques d’électricité. Certains fournisseurs alternatifs font le choix de suivre ce tarif encadré par les pouvoirs publics ;
  • à prix indexés, qui varient en fonction des tarifs réglementés de vente (à la hausse ou à la baisse) ;
  • à prix fixes : ici le tarif du kWh de gaz ou d’électricité ne bouge pas pendant la durée du contrat qui peut être signé pour une période de 1 an à 3 ans, voire plus pour certains fournisseurs ;
  • avec des prix révisables à la baisse ou à « prix fixe ajustable ». Il s’agit d’une offre dont le tarif peut baisser à chaque fois que les TRV diminuent ;
  • à prix dynamiques. Cette tarification implique une évolution du prix du kWh en fonction du coût de l’électricité en temps réel (prix du marché).

Les fournisseurs alternatifs, plus intéressants que les fournisseurs historiques ?

Pour proposer des offres entrant en concurrence avec les tarifs des opérateurs historiques que sont EDF, Engie et les ELD, certains fournisseurs alternatifs indexent leur prix sur les tarifs réglementés. Ils proposent des offres qui sont en général de 2 à 10 % moins chères que celles des fournisseurs d’énergie historiques. Dès que les TRV (tarifs réglementés de vente) bougent, à la hausse ou à la baisse, les tarifs des fournisseurs alternatifs suivent la tendance.

Par ailleurs, il faut savoir que souvent, une offre indexée se base uniquement sur le tarif réglementé du kWh d’énergie. Les opérateurs ne prennent pas en compte le prix de l’abonnement et des services des fournisseurs historiques. Pour trouver le fournisseur le moins cher du marché, il faut donc comparer aussi bien le prix du kWh que le coût de l’abonnement et des services (service client joignable par téléphone, suivi conso via une application…). Parfois, les fournisseurs proposant des offres particulièrement alléchantes ont des tarifs d’abonnement plus élevés.

Ces derniers temps, ce type d’offre se raréfie. Les TRV bénéficiant d’un véritable bouclier tarifaire imposé par l’État, les fournisseurs alternatifs figurant sur notre liste sont obligés de revendre l’énergie au prix qu’ils la payent (en appliquant leur marge). De ce fait, les formules présentées par de nombreux acteurs de notre liste de fournisseurs d’énergie sont des offres à prix de marché.

Le principe de réversibilité

Dans le domaine des offres énergétiques on parle de « réversibilité » lorsqu’un client ayant souscrit une offre du marché souhaite revenir aux tarifs réglementés, cela quelle que soit la raison qui le motive. Ce système permet de rassurer les clients qui hésitent à souscrire une offre chez un fournisseur alternatif.

Grâce à la loi du 7 décembre 2010 dite « loi NOME », un retour à une offre réglementée est possible pour tous les petits consommateurs d’électricité, c’est-à-dire tous les clients particuliers dont la puissance de compteur est comprise entre 3 et 15 kVA (kilovoltampères) ou pour les professionnels dont la puissance souscrite est inférieure ou égale à 36 kVA.

Pour les entreprises dont la puissance de compteur est supérieure à 36 kVA, les tarifs réglementés ont été abrogés depuis le 1er janvier 2016. Ces professionnels peuvent donc revenir librement aux fournisseurs historiques qui leur proposeront des offres de marché pour l’électricité et/ou le gaz.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation

Les fournisseurs d’énergie pour les professionnels

Les professionnels ont des besoins différents par rapport aux clients particuliers. C’est pour cela que de nombreux fournisseurs leur apportent des services adaptés à leurs activités.

Qui sont les fournisseurs d’énergie pour les professionnels ?

Les fournisseurs énergétiques pour les professionnels sont sensiblement les mêmes que ceux pour les particuliers. En effet, plusieurs entreprises figurant sur notre liste de fournisseurs d’énergie s’adressent aux clients non résidentiels. Il s’agit essentiellement de grands groupes, comme EDF, Engie, TotalEnergies, Vattenfall, etc.

Un fournisseur de gaz ou d’électricité pour les professionnels peut être historique ou alternatif. Il peut aussi s’agir d’une ELD qui gère un territoire précis, seule ou en compagnie d’autres entités dédiées à la fourniture d’énergie.

Les professionnels et entreprises peuvent choisir librement leur fournisseur.

Les rôles d’un fournisseur d’énergie pour les professionnels et entreprises

Fournir de l’énergie à une entreprise, quelle que soit sa taille, nécessite une adaptation de la part des fournisseurs. Ainsi, les professionnels peuvent avoir des besoins spécifiques en termes de :

  • quantité d’énergie utilisée ;
  • facturation ;
  • délais de paiement ;
  • boîtiers de comptage ;
  • services (dépannage, etc.).

Souvent, les professionnels ont un conseiller qui peut se déplacer dans leurs locaux afin de présenter des offres ou pour signer un contrat. Cela n’est généralement pas proposé aux clients domestiques (les particuliers).

Les offres dédiées aux professionnels

Les professionnels, c’est-à-dire les entreprises, les artisans ou encore les commerçants peuvent eux aussi profiter des offres de marché proposées par les acteurs alternatifs.

Les offres peuvent être :

  • indexées, avec un prix plus intéressant que les tarifs réglementés ;
  • fixes, qui ne bougent pas pendant la durée du contrat ;
  • ajustables à la baisse, pour faire des économies quand les TRV baissent.

Chaque fournisseur propose des contrats spécialement dédiés aux professionnels, ces derniers ne peuvent donc pas souscrire aux abonnements conçus pour les clients particuliers.

Enfin, les professionnels peuvent également se tourner vers les fournisseurs historiques. Un comparatif des offres et des services permet de trouver les tarifs les moins chers pour les pros.

Les fournisseurs d’énergies vertes de plus en plus nombreux

À l’heure où la transition énergétique est au cœur des préoccupations, nombreux sont les fournisseurs d’énergie en France à se tourner vers les ressources renouvelables.

L’origine de l’énergie verte en France

En France, l’énergie issue de ressources renouvelables provient pour l’électricité :

  • des centrales hydroélectriques ;
  • des parcs solaires ;
  • des parcs éoliens.

Pour le gaz, c’est essentiellement du biogaz qui permet de créer du gaz grâce à la méthanisation.

Remarquez que les fournisseurs d’énergie renouvelable ont la possibilité de choisir quel type de ressources énergétiques ils souhaitent commercialiser. Ainsi, certains proposent uniquement de l’électricité d’origine photovoltaïque (solaire), d’autres privilégient l’hydroélectricité, etc. Le choix de la ressource peut dépendre d’un facteur important : l’emplacement du site de production par rapport au lieu de consommation. En effet, nombreux sont les fournisseurs d’énergie verte (comme la coopérative d’électricité Enercoop) à privilégier un approvisionnement local. Pour que cela soit possible, ces compagnies d’électricité ou de gaz font appel à des producteurs verts installés à travers tout le territoire.

Le biogaz, un gaz naturel ?

L’appellation gaz naturel est réservée à l’hydrocarbure fossile puisé dans les sous-sols de la planète. Il est dit « naturel », car il subit très peu de transformations entre le moment où il est extrait (produit) et celui où il est consommé (il est cependant odorisé afin de pouvoir le détecter à l’odorat en cas de fuite).

Le biogaz n’est donc pas du gaz naturel, mais un gaz vert.

Pourquoi assiste-t-on à l’émergence des énergies vertes ?

Plusieurs raisons poussent les fournisseurs énergétiques à s’orienter de plus en plus vers des ressources renouvelables.

Tout d’abord, cela permet de contribuer aux efforts visant à atteindre les objectifs fixés par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV). Pour 2030, l’ׅÉtat espère :

  • une augmentation de la part des énergies renouvelables équivalente à 32 % de la consommation finale brute d’énergie ;
  • porter la part de production d’électricité d’origine renouvelable à 40 % ;
  • une proportion de gaz vert au moins équivalente à 10 % de la consommation totale de gaz.

Ensuite, les fournisseurs proposant des offres vertes le font suite à une demande grandissante des consommateurs. La prise de conscience collective qui permet de favoriser les énergies plus propres pourrait être l’une des raisons qui encouragent le développement de la production d’électricité ou de gaz à partir de ressources renouvelables.

Si de nombreux fournisseurs se mettent au vert, tous ne sont pas aussi vertueux qu’ils le disent. En effet, certains profitent des limites des Garanties d’Origines pour « verdir » des énergies issues de ressources fossiles. Avant de souscrire une offre d’énergie renouvelable, demandez-vous donc si votre fournisseur est vraiment vert. La réponse est apportée par des labels certifiant l’origine de l’énergie vendue. Avec cela, vous êtes sûr de soutenir la filière des énergies propres.

Les Français et les énergies vertes

Les consommateurs finaux se tournent de plus en plus vers les énergies vertes. Nombreux sont les fournisseurs alternatifs qui comptent au moins une offre verte dans leur catalogue, comme TotalEnergies. Les fournisseurs historiques Engie et EDF proposent eux aussi des offres vertes pour l’électricité et/ou le gaz. Cela permet aux clients de choisir quelle énergie consommée.

Par ailleurs, les souscriptions aux offres vertes permettent aux fournisseurs de commander aux producteurs encore plus d’énergie verte. Au bout de la chaîne, le producteur est donc encouragé à produire de plus grandes quantités d’électricité verte ou de biogaz, ce qui contribue au développement de la filière des énergies renouvelables.

Les fournisseurs d’énergie sont-ils vraiment verts ?

C’est la question que se posent de nombreuses personnes ainsi que certaines associations de consommateurs. Nous avons donc tenté de répondre à cette question dans notre article dédié à ce sujet : votre fournisseur est-il vraiment vert ?

Service gratuit

Réduisez votre facture d’électricité et gaz

Nos experts énergie vous aident à économiser jusqu’à 200 € sur votre facture gaz et électricité

De 8h à 20h du lundi au vendredi, le samedi de 9h à 17h

09 74 59 19 97 Appel non surtaxé

vous préférez être rappelé ?

Une liste de fournisseurs d’énergie qui ne cesse d’évoluer

Le marché de la fourniture de l’énergie connaît de nombreux bouleversements ces derniers mois. Ces tensions s’observent aussi bien pour le gaz que pour l’électricité. Si certains fournisseurs sont toujours présents, d’autres ont stoppé leurs activités.

Un marché de l’énergie tendu pour les petits fournisseurs

En mettant régulièrement ses informations à jour, Choisir.com ne peut que constater que certains petits fournisseurs stoppent leurs activités ou n’accueillent plus de nouveaux clients. Cette pause sera pour certains temporaire et pour d’autres, définitive. La disparition de certains fournisseurs s’explique par :

  • un portefeuille client trop bas pour pouvoir couvrir les frais relatifs à la poursuite des activités ;
  • un prix de l’énergie en constante augmentation ;
  • une crise énergétique sans précédent.

Les grands groupes que sont EDF, Engie, TotalEnergies, Dyneff, Eni et bien d’autres, sont quant à eux plus solides et devraient faire partie du paysage énergétique encore longtemps. De ce fait, certains clients se tournent vers ces gros groupes dont les activités vont de la production à la fourniture d’électricité et/ou de gaz.

Des fournisseurs énergétiques qui se consacrent à leur territoire

Avant 1946, la France comptait des centaines de régies d’électricité et de gaz qui distribuaient de l’énergie sur de petits territoires équivalents à de petites villes ou à une zone géographique précise.

Si les régies privées ont fusionné pour devenir EDF et GDF (qui sera plus tard rebaptisé Engie), celles étant publiques ont conservé leur nom. Ces dernières sont à ce jour des fournisseurs historiques de gaz et d’électricité qui se consacrent toujours à leur territoire.

Ainsi, contrairement à És, GEG ou encore Gaz de Bordeaux, ces régies n’ont pas profité de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence pour s’exporter vers d’autres régions. C’est le cas par exemple de Séolis qui est restée implantée dans les Deux-Sèvres ou encore de la société Synelva qui opère uniquement dans la Vienne.

Des fournisseurs alternatifs en (trop) grand nombre ?

Avec la libéralisation du marché de l’énergie, de nombreux fournisseurs alternatifs ont vu le jour. En dérégulant le secteur, l’État n’avait pas prévu un nombre si important d’opérateurs proposant du gaz et/ou de l’électricité. Pour les clients, cela a eu pour effet de rendre l’offre trop diversifiée. Certains ont préféré rester chez les fournisseurs historiques, ne sachant pas vraiment vers quel opérateur alternatif se tourner. Pour les fournisseurs nouvellement arrivés sur le marché, cela a eu des conséquences économiques désastreuses.

De ce fait, on assiste depuis quelque temps à des fusions qui mènent parfois à la disparition d’entités. Les entreprises pleinement implantées dans le secteur des énergies rachètent celles qui sont en difficulté, comme :

  • Mega Énergie qui a récupéré le portefeuille client résidentiel de la société Butagaz (la société française se concentrant sur la distribution du gaz en bouteilles et en citernes) ;
  • Total qui a racheté la société belge Lampiris, pour devenir Total Spring, puis le fournisseur français Direct Énergie (qui avait déjà fusionné avec Poweo) pour devenir Total Direct Energie (puis TotalEnergies) ;
  • Alterna a récupéré le portefeuille de clients de gaz du groupe Sorégies.

De grands groupes présents sur d’autres marchés ont tenté l’aventure de la fourniture d’énergie, comme ce fut le cas de E.Leclerc.

Comment les fournisseurs attirent-ils de nouveaux clients ?

Pour se développer, les fournisseurs d’énergie, qu’ils soient historiques ou alternatifs, ont besoin d’attirer de nouveaux clients et de les fidéliser. De nombreux moyens sont bons pour étoffer un portefeuille clientèle qui n’est jamais pleinement acquis.

Les fournisseurs à l’assaut des meilleurs tarifs

Pour pouvoir attirer ou conserver leur clientèle, les fournisseurs énergétiques doivent se montrer compétitifs au niveau du prix :

  • du kWh d’énergie ;
  • de l’abonnement rattaché à un contrat.

Le montant des options ou services facultatifs est de second ordre, mais a tout de même son importance. Le coût des taxes est identique à tous les fournisseurs.

Selon les cours du marché de l’énergie, le prix du kWh peut bouger considérablement. Les fournisseurs doivent donc redoubler de vigilance pour pouvoir obtenir un prix de gros attractif. Dès lors que les prix de marché flambent, les opérateurs énergétiques n’ont d’autre choix que de répercuter les hausses sur leurs propres tarifs.

Du côté du client, ce sont ces tarifs qui vont être scrutés à la loupe afin de trouver le fournisseur de gaz le moins cher ou celui qui a le meilleur prix pour l’électricité. Les comparaisons doivent être effectuées régulièrement afin d’être sûr de profiter de l’offre la plus intéressante au moment présent. En effet, les tarifs évoluent fréquemment, parfois tous les mois. De ce fait, le fournisseur d’électricité le moins cher aujourd’hui ne sera peut-être plus le plus compétitif dans quelques mois. Pour le savoir, il suffit de comparer les tarifs régulièrement.

Le changement de fournisseur et d’offre étant gratuit et possible dès qu’un client le souhaite, ce dernier peut donc se diriger vers le contrat qui lui paraît le plus avantageux.

Des services qui font parfois toute la différence

Sur un marché comportant plusieurs dizaines d’opérateurs, se démarquer est un moyen de développer sa clientèle.

Du côté des services proposés en plus au sein des offres, certains sont particulièrement appréciés par les clients consommateurs :

  • pouvoir joindre le fournisseur par téléphone (certains ne proposent qu’un contact digital, par e-mail ou chatbot) ;
  • bénéficier d’une énergie verte et locale ;
  • être équipé d’un dispositif permettant de faire des économies d’énergie (station connectée chez Sowee, par exemple).

Les services en plus des offres sont nombreux et variés. Dès qu’ils deviennent payants, cela peut freiner un potentiel client, comme :

  • une facture au format papier payante (alors que la version dématérialisée est gratuite) ;
  • le choix de la date de prélèvement automatique qui est comptabilité en sus (alors que certains fournisseurs laissent leurs clients sélectionner le jour où le montant des factures sera prélevé) ;
  • etc.

Lorsque vous comparez les offres des fournisseurs, n’hésitez pas à vous attarder sur ce type de services. Pensez également à vérifier lesquels sont payants et si vous pourriez vous en passer.

Les offres de parrainage proposées par les fournisseurs d’énergie

Le parrainage est une pratique commerciale courante. Les fournisseurs d’énergie se sont eux aussi mis à proposer ce dispositif qui permet d’attirer de nouveaux clients par le biais des consommateurs ayant déjà souscrit une offre. Toutes les compagnies énergétiques n’en proposent pas, comme c’est le cas d’EDF, de Dyneff, mais aussi d’Iberdrola. D’autres en revanche trouvent cette pratique avantageuse, comme Engie, Ilek ou encore ENI.

Les offres de parrainage des fournisseurs d’énergie sont attractives pour le « parrain » (client du fournisseur) et pour le « filleul » (nouveau client présenté par le parrain). Les avantages ont souvent la forme d’une prime qui peut s’élever à plusieurs dizaines d’euros pour les fournisseurs les plus généreux.

comparateur

Êtes-vous sûr de ne pas payer votre énergie trop cher ?

En 30 secondes simulez votre consommation pour trouver les meilleures offres et comparer avec votre fournisseur actuel.

faire une simulation