Une fois que le gaz est extrait et purifié, il est en général inodore, sans saveur et sans couleur. Dans le but de repérer rapidement toute fuite de gaz, les sociétés gazières ont introduit une molécule dans le gaz. Aujourd'hui, les gaz possèdent donc un composé chimique relativement stable appelé Tétrahydrothiophène (abrégé : THT). Cette substance possède un fort pouvoir odorant, qui s'associe facilement à un danger, en étant reconnaissable très rapidement.